OVH glisse un ordinateur Windows dans votre navigateur

Nicolas Furno |

OVH ne se contente plus de fournir des serveurs mutualisés et des hébergements mutualisés. Le premier hébergeur européen se diversifie avec plusieurs offres spécialisées, dont cette nouveauté : le Desktop as a service (DeskaaS). Ne vous laissez pas impressionner par le nom, ce service permet en fait d’obtenir un ordinateur distant sous Windows, accessible depuis n’importe quel navigateur.

Pour 12 € TTC par mois sans engagement, OVH va installer pour vous une session Windows virtuelle et vous permettre d’y accéder en utilisant n’importe quel ordinateur, ou même une tablette. Cette solution nécessite une bonne connexion internet pour travailler, mais elle présente en contrepartie plusieurs avantages :

  • les machines utilisées par l’hébergeur peuvent être très puissantes, beaucoup plus qu’un ordinateur de base ; on peut ainsi gagner du temps sur des processus lourds, ou en tout cas déporter le travail à distance, ce qui évite de mobiliser longtemps son ordinateur ;
  • les données sont sauvegardées sur les serveurs d’OVH, en plusieurs exemplaires, de sorte qu’il n’y a quasiment aucun risque de pertes, notamment en cas d’incident technique avec votre ordinateur ;
  • l’ordinateur local qui sert à accéder à la machine virtuelle n’a aucune importance, il peut être ancien ou très peu puissant, un Chromebook peut largement suffire.

Un bureau virtuel distant peut également être utile pour des projets ponctuels. Si vous avez besoin d’une application professionnelle proposée uniquement sur Windows, vous n’avez plus besoin de passer par BootCamp ou un logiciel de virtualisation en local sur votre Mac. Vous n’avez pas besoin de dédier une partie de l’espace de stockage local à cette machine, vous n’avez même pas à acheter une licence de Windows. Il suffit de s’abonner à cette offre de DeskaaS pour le temps nécessaire, et de payer un tarif raisonnable.

OVH propose actuellement trois offres, une quatrième nettement plus puissante devrait bientôt arriver.
OVH propose actuellement trois offres, une quatrième nettement plus puissante devrait bientôt arriver.

Les tarifs commencent à 12 € par mois, mais il faut alors se contenter d’une machine virtuelle peu puissante et d’un espace de stockage réduit. En fonction des besoins, on peut payer plus pour avoir un ordinateur distant plus rapide.

Ajoutons que l’on n’a pas le choix du système pour le moment, OVH fournit des machines virtuelles basées sur Windows Server 2012, ce qui correspond à Windows 7 côté grand public. Quelques logiciels de base sont installés automatiquement, mais vous pourrez ensuite faire ce que vous voulez sur votre session. Sur le plan technique, l’hébergeur exploite Horizon 7, une solution fournie par VMware.


avatar LolYangccool | 

2Go de RAM pour WIndows 7 ? Ca me parait bien faible, déjà que 4Go c'est pas la panacée alors...
En fait la première offre vraiment intéressante sur le plan technique pour bosser sérieusement est à 47,99€ TTC...

avatar reborn | 

@LolYangccool :
Suffit de pas ouvrir de navigateurs web et ça passe juste.

avatar ever1 | 

nan, c'est windows server 2012. Et en version core, suivant l'utilisation ca suffit amplement.

avatar Mrleblanc101 | 

@LolYangccool :
Mon ordi principal est un portable Dell de 2008 avec 4Go de RAM et faisait tourner parfaitement Windows 7 et même Windows 10 aujourd'hui... Ça fait deux ans que j'attend le nouveau MacBook Pro ! Si Apple me déçoit ce sera un XPS 15

avatar C1rc3@0rc | 

@LolYangccool

+1
C'est le concept du netcomputer de l'epoque de Multix (ancetre d'unix): un serveur centralisé qui fait tourner des session utilisateurs en temps partagé et auquel on se connecte avec un netbook (terminal sous-dimensionné servant a la saisie)...

Un PC de base est plus puissant, independant de la connexion réseau et moins cher!
Seul avantage (pour l'utilisateur) c'est d'avoir acces a une grosse puissance de calcul, comme dans les solutions d'Amazon, mais ce n'est pas le cas ici...

En fait c'est rentable... pour le prestataire!
Sinon pour l'utilisateurs c'est vite tres cher et surtout c'est une faille de sécurité majeure!

avatar creatix | 

@C1rc3@0rc :
L'avantage du bureau distant c'est surtout de pouvoir passer d'une machine à l'autre sans devoir synchroniser les fichiers. C'est pas mal pour les développeurs, la configuration de l'ide est identique partout ainsi que le code source. C'est ainsi plus rapide de faire des modifications peut importe le terminal

avatar C1rc3@0rc | 

Ben dans le principe c'est remplacer une synchronisation ponctuelle par une synchronisation permanente.
Cela augmente l'énergie consommée, surcharge les réseaux, oblige a disposer de réseaux avec une grosse bande passantes... c'est donc pas une solution mais un probleme de plus.

Par contre cette approche permet de faire croitre le cout informatique de maniere cachée et donc d'augmenter la marge des fabricant de composants et prestataires:
cout du netbook + abonnement au PC virtuel + surcout du la liaison internet + ...

Pour les entreprises par contre cela permet d'externaliser l'adminstration du parc et donc de ne pas payer des administrateurs. Cela se fait bien sur en echange de la perte de proprieté des l'information.

Faudrait que tu donnes des exemples parce que je vois pas l'avantage pour les developpeurs par rapport a des systèmes de versionning.

avatar creatix | 
avatar C1rc3@0rc | 

Tes exemples ressemblent surtout a de la grosse infomerciale, tu serais community manager ?

En plus l'exemple scenarisé ne tient pas: le dev qui utilise AWS pour remplacer son portable et son desktop parce qu'il ne trouve pas de solution pour synchroniser ses bookmarks, LOL... j'ose meme pas imaginer, mais quand on lui parle de Git, il va penser a un bed'n breakfast...

Je sais pas moi, mais j'ai une machine de bureau et un portable, et la synchro entre le desktop et le portable se fait sur la session utilisateur avec CCC ça prend moins de 15 min, j'ai un backup par NAS et le travail collaboratif il se fait par Git. Rien de bien sorcier, tout ce qui peut etre en local l'est et ce qui doit etre fait a distance c'est le minimum et ça passe par un VPN et des serveurs privés et securisés.

Apres AWS c'est intéressant quand on a vraiment besoin d'un supercalculateur pour traiter des dataset immenses. AWS coute cher mais ça reste moins cher que l'achat d'un calculateur pour des opérations ponctuelles...

avatar creatix | 

Je n'ai rien a vendre et je bosse ni pour ovh ni pour amazon... Pour le post sur le blog amazon c'est possible, mais les commentaire hacker news c'est pas vraiment le genre.

L'exemple je suis d'accord que c'est un peu bateau.
Cependant le code source est facilement synchronisable, mais les bases de données et les fichiers de tests (upload d'image lié à des enregistrement de la db) c'est plus galéré a synchronisé.

Tien je viens trouvé une autre boite qui propose des config plus puissante https://www.paperspace.com/pricing mais qui doivent avoir de la latence je pense (pas en france). Dommage qu'il n'existe pas de version sous linux..

avatar C1rc3@0rc | 

Ben si une DB est pas foutu de faire un dump incremental et des snapshot, faut changer d'urgence pour un SGDB sérieux...

Et puis si le but c'est d'emmener son environnement de travail en déplacement (donc mobilité), on est jamais certain d'avoir un accès réseau suffisant et en permanence, et la c'est de toute façon inutilisable pour les usages dont il est question, et faire une synchro incrementale de la session en local c'est tellement simple et rapide!

Apres il y a un cas ou le netcomputing est vraiment pertinent hors du serveur de calcul ou du bigdata c'est dans le cas de machines trop sous dimensionnées (netbook). Cela avait du sens jusque dans les années 80 ou les micro étaient vraiment peu puissants, mais en 2016, franchement.

«Tien je viens trouvé une autre boite qui propose des config plus puissante»

Nan, mais serieux: 8Gb RAM,512 MB GPU 100Gb SSD, $25/month, ce qui est puissant c'est le tarif, parce que faut compter en plus le cout du PC et le cout de l'internet!
N'importe quel portable a moins de 500$ fait mieux et reste totalement indépendant du réseau.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@C1rc3@0rc :
N'importe quel portable?! Pas ceux avec une pomme dessus...

avatar @MathieuChabod | 

Quid de la latence pour l'utilisation ?

avatar Clem.image | 

Là où je travaille, nous avons un système identique (donc pas chez OVH, mais le principe est le même). Je dois bien avouer que ce n’est pas tip top ! des fois tu tapes un truc dans Word (ou autres), tu dois attendre 3 ou 4 secondes que ça s’affiche à l’écran. Où avec ArtiosCAD tu sens la latence, du coup tu es toujours obligé de mettre les cotes avec la calculette… 

Je trouve ce genre système pénible… 

Cependant, tu peux te connecter partout et avoir ton bureau.

avatar ever1 | 

des solutions comme citrix, ou vmware view sont extremement performantes, il faut avoir le debit necessaire mais la latence est imperceptible

avatar macinoe | 

Se connecter n'importe où et avoir le débit nécessaire ce n'est pas compatible.

avatar ever1 | 

c'est pas le but à mon avis si c'est pour du windows server, tu te connectes pas tous les jours sur un serveur, ou alors il y a un probleme.

avatar pocketalex | 

Ou, à plus petite échelle, splashtop ou jump desktop

C'est ce que j'utilise pour accéder à ma station de travail et intervenir sur des projet et des créas depuis mon MacBook et ça marche extrêmement bien, sous peine d'avoir une bonne connexion bien sûr
Fibre ou 4g de qualité

avatar reborn | 

ben voila, ceux qui voulait un vrai OS sur iPad seront servi..

avatar BitNic | 

Pas pour moi, je viens juste de quitter OVH pour Gandi !

avatar bonnepoire | 

Tu t'es fait arnaquer parce qu'il est mort.

avatar BitNic | 

Mais non il est éternel...

avatar pifpaf | 

T'as bien raison car on s'amuse, on pleure, on rit, il y a des méchants et des gentils.

avatar pocketalex | 

;0))))

avatar N1kod | 

Machine dédiée ou session uniquement ?

avatar bonnepoire | 

Session très probablement.
Mais c'est quand même à la portée de tout le monde de faire ça chez soi. Esxi et un VPN et le tour est joué.

avatar goretexman | 

La seconde offre à 15 euros j'aurais pris. La 1ère ne sert à rien, 10go trop faible pour bosser dommage bonne initiative

avatar umrk | 

On a les plantages, aussi ?

avatar ever1 | 

windows server 2012, c'est vraiment rare

avatar jujudk | 

Je me demande si ca fonctionne sur ipad ...

avatar Biking Dutch Man | 

@jujudk :
Oui mais l'interface Windows n'est pas vraiment idéale sur l'écran tactile sans souris de l'ipad

avatar bonnepoire | 

Même avec Windows 10 c'est pas génial.

avatar fanchig | 

The network is the computer.

avatar SerArien | 

83.99 € par mois, ça fait 1000 € sur 1 an
Faut voir la puissance disponible mais il faut vraiment avoir un usage ponctuel pour que ça vaille le coup !
Parce que pour 1000 € on a facilement un processeur 4 cœurs avec 16 Go de RAM,100 Go de SSD et un GPU

avatar rikki finefleur | 

SerArien

oui enfin c'est le prix que demande des opérateurs pour faire allo, allo, dans un téléphone..
Tu oublies aussi l'infrastructure, et la duplication des datas, et le prix de la licence server.
Qd tu verras les charges patronales que payent une entreprise pour un simple smic, c'est de l'eau bénite. et tu n’emploies par une telle machine pour faire du word.

avatar pocketalex | 

@seradrien : et ça peut faire tourner OS X ;)

avatar JoTaPé | 

Je n'ai pas compris le coup des applications.
Par exemple, Office est disponible sans surcoût ?
Comment fait-on pour installer ses applications ?

avatar joshual | 

Ou comment te rajouter un abonnement pour galerer à vraiment pouvoir bosser en temps réels sous couvert de "mobilité".

Je vois pas l intérêt. C es offres seraient valables si les ordinateurs portables pesaient 40kg.

La je vois pas la cible de clients...

Ca fait hype, geek tout ce qu on veut mais mettre autant d argent (puisque les seuls offres valables coûtent très cher) pour avoir un truc tributaire du réseau et qui ne servira donc à rien, à part pour les blogueurs, mais qui n'ont pas besoin non plus de ces offres...

avatar ever1 | 

il y a un énorme marché, regardez les solutions VDI, notamment vmware horizon (solution ici)
imaginez une boite avec 30 pc. Il faut un service IT, gerer les maj os/app, le réseau, le stockage/backup, la redondance...Ca implique des problemes et des couts.
Maintenant remplacez ces 30 pc par 30 terminaux legers qui se connecte sur cette infra OVH déportée. il ne suffira que d'un seul informaticien qui se chargera de creer une seule image aà jour qu'il déploiera en un clic sur les 30 machines virtuelles. Plus de soucis de maintenance/maj/backup et creer un nouveau poste prends quelques secondes contrairement au fait d'acheter un pc, installer l''os, le configurer et ajouter un user.

avatar melaure | 

Et leur interface d'admin qui ressemble a windows 3 ??? Parce qu'on 40+ euros par mois pour cette me..e !!!

avatar pacou | 

Pour info, ovh propose depuis longtemps des serveurs Linux avec un os desktop Ubuntu . Ça marche comme du TSE , ce qu'Apple ne sait pas faire.
Sur mon réseau en gigabit, la latence en Remote Desktop ou en partage d'écran est énorme, elle est quasi inexistante en TSE avec un serveur Windows 2012.

Quand à de la latente entre deux lettres, ça m'arrive souvent même en local, sur mon MacBook Pro 13'' . Pourtant, max de ram et ssd...

Ça fait des années que je suis l'agaçant Apple Fan de mon entourage, ça pourrait changer.

En tout cas, cette offre doit avoir des clients, puisqu'ils testent toujours leurs idées pendant les ovh tour

CONNEXION UTILISATEUR