L’internet ralenti dans le monde entier par une attaque DDoS [MàJ]

Anthony Nelzin-Santos |

Spotify refuse de jouer votre album favori, alors vous vouliez tweeter pour vous en plaindre… sauf que votre flux Twitter ne s’est pas mis à jour depuis deux heures. S’il y a un problème, Reddit aura la solution. Mais il semble avoir du mal à charger, comme Netflix (raté pour le film), Nest (tant pis s’il fait froid), iCloud (mille fois n’est pas coutume), et bien d’autres sites et services. Une attaque informatique d’ampleur perturbe le fonctionnement d’internet.

Ça coince sur Twitter et Spotify — Cliquer pour agrandir

Il s’agit d’une attaque par déni de service touchant Dyn, une société américaine fournissant un service de gestion de DNS, le système qui fait correspondre les adresses URL des sites aux adresses IP de leurs serveurs. Par une cruelle ironie, Dyn est justement censée protéger ses clients… des attaques par déni de service.

Seuls les sites utilisant le service de Dyn et seulement ce service sont touchés : cela explique que Facebook et Google soient encore accessibles, mais pas Twitter et PayPal. Dyn indique que cette attaque touche ses installations de la cote est-américaine, mais elle a des répercussions bien au-delà des États-Unis.

Cela tient au fait que les sites sont intimement liés entre eux : des sites européens ou asiatiques utilisent le cloud d’Amazon par exemple, or celui-ci dépend en partie de l’infrastructure de Dyn. Le fonctionnement de sites d’information comme The Verge ou Wired, de services comme le PlayStation Network et eBay, ou d’hébergeurs comme GoDaddy et OVH est ainsi perturbé.

L’attaque DDoS d’après DownDetectorCliquer pour agrandir

Vers 15h30, Dyn assurait que la situation était « revenue à la normale », ce qui n’est évidemment pas le cas. Elle indique désormais que ses « ingénieurs continuent d’étudier et de combattre de multiples attaques » contre ses services, invitant ses clients à la patience. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation tout au long de la soirée.

[MàJ à 20h45] Le gouvernement américain fait savoir à Reuters qu’il enquête « sur toutes les causes potentielles » de cette attaque, afin de déterminer s’il s’agit d’un « acte criminel ». L’ampleur de cette attaque est à comparer avec celle qui avait touché le chercheur en sécurité informatique Brian Krebs, et plus largement OVH, qualifiée le mois dernier de « plus grosse attaque DDoS connue à ce jour ».

Comme le fait remarquer TechCrunch, le chercheur en sécurité informatique Bruce Schneier avait prévenu d’une multiplication de ce genre d’attaques :

Ces attaques sont bien plus importantes que celles dont nous avons l’habitude. Elles durent plus longtemps. Elles sont plus sophistiquées. Et elles ressemblent à de petits coups de sonde. Une semaine, une attaque commence à un certain niveau et monte progressivement en puissance, jusqu’à brusquement cesser. La semaine d’après, elle reprend à un niveau plus élevé et continue. Et ainsi de suite, comme si l’attaquant cherchait une faille à un endroit précis.

« Quelqu’un est en train d’apprendre à faire tomber l’internet », concluait-il. Ce soir, quelqu’un a fait tomber un pan d’internet.

[MàJ à 22h30] Il y a du mieux : Twitter et Spotify, pour ne citer qu'eux, sont à nouveau accessibles. Jusqu'à une troisième vague d'attaques ?

Avec Mickaël Bazoge


avatar NerdForever | 

@awk :
J'adore merci tu as fait la journée...
Dans la même réponse tu arrives à avouer que:
1- arpanet est universitaire et publique ce qui a toujours été vrai car c'est la solution mise en œuvre par les universitaires pour sortir le projet du secret en mettant en exergue l'intérêt de tester le modèle d'interconnexions... Mais jamais tu te poses la question du financement de ce projet et de son origine...
2- la Silicon Valley doit son développement au "financement des complexes militaro-industriels"

C'est assez rigolo dans le même post de réussir à scinder aussi bien deux informations convergente à ce point...

Donc deux choses l'une :
- soit tu es vraiment sacrément obtus car même en citant toi-même de justes propos, tu refuses d'admettre une coopération militaire et universitaire
- soit tu as un record de naïveté et tu ne crois pas que le secret défense existe tant qu'il n'est pas avéré, documenté, explicité, etc. Et tu voudrais qu'on le prouve nous petits "posteurs" pour tes beaux yeux qu'on ne voit pas?

Bon allez pour te faire plaisir regarde juste les dates que tu avances: la fin des années 60...

Sachant qu'avec les projets U2 et la montagne de données récoltées dès le début des années 50 le besoin informatique de traitement de données et de transmission était considérable...

La demande de la CIA d'un tel réseau a été formulé dès 1954 de mémoire. C'est dans plein de documents officiels declassifiés...

Et oui le secret défense se périme... Bon pas les aplats de noir et les pages retirées mais c'est déjà suffisant pour notre petit sujet...

avatar awk | 

@NerdForever

"J'adore merci tu as fait la journée..."

Il ne te faut pas grand chose et ta réaction de prendre les choses sous cette angle est très stérile.

"Dans la même réponse tu arrives à avouer que:"

La contradiction que tu vois n'existe que dans ta tête.

La raison d'être de la DARPA est la compréhension de l'importance stratégique de la recherche et de la technologie dans la guerre froide. L'objectif du département est de financer, d'orienter et de faciliter les capacité US sur ces question.

L'interconnexion des centre de recherche avait pour objectif de rende plus productif la recherche et était parfaitement dans les missions de la DARPA

Tout comme l'implication du complexe militaro industrielle dans la création de la Silicon Valley.

Nous ne sommes nullement ici dans des enjeux militaire opérationnel mais dans des enjeux de développement des technologie pour potentiellement servir le complexe militaro-industriel

Les divers rapports et memo sur la question sont ont ne peut plus claire.

La légende provient en grande partie d'un memo antérieur au projet de la RAND Corporation qui faisait un état de l'art et de la prospective et qui entre autre matait en avant la capacité qu'aurait ce type d'approche à résister à une attaque nucléaire.

Les forces armée US ont bien sur eu leur réseaux de communication et l'interconnexion est advenu. C'est réseaux ne sont en rien publique et ne furent en rien ARPANET (même si évidement les enseignement de ce déploiement furent largement utilisé)

Ta réaction de rire face à une attaque contre la légende dorée est bête, ce que j'avance n'est en rien de l'ordre de la fantaisie

avatar awk | 

Many people have heard that the Internet began with some military computers in the Pentagon called Arpanet in 1969. The theory goes on to suggest that the network was designed to survive a nuclear attack. However, whichever definition of what the Internet is we use, neither the Pentagon nor 1969 hold up as the time and place the Internet was invented. A project which began in the Pentagon that year, called Arpanet, gave birth to the Internet protocols sometime later (during the 1970's), but 1969 was not the Internet's beginnings. Surviving a nuclear attack was not Arpanet's motivation, nor was building a global communications network.

Bob Taylor, the Pentagon official who was in charge of the Pentagon's Advanced Research Projects Agency Network (or Arpanet) program, insists that the purpose was not military, but scientific. The nuclear attack theory was never part of the design. Nor was an Internet in the sense we know it part of the Pentagon's 1969 thinking. Larry Roberts, who was employed by Bob Taylor to build the Arpanet network, states that Arpanet was never intended to link people or be a communications and information facility.

Arpanet was about time-sharing. Time sharing tried to make it possible for research institutions to use the processing power of other institutions computers when they had large calculations to do that required more power, or when someone else's facility might do the job better.

Ian Peter, un des historien reconnu de ces technologies

Si tu veux faire l'effort de dépasser la vision "légendaire" tu as beaucoup à lire sur ces questions

avatar NerdForever | 

@awk :
Bah comme tu veux, nous n'avons pas les mêmes sources et nous ne croyons pas les mêmes personnes... Désolé si tu as cru que j'étais sincère en disant que tu avais fait la journée, c'était de la boutade toute joviale...

Après je reste toujours surpris quand on le cite en source les personnes dirigeant les institutions chargées de nous mentir... Pour moi c'est comme faire confiance à l'IRSN et aux nuages qui suivent les frontières... Mais tu as peut être raison et je suis peut être un affreux adepte des théories du complot... N'empêche je me rappelle très bien avoir vu les témoignages des pionniers de l'arpanet où ils expliquaient les tensions autour de ce projet et la surveillance renforcée sous laquelle ils été placés... Et les raisons qui les avaient poussés à désobéir de manière "subtile"... Certes ils ne citaient jamais "d'agence", mais cela paraissait évident. Après pourquoi pas, ce documentaire était peut être entièrement pipoté et c'était des sosies des vrais gars mais ça me paraît être encore plus conspirationniste... Faire taire les familles et les proches etc...

Mais ce n'est que mon avis... Et tu es libre d'avoir le tien...

avatar awk | 

@NerdForever

Je te propose si tu le veux bien que nous partions que nous sommes deux personnes ayant un réel intérêt pour ces questions, d'honnêtes connaissance technique et une sincère envie de faire la part des choses.

Je t'invite vraiment à voir ce qu'il en est des fondation du projet, de ces raisons d'être, des raisons d'être de la DARPA, de l'histoire de la Slicon Valley, dés informations dont on dispose sur les réseaux réellement militaire opérationnel des US à ces époques ...

La légende dorée n'est pas le reflet de la complexité de la réalité.

Et c'est cette complexité que tu mets en avant en parlant des témoignages.

Les université des USA et particulièrement certains campus de la côté ouest furent les berceaux d'une contre culture et d'un activisme tés fort dans les années 70.

Et Berkeley est quasiment l'icône de ces mouvements et l'intervention militaire sur le campus par les forces envoyé par Reagan alors gouverneur de Californie un haut fait.

Les années 70 furent le moment d'un très grand fortement entre les finalement de la DARPA, ses objectifs et les positions de chercheurs de plus en plus nombreux.

Et effectivement la vision de ce que pouvait être l'avenir du Net et celles des technocrates de la DARAP se sont très vite opposées.

Cela ne change strictement rien au raison d'être initiale du réseau ARAPNET

C'est une histoire assez passionnante que celle des grands campus US entre autre dans nos domaine et de leurs liens avec le complexe militaro-industriel

A tel point que le poids de ce dernier dans la création de la Silicon Valley a été conscience ment effacé de l'histoire officielle et des mémoires, au profit d'une vision plus romantique.

L'histoire est très rarement manichéenne et ni l'implication de la DARPA, ni les conflit future avec elle ne change la nature initiale du projet, pas plus que l'excisante de réseau réellement militaire et bien plus confidentiel.

avatar awk | 

@@NerdForever

Pour finir, essais un instant d'imaginer un 5 étoile US acceptant de partager un réseau opérationnel militaire avec des gauchistes d'universitaires à cheveux long ?

C'est absolument impossible et totalement logique.

Il y eu des réseaux militaire dont on sait peu de choses et un réseau interconnectant des laboratoire afin de facilité les efforts de recherches de la DARAP dont l'existence n'avait rien de secret et qui était accessible par des gens fort peu militaire.

avatar NerdForever | 

@awk :
Comme tu veux mais apporte moi des sources alors dans ce cas car pour moi tout indique que c'est bien ARPA devenu DARPA qui est à l'origine d'ARPANET et le but premier était bien La Défense. Il ont d'ailleurs essayé d'effacer le côté Défense en renommant l'agence ARPA pour revenir en 96 à DARPA...
Le développement des céramiques et de plein d'autres projets dépassaient largement les compétences militaires et le but premier n'était pas de développer une gentille collaboration mais surtout que les scientifiques travaillent sur du matériel qui renseigne en temps réel les agences américaines des avancées scientifiques...
En effet, un cinq étoiles US comme tu dis ne vas pas vouloir partager son reseau avec des universitaires mais un tel personnage à l'épique était incapable de construire un tel réseau.
Après on peut réécrire le projet Manhattan de la même façon et dire que la fuite du secret de la bombe a été organisé par l'armée américaine pour préserver la paix dans le monde. Ou admettre que les scientifiques qui ont bossé dessus ce sont aperçus qu'ont ne pouvait pas laisser cette puissance militaire à un seul pays...

Il en fut pareil pour l'arpanet...
L'emprisonnement, les pressions subies et la mort de Turing avaient déjà eu lieu bien avant et franchement même si ça faisait chier tous les hauts gradés c'est M. A. Turing qui permis de grandes avancées aussi informatiques que militaires.

A partir de ce moment le besoin militaire et l'importance de l'informatique et de ses possibilités dit que les hauts gradés prirent sur eux et s'allièrent de force avec des personnes douées elle de raison malgré le dégoût des militaires envers les homosexuels et autres personnes qui sortaient de leur petite norme étroite d'esprit.

D'ailleurs beaucoup de scientifiques n'ont pas forcément travaillé de leur plein gré, il y eu beaucoup de menaces et pressions... Mais peut être que tu me diras le contraire sur tout cela aussi...

avatar NerdForever | 

@awk :
Et le coup que le DARAP n'était pas militaire mais limite Bisounours j'aimerai vraiment avoir des infos dessus... Je vois mal l'armée US avoir un programme de Défense Avancée financé officiellement par l'armée qui ne soit pas militaire... Évidemment ils n'allaient pas reproduire les erreurs commises avec Turing mais je pense que c'était plus une façade "sociale".
Comme Turing s'intoxiquant soi disant à son insu... Au mieux il s'est suicidé volontairement car c'était devenu invivable, au pire il était devenu gênant...

avatar awk | 

@NerdForever :
Tu me fais dire ce que je n'ai pas dit;-)

avatar NerdForever | 

@awk :
Mais surtout tu ne réponds pas...

avatar awk | 

@NerdForever

Au vu des déformations de mes propos et du sens que tu en tires, qui les vide de tout intérêt, je ne vois pas trop pourquoi continuer la discussion ?

avatar awk | 

@NerdForever

Sans même parler des délires sur Turing. ?

avatar NerdForever | 

Première transmission de données "informatiques" par réseau téléphonique : 1937
Passage du reseau analogique au numérique pour le téléphone civil US : 1962

Sachant qu'il était possible de détourner l'usage de n'importe quelle ligne téléphonique en faisant transiter les signaux modulés à la place de la voix... Depuis 1937....

Système bien connu et utilisé jusqu'à ma génération où les modems faisant encore "wiiii crunch wa iiii" (et le iii était le signal de la connexion établie d'ailleurs)

Il était hors de question de ramener toutes les tonnes de pellicule de la base américaine allemande aux États Unis par voie matérielle... Et hors de question de laisser les informations se concentré si près de la Russie...

avatar Sica | 

Mince, j'ai plus twitter ? Ah, non, c'est vrai, je n'ai jamais eu twitter

avatar NerdForever | 

@awk :
Tiens si tu viens relire par ici relis tes propres posts tu verras les contradictions que réalise d'un post à l'autre. Et que par exemple c'est toi qui ose parler d'un "DARAP" (lire DARPA) "fort peu militaire" et de leur "effort de recherche"... Ça fait doucement rire quand on sait qu'il s'agit officiellement d'une agence de défense américaine...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR