Le patron de l’IA chez Apple supervise aussi le développement de Siri

Nicolas Furno |

Apple a mis à jour sa page consacrée à ses dirigeants pour accueillir John Giannandrea, embauché par l’entreprise il y a quelques mois. Il est officiellement nommé « Chief of Machine Learning and AI Strategy », ce qui veut dire qu’il aura en charge l’intelligence artificielle et notamment les processus d’apprentissage automatique.

Cet ancien de Google était déjà directement sous les ordres de Tim Cook, ce qui prouve son importance. Apple, comme ses concurrents, mise gros sur l’intelligence artificielle et ce recrutement est très important pour l’entreprise. L’annonce la plus importante de ce soir n’est pas tant l’officialisation du statut de John Giannandrea, mais le fait qu’il va également superviser le développement de Siri, comme Apple l’a indiqué à TechCrunch.

L’assistant vocal d’Apple est souvent critiqué pour ses retards par rapport à ceux de Google ou d’Amazon. C’est probablement pour cette raison que John Giannandrea dirigera deux équipes, à la fois celle dédiée Core ML et donc à l’intelligence artificielle et celle qui se charge de faire évoluer Siri. Ce dernier reposant largement sur des méthodes d’apprentissage automatique, c’est un choix logique et peut-être que cette direction unique accélérera les développements.

avatar lulubotine | 

Il ferait mieux de passer la 2nd avec leur intelligence artificielle... car elle est vraiment teubée. Il y a plein d’exemples sur tous les plans ...

avatar ovea | 

À quelle heure se lève l'intelligence artificielle qui serait, un peut partout … dans les iOS, ((mOS)) ((((wOS)))) ((((((((tvOS))))))))) ((((((((((((((((🌵))))))))))))))))) ?

avatar John McClane | 

Je vois que l’auteur de cet article et moi sommes les deux seuls à ne pas regarder le foot ce soir ! 😁
(A moins que l’auteur n’ait écrit l’article à l’avance, avec une programmation pour la publication... auquel cas je suis bien seul du coup...)

Édit : ah non y a lulubotine qui est là aussi 😁

avatar IceWizard | 

@John McClane
"Je vois que l’auteur de cet article et moi sommes les deux seuls à ne pas regarder le foot ce soir ! 😁"

Non, il y a moi aussi ! Quoi que .. je suis au courant des moindres événements du match France-Belgique grâce à mes fenêtres ouvertes. Les Belges se sont massacrer, dans le plus grand enthousiasme.

(Ce n'est pas le vrai match, mais une reconstitution avec des gosses de 8-10 ans, se déroulant dans un petit terrain de sport sous mes fenêtres. Les gamins ont créés l'équipe de France avec les meilleurs joueurs de la citée, l'équipe Belge avec quelques bras cassés. Il y a un commentateur sportif, un public, des feux d'artifices à chaque but et des cornes de vaches. Y sont futés ces gosses, pas besoin d'IA pour eux).

avatar Nicolas Furno | 

@ John McClane

Ah non, je suis bien là, fidèle au poste… 🙂

avatar John McClane | 

@nicolasf

😊

avatar ovea | 

LE mec qui a LE boulot qui sert le plus à rien …
Sauf à la propagande, finalement.
Car tout ce qui faisait l'intelligence de la solution Apple a déjà totalement disparu … pour mieux nous la refourguer sous l'emballage à prononcer «Ya» pour l'acronyme d'IA

avatar Lucas | 

@ovea

Y a un aigris ce soir...

avatar ovea | 

@Lu Canneberges

Hey, green ! Ça veut juste dire qu'on est passé d'un model «maritime» avec des ports qui «sont à l'écoute» des messages qui arrivent, pour les «débarquer», puis la «gare» est l'étape suivante, etc, etc, etc. La logistique au cœur de virtualisation, pour algorithmes qui répondent déjà moins bien comme jamais au séquencée des premiers programmes informatique.
On a juste industrialisés une partie et humanisé une autre. Mais ces deux catégories on des interactions de synchronisation dont les causes leurs échappent, ce qui conduit à des … proposions … optimiste pas souvent pragmatique. Des explications !
Et bien c'est tous le problème de donner de la puissance aux deux parties pour ce nouveau model «d'intelligence» synchronisé.
Ces juste un nouveau champ de possibles qui est enjeu d'imaginaire … ok ? C'est assez greeeen pour le chass' morosité, son écho et le retour de son ego, ou bien … ?

avatar ya2nick | 

@ovea

Ah ouais ! Vous êtes bien Green ! Vous vous fournissez où ? J’aimerais bien tester ce que vous consommez. 😂

avatar ovea | 

L'assistance peau étriqué, à veau traits service.
Qui veut se faire tailler une veste ?

avatar Sgt. Pepper | 

Comme je le répète depuis un bon moment :
le future de l’IA n’est pas en premier un meilleur Service Vocale « Siri « ☝️

(Parler a une machine n’est pas naturel, personne n’aime vraiment cela , encore plus en publique 😯)

Mais surtout dans l’anticipation des tâches et proposer les actions en bon moment/endroit sur l’écran ( Notif, widget,...Watch face Siri,...)

En ça avec le.nouveau Shortcuts et l’intégration profonde des Apps avec l’IA iOS promet de belles choses à venir 🤩🤩

avatar occam | 

@Sgt. Pepper

"En ça avec le.nouveau Shortcuts et l’intégration profonde des Apps avec l’IA iOS promet de belles choses à venir 🤩🤩"

Que l’interaction vocale avec une machine ne soit pas le modèle d’interface le plus opérant, 100x d’accord.
Bien que l’on puisse arguer que la lourdeur est sovent due au fait que la machine se comporte largement comme... une machine parlante, fait que nous sommes encore capables de détecter.

Mais l’IA qui « promet de belles choses à venir » est une rengaine que j’entends depuis près de quarante ans. Faudrait voir. La première chose à faire, c’est détricoter ce fichu panier « AI ». Surtout le temps que l’on sache définir précisément ce qu’est l’intelligence.

Cela me rappelle une conversation avec Stephen Wolfram : quand on parle d’appliquer l’AI, on entend surtout « automatiser, mais de manière moins brute et moins bête ». Or, ce que nous savons faire, c’est résoudre des systèmes d’équations à l’échelle industrielle. Nous nous attaquons aux problèmes qui peuvent être décortiqués et optimisés de cette manière, et nous nous imaginons que c’est de l’intelligence.

Alors, permettez-mois d’attendre ces belles choses à venir très relax, et sans grande impatience. Reste à voir si elles seront belles. Ou si elles seront, tout court.
😎 🥃

avatar Sgt. Pepper | 

@occam

🤞

avatar ya2nick | 

@occam

La voix est pour l’être humain le moyen d’interaction le plus naturel, je pense pour ma part qu’un assistant tel que Siri (même s’il semble en retard par rapport à la concurrence) bien plus opérant et efficace qu’une interface classique (écran tactile ou écran/clavier/souris) pour la plupart des taches simple (créer un rendez-vous, passer un appel, faire une recherche sur Internet ou plan...).
Pour des tâches plus complexe, les interfaces classiques restent (et resteront) plus efficaces encore longtemps.

avatar ovea | 

«…pour ma part qu’un assistant tel que Siri (même s’il semble en retard par rapport à la concurrence) bien plus opérant et efficace…»

Mais jamais de la vie ! Plutôt être l'assistant numérique, d'un humain plutôt que d'une industrie si, ça peut avoir un sens. Et sinon, il lui reste quoi à l'assistant ? Il n'y a aucune concurrence à être humain … non mais le délire robotique !!!
Nouvelle fraîche :
—un assistant numérique nommé Siri se fait sauter l'algorithme—
C'est tous les jour le cas ! Ça ne marche pas DU TOUT. Jamais un prétexte aura été aussi éculé : ça plante, ça ne fonctionne pas, etc.

avatar ya2nick | 

@ovea

Finalement, je ne suis pas sûr de vouloir tester ce que vous consommez.

avatar ovea | 

Hummm ! Intéressant … oui

avatar Un Type Vrai | 

Il y a un soucis de définition et de vulgarisation.

Lu hier dans une conversation :

"l'IA de Fifa fait gagner les bleus"

Non, jouer 100000 fois la fonction random avec une pondération ce n'est pas de l'intelligence artificielle...
Du coup que comprennent vraiment les gens ?

Enfin, un système qui ne répond pas toujours de la même manière ne peut pas servir d'interface.
J'avais lu un exemple tout bête sur la capacité du cerveau humain à reconnaitre ce qu'il a déjà vu. Dans MineCraft, un monde très élargi joué pendant des années et le gamin se souvenait quand il était déjà passé là et savait s'orienter vers ses points d'intérêts.
Il y a aussi eu une étude plus ancienne sur le jeu de rôle. Après plusieurs années, le personnage ne fait plus du tout les mêmes tâches. Mais le joueur se souvenait parfaitement qu'il fallait vendre des queues de rats pour commencer et où il avait trouvé les rats à tuer... (ne me demandez pas quel jeu, je ne retrouve plus son nom ni l'article...)

Autrement dit l'IA ne doit pas personnaliser automatiquement les interface mais bien modifier les actions pour s'adapter à une situation.
Exemple : Je programme un bordel pour fermer volet / radiateur / porte d'entrée et mettre l'alarme en route.
> Je déménage, l'IA reprogramme tout dans la nouvelle maison.
> Je sors ma voiture à chaque fois que je sors de ma maison, l'IA me propose d'ajouter à l'action l'ouverture de la porte de garage, la sortie de ma voiture et la fermeture de la porte de garage à clé et ce AVANT d'enclencher l'alarme.

L'interface ne change pas, les actions si.

avatar harisson | 

@Un Type Vrai

"Du coup que comprennent vraiment les gens ?"

Ils n'y comprennent rien. Déjà c'est très technique, de plus on en est encore qu'aux prémices, ensuite ça recouvre plusieurs domaines ML/DL/RL, cogsciences,...

avatar ya2nick | 

@Sgt. Pepper

Moi j’aime ça, parler à Siri est souvent plus simple, rapide (et parfois moins risqué) que de sortir mon téléphone de ma poche et très souvent tout aussi efficace que se soit en public ou chez moi.

Pourquoi pensez-vous que personne n’aime ça ?

avatar ovea | 

Parce que la vie d'un assistant numérique, pour être un algorithme humain … et bien, c'est … comment dire ?
Gentil ?

avatar en ballade | 

Dis Siri quel temps à ratisbonne? ==> rat bonne
Dis Siri quel temps à regensburg == rifaine Spock

Siri a donné Les 2 fois le temps de paris

Cortana et Google ont compris les 2 phrases

Y a du boulot pour le transfuge de Google

avatar Mike Mac | 

Pourquoi quand je dis :

"Dis Siri, dessines moi un mouton !"...

...il se borne à me coller sous les yeux la photo d'une file d'attente devant un AppleStore au lancement d'un nouvel iPhone.

Dès lors une question me turlupine :

L'intelligence artificielle est-elle du côté d'Apple ou dans la file ?

avatar popeye1 | 

@Mike Mac

Bravo. C’est bien comme ça qu’il faut comprendre l’IA vue une pommme

Pages

CONNEXION UTILISATEUR