Fermer le menu
 

DigitalOcean double la RAM dans tous ses serveurs

Nicolas Furno | | 12:30 |  15

DigitalOcean a été l’un des premiers hébergeurs à lancer une offre constituée exclusivement de VPS, des serveurs virtualisés qui offrent nettement plus de souplesse qu’un serveur dédié. En enlevant la dépendance directe au matériel, les VPS peuvent être lancés et interrompus en quelques secondes et ils apportent de nombreux autres avantages, par exemple d’offrir la possibilité de muscler un site en déployant automatiquement de nouveaux serveurs virtuels.

Cliquer pour agrandir

Depuis le lancement en 2013, l’offre de base n’avait que très peu bougé. DigitalOcean a ajouté de nombreuses fonctions annexes et quelques VPS plus puissants pour ses clients les plus exigeants, mais on restait sur le même point de départ : 5 $ par mois pour un cœur processeur, 20 Go de stockage sur SSD et 512 Mo de RAM. C’est ce dernier point qui posait le plus de problème, c’est trop juste dans un grand nombre de cas. Sans compter que l’hébergeur devenait moins compétitif au fil des années, alors que les offres concurrentes s’accumulaient.

Un giga-octet de mémoire vive pour 5 $ par mois devenait la norme et DigitalOcean a fini par s’aligner. Mais l’entreprise a fait mieux que cela, en doublant systématiquement la dotation en RAM de tous ses VPS. Pour 10 $, on a ainsi 2 Go de RAM, pour 80 $ on en a 16 Go, etc. Et pour servir encore davantage de besoins, plusieurs VPS ont été ajoutés, en particulier trois modèles à 15 $ qui proposent soit davantage de RAM, soit davantage de processeur et toujours 60 Go de SSD.

La nouvelle grille tarifaire de DigitalOcean est déjà entrée en action et disponible sur le site de l’hébergeur pour les nouvelles commandes. Cliquer pour agrandir
La nouvelle grille tarifaire de DigitalOcean est déjà entrée en action et disponible sur le site de l’hébergeur pour les nouvelles commandes. Cliquer pour agrandir

La mémoire vive a également été augmentée dans la gamme de VPS dédiée aux besoins importants en matière de processeur, mais pas nécessairement doublée. Le détail est disponible sur le site de DigitalOcean, mais l’entreprise souligne que ses offres sont désormais plus intéressantes que celles de ses concurrents, notamment par rapport à AWS d’Amazon et le cloud de Google. Par ailleurs, la gamme de VPS conçue pour les serveurs gourmands en RAM a été supprimée, étant donnée que l’on peut avoir la même quantité de mémoire vive dans la gamme standard.

Toutes ces offres sont disponibles immédiatement pour les nouveaux VPS. Les serveurs qui existent peuvent passer à tout moment aux nouvelles offres, mais il faudra prévoir, soit un transfert vers une nouvelle machine, soit une période d’arrêt, le temps de redimensionner le VPS. DigitalOcean maintient par ailleurs les anciennes références pendant quelques mois, pour permettre à tous ceux qui avaient créé de scripts automatiques basés sur son architecture de les mettre à jour.

Pour finir, l’hébergeur annonce qu’il va pousser encore plus loin la souplesse de son architecture. Jusque-là, on pouvait payer un VPS DigitalOcean à la minute, ce qui était déjà extrêmement pratique pour mener des tests à petit prix. Dans le courant de l’année, on passera à un paiement encore plus précis, à la seconde près. Pour les utilisateurs des plus gros VPS, cela peut représenter quelques économies à la fin du mois : le plus cher, avec 192 Go de RAM, 32 cœurs et 3,5 To de SSD, est actuellement facturé environ 1,5 $ par heure.

Interface de sélection de VPS sur le site de DigitalOcean. Cliquer pour agrandir
Interface de sélection de VPS sur le site de DigitalOcean. Cliquer pour agrandir

De façon plus générale, DigitalOcean s’engage à rester plus compétitif à l’avenir et à ajuster ses tarifs plus fréquemment. Il faut dire que c’est l’un des plus gros hébergeurs au monde en nombre de serveurs proposés et ce marché est de plus en plus compétitif. Les VPS ajoutent énormément de souplesse, ce qui veut dire aussi qu’il n’a jamais été aussi facile de passer d’un hébergeur à l’autre…

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


15 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Julien Lavergne 17/01/2018 - 13:20 via iGeneration pour iOS

Très très bon hébergeur !

OVH c’est de la merde à côté

avatar anton96 17/01/2018 - 13:55 via iGeneration pour iOS

@Julien Lavergne

Cest quoi le problème avec OVH ?

avatar renan35 17/01/2018 - 14:22 (edité)

Enfin un commentaire argumenté et qui permet à chacun de choisir un bon hébergeur.



avatar lord danone 17/01/2018 - 17:52

En même temps ca me parait difficile de contre argumenter :)

avatar prommix 18/01/2018 - 07:34

Ahahahaha. En effet j'ai pris ma décision.

avatar jacobinet 17/01/2018 - 15:50

Vous m'avez convaincu, je quitte OVH pour DigitalOcean !

avatar ever1 17/01/2018 - 20:02 via iGeneration pour iOS

@Julien Lavergne

Je suis chez OVH, rien de digital océan ne me fera changer, et encore moins le prix



avatar bomby 17/01/2018 - 18:35

Sinon il y a aussi l'excellent Scaleway, filiale d'Online.net

avatar ech1965 17/01/2018 - 19:51

Sinon pour des trucs moins critiques que netflix il y a top du rapport qualité/prix: https://www.pulseheberg.com/

avatar Nicolas Furno macG 17/01/2018 - 20:14 via iGeneration pour iOS

@ech1965

Mouais, Scaleway me semble imbattable sur l’entrée de gamme. Et j’ai plus confiance qu’en PulseHeberg qui est sans doute correct, mais qui loue déjà ses serveurs à OVH. À la fin, ça fait beaucoup d’intermédiaires.

avatar oliviermis 20/01/2018 - 01:04 (edité)

Nous ne louons (plus depuis 2014) nos serveurs chez OVH, nous en sommes pleinement propriétaire.

Nous avons nos propres serveurs (majoritairement Dell) ainsi que notre propre réseau, avec notre propre AS (AS62000), nos propres routeurs, dans des baies que nous louons chez ZAYO à Vélizy.

Olivier

avatar ideclik 20/01/2018 - 07:04 via iGeneration pour iOS

@oliviermis

Et nous sommes ?
C’est le moment de faire de la pub ^^

avatar ech1965 17/01/2018 - 20:47

pulseheberg a ses propres serveurs ! et ils ne sont PAS localisés dans les infras de OVH

avatar ideclik 18/01/2018 - 01:49 via iGeneration pour iOS

Je confirme pour OVH… très bon sur du dédié et VPS, catastrophique sur du mutualisé.
Vous pouvez suivre les pannes sur http://travaux.ovh.net
Lien ultra utile quand vous avez des clients chez OVH qui vous téléphonent en moyenne 1 fois par semaine pour des problèmes OVH
Online.net est top (en ce moment) et sinon des petits hébergeurs style o2switch sont exceptionnels pour ceux qui aiment mettre un peu le nez dans le cambouis

avatar Gulivert 18/01/2018 - 21:02 via iGeneration pour iOS

Perso un reste de machines digitalocean et pour les autres migrées vers https://www.vultr.com/
Question prix pas photo et niveau qualité, ben tout pareil sauf que pour 10$ j’ai une machine bi-coeur, 4Go de ram et 60g de disque...