Microsoft supprime 18 000 emplois sur 127 000

Florian Innocente |

18 000 postes vont être supprimés chez Microsoft jusque dans le courant de l'année prochaine. 13 000 postes sont visés dans un premier temps et les personnes concernées recevront leur lettre de licenciement dans les six mois.

Satya Nadella, lors d'un précédent rassemblement avec ses employés

Les gens de Nokia sont les premiers touchés, et dans les grandes largeurs puisque 12 500 postes de la division fraîchement achetée vont disparaître. Il s'agit de salariés travaillant dans les usines de fabrication ainsi que dans les services de Nokia où des doublons existaient avec ceux de Microsoft. La Finlande et deux sites en particulier vont toutefois concentrer l'essentiel des efforts d'ingénierie sur les téléphones de Microsoft, aux dépens des équipes basées à San Diego et Pékin qui vont être réduites.

Pour la production des téléphones, c'est Hanoï au Vietnam qui va assurer la majorité des opérations. Accompagné dans une moindre mesure par des usines déjà en service en Chine, à Pékin et Dongguan. Deux villes au Brésil et au Mexique joueront aussi un rôle pour la fabrication et la réparations des produits, tandis qu'en Hongrie une usine va fermer.

Avec l'arrivée de la division Services et Devices de Nokia et de ses 30 000 employés, le groupe est passé subitement à 127 000 salariés. En 2009, l'éditeur s'était séparé de 5 800 personnes, ce qui avait représenté un record à l'époque.

Satya Nadella entend faire « évoluer la culture et l'organisation » du groupe dont il assure la direction depuis le début février. Il veut un Microsoft plus agile, plus rapide, avec moins de niveaux de hiérarchie pour accélérer la prise de décision et la circulation des informations. Ce qui impliquera d'étendre la surface de responsabilité des managers au lieu de l'émietter entre trop de personnes.

L'expérience Nokia X se termine

L'intégration des équipes restantes de Nokia est l'un des principaux chantiers en cours. Les terminaux Nokia X fonctionnant sur un dérivé d'Android, avec une interface matinée de Windows Phone, ne vont pas rester éternellement au catalogue.

Nadella, dans sa déclaration, affirme une volonté de changement dans cette gamme « Nous prévoyons de transférer certains des designs Nokia X vers des produits Lumia fonctionnant sur Windows ». Microsoft compte ainsi rationaliser sa gamme de téléphones. Il va ramener vers son principal système d'exploitation mobile des smartphones conçus initialement pour attaquer l'entrée de gamme Android (lire Microsoft : fin de partie pour les Nokia X sous Android). D'autres détails sur cette profonde réorganisation vont être donnés dans la journée et détaillés le 22 juillet à l'occasion des résultats financiers.

Les Nokia X basés sur une branche d'Android

avatar Sylow | 

Quelle surprise !!!

avatar C1rc3@0rc | 

Effectivement ce plan, qui s'inscrit dans une série en cours et a venir, était attendus, la seule chose que les analystes avait du mal a estimer était la quantité de licenciement et les sites les plus touches.

Nadella a choisi la diplomatie en protegeant, du moins pour l'instant l'Europe et les USA. Mais l'entreprise est confronte a sa plus grave crise depuis bien longtemps avec une situation d'échecs generalisés: Windows 8, Windows Phone, Surfaces… Seuls les secteurs applications et services en entreprise sauvent la société.
Ainsi Microsoft va devoir s'attaquer a Windows 9 qui aura la meme mission qu'a eu Windows 7: faire oublier son prédécesseur, Windows 8 étant un ratage similaire a celui de Vista.

Par contre, pour les Surfaces apparemment la société ne voit pas d'avenir, seules les Surfaces Pro reprennent la niche des TabletPC qui n'ont jamais disparus, et pour les Windows Phone, apres des subventionnements massifs, l'échec est d'autant plus retentissant.

Rajoutons a cela que Google et Apple (avec son accord historique avec IBM) sont en train de s'installer définitivement et massivement en entreprises, près carre de Microsoft, ce qui fini de ternir l'avenir improbable de Microsoft dans autres choses que les services et les applications aux entreprises, vraies places de Microsoft historiquement..

avatar Eurylaime | 

"Rajoutons a cela que Google et Apple (avec son accord historique avec IBM) sont en train de s'installer définitivement et massivement en entreprises,"

Je pense que la phrase est excessive, pour passer beaucoup de temps dans des multinationales et des startup de pointe, même si on y trouve des produits sous iOS et quelques Mac, Windows domine largement pour ne pas dire de manière écrasante. Même si rien n'est jamais pour toujours, Apple à la place de Microsoft en entreprise, c'est pas encore fait même avec IBM.

avatar Pelipa | 

Merci M$ là ça donne encore plus envie.. (Déjà que ça ne donnait pas du tout envie)

avatar madaniso | 

@Pelipa On disait la même chose en 1997 d'Apple...

avatar madaniso | 

@Pelipa On disait la même chose en 1997 d'Apple...

avatar BrokenStones | 

Triste nouvelle

avatar frankynov | 

La vache !
J'aimerais quand même connaître les raisons de ce licenciement. Pourquoi la plupart concerne Nokia ? Ils ont un accord en or, des parts de marché qui ne cessent de grandir, et des produits de qualité. Je ne comprends pas

avatar madaniso | 

@frankynov C'est pourtant simple. Nokia et Microsoft sont deux grandes entreprises, il y avait énormément de doublons dans les postes.

avatar C1rc3@0rc | 

@frankynov

Ben Nokia a été vendu a Microsoft en 2010, parce que le groupe Nokia anticipait la faillite de sa branche téléphonie mobile, et que Microsoft n'arrivait pas a convaincre ses partenaires historique de le suivre dans l'aventure Windows Phone.

Malgre une politique de subventions massives et des restructurations de larges ampleurs, la stratégie Windows Phones est un échec massif. La finalisation de l'acquisition de la marque Nokia par Microsoft n'a fait que confirmer l'étendue des degats.

Faut pas se leurrer les PDM des Windows Phones, qu'ils soient Nokia ou des rares autres constructeurs, sont artificielles. Elles ont été achetées par Microsoft, a grands frais, majoritairement sous forme de subventions qui ont arrosées toute la chaine, depuis le distributeur, en passant pas les opérateur et les developpeurs, jusqu'au client… Seulement Microsoft ne peut pas continuer a payer autant indéfiniment pour un résultat aussi catastrophique: 3% a ce prix c'est ingérable meme pour Microsoft.

On voit aussi que la société abandonne les Surfaces, autre échec retentissant, et ne conserve que les Surfaces Pro qui ne sont rien d'autres que des TabletPC, niche d'entreprise qui a toujours existé, mais qui n'a pas de croissance hors de ce secteur très restreint.

Microsoft est aussi en échec avec Windows 8 qui est de la meme ampleur que celui de Vista, au point que Nadella a indique explicitement que Windowd 9 aurait pour objectif de reprendre la mission qu'avait eu Windows 7: faire oublier au plus vite son prédécesseur.

Bref si Microsoft est toujours une entreprise très rentable, c'est uniquement grâce au secteur services et applications professionnels (corportate) et le hobby onéreux qu'est Windows Phone doit être sérieusement mis au régime apres 4 ans de pertes continues et en augmentation… Et cela sans compter la restructuration de l'entreprise avec ses autres secteurs…
Donc Microsoft est au pied du mur et les plans de licenciements vont se succéder pendant encore un moment...

avatar Cem | 

Triste.

avatar Nesus | 

Sympa

avatar Drako | 

Doublon comme dit dans l'article et surtout des conditions économique plus compliqué et un futur aussi coincer

avatar Niro | 

Steve Balmer, mort de rire, lors du lancement de l'iPhone en 2007 : Apple ne vendra jamais un téléphone à 500 dollars qui n'a même pas de clavier physique.
Et que dire de Nokia, qui, selon le New-York Times, avait refusé la proposition de l'un de leur ingénieur, qui imaginait en 2005 un téléphone tactile avec une boutique d'application en ligne.

Le manque de vision et de prise de risque se paie tôt ou tard.

Dommage car ce sont les salariés qui trinquent au final.

avatar _mabeille_ | 

@Niro
Apple des visionnaires? Ohhh
Steve Jobs n'a pas inventé ni même lancé le pc tablet mais B Gate 10ans avant... Apple n'a quasi rien inventé mais copier et améliorer (comme les japonais après guerre). Les smartphones existaient depuis un moment avant le premier iPhone Edge. les lecteurs MP3 aussi ....

Chez Apple ils sont champions pour sortir le bon produit au bon moment ça c'est une évidence.
Ils t'emballent ça avec un beau paquet cadeau genre le produit qu'il faut avoir si tu veux passer pour un mec au top .... tu ajoutes à ça un pool de client préconquis qui font la promo des produits et zou ....

Parce qu'excuse moi du peu, quand Samsung a des 10aine de produits auy catalogue et Apple 2 smartphone de base avec des déclinaisons en RAM on se demande qui prend des risques et qui n'en prend pas.

Quand tu vois que passer 2 jours les produits tu les attends 1mois qui prend des risque qui n'en prend pas ....

bref entre l'emballage et la réalité industriel je ne suis pas sûr qu'Apple soit l'entreprise la plus casse cou du monde et loin s'en faut. Apple à un marketing hors norme certes une clientèle en partie fanatisée (très important, pour vendre dans le cercle d'amis, c'est toujours mieux et moins chers que des vendeurs dont on doute tous). Une politique tourner vers la marge: rationalisation au max des gammes, stock mini, achat petits prix revente au prix le plus élevé possible. Distribution par le net, marketing viral et par le net au max. Pub de lessiviers (on ne parle pas de produit de mais de bonheur, voire de qql fonctions ....)

Mais tu vois tu es persuadé qu'Apple est une entreprise de visionnaires donc Apple fait bien son job.

avatar Cem | 

@_mabeille_ :
Sérieux?

Apple propose des produits de qualité, beaux (pour la majorité des consommateurs) et qui fonctionnent, simplement, dans un écosystème.

On aime ou pas.

Je sais juste que mon iPhone est d'une simplicité enfantine d'utilisation, alors que sur android je me sens dans un jungle.

Marketing ultra efficace oui, c'est certain, mais des produits simples, de qualité et beaux.
Il faut être critique mais pas gratuitement.

avatar _mabeille_ | 

@Cem

relis ce que j'écris et ce que tu écris.
j'ai écris nul part que les produits Apple sont moches.
j'ai écris nul part qu'ils ne sont pas optimisés ou pas.
je n'ai même pas parlé de la qualité.

nous ne sommes pas en contradiction puisque tu ne parles pas de la même chose que moi.

avatar RBC | 

Oulala ???
Quel ramassis de contre vérités et autres mensonges digne du "Troll de l'année". Le pire c'est qu'il croit lui même à toutes ses conneries.

Au moins avec le Sieur Mabeille on sait à quoi s'en tenir, il a sûrement dû se faire "violenter" par certains produits de la Pomme ou autre Fanboys sans cervelle ?
Heureusement que la retraite arrive bientôt pour lui car si il continu ça va être la camisole.
Je plaint sa famille et ses proches... Les pauvres...

avatar _mabeille_ | 

@RBC

J'attends des arguments contre les miens.
Me répondre que je suis ci ou ça est trop court, et n'apporte rien si ce n'est un éclairage sur ta manière de répondre en surface et en attaque perso sur un propos. Ce que l'on savait déjà tous.

Alors? tu as mieux que hoooo il pu du cul??

avatar Fumée | 

@RBC

Quel poste médiocre... Aucun argument.

avatar pickwick | 

eh bien.... tu as été piqué par une guêpe ou quoi ?
bref, moi je préfère acheter du bonheur et de la passion qu'un bout de métal....
N'est ce pas le plus important ?

avatar manuinbangkok | 

@_mabeille_ :
Alors là champion du monde de troll.

Je n'ai jamais lu un tel ramassis d'inepties !

avatar Psylo | 

Mabeille à raison. Vous êtes totalement incapable d'avoir un jugement objectif.
Le syndrome du fanboy Apple désigne un phénomène psychologique où des otages partageant longtemps la vie de leurs geôliers développent une empathie, voire une sympathie, ou une contagion émotionnelle avec ces derniers. (S. Freud)

avatar CKJBeOS | 

@Psylo : en même temps être fan de Microsoft/Google/Apple relève de la même maladie
et toujours dire le contraire a tel point que souvent si on lit l'ensemble des commentaires la personnes se contredit avec certaine aisance c'est pas d'une stabilité d'esprit a toute épreuve.
Apres Balmer a sacrément enfoncé Microsoft, et puis on s'en fout de toute façon, les entreprises c'est ainsi le vent tourne !
un jour ça sera au tour d'Apple et de Google puis c'est tout !

avatar _mabeille_ | 

@manuinbangkok

ineptie? d'accord
lesquelles?
où?
parce que là ton commentaire n'apporte rien et ne permet à personne de découvrir en quoi je trompe mon monde ou je mens etc ....
Vas y sauve nous du mensonge ça au moins ça vaut plus qu'un préjugé pour ou contre...

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@_mabeille_ :
En 1995 (ou qq part par la) Bill Gates a déclaré ne pas croire à Internet.
En 1990 il disait qu'OS/2 était le système des années 90 (j'ai encore la vidéo).

Alors Microsoft visionnaire...

avatar _mabeille_ | 

@Darth Philou
peut être...
je crois que l'erreur vient de la définition qui prendrait pour les uns ou les autres un caractère définif.
Les choses changent et heureusement, en 2000 on enterrait Apple .... et? les choses ont changé.
Dans ce sens tout le monde cri au génie, dans l'autre sens au mensonge et quand on parle de la concurrence c'est pire ....

j'en appelle à plus de nuance. Apple c'est aussi fourré le doigt dans l'oeil.
On peut bien sûr dire mise à par les bides Apple n'a connu que des succès.... mais ça c'est valable pour tous.

J'en arrive donc à mon idée de départ qui était de relativiser l'idée visionnaire des uns et des autres.

avatar madaniso | 

@Darth Philou C'est pour ça qu'il a sorti un livre en 97 (The Road Ahead) qui parle à 75% d'Internet avec ces fameuses "Autoroutes de l'information". Un livre ne s'écrit pas en 2 semaines.

Bref reste le fanboy ignorant que tu es.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@madaniso :
Oui deux ans après parce que le reste du marché lui a démontré qu'il avait tord.

PS: donc maintenant il suffit de rappeler des faits pour être qualifié de fanboy. On n'arrête pas le progrès.

avatar ET80 | 

@_mabeille_ :
1) l'iPad tire ses fondements du Newton (bien avant les tabletPC).

2) samsung en ayant plusieurs références ne prend justement aucun risque : si un modèle ne fonctionne pas, un autre prendra le relai. Si un modèle d'iPhone ne fonctionne pas, il faudra attendre plusieurs mois. Apple prend énormément de risque chaque année (moins maintenant au vu de la notoriété de ses appareils).
L'iPad ou même l'iPhone ne sont pas des Paris pour Apple : c'est loin de l'iMac, ou de Mac OS au début des années 2000 (fin des années 1990).

Ce ne sont que quelques observations a ce que tu as dis. Flemme de relever le reste ;)

avatar Fumée | 

@ET80

"Apple prend énormément de risque chaque année"

Laisse moi rire. A chaque lancement de nouveaux produits (par exemple l'iPad), Apple fait une étude du marché très méticuleuse pour savoir sur leur produit se vendra ou pas (toutes les entreprise le fond, elles développeront jamais un produit si elles ne savent pas précisément si leur produit se vendra)
Sans compter les "améliorations" ridicules entre chaque gen d'appareil: meilleure ram, meilleure proco, meilleure APN et voilà terminer, RDV l'année prochaine. Si t'appel ça prendre des risques...
Et je te garantie que l'iPhone 6 sera pareil: légères améliorations des performances, nouveau design, peut être une connerie en plus genre Touch ID (mais j'ai des doutes, ils vont réserver ça pour l'iPhone 6S comme d'hab) et voilà.

avatar béber1 | 

"Laisse moi rire. A chaque lancement de nouveaux produits (par exemple l'iPad), Apple fait une étude du marché très méticuleuse pour savoir sur leur produit se vendra ou pas"

Alors là, c'est l'exemple -l'iPad- qu'il ne fallait absolument pas citer.
Car il est l'exemple type totalement inverse du modèle marketing que tu cites, à savoir des produits élaborées en fonctions des études de marchés, des besoins et désirs des futurs utilisateurs/cilients, etc.

L'iPad était une obsession pour Jobs.
Et en cela, cela tient quasiment du caprice, ou de l'obsession convaincue d'un homme.
D'un homme ou deux, car il y a évidemment Alan Kay qui est à l'origine de tout ça.

Alan Kay est un chercheur.
Et on peut penser qu'à l'époque de l'élaboration de son Dynabook (1972?) , il n'avait sans doute jamais pensé à faire quelques études de marché sur son projet de tablette.
En bon chercheur, c'était l'idée qui primait et en l'occurrence là, c'était celle d'une micro-informatique qui puisse être au service de l'individu (et non pas l'inverse) et qui de ce fait puisse être un outil de création et apporter tout le savoir, toute la culture et littérature du monde à un quelconque lecteur assis dans son fauteuil.
C'est d'ailleurs l'image qu'a choisie Jobs lors de la Keynote de 2010, avec le fauteuil Club.
Clin d'œil à Kay

C'est en fait basé sur un vieux rêve, une vieille utopie qui doit remonter très loin :
avoir tout le savoir accumulé de l'Humanité dans un cahier où une ardoise magique.

Ça a l'air ronflant comme je le dis là, mais ce sont de ces sortes de rêves que naissent les plus grandes obsessions et névroses.
Jobs en a fait la sienne, puisqu'on peut dater un 1er projet de tablette Apple dès 1983.
L'influence de Kay est pour moi évidente.
Et c'était une époque où les études de marchés étaient pas aussi prégnantes qu'aujourd'hui.
C'était même une considération qui aurait fait sourire l'ensemble des membres du PARC des années 70 très enfumées.

Bref, le projet de tablette chez Apple est devenu et resté pendant des années un vieux serpent de mer que l'on évoquait parfois selon les rumeurs qui se faisaient jour à l'occasion.

Mais rien de bien concrêt.
Cela n'a pas empêché Jobs, de retour chez Apple, de remettre sur le tapis ce projet des années 80.
Il l'a fait au début 2000 si je m'en souviens bien, et c'est le rachat de FingerWorks en 2005 qui aurait précipité les choses. Plus les développements d'OS X, plus l'acquisition des expériences iPod, etc.

On connait la suite, l'accueil mitigé des critiques de l'époque, la déception de Jobs sur cet accueil tiède...
Et on le comprend parce que c'était un projet qui le tenait à cœur au point de l'avoir porté pendant des années.
Mais l'objet, bien que très séduisant, était fermé, avec peu de capacité de connexion (j'avais moi-même pesté à l'époque), etc. bref tout le monde s'accordait pour dire que c'était encore une fois un joujou de Jobs, fait avec son radical soucis d'économie (pas de port SD, USB, HDMI, parallèle, série, SCSI, etc, une daube selon les critères marketing relevés chez les utilisateurs questionnés..) et qui ne tenait pas comte des vrais souhait des gens, soit faire une tablette (Mac) OSX.

J'étais dans l'erreur moi aussi, c'est Jobs qui avait raison, et ce en dépit des études de marché.
Car avec la mobilité, c'est une autre Micro-informatique qui se développait, beaucoup plus rapide, pratique et légère, et surtout avec une notion qui commençait à s'affirmer : domestique.
C'est-à-dire une micro qui s'adaptait à tous les petits usages du quotidien, quitte à ce qu'elle soit plus simplifiée, et qu'elle s'immisce dans les divers objets d'une maison, dans les véhicules, etc.

Ce que semble avoir compris MS là (enfin, j'espère) mais qui a mis du temps pour le faire,
avec ses Surface qui essayaient (et qui essaient toujours) de contenter les divers besoins des utilisateurs (de quoi ravir les études marketing) mais qui, le cul entre 2 chaises, entre le PC et la tablette, fait un objet hybride qui satisfait peu de monde.
Alors que la micro-mobile se doit avoir une approche neuve et radicale, car elle va s'appliquer (avec des nouveaux usages mécaniquement induits) dans des secteurs dans laquelle l'ancienne micro n'y était pas et auxquels elle n'est pas adaptée dans ses modes anciens

avatar iKalimero | 

Pour Info Apple ne fait jamais d'étude de marché ni sur ces futurs produits (car il faudrait les montrer avant qu'il ne sorte) ni ces l'impact de ces publicité avant qu'elle ne sortent.
je te conseille l'excellent livre de Ken Segall Apple Le secret d'une incroyable réussite

Pour rappel le jour ou Steve a montré au monde le Macintosh, un journaliste du Popular Science lui demanda s’il avait fait une étude de marché. Et le père du Mac a répondu : « Vous pensez que Graham Bell a fait une étude de marché quand il a inventé le téléphone ? »

avatar Doctomac | 

"Steve Jobs n'a pas inventé ni même lancé le pc tablet mais B Gate 10ans avant... Apple n'a quasi rien inventé mais copier et améliorer (comme les japonais après guerre). Les smartphones existaient depuis un moment avant le premier iPhone Edge. les lecteurs MP3 aussi ...."

Apple a sorti le Newton bien avant les horribles tablettes-PC sous l'ère Gates.
Apple n'a le plus souvent pas inventé mais n'a pas copié non plus. Je dirais qu'ils ont ré-inventé un produit donné.

Apple a ré-inventé le baladeur mp3 avec l'iPod alors le que marché n'était composé que de produits ternes et peu pratiques.

Apple a ré-inventé le smartphone avec son iPhone alors que le marché n'était composé que de produits au design horrible, à l'ergonomie désespérante doté de logiciels internes pourris.

Apple a ré-inventé la tablette après son propre Newton et les horribles tablettes-PC en proposant un produit nouveau bien différent de la stratégie idiote de Gates de l'époque et de Ballmer plus récemment ,de vouloir proposer un Windows pensé pour le PC sur une tablette tactile.

avatar Neufouad | 

Mike Daisey ; sors de ce corps ! oO

avatar C1rc3@0rc | 

@_mabeille_

Ecoute l'interview donne par Jean-Louis Gassee ou il parle notamment de l'iPhone est explique qu'Apple a transforme le smartphone en ordinateur individuel multiconnecte: http://www.youtube.com/watch?v=GOLX7h53oTI
Tu vas voir c'est limpide et tu vas comprendre ce qu'est réellement l'iPhone.

En résumé, suite a l'iPhone, Nokia a vu sa chute s'accelerer, comme celle de Blackberry, et autres spécialistes du téléphone mobile, parce que l'iPhone n'était pas un smarpthone, mais un ordinateur connecte et seul Samsung et Google ont compris cela et ont alors effectués un virage complet, dans un premier temps en copiant Apple, pour se mettre dans la roue d'Apple.

On sait aujourd'hui on sait que l'iPad et l'iPhone ont leur développement qui a débute dans les années 90, donc, oui Jobs était bien un visionnaire, meme si Apple n'a pas invente grand chose d'autre que l'environnement informatique personnel...

avatar _mabeille_ | 

@C1rc3@0rc
avant que l'iphone ne sorte j'avais un htc avec internet dessus je lisais mes mails j'avais même un gps avec navigon à l'époque ... j'avais des prog que j'installais je synchronisais tout ça avec un pc ou sur exchange ....

et donc tu disais l'iphone a fait passé le smartphone d'un tel avec agenda a un ordi? ..... mouai mouai en oubliant ce qu'il y avait avant en effet. Je te concède que ce n'était pas parfait mais pas inexistant. De la même manière l'iphone egde est sorti j'avais de la 3g moi .... donc très perfectible.

avatar béber1 | 

Oui, tout le monde y allait, c'est-à-dire vers la Micro-informatique mobile.
Le Net se développait, les usages liés, les reseaux téléphoniques, les appareils comme les smartphones aussi... mais aucun qui avait la bonne approche ou la bonne formule.

C'est l'iPhone 1, tout aussi imparfait qu'il ait été, qui a fait définitivement basculer l'ancienne téléphonie mobile dans celui de la Micro-mobile en faisant des ancien portables de petits terminaux (osx) capables de faire tourner des tas d'Apps pour pleins d'applications pratique, ludiques, multi-media, etc…

C'est la petite révolution qu'a apporter l'iPhone, et qui a tout bousculé depuis.

Un mot quand même pour bien illustrer ma dernière phrase.
En 2007, je voyais Nokia comme le challenger principal qui allait donner la réplique à Apple.
J'y mettais aussi les BB de RIM, voire Palm, etc… et qu'est -ce qu'on peut dire avec le recul des années, c'est que la vague lancée par l'iPhone embrayée par les smartphones Android a littéralement redistribué toutes les cartes, et mis au tapis des sociétés qu'on pensait solidement implantées, voire indétronables.

Quand on voit (pour faire enfin raccord avec la news) comment la division mobile de Nokia a été réduite, c'est aussi navrant qu'effrayant.
MyOneCent

avatar patrick86 | 

"Steve Jobs n'a pas inventé ni même lancé le pc tablet mais B Gate 10ans avant."

EXACTEMENT.

Mais l'iPad et un certain nombre de produits concurrents, ne sont PAS des tablets-PC. Ce sont des TABLETTES.

On ne fait pas une tablette en mettant Windows desktop dans un micro PC Wintel avec juste un écran tactile à la place du classique ensemble écran-clavier-souris.

Ce sont des appareils DIFFÉRENTS, résultants de manières de penser DIFFÉRENTES.

--

"Apple n'a quasi rien inventé mais copier et améliorer (comme les japonais après guerre)."

Devrait-on laisser une technologie mal travaillée et mal exploitée, sous prétexte de ne pas "copier" ?

PERSONNE n'a tout inventé. Apple n'a pas inventé énormément de choses, c'est un fait. Est-ce un problème ? Non. Car la force d'Apple, c'est de concevoir des appareils cohérents — bien qu'il puisse y avoir des ratés — utilisants, souvent, à bon escient, un ensemble de technologies existantes.

Pourquoi l'iPhone a réussi ? Parce qu'il apporté de la SIMPLICITÉ à un outil qui certes existait, mais était bien peu abouti d'un point de vu utilisation.

--

"Parce qu'excuse moi du peu, quand Samsung a des 10aine de produits auy catalogue et Apple 2 smartphone de base"

Multiplier à outrance les modèles d'un type de produits n'est PAS une prise de risque.
Créer 10 smartphone tous basés sur la même chose, avec uniquement des petites différences fonctionnelles, des petits ++ et de -- par ci par là, n'est PAS une prise de risque.
Ce n'est rien d'autre qu'une multiplication outrancière de modèle, créant une gamme sur abondante, ayant pour effet de perdre le client.

AUCUN des produits que Samsung multiplie en de multiples modèles et sous-modèles, ne sont des appareils novateurs proposants quelque chose de réellement différent de ce qui existe sur le marché.

Samsung est très bon pour faire du composant électronique, mais PAS pour faire de l'appareil fini et utilisable, et encore moins pour faire du logiciel.

--

Il n'y a PAS l'inventeur puis plus rien.

Il y a le GÉNIE qui invente la technologie, puis le VISIONNAIRE qui en réalise une bonne exploitation.

L'un sans l'autre NE peut PAS faire de la bonne technologie utilisable.

avatar _mabeille_ | 

@ patrick86
au moins avec toi on monte d'un cran.

en terme de tablette ou équivalent j'avais un pad avant .... il utilisait un stylet certe mais si on accepte le newton comme ancêtre va falloir faire avec la concurrence et ce qui se faisait avant. on ne peut pas faire honnêtement un tarif spécial pour Apple et les autres sont sanctionnés. n moment faut choisir l'objectivité ou l'a peu près pour tous. C'est ce genre de raccourci pro ci et contre ça qui sont gavant.

Perso j'ai vu des pc tablet a l'époque chez un distrib en restauration et ils étaient à l'époque utilisé avec un styler sans clavier .... il y a plus a comparé là qu'entre un windows 8.1 sur un portable tactile .... mais bon pas obliger d'accepter ça si tu ne veux pas.

**********************
Devrait-on laisser une technologie mal travaillée et mal exploitée, sous prétexte de ne pas "copier" ?

non juste accepter ce fait, ça me suffit.
********************
iphone simplicité? non je ne crois pas. Surfer sur le net n'était pas plus dur avant.... relever ses mail non plus. Les icones ... existaient. Le coup de génie pour moi c'est le doigt à la place du stylet.
*********************
Multiplier à outrance les modèles d'un type de produits n'est PAS une prise de risque.
Créer 10 smartphone tous basés sur la même chose, avec uniquement des petites différences fonctionnelles, des petits ++ et de -- par ci par là, n'est PAS une prise de risque.
Ce n'est rien d'autre qu'une multiplication outrancière de modèle, créant une gamme sur abondante, ayant pour effet de perdre le client.

on ne peu plus faux, si c'était le cas les clients fuiraient ....
de plus le risque est net parce que tous les phone ne sont pas identiques ou ni a un poil de cul près. Rien que dan sla gamme des G4S il y a les mini les mini duos .... qui n'ont rien a voir. Les modèles 3G les 4G .... tu te trompes.

Enfin il est plus risqué parce que moins rentable d'avoir des gammes fournies que des gamme courte. Le risque est financier, commercial, risque de fab ..... c'est une évidence plus tu fais plus tu prends des risques. Mais c'est un choix stratégique. Tous le monde voudrait être dans le cas idyllique d'Apple. Peu de produits un max de marge .... c'est plus confortable, et moins risqué. Bref pas convaincu ? tant pis.
**********
AUCUN des produits que Samsung multiplie en de multiples modèles et sous-modèles, ne sont des appareils novateurs proposants quelque chose de réellement différent de ce qui existe sur le marché.

encore faux mais à ne pas vouloir voir les appareils novateurs tu ne les verras pas.
**********
Il y a le GÉNIE qui invente la technologie, puis le VISIONNAIRE qui en réalise une bonne exploitation.

le visionnaire entrevoit une solution fait un pari sur l'avenir un pari gagnant .... c'est déjà beau mais l'exploitation et la mise en oeuvre c'est le BE pas SJ qui a tout fait .... le capitaine donne le cap il ne rame pas ....

avatar iKalimero | 

@ _mabeille_ > Parce qu'excuse moi du peu, quand Samsung a des 10aine de produits auy catalogue et Apple 2 smartphone de base avec des déclinaisons en RAM on se demande qui prend des risques et qui n'en prend pas.

Ton raisonnement est incorrect. je m'explique dans les école de commerce on apprends aux étudiants qu'il faut lancer des dizaines de produits et non pas 1 ou 2 afin justement de dilué le risque.
Autre avantage en lançant de nombreux produits on faire varier forme, couleurs fonctions, .... on est encore plus certain que le client va trouver chaussure à son pied.
Si tu lance 2 produits et que l'un ne se vends pas tu perds 50% de ton chiffre d'affaire.
Si tu lances 50 produits et que 5 ou 10 produits ne trouvent pas leurs publics ce n'est pas très grave car il te reste au minimum 40 modèles pour assurer un chiffre d'affaire correct.

Si un fabriquant de téléphone était aller voir les plus grande école de commerce, les meilleurs spécialistes en marketing et leurs avait dit : On va fabriquer un nouveau téléphone sans clavier, il n'y aura qu'un seul modèle pour tous les pays, et on ne changera le design que tout les 2 ans.
tous ces grands savants auraient bien rigolé et aurait à sèchement expliqué à ce OuiOui de la téléphonie de revenir quand il aurait un projet sérieux.

avatar _mabeille_ | 

@ iKalimero
-on parle pas des mêmes risques toi et moi.

plusieurs modèles= plus de pièce
plus de stock
plus d'effort comm à faire
plus d'argent à investir
plus de R&D
plus d'argent immobilisé en stock
une logistique plus importante....

moi si je dois choisir entre la situation d'Apple et Samsung c'est vite vu.

avatar madaniso | 

@Niro Source ?

avatar CKJBeOS | 

@madaniso : avec Balmer il n'y a pas besoin de source, il a tellement fait de gaffe en ouvrant trop vite la bouche que les references sont facile a trouver sur le net.
Que dire en plus de la vidéo "developer, developer, developer...." la il avait vraiment un bon fournisseur de stupéfiant ;(

aller, c'est cadeau : https://www.youtube.com/watch?v=wvsboPUjrGc

avatar madaniso | 

@CKJBeOS On parle de licenciement là non ? Regarde le prix de l'action depuis l'arrivé de Ballmer et ensuite on reparle de son style de management.

Attention, je dis pas que tout va bien chez Microsoft loin de là. C'est c'est pas du tout le vieux chauve débile qu'on essaye de nous vendre, que vous essayer de nous vendre. Il est d'ailleurs l'un des hommes les plus riches du monde, un peu plus loin derrière Gates. Moi on pourrait me vanner comme ça, j'en aurai rien à foutre, j'aurai plus rien à prouver à qui que ce soit.

avatar CKJBeOS | 

tu sais dans ce beau monde on peut être tres riche et tres con, c'est pas indissociable ;)
La réussite ne se mesure pas forcement ainsi, enfin tout dépend du point de vue ;)

"A l'ecole, on m'a demandé ce que je voulais faire plus tard. J'ai repondu : je veux etre heureux. On m' a dis que je n'avais pas compris la question, je leur ai repondu qu'ils n'avaient pas compris la vie."
John Lennon

Question de point de vue ;)

avatar Niro | 
avatar Patrick | 

Les chiffres avant l'humanisme comme toujours !!!
L'employé est du vrai bétail !!

avatar zearnal | 

@Kikool :
Il existe encore des doux rêveurs habitant le pays des bisounours, c'est rafraichissant parfois ....

avatar umrk | 

La question qu il faut se poser, c est : avec le personnel qu il leur reste, arriveront ils un jour à corriger tous les bugs dans leurs logiciels pourris ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR