Ford accueille la voiture Apple les bras grands ouverts

Mickaël Bazoge |

Le patron de Ford, Mark Fields, accueille finalement à bras ouverts la concurrence des groupes informatiques. Ça n’a pas toujours été le cas : il y a quelques mois encore, le même Fields ne voulait pas voir son entreprise vivoter sur un marché entièrement recomposé par Apple, à l’image du marché du smartphone où le lancement de l’iPhone a poussé de nombreux constructeurs sur le bas-côté.

Pendant la présentation des résultats financiers de Ford, le dirigeant a au contraire considéré que l’intérêt d’Apple dans l’automobile était positif pour l’industrie — même s’il n’a pas été mis au parfum des intentions du constructeur de Cupertino. Rappelons que le fameux projet Titan est supervisé par Steve Zadesky, un ancien de Ford qui bûche chez Apple depuis 1999 (lire : L'équipe au volant de la voiture Apple).

« Qui sait ce qu’Apple et Google sont en train de faire », s’est-il demandé sans avoir la réponse. Mais « c’est positif pour l’industrie en termes de concurrence et d’innovation. Dans certains cas, de concurrence, dans d’autres, des partenaires ». Ford a adopté à la fois CarPlay et Android Auto histoire de ne pas faire de jaloux.


avatar pepeye66 | 

A malin malin et demi ?
(Malin = diable !)
;-))

avatar heret | 

Ca rappelle un peu 1981 quand, au lancement de l'IBM-PC, Apple souhaitait la bienvenue à IBM (dans le monde de la micro-informatique).

avatar 0MiguelAnge0 | 

L'automobile s'est concevoir pour tenir 10ans minimum et gardant ses facultés de départ, alors qu'Apple a une logique annuelle de renouvellement...

avatar jessy | 

J'ai hâté de voir le prix 40 000€ Entrée de gammes ?

CONNEXION UTILISATEUR