Nike+iPod : quatre ans et des kilomètres de chiffres

Florian Innocente |
Au sein d'un dossier sur les statistiques mises au service d'une meilleure santé physique, le mensuel Wired revient sur le partenariat entre Apple et Nike qui, en mai 2005, donna naissance au kit Nike+iPod. Selon les configurations il se compose (pour 29€, comme au premier jour) d'un accéléromètre à glisser dans une paire de baskets, d'un module radio pour iPod (il est intégré dans les touch 2G et dans l'iPhone 3GS) et d'un site web. Pendant l'effort, l'iPod collecte plusieurs données : distance parcourue, temps, vitesse et calories dépensées. Toutes choses que l'on envoie ensuite via iTunes vers un service en ligne de Nike où l'on peut consulter sa progression, se donner des objectifs et se mesurer à d'autres utilisateurs.

Des données par milliers
Quatre ans après cette association entre l'équipementier et le fabricant d'iPod, 1,2 million de kits ont été vendus, formant une communauté de joggeurs (224 millions de km parcourus et 13 milliards de calories brulées) assez impressionnante par son volume et dont il est possible pour Nike d'extraire quelques comportements type et données moyennes.

sync_hero20080909


Par exemple, le 5 a tout du "chiffre magique". C'est à partir de cinq courses et autant de synchronisations avec iTunes que les utilisateurs du kit semblent devenir véritablement accros à son utilisation et à l'analyse des courbes qui commencent à se dessiner. La durée moyenne mondiale d'une course est de 35 minutes, en hiver les américains courent plus souvent que les Européens et les Africains, mais sur des distances plus courtes. Le jour de course préféré est le dimanche mais beaucoup s'entrainent aussi en soirée. Au retour des vacances le nombre d'objectifs que se fixent les utilisateurs explose. Et accessoirement, le morceau de musique le plus populaire parmi ceux compilés et vendus par Nike sur iTunes pour booster ces sportifs est le "Pump It" des Black Eyed Peas.

iTunesnikeplus


Dès la fin des années 1980, raconte Wired, Nike avait travaillé à des systèmes permettant de mesurer les performances des coureurs, avec par exemple le Nike Monitor mais sans rencontrer de véritable succès, notamment parce qu'ils étaient assez peu pratiques d'utilisation.

L'iPod comme tremplin
Puis, vers la fin 2004, les ingénieurs de Nike remarquèrent sur leur campus la multiplication des petits écouteurs blancs. Ils réfléchirent donc à l'utilisation de l'iPod, allant jusqu'à imaginer une paire de baskets dans laquelle on aurait inséré le baladeur. À ce moment-là, le patron de Nike "appela l'un de ses amis qui travaillait chez Apple : Steve Jobs". Ce dernier dépêcha quelques personnes chez Nike et après quelques échanges sur le concept à formaliser, chaque équipe repartit avec une partie du produit à améliorer. Un produit que Steve Jobs avait surnommé le "compteur de vitesse pour le sport". Pour l'anecdote, le patron du TechLab de Nike qui supervisa cette coopération, Michael Tchao, est un ancien responsable marketing d'Apple, celui qui vendit auprès de John Sculley l'idée de faire du Newton un assistant personnel et non une tablette format notebook comme cela était prévu à l'origine.

Apple s'occupa donc d'améliorer le capteur développé par Nike en le rendant plus résistant et plus compact tandis que l'équipementier se chargeait de l'interface du service sur l'iPod et sur le Web, avec comme précepte que le coureur aimerait se fixer des objectifs. Nike tira volontairement un trait sur certaines possibilités comme la présence d'un GPS pour reconstituer automatiquement son trajet ou d'une mesure de l'activité cardiaque "Nike avait appris une grande leçon d'Apple : l'iPod n'a pas rencontré un succès phénoménal parce qu'il était le plus puissant des baladeurs MP3 du marché, mais parce qu'il proposait l'utilisation la plus simple et la plus évidente." écrit Wired et Tchao de commenter "On voulait vraiment se détacher de choses un peu trop techniques, tout ce côté geek. Tout le monde comprend les notions de vitesse et de distance."

La popularité de ce kit, outre sa simplicité et sa relation étroite avec un autre produit vedette, tient aussi au fait qu'il rend la pratique de ce sport plus ludique. En permettant d'amasser aisément ces données sur ses propres performances et de les synthétiser sous une forme conviviale, le coureur trouve une motivation supplémentaire pour suivre sa progression et améliorer ses résultats.

Le patron de Nike laisse entendre que son produit pourrait à l'avenir s'orienter vers l'open source. Déjà des logiciels tiers savent récupérer les données XML envoyées par l'iPod afin de les traiter eux-mêmes. Nike pourrait ainsi proposer un kit de développement aux auteurs de logiciels. Autre piste évoquée, celle d'un moniteur cardiaque, une fonction réclamée par les utilisateurs et qui pourrait finalement voir le jour à l'occasion d'une prochaine version.
Tags
avatar r e m y | 
Petite précision.... le module de réception n'est intégré aux iPOD Touch que pour le iPOD Touch de 2ème génération (à dos bombé). Les iPOD Touch de première generation (dos plat), n'ont pas ce module et ne peuvent pas non plus utiliser le module externe qui n'est reconnu que par les iPOD Nano. A noter également que les nouveaux Nanos (comme sur la photo) intègrent ce récepteur radio.
avatar naas | 
Pourquoi le kit n'est pas compatible l'iphone 3G ? http://www.runkeeper.com/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@naas : a priori pour une histoire de gestion des appels téléphoniques (bin oui, le iPhone est avant tout... un téléphone. Quoique...), très certainement lié à la gestion du multi-tâche (car le téléphone doit pouvoir recevoir des appels même quand le kit est actif) Le problème est résolu avec le 3GS, donc je pense que c'était un pb logiciel ET matériel.
avatar r e m y | 
@Naas... parce que jusqu'à un passé TRES récent, pour des raisons purement commerciales, Apple limitait ce kit aux seuls iPOD Nano. Le module radio récepteur n'est reconnu par aucun autre iPOD ou iPhone.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Sinon, concernant le kit, c'est devenu le seul truc pour moi qui me motive à aller courir ! C'est peut être pas super précis (bien qu'on puisse l'étalonner), mais c'est vrai que c'est ludique. Je l'utilise avec un casque Bluetooth Logitech Freepulse dont je suis très content, mais le module émetteur est énorme comparé au Nano. Donc si quelqu'un connaît un casque BT compatible iPhone 3GS de qualité, je suis preneur...
avatar FitzChevalerie | 
Pareil en ce qui me concerne, je l'ai acheté le même jour que mon iPhone 3GS, et depuis je cours régulièrement. Ça motive vraiment de pouvoir suivre sa progression, de savoir le nombre de km parcourus, la vitesse moyenne (même s'il faut la calculer) et de pouvoir se fixer des objectifs, ou, plus "sympathique", s'intégrer dans des défis face à d'autres coureurs :D Je ne regrette pas du tout mon achat, 29€, cela reste vraiment raisonnable (et pas besoin d'une paire de chaussures Nike, un petit trou dans la semelle et le tour est joué).
avatar Nathalex | 
j'avoue avoir le plus grand mal à comprendre l'intérêt que conserve ce kit auprès des possesseurs d'iPhone avec GPS. Runkeeper est moins cher, beaucoup plus précis, conserve les traces des parcours, a une communauté qui se développe. Alors, c'est vrai que, en apparence, tout est un peu moins sexy que chez Nike (et encore les choses changent), mais pour le reste......
avatar johnlocke2342 | 
Dommage qu'il faille des pompes Nike+ pour l'utiliser!
avatar djailla | 
@johnlocke2342 : Tu peux utiliser un peu toute sorte de pompes ;) http://blog.djailla.com/?p=353 @naas : A priori, le problème était seulement hardware, le chip Bluetooth des 2 précédentes génération de l'iPhone n'étaient pas compatible avec le protocole utilisé. Pour toute l'actu sur le kit Nike + iPod : http://blog.djailla.com !
avatar studdywax | 
et alors maintenant il peut se servir du GPS de l'iphone 3 ??
avatar McFlan | 
"Dommage qu'il faille des pompes Nike+ pour l'utiliser!" Ba non, suffit d'utiliser un des nombreux systèmes vendus pour l'accrocher à n'importe quelles chaussures. Cela coûte moins de 5€ et marche très bien.
avatar SILLIG | 
@ nathalex Courir avec son iPhone relativement lourd qui pèse et bouge (très désagréable) dans une poche n'est pas très commode, avec l'app Runkeeper ou pas. Et puis même si l'iPhone se montre costaud le faire subir une séance de footing risque de tester ses capacités de durer dans le temps. Bref, l'alliance iPod Nano/Nike+ est absolument génial, presque 4 ans et 2000 km (selon le site Nike+ qui a tout gardé en memoire!) parcouru avec...
avatar sylko | 
Et une solution pour le vélo? Grrrrrrrrr :D
avatar Florian Innocente | 
@ sylko : pour le vélo il y a déjà l'iPot belge.
avatar Nathalex | 
@SILLIG C'est d'ailleurs exactement pour devancer ton objection que j'ai précisé que je ne voyais pas l'intérêt du kit [i] pour les possesseurs d'iPhone 3G[/i], c'est-à-dire pour ceux qui ont pris le parti de courir avec leur téléphone. Pour autant, rien n'oblige à mettre l'iPhone dans une poche : il existe des brassards et je croyais que la mémoire flash dont il était doté (comme le Nano du reste) faisait qu'il y avait extrêmement peu de pièces mécaniques et donc fragiles.... Et le site de runkeeper conserve lui aussi tout en mémoire ;o) @Sylko Runkeeper !
avatar JayTouCon | 
y'a pas la radio sur les ipod mais y'à ça. Cherchez l'erreur. erf y' a un point commun entre les marques mais ca serait pas gentil de le souligner.
avatar John Paris | 
Pour ceux qui ne veulent pas avoir de chaussure spéciale, il y a Silva qui a un prosduit sympa le Ex3 connect pedometer. Seul "défaut cela ne fonctionnerait pas sur Mac...mais je pense que s'il y avait la demande Silva ferait l'effort de developper ce qui maque pourr le mac...). P.s: Je n'ai aucun lien avec la firme que j'ai cité. Je ne suis que suimple utilsiateur...
avatar Mr Chen | 
Peut-on courrir avec un iphone? :o ça me parrait pas pratique..
avatar frodon27 | 
Ce kit me donnerais presque envi de courir.
avatar FredX | 
Le plus gros intérêt dans ce système ce sont les défis que l'on peut se lancer entre coureurs... Ca motive vraiment pour aller courir !!!
avatar Didier Guillion | 
Je ne comprends pas, 224 million de km pour 1,2 million de kits, cela fait combien de km par joggeur ???? 186 millions ??? Cordialement
avatar Didier Guillion | 
A non désolé, erreur de calcul, ca fait 186 km par joggueur... Suis fatigué ce matin... Cordialement
avatar FredX | 
Ooooppsss.... j'espère que t'es pas banquier !!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour utiliser le kit nike + avec l'iPhone 3gs, faut-il acheter le capteur seul ou le coffret complet avec le récepteur? sachant qu'il n'y a pas besoin du récepteur avec l'iphone.
avatar Kzimir | 
Idem, avant j'avais du mal à me motiver, maintenant je suis tout content d'aller courir, les défis et objectifs permettent vraiment de se donner un coup de pied au cul. En plus le fond d'écran flash qui récupère le perso créé sur le site nikeplus a tendance à te sortir en pleine tête "oh tiens ça fait 7 jours que je n'ai pas couru..." :p Je ne m'en lasse pas !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR