Microsoft supprime 18 000 emplois sur 127 000

Florian Innocente |

18 000 postes vont être supprimés chez Microsoft jusque dans le courant de l'année prochaine. 13 000 postes sont visés dans un premier temps et les personnes concernées recevront leur lettre de licenciement dans les six mois.

Satya Nadella, lors d'un précédent rassemblement avec ses employés

Les gens de Nokia sont les premiers touchés, et dans les grandes largeurs puisque 12 500 postes de la division fraîchement achetée vont disparaître. Il s'agit de salariés travaillant dans les usines de fabrication ainsi que dans les services de Nokia où des doublons existaient avec ceux de Microsoft. La Finlande et deux sites en particulier vont toutefois concentrer l'essentiel des efforts d'ingénierie sur les téléphones de Microsoft, aux dépens des équipes basées à San Diego et Pékin qui vont être réduites.

Pour la production des téléphones, c'est Hanoï au Vietnam qui va assurer la majorité des opérations. Accompagné dans une moindre mesure par des usines déjà en service en Chine, à Pékin et Dongguan. Deux villes au Brésil et au Mexique joueront aussi un rôle pour la fabrication et la réparations des produits, tandis qu'en Hongrie une usine va fermer.

Avec l'arrivée de la division Services et Devices de Nokia et de ses 30 000 employés, le groupe est passé subitement à 127 000 salariés. En 2009, l'éditeur s'était séparé de 5 800 personnes, ce qui avait représenté un record à l'époque.

Satya Nadella entend faire « évoluer la culture et l'organisation » du groupe dont il assure la direction depuis le début février. Il veut un Microsoft plus agile, plus rapide, avec moins de niveaux de hiérarchie pour accélérer la prise de décision et la circulation des informations. Ce qui impliquera d'étendre la surface de responsabilité des managers au lieu de l'émietter entre trop de personnes.

L'expérience Nokia X se termine

L'intégration des équipes restantes de Nokia est l'un des principaux chantiers en cours. Les terminaux Nokia X fonctionnant sur un dérivé d'Android, avec une interface matinée de Windows Phone, ne vont pas rester éternellement au catalogue.

Nadella, dans sa déclaration, affirme une volonté de changement dans cette gamme « Nous prévoyons de transférer certains des designs Nokia X vers des produits Lumia fonctionnant sur Windows ». Microsoft compte ainsi rationaliser sa gamme de téléphones. Il va ramener vers son principal système d'exploitation mobile des smartphones conçus initialement pour attaquer l'entrée de gamme Android (lire Microsoft : fin de partie pour les Nokia X sous Android). D'autres détails sur cette profonde réorganisation vont être donnés dans la journée et détaillés le 22 juillet à l'occasion des résultats financiers.

Les Nokia X basés sur une branche d'Android
avatar Sylow | 

Quelle surprise !!!

avatar C1rc3@0rc | 

Effectivement ce plan, qui s'inscrit dans une série en cours et a venir, était attendus, la seule chose que les analystes avait du mal a estimer était la quantité de licenciement et les sites les plus touches.

Nadella a choisi la diplomatie en protegeant, du moins pour l'instant l'Europe et les USA. Mais l'entreprise est confronte a sa plus grave crise depuis bien longtemps avec une situation d'échecs generalisés: Windows 8, Windows Phone, Surfaces… Seuls les secteurs applications et services en entreprise sauvent la société.
Ainsi Microsoft va devoir s'attaquer a Windows 9 qui aura la meme mission qu'a eu Windows 7: faire oublier son prédécesseur, Windows 8 étant un ratage similaire a celui de Vista.

Par contre, pour les Surfaces apparemment la société ne voit pas d'avenir, seules les Surfaces Pro reprennent la niche des TabletPC qui n'ont jamais disparus, et pour les Windows Phone, apres des subventionnements massifs, l'échec est d'autant plus retentissant.

Rajoutons a cela que Google et Apple (avec son accord historique avec IBM) sont en train de s'installer définitivement et massivement en entreprises, près carre de Microsoft, ce qui fini de ternir l'avenir improbable de Microsoft dans autres choses que les services et les applications aux entreprises, vraies places de Microsoft historiquement..

avatar Eurylaime | 

"Rajoutons a cela que Google et Apple (avec son accord historique avec IBM) sont en train de s'installer définitivement et massivement en entreprises,"

Je pense que la phrase est excessive, pour passer beaucoup de temps dans des multinationales et des startup de pointe, même si on y trouve des produits sous iOS et quelques Mac, Windows domine largement pour ne pas dire de manière écrasante. Même si rien n'est jamais pour toujours, Apple à la place de Microsoft en entreprise, c'est pas encore fait même avec IBM.

avatar Pelipa | 

Merci M$ là ça donne encore plus envie.. (Déjà que ça ne donnait pas du tout envie)

avatar madaniso | 

@Pelipa On disait la même chose en 1997 d'Apple...

avatar madaniso | 

@Pelipa On disait la même chose en 1997 d'Apple...

avatar BrokenStones | 

Triste nouvelle

avatar frankynov | 

La vache !
J'aimerais quand même connaître les raisons de ce licenciement. Pourquoi la plupart concerne Nokia ? Ils ont un accord en or, des parts de marché qui ne cessent de grandir, et des produits de qualité. Je ne comprends pas

avatar madaniso | 

@frankynov C'est pourtant simple. Nokia et Microsoft sont deux grandes entreprises, il y avait énormément de doublons dans les postes.

avatar C1rc3@0rc | 

@frankynov

Ben Nokia a été vendu a Microsoft en 2010, parce que le groupe Nokia anticipait la faillite de sa branche téléphonie mobile, et que Microsoft n'arrivait pas a convaincre ses partenaires historique de le suivre dans l'aventure Windows Phone.

Malgre une politique de subventions massives et des restructurations de larges ampleurs, la stratégie Windows Phones est un échec massif. La finalisation de l'acquisition de la marque Nokia par Microsoft n'a fait que confirmer l'étendue des degats.

Faut pas se leurrer les PDM des Windows Phones, qu'ils soient Nokia ou des rares autres constructeurs, sont artificielles. Elles ont été achetées par Microsoft, a grands frais, majoritairement sous forme de subventions qui ont arrosées toute la chaine, depuis le distributeur, en passant pas les opérateur et les developpeurs, jusqu'au client… Seulement Microsoft ne peut pas continuer a payer autant indéfiniment pour un résultat aussi catastrophique: 3% a ce prix c'est ingérable meme pour Microsoft.

On voit aussi que la société abandonne les Surfaces, autre échec retentissant, et ne conserve que les Surfaces Pro qui ne sont rien d'autres que des TabletPC, niche d'entreprise qui a toujours existé, mais qui n'a pas de croissance hors de ce secteur très restreint.

Microsoft est aussi en échec avec Windows 8 qui est de la meme ampleur que celui de Vista, au point que Nadella a indique explicitement que Windowd 9 aurait pour objectif de reprendre la mission qu'avait eu Windows 7: faire oublier au plus vite son prédécesseur.

Bref si Microsoft est toujours une entreprise très rentable, c'est uniquement grâce au secteur services et applications professionnels (corportate) et le hobby onéreux qu'est Windows Phone doit être sérieusement mis au régime apres 4 ans de pertes continues et en augmentation… Et cela sans compter la restructuration de l'entreprise avec ses autres secteurs…
Donc Microsoft est au pied du mur et les plans de licenciements vont se succéder pendant encore un moment...

avatar Cem | 

Triste.

avatar Nesus | 

Sympa

avatar Drako | 

Doublon comme dit dans l'article et surtout des conditions économique plus compliqué et un futur aussi coincer

avatar Morad Belkadi | 

Steve Balmer, mort de rire, lors du lancement de l'iPhone en 2007 : Apple ne vendra jamais un téléphone à 500 dollars qui n'a même pas de clavier physique.
Et que dire de Nokia, qui, selon le New-York Times, avait refusé la proposition de l'un de leur ingénieur, qui imaginait en 2005 un téléphone tactile avec une boutique d'application en ligne.

Le manque de vision et de prise de risque se paie tôt ou tard.

Dommage car ce sont les salariés qui trinquent au final.

avatar _mabeille_ | 

@Niro
Apple des visionnaires? Ohhh
Steve Jobs n'a pas inventé ni même lancé le pc tablet mais B Gate 10ans avant... Apple n'a quasi rien inventé mais copier et améliorer (comme les japonais après guerre). Les smartphones existaient depuis un moment avant le premier iPhone Edge. les lecteurs MP3 aussi ....

Chez Apple ils sont champions pour sortir le bon produit au bon moment ça c'est une évidence.
Ils t'emballent ça avec un beau paquet cadeau genre le produit qu'il faut avoir si tu veux passer pour un mec au top .... tu ajoutes à ça un pool de client préconquis qui font la promo des produits et zou ....

Parce qu'excuse moi du peu, quand Samsung a des 10aine de produits auy catalogue et Apple 2 smartphone de base avec des déclinaisons en RAM on se demande qui prend des risques et qui n'en prend pas.

Quand tu vois que passer 2 jours les produits tu les attends 1mois qui prend des risque qui n'en prend pas ....

bref entre l'emballage et la réalité industriel je ne suis pas sûr qu'Apple soit l'entreprise la plus casse cou du monde et loin s'en faut. Apple à un marketing hors norme certes une clientèle en partie fanatisée (très important, pour vendre dans le cercle d'amis, c'est toujours mieux et moins chers que des vendeurs dont on doute tous). Une politique tourner vers la marge: rationalisation au max des gammes, stock mini, achat petits prix revente au prix le plus élevé possible. Distribution par le net, marketing viral et par le net au max. Pub de lessiviers (on ne parle pas de produit de mais de bonheur, voire de qql fonctions ....)

Mais tu vois tu es persuadé qu'Apple est une entreprise de visionnaires donc Apple fait bien son job.

avatar Cem | 

@_mabeille_ :
Sérieux?

Apple propose des produits de qualité, beaux (pour la majorité des consommateurs) et qui fonctionnent, simplement, dans un écosystème.

On aime ou pas.

Je sais juste que mon iPhone est d'une simplicité enfantine d'utilisation, alors que sur android je me sens dans un jungle.

Marketing ultra efficace oui, c'est certain, mais des produits simples, de qualité et beaux.
Il faut être critique mais pas gratuitement.

avatar _mabeille_ | 

@Cem

relis ce que j'écris et ce que tu écris.
j'ai écris nul part que les produits Apple sont moches.
j'ai écris nul part qu'ils ne sont pas optimisés ou pas.
je n'ai même pas parlé de la qualité.

nous ne sommes pas en contradiction puisque tu ne parles pas de la même chose que moi.

avatar RBC | 

Oulala ???
Quel ramassis de contre vérités et autres mensonges digne du "Troll de l'année". Le pire c'est qu'il croit lui même à toutes ses conneries.

Au moins avec le Sieur Mabeille on sait à quoi s'en tenir, il a sûrement dû se faire "violenter" par certains produits de la Pomme ou autre Fanboys sans cervelle ?
Heureusement que la retraite arrive bientôt pour lui car si il continu ça va être la camisole.
Je plaint sa famille et ses proches... Les pauvres...

avatar _mabeille_ | 

@RBC

J'attends des arguments contre les miens.
Me répondre que je suis ci ou ça est trop court, et n'apporte rien si ce n'est un éclairage sur ta manière de répondre en surface et en attaque perso sur un propos. Ce que l'on savait déjà tous.

Alors? tu as mieux que hoooo il pu du cul??

avatar Fumée | 

@RBC

Quel poste médiocre... Aucun argument.

avatar pickwick | 

eh bien.... tu as été piqué par une guêpe ou quoi ?
bref, moi je préfère acheter du bonheur et de la passion qu'un bout de métal....
N'est ce pas le plus important ?

avatar manuinbangkok | 

@_mabeille_ :
Alors là champion du monde de troll.

Je n'ai jamais lu un tel ramassis d'inepties !

avatar Psylo | 

Mabeille à raison. Vous êtes totalement incapable d'avoir un jugement objectif.
Le syndrome du fanboy Apple désigne un phénomène psychologique où des otages partageant longtemps la vie de leurs geôliers développent une empathie, voire une sympathie, ou une contagion émotionnelle avec ces derniers. (S. Freud)

avatar CKJBeOS | 

@Psylo : en même temps être fan de Microsoft/Google/Apple relève de la même maladie
et toujours dire le contraire a tel point que souvent si on lit l'ensemble des commentaires la personnes se contredit avec certaine aisance c'est pas d'une stabilité d'esprit a toute épreuve.
Apres Balmer a sacrément enfoncé Microsoft, et puis on s'en fout de toute façon, les entreprises c'est ainsi le vent tourne !
un jour ça sera au tour d'Apple et de Google puis c'est tout !

avatar _mabeille_ | 

@manuinbangkok

ineptie? d'accord
lesquelles?
où?
parce que là ton commentaire n'apporte rien et ne permet à personne de découvrir en quoi je trompe mon monde ou je mens etc ....
Vas y sauve nous du mensonge ça au moins ça vaut plus qu'un préjugé pour ou contre...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR