Craig Federighi aurait été convaincu par les IA génératives en testant Copilot de Microsoft

Nicolas Furno |

Le Wall Street Journal revient sur les efforts d’Apple en matière d’intelligences artificielles génératives dans un long article qui reprend de nombreuses rumeurs déjà connues. Les journalistes rappellent l’avancée de Siri à son lancement, puis le retard pris par la Pomme au fil des années et surtout, son désintérêt initial pour ces nouvelles IA basées sur des grands modèles de langage et popularisées par ChatGPT d’OpenAI. D’après les informations obtenues par le journal, ce retard s’explique par la culture d’entreprise prudente et secrète et surtout un conflit entre l’équipe dédiée à l’IA menée par John Giannandrea et celle gérée par Craig Federighi.

Craig Federighi fait appel à la puissance de Copilot, allégorie. Image MacGeneration, capture d’écran WWDC 2023 et logo GitHub.

Quand Apple embauche John Giannandrea en 2018, ce spécialiste de l’intelligence artificielle venu de Google avait notamment pour mission d’améliorer Siri en profondeur. Devenu vice-président senior sous les ordres directs de Tim Cook, il a eu les coudées franches pour embaucher d’anciens collègues de Google et acheter des start-ups spécialisées dans l’IA afin de former une équipe de spécialistes au fil des années.

IA : Apple a recruté chez Google et acheté des start-ups depuis des années pour renforcer ses équipes

IA : Apple a recruté chez Google et acheté des start-ups depuis des années pour renforcer ses équipes

Malgré tout, cette équipe serait longtemps restée à l’écart au sein d’Apple. D’après le Wall Street Journal, ce serait principalement lié au scepticisme de Craig Federighi, responsable du logiciel, qui aurait privilégié ses propres équipes en matière d’IA. Toutes les fonctionnalités que l’on a vues au fil des années, comme la possibilité de copier du texte de n’importe quelle photo ou encore d’extraire le sujet principal d’une image, seraient ainsi l’œuvre de ses employés et non de ceux gérés par John Giannandrea. Les deux dirigeants auraient eu du mal à collaborer, notamment parce que le calendrier strict des mises à jour d’iOS ou macOS collait mal avec l’organisation interne de l’équipe dédiée à l’IA selon ces informations.

Pour ne rien arranger, Apple n’aurait pas mis les moyens techniques suffisants à disposition de ses spécialistes de l’intelligence artificielle. En particulier, l’entreprise ne disposait pas de serveurs équipés de cartes graphiques capables de gérer les immenses quantités de données nécessaires à l’élaboration des grands modèles de langage. Faute de mieux, les services d’autres entreprises, Google en tête, seraient actuellement utilisés pour cette tâche. Cela devrait toutefois changer si l’on en croit d’autres rumeurs, Apple travaillant sur des serveurs spécialisés dans l’IA et basés sur ses propres puces.

Apple préparerait bien des serveurs à base de M2 Ultra pour des fonctions IA d’iOS 18

Apple préparerait bien des serveurs à base de M2 Ultra pour des fonctions IA d’iOS 18

Tout aurait néanmoins changé à la fin de l’année 2022 et plus particulièrement pendant les périodes de fêtes. Lors de ses congés, Craig Federidhi aurait joué sérieusement pour la première fois avec Copilot, cette fonctionnalité qui permet d’écrire des lignes de code proposée par Microsoft via GitHub et construite sur les technologies d’OpenAI. Désormais convaincu par l’intérêt de ces fonctionnalités, le vice-président aurait chargé tous les employés sous ses ordres de trouver des idées pour exploiter les IA génératives dans les systèmes conçus par Apple. Il était convaincu, selon les journalistes, que la technologie allait devenir centrale dans les logiciels développés par l’entreprise.

Depuis, Apple se donnerait les moyens de créer son propre grand modèle de langage, notamment suite à la fin du projet Titan en début d’année. Une des raisons avancées pour justifier l’arrêt de ce projet après dix ans était justement de concentrer les efforts de l’entreprise sur l’IA générative.

Apple aurait abandonné son projet de voiture électrique pour se concentrer sur l’IA générative

Apple aurait abandonné son projet de voiture électrique pour se concentrer sur l’IA générative

Même si Apple met désormais les moyens nécessaires, rattraper son retard dans le domaine devrait prendre encore un petit peu de temps. Ce qui justifie les discussions menées avec Google et OpenAI, afin d’intégrer leurs IA génératives dans iOS 18, macOS 15 et les autres systèmes. On verra lundi soir comment tout cela fonctionne exactement, sachant que le Wall Street Journal suggère qu’Apple pourrait utiliser son propre modèle pour une partie des fonctionnalités.

avatar Polyme | 

Une vision pro, quoi.

avatar Quentin-Gabriel | 

C’est fou de voir à quel point cette boîte est toujours autant gérée comme une start-up ^^

avatar raoolito | 

c’est meme ses fondamentaux

avatar CoralRationalNightingale | 

@Quentin-Gabriel

Comment ça ?🤔

avatar yod75 | 

Ce qui est présenté comme un désintérêt serait en fait le résultat d'une lutte de pouvoir ?

avatar roccoyop | 

@yod75

Je trouve ça un peu inquiétant d’ailleurs. Et l’article ne précise pas vraiment si les deux équipes collaborent mieux ou si c’est toujours le souk, ce qui est primordial pour qu’Apple rattrape son retard.

avatar sebas_ | 

@yod75

J’avais souvenir que Steve Job n’avait aucun scrupule à concurrencer ses propres produits (on parle pas du Lisa), à partir du moment où c’était en interne. Il préférait que ça soit fait par des équipes à lui que pr des concurrents.
Il n’a pas hésiter focaliser l’iPhone sur la musique (un des 3 piliers), alors que l’iPod était là vache à lait de la boîte à l’époque.

avatar raoolito | 

Et monsieur John Giannandrea il a mangé son chapeau et désormais il chapeaute les équipes de Craig ? J’en doute, par contre ils dinent peut-être une fois pas semaine ensemble :) ?

avatar AirLink | 

Après l'AppleCar voici l'AppleIA

avatar serenity | 

Il aura fallu que Craig s’enferme dans les toilettes et fasse moumoute avec Copilot pour qu’il daigne enfin considérer l’IA générative comme utile… Mais bien sûr…

avatar Elheffe | 

2 infos: l’histoire classique du dirigeant vieillissant qui s’accroche à ses recettes anciennes et à son pouvoir.

Et la fuite inhabituelle chez Apple qui confirme que ledit Greg est désigné au cas où comme le fautif du retard IA d’Apple pour préparer son départ…

avatar marc_os | 

Qui chapeaute CoreML ?
Craig Federighi ou bien John Giannandrea ?

avatar onemorething | 

Une entreprise qui vaut des centaines de milliards de dollars qui se retrouve bloquée à cause d’un gus ayant un ego mal placé. Je comprends mieux le retard pris par Apple et la peur de l’innovation.. c’est vraiment pathétique et ça n’augure rien de bon.

avatar Teknikarts | 

@onemorething

Ce n’est que des rumeurs avancées dans un journal… Attendons de voir. Je doute qu’Apple ne travaillait pas déjà sur l’IA. Ou alors, c’était peut être volontaire que L’équipe chargée de l’IA ne soit pas en contact avec les autres. Histoire de garder les projets secrets… ?!

avatar onemorething | 

@Teknikarts

Est ce vraiment important ? Les faits sont là : Ils ont un retard monstre à combler et c’est en soit un échec monumental.

avatar Teknikarts | 

@onemorething

Bah rien ne prouve qu’ils soient en retard là… Ce n’est que des rumeurs. Peut être que les prochaines versions seront remplies de fonctionnalités IA.

avatar guibrush | 

@onemorething

En retard ? Mais sur quel point concret exactement ? Générer des fausses photos de la lune pour faire croire que tu peux la photographier ?

avatar onemorething | 

@guibrush

Si tu penses que l’IA se résume à faire mumuse avec la lune c’est que tu n’as rien compris des enjeux et des possibilités.

avatar guibrush | 

@onemorething

J’attends toujours qu’on me montre un vrai exemple concret de ce à quoi ça sert personnellement. Tu en as un ?

avatar debione | 

@guibrush:
Pondre un discours de bienvenue en 20 secondes?
Ecrire des parties entières de code?
Pondre des lettres "types"?
Retrouver des photos dans des bibliothèques immense?
...
Alors il faut encore viser le tout une fois pondu, mais tu divises ton temps par 50...
J'étais pas très fan de base des iA, mais pour tester régulièrement Copilot, soit Apple nous sort une copie, soit ils seront très loin derrière en matière de soft.

Après une IA ne remplace pas la vision humaine, mais pour tout ce qui est "lambda" c'est assez bluffant.

avatar guibrush | 

@debione

Pondre un discours de bienvenue en 2 secondes : génial, mais ça n’est plus ton discours du coup, mais celui d’une ia. Autant ne rien faire alors, c’est plus honnête.

Écrire des parties entières de code : j’ai demandé à ChatGPT de me faire un programme basic sur c64 qui affiche un cercle en color cycling : au premier abord il est bien, sauf qu’il ne fonctionne pas du tout. Du coup, j’ai eu plus vite fait de le faire moi.

Pondre les lettes types : ok ,parfaitement d’accord.

Trouver des photos : il me semble que ça existe déjà.

J’ai tenté d’utiliser l’ia pour contrôler un montage électronique que j’ai fait. Je lui ai demandé de contrôler les résistances. Elle m’a répondu de les mesurer. Sauf qu’on ne peut pas mesurer une résistance montée dans un circuit. Je lui ai fait remarquer. Ensuite, je lui ai donné les couleurs des bandes sur les résistances, elle m’en a calculé une fausses. Vraiment, fabuleux. Franchement, je ne suis pas impressionné du tout.

avatar debione | 

@guibrush:
Euh, le discours, la plupart du temps, ce n'est pas celui qui le lit qui l'écrit. Et quand c'est l'accueil du 43 ième groupe d'étudiant/stagiaire/visiteur, il n'est présent que pour la forme, pas le fond.

Tes exemples oublient deux choses que je mentionne:
"Alors il faut encore viser le tout une fois pondu, mais tu divises ton temps par 50..."
"Après une IA ne remplace pas la vision humaine, mais pour tout ce qui est "lambda" c'est assez bluffant."

Non, l'IA actuelle ne permet pas de pondre un code complet qui marche à coup sur. Tu dois corriger derrière... Mais tu vas gagner un temps et une énergie folle dans certain cas, de même palier à certain manque personnel.

Quand au problème de résistance que tu décris, on est tout sauf dans un cas lamdda, on est dans un domaine très pointu.

"Trouver des photos : il me semble que ça existe déjà."
Je viens de tester avec Siri, il m'a ouvert l'appstore...

Et l'IA, on est au tout début. Regarde le premier iPhone, compare le aux smartphones actuels. Dans dix ans, on aura eu un même genre d'évolution.

Perso, je ne suis pas non plus impressionné, mais plutôt bluffé sur les choses lambda...

avatar Mac1978 | 

@guibrush

Hier, j’ai suivi un cours sur comment « créer » une IA pour les besoins d’une entreprise.

L’exemple concret nous a été présenté par une PME qui fabrique des pièces pour machines-outils, notamment des mèches pour fraiser.

Le contrôle qualité en bout de chaîne se faisait par un technicien hautement qualifié pendant au maximum 1h30 par jour en raison de la concentration demandée. Au-delà le taux d’erreurs des contrôles était trop élevé.

Lorsque la demande en mèches a augmenté, mais pas doublé, l’entreprise s’est trouvée devant le fait que ce technicien compétent et hautement qualifié est devenu un goulot d’étranglement et que d’essayer d’en recruter un était quasi-impossible, et de plus très cher vu qu’il n’aurait pas eu d’autre occupation.

Le problème réglé par l’IA mise en place est un contrôle qualité permanent par double photographie axiale et latérale et tri automatique des pièces identifiées défectueuses.

L’entreprise utilise le modèle Lama-3 de FaceBook qu’elle a alimenté par ses propres photographies de pièces correctes et de pièces défectueuses (environ 2’500 pièces photos).

L’investissement a été de € 125’000.—, et l’exploitation de l’AI lui coûte €10’000.— par année. Sur 5 ans, les économies totalisent € 500’000.— et le taux d’erreur des contrôles a été divisé par 5. Le technicien a été replacé dans l’entreprise.

avatar codeX | 

"Si tu penses que l’IA se résume à faire mumuse avec la lune c’est que tu n’as rien compris des enjeux et des possibilités."

Si au lieu de déblatérer du haut de ton piédestal tu nous donnais ta vision des choses et nous expliquais à nous pauvre inculte quels sont les enjeux.

avatar onemorething | 

@codeX

Sans façon. Je n’ai ni l’envie ni le temps.

avatar smog | 

@onemorething : en attendant, l'IA générative dont on parle ici, elle n'a pas besoin d'être portée par Apple. Apple n'a pas le leadership dans plein de domaines il me semble. Le ChatGPT made by Apple, il ne servirait pas à grand chose pour la majeure partie des gens (qui croit que la lettre de motivation écrite par l'IA générative est bien).
Apple ne fait pas de logiciel de 3D. Et puis ?
Apple ne fait pas de Photoshop-like. Et puis ?
Bref, pourquoi vouloir qu'Apple s'aligne sur ce créneau ? L'IA est vaste, on ne sait pas où en est la marque dans les autres domaines de celle-ci, et on jauge juste parce que des concurrents ont leur outil (Gemini etc.) ?
Moi, au contraire, j'aimerais qu'Apple se concentre davantage sur les ordinateurs, plutôt que sur les iMachins qui ne me concernent pas et dont je sais que la plupart utiliseront les fonctionnalités que pour prendre en photo leur burger et le publier sur les réseaux sociaux. C'est là que je suis déçu par Apple, bien plus que sur le fait qu'elle ne propose pas d'IA "visible".

avatar Pierre.321 | 

@smog

L’IA d’Apple n’apporterait rien de plus que les autres puisqu’elle utiliserait les mêmes algorithmes, l’handicap pour Apple c’est sa philosophie de protection de la vie privée là où les autres ne s’imposent pas de telles limitations.

avatar hugome | 

@onemorething

+1000

avatar bonnepoire | 

@onemorething
Quel retard? Je m'en fous de l'IA. Et il y a des solutions tierces. C'est une question de positionnement par rapport à une technologie. Rien de plus.

avatar Elheffe | 

Le nombre d’infos sur l’IA chez Apple sous forme de rumeurs est absolument anormale compte tenu de la culture du secret. La vérité est sans doute que ces infos sont distillées pour partie par Apple pour soutenir le cours de l’action en bourse. Au delà , Apple est en mode full panic compte tenu de son retard, à sabré en catastrophe sa voiture pour se mettre à fond sur l’ia , avec un retard matériel ( serveurs) et logiciel énorme. Tout le monde se tire dans les pattes, soit pour piquer une place dans l’organigramme à stock options, soit pour éviter de la perdre, et balance dans la presse.

avatar sebas_ | 

@Elheffe

🤔
J’ai ps cette vision….
Le vision Pro/ titan / IA étaient dans la partie nouveaux projets (New business ou qq soit son nom)
Ces dernières annees, prio absolue pour le vision pro, dont il faillait sortir un produit « grand public ». Chose faite.
Il reste (en gros), 2 candidats: la voiture et l’IA.
Il sont regarde ce que faisaient les chinois sur la voiture -> pas rentable niveau marge.
Recentrage sur l’IA, qu’ils on un peu delaissé (« slow burner ») ces qq dernières années.
L’IA a prit tout le monde de court, est dans tous les médias: virage à 180, on accélère.
Au contraire j’y voit plutôt de bonnes décisions managériales et una capacité à se re inventer assez impressionnante pour une boîte de cette taille..
ce n’est que ma vision basée sur les info que je glane sur le net et mon expérience (15 ans de chef de produit en tech, plusieurs années de country manager d’une SS2I, gérant de boîtes…).
Mais si vous avez une autre analyse et accès à d’autres info que je n’ai ps, heureux d’en débattre

avatar blopi4 | 

Coup de poker: racheter Nvidia et OpenAI

avatar bhelden | 

@blopi4

Apple n'a pas les moyens de racheter Nvidia 🤭

avatar occam | 

@bhelden

> "Apple n'a pas les moyens de racheter Nvidia 🤭"

🤭 Nvidia, en revanche, aurait juste de quoi gober AAPL…

avatar gillesb14 | 

@occam

Non plus car personne n’a 2900 milliards de $

avatar debione | 

@gillesb14:
pas besoin de l'entier, 51% (des droits de vote) suffisent... (pour l'un comme pour l'autre).

avatar occam | 

@gillesb14

Stock-price-leveraged buyout.
Le modèle a été étudié : https://research-api.cbs.dk/ws/portalfiles/portal/60728229/98779_Thesis_master_document_vF_Online.pdf
L’échelle serait inouïe, mais en principe concevable.

avatar gillesb14 | 

@blopi4

3000 milliards $, un peu trop cher mon fils!

avatar Baptiste_nv18 | 

@blopi4

Seulement OpenAI suffirait

avatar oomu | 

Roman un peu banal

J’espérais mieux de la part d’Agatha Christie

#pasConvaincu

avatar occam | 

@oomu

> "J’espérais mieux de la part d’Agatha Christie"

C’est comme ça à Cupertino : on monte dans l’Orient Express en compagnie de l’Amiral flottant, vers une Destination inconnue, et à l’Heure zéro, on se retrouve Mort sur le Nihil.
Curtain.

avatar s1n3d | 

hAIr force one a encore frappé 😂

avatar VanZoo | 

Apple n'a pas forcement tord de ne s'être pas précipité sur l'IA générative. Elle est très loin de n'avoir que des bons côtés.

avatar Madalvée | 

Pour l'instant l'IA ne sert qu'à faire du travail bancal qui certes passe presque inaperçu vu la baisse d'exigences générale.

avatar IsaPain | 

@Madalvée

😅
Tellement bien résumé...

avatar Levrai | 

Y'a pas longtemps Tim nous assurait qu'Apple avait un modèle supérieur à chatgpt et bla, bla, bla..maintenant on apprend qu'ils ont même pas les infrastructures pour entraîner leurs modèles! Apple nous aurait menti? Impossible...🙄
Ça va être une belle hypocrisie cette futur keynote! 🤥

avatar manuinbangkok | 

Le mec visionnaire donc.

avatar IsaPain | 

@manuinbangkok

Non, le mec avec une vision Pro. 😏

avatar markand | 

Je vais donner un avis totalement subjectif et une hypothèse donc 100% personnelle, à évidemment prendre avec beaucoup de recul.

Je crois qu'Apple choisit de faire ce qui intéresse le consommateur à moins d'avoir quelque chose qui a un effet waouw assez audacieux pour le proposer directement. Les téléphones pliables, ça intéresse qu'une partie de la population, c'est certes impressionnant mais le public n'est probablement pas prêt. Peu de fabricant s'y mettent et beaucoup d'entre nous n'en avons pas vu dans notre entourage. Pour l'IA je crois que c'est plus ou moins similaire : cela touche une minorité de personnes et par conséquent j'ai du mal à imaginer Apple miser tout un marketing sur quelque chose qui est au final peu important pour la plupart des consommateurs.

Mon avis est peut-être biaisé car détestant l'IA, je me vois mal acheter un smartphone plutôt qu'un autre parce qu'il a une IA plus évoluée. Et puis sur quoi juger la performance d'une IA ? Pour ma part, je comprends l'intérêt d'Apple de minimiser les efforts de l'IA sur une téléphone, j'ai toujours et encore du mal à comprendre l'utilité.

avatar debione | 

@markand:

"Je crois qu'Apple choisit de faire ce qui intéresse le consommateur"
Et c'est vrai (sauf sur les prix évidemment).

Et c'est là qu'Apple a perdu de sa superbe. Elle lance iTunes alors que personne ne le demande, la même pour iPod/iPhone/iPad, c'était une boîte anticipatrice... La ou elle est devenue suiveuse.

"Pour ma part, je comprends l'intérêt d'Apple de minimiser les efforts de l'IA sur une téléphone, j'ai toujours et encore du mal à comprendre l'utilité."
Alors dans le domaine grand public dire à Siri: "affiche toutes les photos de..." et d'avoir dans la seconde toutes les photos qui concerne le sujet d'affiché. Ou dire à Siri, sélectionne tous les mails de mon avocat. Ou fait moi un dossier avec tous les morceaux de Anne Brun.
Ecrit à mon père que je suis en retard. Affiche-moi le parcours pour aller au Louvre. Ou alors comme Google Lens (j'ai découvert ce soft dernièrement et c'est vraiment de la balle, unique soft "nouveau" qui est rentré dans mon quotidien (le dernier devait être Affinity)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR