La gratuité de Windows 10 prendra bien fin cet été

Mickaël Bazoge |

Si vous avez un PC sous Windows 7/8.1 et que vous voulez profiter des nouveautés de Windows 10, faites vite : il ne reste plus que quelques semaines pour bénéficier de l’offre gratuite de mise à jour de Microsoft. Windows 10 est disponible au téléchargement depuis le 29 juillet dernier, une mise à jour certes gratuite, mais uniquement pendant sa première année. On pensait que Redmond allait glisser cette condition sous le tapis des bizarreries, mais il n’en est rien.

Après le 29 juillet 2016, il faudra payer pour mettre à jour son vieux PC avec Windows 10 : la version Home est facturée 99 € sur Amazon. On pourra toujours acheter un autre ordinateur pour bénéficier de l’OS, qui équipe désormais 300 millions de PC. Microsoft s’est fixé un objectif ambitieux : faire en sorte qu’un milliard d’appareils fonctionne sous Windows 10 d’ici 2018. On attend cet été une mise à jour "Anniversaire" pleine de surprises (lire : Microsoft droit dans ses bots).

Microsoft donne aussi quelques chiffres amusants : depuis ses débuts, Cortana l’assistante de Windows, a répondu à plus de 6 milliards de requêtes ; 144 millions d’utilisateurs se servent de l’application Photos installé avec Windows 10 ; Edge, le nouveau navigateur de l’éditeur, a été utilisé durant 63 milliards de minutes rien qu’au mois de mars.

avatar Novezan | 

Je passe...

avatar C1rc3@0rc | 

+1
Windows 7 en virtual ad nauseam!
W10 le trojan/keyloggeur il restera dans sa niche.

Parce que la stratégie c'est :
T'en veux? Allez c'est gratuit, vas y, prends !
T'es accro, tu peux plus t'en passer? Ben faut raquer, tu comprends y a des frais la, la vie c'est pas donné!

avatar fte | 

Un Windows 10 obtenu gratuitement restera gratuit.

Un Windows 7/8 mis à jour verra son numéro de série "upgradé" en numéro de série Windows 10, si tu réinstalles en utilisant ce numéro de série Windows 10 l'acceptera.

Donc si vous avez des licences inutilisées, installez une VM, copiez-la autant de fois que nécessaire, utilisez ces licences et mettez à jour vers Win10 dans les VM. Ainsi les licences sont converties gratuitement en licences Windows 10.

Quant au keylogger, tu ne cesses de radoter sur la question répétant comme un perroquet ce que d'autres ont déjà machouillé et recraché sans te renseigner. Ce qui constitue deux problèmes : le premier est que certaines personnes naïves vont te croire et c'est génant, le deuxième (et là on s'en fout carrément) est que ta crédibilité globale s'effondre.

Je ne prétend pas qu'il n'y a aucun problème avec Windows 10. Mais le problème est que Microsoft à choisi des réglages par défaut en opt-out plutôt qu'en opt-in, et surtout en remettant ces réglages à leur valeur par défaut à l'occasion d'une ou deux grosses mises à jour sans l'annoncer. C'est clairement un faux pas très déplaisant. Mais la télémétrie en soi-même est à des années lumières des rumeurs d'espionnage colportées ici et là.

avatar Madalvée | 

Bonne idée de penser que le développement d'un OS, surtout à vocation définitive, coûte de l'argent. Retour de la qualité à suivre ?

avatar CNNN | 

@Madalvée :
Je me souviens qu'il fallait payer la maj d'iOS au début.. Idem pour OS X si je ne dis pas de bêtise.

avatar Rez2a | 

@CNNN :
Pas iOS non, à l'exception des iPod touch pour une sombre histoire qui concernait plus la législation que le marketing.

avatar Myka31 | 

@CNNN :
Seules les MàJ iOS pour iPod Touch étaient payantes à mon souvenir.

avatar Ginger bread | 

En attendant Microsoft innove et Windows 10 parait sympathique. Quid de macOs? Wait

avatar bonnepoire | 

Par innover tu veux dire copier OSX j'espère? Parce que W10 est en gros le Windows qui essaie de coller le plus aux standard d'OSX, le bon goût en moins.

avatar Ginger bread | 

@bonnepoire :
Et par osx tu veux dire linux ?

avatar bonnepoire | 

Petit comique. C'est vrai qu'on a les mêmes fonctionnalités et la même expérience utilisateur sur Linux. Et pour info, Osx n'est pas un Linux mais Unix (BSD).

avatar Dumber@Redmond | 

@bonnepoire :
Ginger Bread c'est un peu le Michel Denisot de Macg

avatar bonnepoire | 

Jérome Bonaldi plutôt non? :D

avatar reborn | 

@bonnepoire :
En tant que windows user je valide, je comprend pas ce soudain engouement des macs user pour windows 10. Windows 7 était déjà bon.

La plupart des trucs sympa dans windows 10 vient du fait que microsoft essaye de proposer la même expérience d'utilisation que sur os x. Et cela continue avec les fonctions "continuity" qui sont maintenant proposé.

avatar bonnepoire | 

Tout est quand même plus laborieux à mettre en place. Il manque encore l'expérience utilisateur.

avatar fte | 

Vous êtes tous les deux ridicules. L'un pour les insultes et la condescendance, l'autre pour ses jugements et condamnations basés sur des informations pourries.

Win 10 ressemble à OS X sur les grands principes d'interface point and click à fenêtres, forcément. Pour les aspects moins généraux, ils se ressemblent beaucoup beaucoup moins. Et OS X pourrait bien s'inspirer de certaines bonnes choses de Windows 10, ça ferait beaucoup de bien.

avatar bonnepoire | 

Wawa quelle argumentation. On est convaincus!

Quelles bonnes chose? Abreuve nous de ton génie!

avatar fte | 

Multi-écrans
Redimensionnement et aimantation des fenêtres
Mode plein écran qui ne cache pas barre de menus et toolbar et qui ne t'es pas enfoncé au fond de la gorge de force
Le wifi parfaitement fiable (interface pas géniale par contre)
La gestion réseau, la reconnexion aux serveurs, parfaitement fiable également
Les tiles du menu start vs le launcher pourri d'Apple
Des drivers graphiques pas lents, OpenGL à jour
...

Oh, il y a des trucs très pourris, genre pas de drag&drop sur la taskbar, pas de moyen de ramener devant toutes les fenêtres d'une app (j'ai un script AutoHotKey pour ça), l'app Photos livrée avec Windows (enfin, c'était du temps d'iPhoto, Photos.app est au moins aussi pourrie), la sidebar de l'explorateur de fichiers, et j'en passe.

avatar bonnepoire | 

Dommage que je sois en voiture parce qu'il y aurait beaucoup à commenter...

avatar patrick86 | 

"Multi-écrans"

OS X gère très bien les écrans multiples, surtout depuis 10.9, avec le Dock et barre des manus sur tous les écrans + bureaux virtuels indépendants qu'on peut passer d'un moniteur à l'autre, d'un simple glisser déposer — particulièrement pratique pour moi qui connecte et déconnecte fréquemment l'écran externe que j'adjoins à mon MacBook Pro quand je suis à mon bureau. Je n'ai qu'à rapatrier les bureaux virtuels sur l'écran du Mac. Boom. (et mes fenêtres ne sont pas déplacées d'importe où.

"Redimensionnement et aimantation des fenêtres"

D'accord pour le redimensionnement rapide d'une fenêtre sur la moitié de l'écran.

Les animations n'améliorent pas beaucoup l'ergonomie de Windows.

"Mode plein écran qui ne cache pas barre de menus et toolbar et qui ne t'es pas enfoncé au fond de la gorge de force"

Ce n'est pas un mode plein écran. C'est l'agrandissement de la fenêtre au maximum possible.
Ce que fait également OS X, en plus de proposer un mode plein écran, qui isole la fenêtre des autres et la transforme en "bureau virtuel" (qui peut être aisément déplacé d'un écran à un autre).

Si c'est un mode plein écran, alors il est tout autant "enfoncé au fond de la gorge de force", puisque Windows fonctionne comme cela depuis des lustres.

"Le wifi parfaitement fiable (interface pas géniale par contre)"

Plus fiable, peut-être. Du moins, Windows s'accommode mieux de réseaux Wifi exotiques construits avec du matériel médiocre dans des environnements saturés.
De là à dire que c'est parfaitement fiable… non. Des tas de gens ont des problèmes de Wifi avec leurs PC.

"La gestion réseau, la reconnexion aux serveurs, parfaitement fiable également"

Mais interface imbuvable.

"Les tiles du menu start vs le launcher pourri d'Apple"

hein ?
Le Dock et ses icônes d'apps ? Le Launchpad ? La pile "application" dans le Dock ? Spotlight ?

"Des drivers graphiques pas lents, OpenGL à jour"

C'est effectivement un défaut d'OS X.

avatar fte | 

"OS X gère très bien les écrans multiples, surtout depuis 10.9"

Oh non. Il y a en effet une évolution, ce qui pourrait être une bonne chose, sauf qu'OS X est passé d'un mode avec un écran principal et des écrans secondaires bien définis, ce qui n'est pas une approche exempte de défauts (barre de menu sur un seul écran en particulier) à un modèle que je ne saurais décrire. Il n'y a plus d'écran principal, strictement, un écran actif éventuellement, mais indépendant de la fenêtre active. Ouvrir une nouvelle fenêtre ne l'ouvre pas nécessairement sur l'écran où se trouve la fenêtre active, et ce n'est pas consistant d'une application à une autre. C'est la plaie, sans arrêt en train de déplacer des fenêtres d'un écran à un autre. Ou alors il faut verrouiller des apps sur des écrans choisis. C'est méga chiant.

Ça m'énervait tant que j'ai arrêté le multi-écran sur Mac.

Sur Windows ça marche de façon parfaitement prévisible.

"D'accord pour le redimensionnement rapide d'une fenêtre sur la moitié de l'écran."

Full, moitié, quart, plus la possibilité d'ancrer d'autres fenêtres de son choix dans la mosaïque, puis on peut redimensionner plusieurs fenêtres d'un coup en les gardant collées.

"Ce n'est pas un mode plein écran."

Il y a deux modes : le mode avec la fenêtre maximisée, et le mode plein écran. Fenêtre maximisée, je suis OK avec, rien d'important ne disparait. Mode plein écran, maintenant le défaut d'El Capitan sans moyen de désactiver cette saloperie (en fait si, en passant par BetterTouchTool par exemple), avec barre de menu cachée. Sauf que la plupart des applications ne sont pas pensées pour offrir une bonne interface plein écran. Pas même chez Apple elle-même.

Windows n'offre de base que le mode maximisé, qui marche sans handicaper l'interface en éliminant des trucs importants.

C'est à l'inverse de la logique, on souhaiterait pouvoir cacher certains éléments d'interface lorsque la fenêtre est petite, moins quand elle est grande. Bref.

avatar patrick86 | 

"sauf qu'OS X est passé d'un mode avec un écran principal et des écrans secondaires bien définis, ce qui n'est pas une approche exempte de défauts (barre de menu sur un seul écran en particulier) à un modèle que je ne saurais décrire. Il n'y a plus d'écran principal"

Il y a toujours un écran principal, que l'on peut changer dans les préférences moniteur (en déplaçant la barre blanche en haut du rectangle bleu qui représente l'écran).
Autre signe de distinction : vous remarquerez que les bureaux virtuels sont numérotés et de 1 à x et que le N°1 se trouve toujours sur l'écran principal.

De même, si vous rassemblez les fenêtres (via le bouton en bas de la fenêtre de préférence moniteur, par exemple), c'est sur l'écran principale qu'elles seront toutes rapatriées.

"Ouvrir une nouvelle fenêtre ne l'ouvre pas nécessairement sur l'écran où se trouve la fenêtre active, et ce n'est pas consistant d'une application à une autre."

C'est vrai. Je ne sais pas si cela vient d'OS X ou des apps (ou les deux).

Je ne dis pas que la gestion des écrans multiples sur Mac est parfaites mais, pour moi, elle est largement plus efficace et souple que sous Windows.
Après, chacun voit en fonction de ses considérations.

"Il y a deux modes : le mode avec la fenêtre maximisée, et le mode plein écran."

Du coup, on a le choix entre les deux. :-)

On peut regretter qu'Apple ne propose pas d'inverser les 2 fonctions du boutons vert (pour ceux qui préfèrent qu'il maximise par défaut). Mais, dans la mesure ou vous avez une solution pour désactiver le mode plein écran qui ne vous convient pas, votre problème est réglé. Vous avez fait votre choix.

Perso, j'appui sur option (ou pas) pour avoir le comportement que je souhaite.

avatar patrick86 | 

"C'est à l'inverse de la logique, on souhaiterait pouvoir cacher certains éléments d'interface lorsque la fenêtre est petite, moins quand elle est grande."

Pour moi, la logique ne tourne pas tant autour de la taille de la fenêtre, que de celle de l'écran.

Je trouve que plus l'écran est petit, plus le mode plein écran a de l'intérêt, et inversement.

L'intérêt de masquer des "éléments essentiels" n'est pas que de gagner de la place, mais aussi d'épurer l'espace. Ce qui est utile quand on souhaite se concentrer sur un travail (d'écriture par exemple).

avatar patrick86 | 

"c'était du temps d'iPhoto, Photos.app est au moins aussi pourrie"

Non.

"la sidebar de l'explorateur de fichiers"

Ça doit être une question de goût. :-)
J'aime pas cette barre latérale. Peut-être parce que j'utilise quasi-toujours mon Finder en présentation par colonnes ? Je n'ai donc pas l'utilité de dérouler des dossiers dans la barre latérale, dont j'attends surtout qu'elle me donne un accès rapide aux dossiers et tags que j'y place.

--

Vous énumérez surtout des différences de fonctionnement entre OS X et Windows, mais une manière de faire n'est pas nécessairement supérieure (ou inférieure) à l'autre.

Par contre, je suis d'accord avec votre précédent commentaire : Windows ne ressemble pas à OS X (et inversement). C'est d'ailleurs tout l'intérêt de l'existence de ces deux systèmes : ils offrent des propositions différentes.

avatar eastsider | 

@Ginger bread :
Mac os ??? tous vas bien pourquoi?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR