WWDC 2024 : Apple présente une intelligence artificielle « qui vous connait »

Anthony Nelzin-Santos |

Tim Cook donne le coup d’envoi de la trente-cinquième édition de la WWDC, la conférence qui réunit quelques milliers de développeurs tirés au sort pour quatre jours de sessions et de consultations à Cupertino. Fidèle à ses habitudes, Apple a dévoilé les prochaines versions des systèmes d’exploitation du Mac, de l’iPhone, de l’iPad, de l’Apple Watch, de l’Apple TV et du Vision Pro. Mais signe que les temps changent, elle fait ses premiers pas dans le monde des intelligences artificielles génératives, avec l’appui d’OpenAI.

À l’Apple Park pour la WWDC 2024. Image MacGeneration.

Une intelligence personnelle plutôt qu’artificielle

« Apple Intelligence » : voici le nom de l’« intelligence qui vous connait », un « système d’intelligence personnelle » qui sait qui vous êtes et ce que vous voulez, sur laquelle la firme de Cupertino travaille depuis deux ans. Un grand modèle de langage assure « une compréhension profonde et rapide » du texte pour proposer des outils d’assistance à la rédaction, mais Apple a aussi conçu son propre système de génération d’illustrations et d’animations, ainsi qu’une fonctionnalité de « gomme magique » dans l’application Photos.

La génération d’une image avec Apple Intelligence. Image Apple/MacGeneration.

En mêlant ces nouvelles capacités aux fonctionnalités patiemment ajoutées ces dernières années pour découper les applications en petites unités actionnables, Apple peut maintenant répondre à des requêtes comme « lance le podcast que mon épouse m’a envoyé l’autre jour » ou « envoie cette présentation à Florian ». Mieux : Apple Intelligence veut comprendre le contexte personnel de chaque utilisateur pour concevoir un modèle sur mesure capable de transcrire les conversations téléphoniques, trier les notifications et les courriers électroniques ou enchainer les actions en votre nom.

Apple sait les risques posés par les intelligences artificielles génératives, elle qui a passé les dernières années à marteler son attachement à la confidentialité des données personnelles. Les puces Apple Silicon et la puce A17 Pro sont suffisamment puissantes pour traiter les données sur les appareils, mais le recours au nuage est indispensable pour aller plus loin. Promis, juré, craché : Private Cloud Compute, écrit en Swift et exécuté sur des serveurs maison, n’enregistre aucune donnée.

Siri s’étend sur tout l’écran. Image Apple/MacGeneration.

Non seulement Siri ne disparait pas, mais il sort de sa bulle pour s’étendre sur tout l’écran, dont il comprend le contenu. L’assistant comprend désormais les requêtes en langage naturel, parlé ou écrit, et retient mieux le contexte d’une conversation. Siri peut réaliser des centaines et des centaines d’actions à l’intérieur des applications elles-mêmes, combiner les fonctionnalités de plusieurs applications pour fournir une seule réponse, comme une réalisation du rêve du Knowledge Navigator.

Reste que vous pourriez avoir des questions qui dépassent votre petit nombril. Apple s’est alliée à OpenAI pour intégrer GPT 4o au sein de Siri et ChatGPT au sein des applications afin de suppléer aux limites de son propre système. Les requêtes soumises par les utilisateurs d’Apple Intelligence seront gratuites et confidentielles, mais les utilisateurs actuels de ChatGPT pourront relier leur compte pour importer leurs modèles. Apple se dit ouverte à l’intégration d’autres modèles tiers dans le futur.

Apple Intelligence : Cupertino fait le grand saut dans le monde de l’IA

Apple Intelligence : Cupertino fait le grand saut dans le monde de l’IA

Apple montre l

Apple montre l'intérêt de l'IA (Intelligence Apple) dans ses applications

iOS 18 : de l’IA générative pour créer des « Genmoji » et des images

iOS 18 : de l’IA générative pour créer des « Genmoji » et des images

iOS 18 fait danser les icônes

« Enfin ! », diront les jeunes qui ont bidouillé avec Raccourcis et Widgetsmith pour personnaliser leur téléphone. « C’est pas trop tôt ! », diront les utilisateurs les plus narquois d’Android. Apple desserre le carcan de la grille de l’écran d’accueil : les icônes peuvent être placées (presque) n’importe où, assombries pendant l’utilisation du mode d’apparence sombre et même teintées avec votre couleur favorite1.

Un écran d’accueil personnalisé dans iOS 18. Image Apple/MacGeneration.

Les icônes du Centre de contrôle peuvent maintenant être réarrangées et redimensionnées, jusqu’à former plusieurs pages, comme un second écran d’accueil. Les applications tierces pourront enfin placer leurs fonctionnalités dans le Centre de contrôle et ENFIN remplacer les raccourcis de la torche et de l’appareil photo sur l’écran d’accueil. Ajoutez une petite retouche de la police système et un arrondissement général des boutons, et iOS 18 donnera un coup de frais à votre iPhone.

Faut-il faire la liste des nouveautés qui seront disponibles à plus ou moins brève échéance ? Vous pourrez verrouiller n’importe quelle application avec Face ID, consulter des cartes topographiques dans Plans, transférer de l’argent en tapant deux iPhone, utiliser un emoji en réaction d’un message, ou encore laisser Mail catégoriser vos courriers électroniques… iOS 18 coche une longue liste de désidératas.

La nouvelle application Photos. Image MacGeneration.

Parlons seulement de la toute nouvelle application Photos qui ne comporte plus qu’un seul écran, partagé entre la traditionnelle grille des clichés et des collections intelligentes proposées par le système. Apple espère ainsi faire ressortir vos amis et vos animaux domestiques, faire ressurgir vos meilleurs souvenirs et faire remonter des clichés oubliés. Photos n’est pas loin de former un magazine personnalisé dont vous êtes la star incontestée.

Apple présente iOS 18, avec un écran d

Apple présente iOS 18, avec un écran d'accueil personnalisable

iOS 18 : Tap to Cash, pour des transferts d’argent super faciles entre amis

iOS 18 : Tap to Cash, pour des transferts d’argent super faciles entre amis

iOS 18 va complètement revoir l’application Photos

iOS 18 va complètement revoir l’application Photos

L’iPad prend un coup de barre

Surprise ! Les petits ajustements de l’interface de l’iPhone deviennent une grande refonte lorsqu’ils sont appliqués à l’iPad. La tab bar décolle du bord inférieur pour flotter en haut de l’écran, où elle forme une sorte de barre des menus contenant les principales fonctionnalités de navigation, qui peuvent être personnalisées avec les fonctions en réserve dans la barre latérale. Comme les applications peuvent ainsi s’étendre sur tout l’écran, Apple en a profité pour redessiner les siennes.

La nouvelle interface de l’iPad. Image Apple/MacGeneration.

SharePlay permet maintenant de prendre le contrôle de l’écran d’un iPhone ou d’un iPad à distance, et même de dessiner dessus pour montrer ce qu’il faut faire. Cela valait le coup d’attendre : Apple ne s’est pas contentée d’agrandir l’application Calculette de l’iPhone, mais tire parti du Pencil pour proposer Math Notes, une fonctionnalité d’interprétation mathématique des notes manuscrites. Voilà qui devrait soulager les cancres, dont l’écriture manuscrite sera automatiquement améliorée par la fonctionnalité Smart Script de l’application Notes.

iPadOS 18 se distingue avec une Calculette et des fonctions manuscrites avancées

iPadOS 18 se distingue avec une Calculette et des fonctions manuscrites avancées

Le Mac à l’ombre des séquoias

L’iPad hérite des nouveautés de l’iPhone, le Mac hérite des nouveautés de l’iPad… mais macOS Sequoia possède quelques arguments bien à lui. Comme son nom l’indique, la fonctionnalité de Recopie de l’iPhone permet d’afficher et de contrôler l’écran de son iPhone, dont l’écran reste éteint pendant ce temps. Les notifications de l’iPhone peuvent se mêler à celles du Mac, les frontières entre les appareils sont encore un peu plus brouillées, et ce n’est peut-être pas plus mal.

La recopie de l’iPhone sur le Mac. Image Apple/MacGeneration.

Puisqu’iOS 18 récupère des fonctionnalités connues depuis des années sur Android, macOS Sequoia récupère des fonctionnalités évidentes sur Windows, comme la possibilité de glisser une fenêtre sur le bord de l’écran pour automatiquement la redimensionner à la moitié ou au quart de l’affichage. Les mots de passe sortent des Réglages Système pour prendre place dans une application à part entière, qui sera disponible sur tous les appareils frappés d’une pomme, et même les PC par l’intermédiaire d’iCloud.

Safari fait mieux ressortir les informations contenues dans les pages web pour renvoyer rapidement vers Plans, FaceTime, Apple Music… Le mode Lecteur comporte désormais une table des matières et le mode Visualiseur permet de se concentrer sur les vidéos en faisant disparaitre les contenus qui les entourent. Apple Pay sera disponible dans les navigateurs tiers comme Google Chrome et Firefox.

Apple présente macOS 15, Sequoia

Apple présente macOS 15, Sequoia

Apple lance enfin un gestionnaire de mots de passe dédié pour macOS, iOS, visionOS et même Windows !

Apple lance enfin un gestionnaire de mots de passe dédié pour macOS, iOS, visionOS et même Windows !

macOS Sequoia : Safari rend la navigation sur le web plus confortable

macOS Sequoia : Safari rend la navigation sur le web plus confortable

L’Apple Watch cible Garmin

L’Apple Watch collecte une myriade de données, mais n’en fait pas grand-chose. La nouvelle application Signes vitaux combine votre rythme cardiaque, votre fréquence respiratoire, votre température corporelle et la qualité de votre sommeil pour fournir une vision holistique de votre forme physique. Apple poursuit ses efforts en matière de compréhension de la santé des femmes, prolongeant le suivi du cycle menstruel par une adaptation des alertes en fonction de la grossesse.

Le nouveau cadran Photos de watchOS 11. Image Apple/MacGeneration.

L’application Charge d’entrainement applique la même logique aux exercices, maintenant analysés par un algorithme évaluant votre effort pour assurer votre progression sans vous pousser à la blessure. Puisque « personnalisation » semble être le mot de l’année, vous pourrez personnaliser le résumé de l’application Exercice, définir des objectifs différents selon le jour de la semaine et surtout mettre les séries en pause lorsque vous avez un coup de moins bien.

watchOS 11 peut mesurer votre charge d’entraînement et apporte une nouvelle app baptisée « Signes vitaux »

watchOS 11 peut mesurer votre charge d’entraînement et apporte une nouvelle app baptisée « Signes vitaux »

Le Vision Pro ne voit pas très loin

Après le lancement en demi-teinte du Vision Pro, la première révision de visionOS était attendue de pied ferme par les propriétaires du casque de réalité virtuelle à 3 500 $. Vous pourrez désormais ouvrir la main pour faire apparaitre le Centre de contrôle avec les dernières notifications et l’heure, simuler une projection stéréoscopique des photos en deux dimensions et… c’est à peu près tout.

Au-delà de la (future) possibilité d’élargir l’écran partagé du Mac jusqu’à ce qu’il vous entoure d’une épaule à l’autre, Apple ne s’est pas attaquée aux problèmes évidents de la gestion des fenêtres dans un espace tridimensionnel. La firme de Cupertino s’est plutôt attelée à pousser la conception d’un nouvel objectif 3D par Canon et le développement de nouvelles fonctionnalités de montage spatial par BlackMagic pour favoriser la création de vidéos immersives.

Apple annonce visionOS 2, la première grosse mise à jour pour le Vision Pro

Apple annonce visionOS 2, la première grosse mise à jour pour le Vision Pro

C’est officiel, le Vision Pro disponible en France le 12 juillet à 3 999 €

C’est officiel, le Vision Pro disponible en France le 12 juillet à 3 999 €

Les autres annonces d’Apple :

Apple TV+ : de nouvelles saisons pour Severance et Silo

Apple TV+ : de nouvelles saisons pour Severance et Silo

AirPods sous iOS 18 : Siri va comprendre les hochements de tête et la voix sera mieux isolée lors des appels

AirPods sous iOS 18 : Siri va comprendre les hochements de tête et la voix sera mieux isolée lors des appels

Apple présente tvOS 18, avec Snoopy en économiseur d

Apple présente tvOS 18, avec Snoopy en économiseur d'écran


  1. Le violet, évidemment.  ↩︎

avatar simnico971 | 

Eeet rien en France avant 2025 ! ✨

avatar VanZoo | 

La stratégie d’Apple sur l’IA me semble pertinente mais uniquement en anglais, c’est honteux 🤬

avatar abalem | 

@VanZoo

Honteux ?? Carrément ! On a beau vivre à l’ère de la mondialisation où on pigne de ne pas avoir tout TOUT DE SUITE, mais Apple reste une boîte US, qui sert d’abord son marché. Et on n’est pas le nombril du monde 🙄🙄🙄

avatar simnico971 | 

Au final si t'as pas un iPhone 15 Pro et que t'es en France y'a presque rien dans iOS 18 à part de l'esthétique mdr.

avatar Sgt. Pepper | 

@simnico971
Rien d’étonnant, cela fait des années que les fonctions avancées sont disponibles ainsi 🤷‍♂️

avatar Trillot Bernard | 

Très interessant, je vois qu'Apple a intégré la plupart de l'IA dans les applications ce qui est prometteur, d'autant que ces fonctionnalités seront disponibles aux développeurs.
Et il y a l'accès à ChatGPT ce qui n'est pas négligeable.

Super conférence!

avatar Scooby-Doo | 

@Trillot Bernard,

« Et il y a l'accès à ChatGPT ce qui n'est pas négligeable. »

Exactement mais quand je pense aux zillions de commentaires moqueurs sur la “débilité” et la “desinformation” de ChatGPT, je me demande comment leurs auteurs vont rattraper le coup et retomber sur leurs pattes !

Ça risque d'être très drôle à lire…

😁

avatar fleeBubl | 

Puisqu’une place m’est offerte – en tant que squatteur de coquilles vide, je profite de cette tribune qui m’est offerte, pour m’y installer; et de me présenter : L’Hermite; Bernard L’Hermite.

avatar Trillot Bernard | 

Il vaut mieux tester soi-même que répéter ce que certains commentateurs ont dit.
J'utilise régulièrement ChatGpt et j'apprécie les résultats obtenus, même s'il faut garder l'esprit critique.
Les gens dont vous parlez sont eux-mêmes des débiles et des désinformateurs.

avatar Laurent_ | 

Mais si ! la calculette sur l'Ipad 😂

avatar priska | 

"Private Cloud Compute, écrit en Swift et exécuté sur des serveurs maison, n’enregistre aucune donnée."

Sauf pour ChatGPT, non ?

avatar fleeBubl | 

"Private Cloud Compute, écrit en Swift et exécuté sur des serveurs maison, n’enregistre aucune donnée."

Le seul « serveur maison » auquel je penserai, serait chez moi et n’enregistrerai que mes données …
Mais je comprends tout de suite mon interrogation : de la maison d’Apple et de ma maison; laquelle est la maison de l’autre ? D’autant que l’affirmation de la WWDC, sur l’ouverture à d’autres moteurs que ChatGPT … m’a laissé perplexe 🤨

Bernard L’Hermite

avatar jessy | 

En gros il sont à la ramasse même Samsung fait mieux 😂

avatar Dodo8 | 

@jessy

Par exemple ?

avatar flo5701 | 

C'est vraiment incroyable, on sent tellement l'ADN d'Apple.
Je ne pensais pas avoir voir ce niveau de maturité dans l'IA avant quelques années...
Samsung et Google viennent de prendre un sacré coup de vieux

avatar Le gabian | 

Rassure moi, c'est ironique? Sinon tu peux viser la médaille d'or aux championnats du monde des fanboys Apple 😜

avatar oomu | 

ho pinaize j'adorerais un tel championnat ! :)

"Quel est le pire échec d'Apple ?"
a: Newton, b: pippin, c: powermac g4 cube. d: la réponse d.

avatar Scooby-Doo | 

@oomu,

« Quel est le pire échec d'Apple ? »

Merci Fred de m'avoir posé cette question !

Réponse :

D : La réponse D.

😁

avatar MugiwaraLuffy | 

Macg c’est peut être le moment de se lancer dans le vrai journalisme et dire que la finalité c’est le on-device et sinon du compute en fully homomorphic (fhe).

Que les équipes sur Paris et à Cupertino et ailleurs sont dessus et que ces annoncent sont un stop gap un peu la bienvenue mais aussi un peu bancal

avatar oomu | 

du compute EN fully homunculus?! hé ho, on a pas gardé les moutons ensemble ! et foutez moi ce "en" de votre phrase, on dirait un mot français, c'est dégoutant.

"Que les équipes sur Paris et à Cupertino et ailleurs sont dessus et que ces annoncent sont un stop gap un peu la bienvenue mais aussi un peu bancal"

de ce que j'en retiens c'est
- pas disponible
- pas avant un moment
- pas disponible en une langue Digne (celle du oomu donc) avant... boh on sait po.

avatar oomu | 

« Apple Intelligence » : voici le nom de l’« intelligence qui vous connait »,
"« système d’intelligence personnelle » qui sait qui vous êtes et ce que vous voulez"

"Je sais ce que tu as fait l'été dernier... Oomu"
- rooh c'était rien de bien incroyable

"et je sais ce que tu veux..."
- ben vi, un Optimus Prime tout articulé à l'échelle 1/20e !

"Tout est noté dans ce journal... que j'ai écrit.. j'y ai mis ton nom... Tu veux le lire ?"
- ho ben vi, j'adore qu'on parle de moi.

avatar Dimemas | 

Tu as tout résumé !
Une Keynote basique avec le minimum syndical sur certains points, des améliorations esthétiques géniales pour certains qui n’en sont pas puisque iOS ne fait que rattraper son retard sur android.
Idem pour macOS avec certaines fonctionnalités venant de ... windows ???
et surtout ils ont mis la nique à dashlane et 1password, on applaudit apple bien fort... ces 2 boites vont pouvoir couler tout doucement

Et dire que beaucoup ici auraient dit que ça ne sert pas à grand chose mais maintenant c’est une révolution.
Ça me rappelle l’époque d’iOS 4 ou Apple avait rajouter le copier coller 😂

Franchement on est passé de rumeurs où Apple allait CRÉER une IA générative incroyable, avec des articles à 2 balles sur le sujet pour finir par … un IA limitée en collaboration avec OpenAI parce qu’Apple est en retard et ne SAIT PAS faire …

Et surtout hâte de voir les gens glorifier Apple pour son IA alors que la majorité descendent OpenAI (a juste titre parfois ;))

A quand nvidia pour les CPU et enfoncer le clou ?

avatar Link1993 | 

iPhone OS 3.

avatar Dimemas | 

Ah merci link ! J’avais mis 3 ou 4 avant de mettre 4 :D

avatar occam | 

Voyons si je cite correctement M. Federighi :
« For artificial intelligence to be really useful, it has to be centered on you. To make that possible, it needs to be integrated into the experience all the time — it needs to be informed by context and knowledge of you. »

Sans façons, mais c’est non, merci.
Plus précisément, ma réponse à M. Federighi est identique à celle de Victor Laszlo face au major Strasser dans Casablanca :
– Major Strasser : Now you are a subject of the German Reich!
– Victor Laszlo : I’ve never accepted that privilege.

avatar Nico_Belgium | 

@occam

Félicitation, tu gagnes la médaille du point Godwin le plus rapidement atteint.

Apple = Hitler 👏👏

avatar sebas_ | 

@Nico_Belgium

C’est surtout la réponse qu’il fallait lire et interpréter 🙄
Quand on montre la lune, le doigt, tout ça..

avatar occam | 

@Nico_Belgium

Le mérite des LLM actuels est de simuler la compréhension.
C’est un faux-semblant convaincant.
Alors qu’un humain qui échoue à comprendre et contextualiser une citation de deux lignes est incapable de faire illusion.

Apple Intelligence vous rendra, nul doute, de grands services. À en juger d’après l’exemple que vous venez de fournir, indispensables.

avatar Nico_Belgium | 

@occam

Le train de vos injures roule sur le rail de mon indifférence 😌

avatar Scooby-Doo | 

@Nico_Belgium,

« Le train de vos injures roule sur le rail de mon indifférence 😌 »

Il manque un rail il me semble !

Un train roule sur une voie ferrée constituée d'une assisse faite d'un ballast drainant, de traverses posées perpendiculairement à la dite voie et assurant le bon écartement de deux rails !

👌

avatar Dimemas | 

@ nico :
Avec une telle citation on est mal barré… un rail de coke peut-être ?
C’est sûr qu’il ne faudrait pas que tu te remette en question.
Tu deviendrais un peu plus malin peut-être 🤔

avatar kkorkas | 

Le retard d’Apple dans l’ia se confirme donc et il est énorme.

Aucune sortie avant l’automne et uniquement sur des appareils de moins de deux ans et de plus de 8Go 😳

L’avenir s’assombrit pour Apple, qui paye sa radinerie sur la Ram et son retard d’investissement dans le software.

avatar Dodo8 | 

@kkorkas

Pas vraiment, le grand public mettra encore des années avant d’adopter l’IA.

avatar Mac1978 | 

@Dodo8

« …le grand public mettra encore des années avant d’adopter l’IA. »

Pas si sûr ! Ça peut passer par le monde professionnel.

Administratrice de quelques PME, je suis surprise par :
1. l’utilisation très concrète qu’on peut faire de l’IA dans des process internes, et à des coûts raisonnables.
2. les demandes de collaboratrices et collaborateurs pour aller suivre des cours externes alors qu’ils et elles ne sont pas immédiatement concernées. Et ce ne sont ni des jeunes, ni des geek.

avatar Boboss29 | 

@Mac1978

"Administratrice de quelques PME, je suis surprise par :
1. l’utilisation très concrète qu’on peut faire de l’IA dans des process internes, et à des coûts raisonnables.
2. les demandes de collaboratrices et collaborateurs pour aller suivre des cours externes alors qu’ils et elles ne sont pas immédiatement concernées. Et ce ne sont ni des jeunes, ni des geek."

Et donc pour 500€ avec un mac mini M1 tout cela est possible. Il est où le problème ?

avatar Boboss29 | 

@kkorkas

8go ? Comme tous les mac Apple Silicon vendus depuis décembre 2020 et compatibles IA. Donc il est où le soucis. Un mac Mini M1 ça coûte moins de 500€ maintenant et compatible Apple Intelligence.

Pour les IPhone c'est autre chose mais en face c'est du matos haut de gamme aussi qui permets d'utiliser l'IA.

Microsoft ne permets pas non plus d'utiliser l'IA sur n'importe quel pc, et d'ailleurs ils utilisent Open Ai comme Apple pour ça. Donc je ne vois pas en quoi Apple est en retard. Plus tard que les autres sûrement mais pas en retard. Et ça m'a l'air mieux intégré.

avatar vincentn | 

Bien évidemment, nous avons encore beaucoup d'interrogations sur cette Apple Intelligence : pourra-t-on avoir certaines choses non indexées par "l'index sémantique" des OS, où celui-ci est-il (en local dédupliqué sur chaque appareil et comment est-il synchronisé, ou sur le cloud), sur les modalités pratiques de la partie en ligne, etc. Et entre une présentation marketing et une utilisation réelle, nous savons bien qu'il peut y avoir un monde.

Bien évidemment, le faible nombre de plateformes et de modèles supportant cela (où l'on voit bien ici que la limite est surtout au niveau de la ram) va faire jaser. Quid des HomePods, de l'Apple Watch, du Vision pro, de l'Apple TV (même si des petits caractères précisent bien que d'autres plateformes et fonctionnalités non présentées hier apparaitront, la limite étant surtout ici matérielle (sauf pour le vision pro). On peut donc s'attendre à ce que la prochaine Apple Watch ou celle de l'année prochaine ait ces capacités, tout comme l'HomePod ou l'AppleTV.

Bien évidemment nombre de fonctionnalités présentées hier, prises individuellement, l'ont déjà été ailleurs, mais souvent avec l'obligation de passer par un serveur, mais l'intégration au niveau du système et des apps est plus poussée. On peut regretter aussi l'absence de certaines possibilités que permettrait pourtant ces types d'IA, non annoncées ou intégrées pour l'instant j'espère.

Bien évidemment on peut reprocher à Apple que ce qui a été annoncé hier n'apparaitra qu'au fil de l'eau et des évolutions des versions intermédiaires de ces systèmes. De même, comme c'est devenu une habitude depuis des années, celles-ci seront; dans un premier temps; réservées aux anglo-saxons voire même qu'aux Etats-unis. On peut fortement le regretter, mais pas être surpris ou scandalisé.

Mais on peut se réjouir des nouveautés annoncées sur ces OS pour les utilisateurs comme pour les développeurs, même si, bien évidemment, le diable se cachera dans les détails. Plein de choses que l'on attendait plus du tout, que ce soit sur iOS (dans la personnalisation poussée), macOS, iPadOS (la calculette ! ;) ) ou même tvOS avec cette fonction similaire au XRay d'Amazon.

Et mine de rien, je trouve que sur la forme, c'était un excellente keynote, riche, avec de la pédagogie, de la relative clarté, du private joke pour la fan base, mais elle a montré une direction claire, même si Apple n'est qu'au tout début du chemin et qu'il faudra probablement un an pour avoir une pleine mise en application des choses annoncées hier (et attendant celles qui le seront avec les prochaines mise à jour matérielles), pour l'ensemble des usagers, territoires et langues.

Pour avoir installé Séquoia hier soir, le chantier d'ici la sortie de cet automne est immense pour Apple et pour les développeurs tiers ,pour intégrer les nouveautés et imaginer de nouvelles apps et fonctionnalités : pas de prémices d'Apple intelligence, des notes mathématiques ou d'autres annonces (comme les cartes topographiques, réservées aux US) dans cette première version, la nouvelle application mot de passe est une app catalyst qui a besoin de peaufinement dans son interface, des choses sont cassées dans certaines apps (Notes par exemple), des choses disparaissent (le support de l'ancienne méthode pour QuickLook, il faut obligatoirement passer par la nouvelle, qui existe depuis quelques années maintenant), l'application réglages système n'a pas bougé (sauf la partie mots de passe qui a été sortie) et est toujours aussi bordélique… Des protections SIP ont été rajoutées pour certains dossiers, et la fonction Sudo reçoit une modification…

avatar Malvik2 | 

Sympa mais par contre que même un iPhone 14 pro ne puisse pas gérer le tout (sois disant) pour l’IA "révolutionnaire" c’est légèrement gênant…surtout vu le prix des bouzins.
Apple travaille dessus depuis largement plus de 2 ans, déjà en 2022 elle savait pertinemment que la ram embarquée allait être trop juste, ne parlons pas des iPhones 13, 14 ou 15 "classiques".
Je trouve ça largement abusé, un de ces quatres ils vont se prendre un sacré retour de manivelle pour leur obsolescence programmé et ce ne sera pas volé.

Pour le reste j’ose espérer qu’Apple "intelligence" saura enfin qu’à 3h du mat si je lance par mégarde une vidéo, je n’ai pas envie que le son sorte à plein volume pour réveiller ma moitié…ça parait tellement logique mais je suis persuadé que ce ne sera pas corrigé, de même qu’un long texte ne devrait plus être "coupé" parce que votre doigt a appuyer dessus au lieu de "copier"…
On verra.

avatar Ebelh | 

@Malvik2

Il me semble que c’est la seconde fois que tu partages ici ce cas de cette vidéo lancée à trois heures du matin et qui a réveillé ta/ton conjointe/conjoint.

Mais comment veux-tu que ce cas d’usage soit pris en charge? Comment veux-tu que ton appareil devine que c’est une vidéo ouverte par erreur? Comment veux-tu qu’il sache que quelqu’un est à côté de toi en train de dormir et que tu ne veux pas le réveiller? Comment veux-tu qu’il sache que tu ne veux pas juste à cet instant précis le niveau de son que tu as fixé sur la vidéo précédente?

Le contexte “3h du matin”? Et donc toute vidéo ouverte à 2 ou 3 heures du matin devrait être lancée avec le son très faible? Parce que c’est forcément une erreur et tu es forcément chez toi avec du monde qui dort à côté?

Ça n’a rien d’une “erreur à corriger”, ça me semble être du “bon sens” sincèrement…

avatar Malvik2 | 

@Ebelh

Bien sûr que non; ios est capable de "deviner" que parce que c’est la
nuit il doit passer en mode sombre, il doit passer en mode d’image Night Shift, ou même ne pas m’en voyer de notifications intempestives, tout ça de façon automatique ou presque.
Il doit bien être capable de "deviner" aussi que le son à cette heure doit être envoyé progressivement et pas balancer la sauce à 3h du mat, ça me parait être du bon sens ça pour le coup,

Et je ne dis pas ça pour ma petite personne, je suis persuadé que l’on ait des tas à se plaindre de ça.

avatar kinon | 

erreur

avatar kinon | 

Lorsque l'on lance une vidéo même volontairement en pleine nuit, il est logique de limiter le volume au cas où.
Et on n'aura rien perdu car le volume même faible sera audible et on corrigera si nécessaire.
Alors que dans le cas contraire le mal est fait on en a pris plein les feuilles et on a réveillé son conjoint.

avatar man0 | 

@Malvik2

-> « […] de même qu’un long texte ne devrait plus être "coupé" parce que votre doigt a appuyer dessus au lieu de "copier"… »

Alors pour ça, il y a une solution toute simple : secoue ton iPhone, et la dernière opération effectuée est annulée ! 😉

avatar LyvianVT | 

Apple nous vend une “Intelligence personnelle” avec macOS Sequoia : je trouve cela très, très insultant !…

Bon, c'est clair que certain(e)s d'entre nous ne sont pas des lumières (et j'en fais partie), surtout après la tendance générale des dernières élections dans toute l'Europe, mais quand même… c'est pas très vendeur.

À moins que la firme pommée veuille nous “apprendre“ ce qu'elle applique le mieux à elle-même : l'humilité, la sagesse, la raison ?… ;-)

avatar zearno | 

@LyvianVT
A mettre dans le contexte de la langue anglaise, le "personnal qqchose" apporte une notion d'appartenance ou un qqchose qui nous est propre et particulier.
Mais c'est vrai qu'en français, on peut mal le prendre :)

avatar BooBoo | 

Intéressant. Mais ça a énervé un poil Elon qui n’arrête pas de tweeter la dessus.
C’est que ça ne doit pas être si mauvais que ça.

avatar Dimemas | 

Ahah bien vu.
En même temps il exècre OpenAI parce qu’il a loupé le coche en achetant cette boite ce debile

avatar zearno | 

@BooBoo
Pour le coup, Elon est en bisbille avec Open AI, il ne va certainement pas leur faire de la pub, et encore moins positive. Là, il s'est mis en mode mauvaise foi, il ne me semble pas avoir vu de tweet de sa part à propos de la recherche Google par défaut ;)

avatar Boboss29 | 

"Apple est en retard sur l'IA, gnagnagna..."

Bah non, juste qu'ils n'avaient rien en IA générative. Et ce qu'ils ont présenté hier montre bien que c'était dans les tuyaux. Le hic c'est que ça demande une grosse puissance et que sur iPhone ça va faire un paquet d'utilisateurs mis sur le côté... Mais quand on regarde la concurrence c'est pareil.

Après est-ce que ça sera utile pour tout le monde ? J'en doute. La reformulation de mail c'est amusant mais dispensable et ça existe déjà en utilisant chat gpt classique, faut juste passer d'une app à l'autre. La gomme magique etc c'est pratique mais pareil, en post prod si tu as déjà photoshop ça sera mieux fait... En gros toutes ces fonctions sont sympas et impressionnantes mais ça n'est nullement indispensable. C'est avant tout le côté intégré qui est remarquable. Par contre ce qui me hype vraiment c'est ce nouveau Siri. Hâte de le tester, mais en français.

avatar zearno | 

@Boboss29

Effectivement, il y a finalement peu d'acteurs en IA générative, Google et Open IA sont parmi les plus gros qui peuvent avoir la capacité de servir un tel nombre de clients.
Pour la compatibilité, chez Samsung c'était pareil : Ils sortait le S24 et seul le S23 allait avoir les dernières nouveautés IA.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR