DMA : les utilisateurs d'iPhone auront bien la possibilité de télécharger des apps ailleurs que sur l'App Store

Mickaël Bazoge |

Les règles du Digital Markets Act (DMA) européen sont entrées en vigueur ce 1er novembre. Et l'Union européenne a bien l'intention de les faire respecter auprès des principaux intéressés, c'est à dire les grandes entreprises de la tech. Gerard de Graaf, le nouveau directeur du bureau européen basé à San Francisco a prévenu : « Nous nous attendons à des conséquences significatives », souligne-t-il auprès de Wired.

Crédit : USA-Reiseblogger (Pixabay)

L'ambassadeur de l'UE dans la Silicon Valley donne un exemple très clair de ce qui nous attend : « Si vous avez un iPhone, vous devriez pouvoir télécharger des apps pas seulement depuis l'App Store, mais aussi dans d'autres boutiques ou sur internet ». Tout ce qu'Apple se refuse à faire pour des questions de sécurité et de confidentialité… mais le constructeur n'aura pas le choix.

« Le message clé ici, c'est que les négociations sont terminées, nous sommes dans une situation de conformité [aux nouvelles règles] », souligne de Graaf. Apple et les autres n'aimeront peut-être pas ça, « mais c'est comme ça » !

Ce que le DMA va changer pour l

Ce que le DMA va changer pour l'App Store, l'iPhone et Apple

Le DMA impose également aux messageries un minimum d'interopérabilité : WhatsApp ou l'app Messages d'Apple devront être en mesure de recevoir des messages provenant de concurrents comme Signal ou Telegram. Par ailleurs, Apple, Amazon, Google et les autres « contrôleurs d'accès » ne devront pas favoriser leurs propres applications ou services. Fini les pubs pour Apple Music dans l'application Musique !

Tout cela n'arrivera pas du jour au lendemain. L'UE doit tout d'abord déterminer qui sont ces fameux « contrôleurs d'accès » (de Graaf estime qu'il y en aura une dizaine en fonction de critères spécifiques). Leurs noms seront connus au printemps, mais il ne fait guère de doute qu'Apple en sera. Puis, ils auront six mois pour se conformer au DMA, soit d'ici la fin de l'année prochaine.

Négociations, mise en œuvre, sanctions : le pourquoi du comment du DMA

Négociations, mise en œuvre, sanctions : le pourquoi du comment du DMA


avatar Giloup92 | 

Pouvons-nous nous attendre à Messages sur Android ?

avatar bl@ck warrior_69 | 

@Giloup92

J'en doute, mais l'interoperabilité oblige à rendre compatible iMessage avec les autres applications de messagerie par contre. Avec un peu de chance ça poussera tout ce petit monde à adopter RCS

avatar s1n3d | 

@Giloup92

Si j’ai bien compris, c’est juste l’envoi et la réception de messages qui sont imposés pas les fonctions « avancées ». Apple va donc faire le service minimum pour interconnecter sa messagerie aux autres (et les autres vont certainement faire pareil)

avatar Giloup92 | 

Oui. Mais si Messages ne peut rester une application fermée, autant en profiter pour chasser sur les terres d’Android.

avatar Brice21 | 

@s1n3d

Message utilise les SMS avec les autres messageries.

avatar s1n3d | 

@Brice21

Pas avec WhatsApp, Signal, Telegram etc… et c’est ce qu’a prevu la Commission Européenne

avatar Brice21 | 

@s1n3d

Il suffit que WhatsApp, Signal et Telegram se cassent le cul comme Apple pour supporter les SMS en sus de leur protocole propriétaire et le problème est réglé.

avatar Karlieeuh | 

Est-ce que l’utilisateur aura le choix, lui?

Parce que si c’est pour ouvrir mon téléphone à Orange, Telekom, Atos ou un autre « champion Européen », ma réponse c’est « non »

avatar Simbapple | 

@Karlieeuh

Oui il faudrait pouvoir avoir le choix car aujourd’hui ça me va très bien, si j’ai choisi un iPhone ce n’est pas pour aller télécharger une app ou autre sur le playstore de Google 😂😂😂

avatar armandgz123 | 

@Simbapple

Sur android tu as déjà le choix et de bases tu ne peux pas recharger en dehors du Play Store sauf quand le constructeur a aussi son propre store

avatar DP-Britto | 

@Karlieeuh

C'est le titre de l'article...

avatar Karlieeuh | 

@DP-Britto

Je me méfie comme de la peste de Thierry Breton: il pourrait laisser la porte ouverte aux opérateurs qu’il adore

avatar DP-Britto | 

@Karlieeuh

Pour faire quoi ? Vous savez comment ça se passe sur Android ? Je n'ai pas l'impression.

avatar Krysten2001 | 

@DP-Britto

Bien sûr. A peine le temps de mettre la carte SIM que pleins d’apps s’installent 😉

avatar DP-Britto | 

Comme lesquelles ? Surtout si on utilise /e/OS, GrapheneOS, LineageOS, CalyxOS ou Ubuntu Touch.

avatar Mageekmomo | 

@DP-Britto

Tu nous parles de versions d’Android spécifiques, 99% des gens sur Android gardent la version installée de base par le fabricant ou l’opérateur, avec le lot d’applications indésirables qui va avec 😤

avatar DP-Britto | 

Et 99% passent par le Play Store, donc cette histoire d'ouverture ne touche que très peu de personne, pourquoi vouloir absolument contrôler ce que font les gens ? Cette question ne s'adresse pas à Apple mais à ceux qui sont contre et qui dans tous les cas ne passeront que par l'App Store ?

D'ailleurs, pour ce qui est des applications indésirables, Apple a les siennes aussi.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Bien sûr. A peine le temps de mettre la carte SIM que pleins d’apps s’installent 😉

N'importe quoi.
Vous n'êtes jamais à un mensonge gratuit près, visiblement...

avatar zearno | 

@DP-Britto

Sur Android, je n'ai jamais tenté d'installer une app en dehors du PlayStore.
Il faut vraiment connaître l'endroit où on télécharge les apk car il peut y avoir pas mal de "cochonneries" dans ces packages.
Déjà que sur les stores "officiels" on a régulièrement des applis "rootkit", je ne recommanderais pas d'utiliser d'autres stores à moins de très bien le connaître.

avatar fte | 

@Karlieeuh

"Est-ce que l’utilisateur aura le choix, lui?"

Je ne sais pas. Voyons… est-ce que tu as été forcé d’installer sur ton Mac, ton PC, ton Raspberry Pi, l’application Orange ? Ou de ton fournisseur Internet ?

Non, je ne crois pas.

Tu n’es pas forcé d’aller faire tes courses chez Denner si tu préfères la Migros. C’est juste qu’avant tu étais forcé d’aller à la Migros.

avatar Karlieeuh | 

@fte

euh…. se souvenir des années 2000s?

avatar byte_order | 

@Karlieeuh

Vous parlez d'une époue où les smartphones n'étaient pas des smartphones mais des dumphones dont l'essentiel de la clientèle payait en crédit, via un forfait gonflé, l'acquisition, et dont l'opérateur, créancier, customisait l'OS et les fonctionnalités préinstallées (et y'avait pas de stores apps pour en installer d'autres).
Pour les clients qui achetaient leur dumbphone directement, y'avait pas de customisation.
Mon premier Motorala par exemple a fonctionné sans problème avec la carte Sim d'Orange sans que pour autant cela change quoi que ce soit aux fonctions ni à l'UI du téléphone.

avatar Karlieeuh | 

@byte_order

Oui, mais, Thierry B. aime les telcos

avatar byte_order | 

@Karlieeuh

Ce n'est pas Thierry Breton qui vote les directives applicables aux opérateurs télécoms en UE.
Par ailleurs, alors que c'est parfaitement possible côté Android, à ma connaissance opérateur de réseau mobile de l'UE n'a un store d'apps à lui qu'il impose plus ou moins de force à être installé sur les smartphones de ses clients.

Les constructeurs de smartphones Android, eux, oui, ils le font. Mais même dans ce cas, la part de marché du Play Store reste ultra majoritaire dans les usages des gens.

Encore une fois, beaucoup d'arguments contre l'ouverture aux stores alternatives reposent sur une peur, alors qu'une large partie du marché permet déjà d'utiliser des stores alternatifs, et pourtant les gens qui poussent ces arguments de peur refusent d'observer la réalité qui *existe* déjà mais préfèrent transformer leur peur en quasi certitude en se basant sur rien d'autre que leurs craintes personnelles, nullement sur ce qui peut déjà s'observer ou pas quand une telle situation existe pourtant déjà.

On est quasiment dans le même genre d'argumentaire que contre la mariage pour tous ! A en écouter certains, légaliser le mariage homosexuel allait irrémédiablement changer profondément la cellule familiale du futur, avec des enfants en majorité élevés par des parents homosexuels . En gratant un peu, c'était surtout la peur qu'une minorité de foyers homosexuel puissent enfin avoir enfin eux aussi la possibilité de vivre leur vie de famille comme les autres familles, révélant que les enfants issus de ces familles là n'étaient pas plus en danger que la moyenne (en pratique, comme ils sont nettement plus souvent et longtemps voulu, ils le sont nettement moins, cf. les 1 million+ d'enfant qui vivent dans des foyers mono-parental, ultra majoritairement hétérosexuel au départ...).

C'est une peur irrationnel, ce qui entache assez lourdement la valeur de ce type d'argument, du coup.

Avoir peur d'avoir le choix, c'est comme avoir peur de n'avoir aucune volonté propre, même pas celle de consentir à continuer de déléguer ses choix à autrui.

Tout ce blabla conspirationniste, c'est juste des excuses pour se voiler la face.

avatar IceWizard | 

@byte_order

« En gratant un peu, c'était surtout la peur qu'une minorité de foyers homosexuel puissent enfin avoir enfin eux aussi la possibilité de vivre leur vie de famille comme les autres familles, »

Ah l’intelligence supérieure du conspirationniste, dont l’intuition supra normale lui permet de détecter la « vraie vérité », en sortant de sa douche !

avatar fte | 

@byte_order

"Avoir peur d'avoir le choix, c'est comme avoir peur de n'avoir aucune volonté propre, même pas celle de consentir à continuer de déléguer ses choix à autrui."

Je valide sans la moindre réserve.

avatar debione | 

@fte:

Et comme Denner appartient au groupe Migros... ;)

avatar fte | 

@debione

"Et comme Denner appartient au groupe Migros... ;)"

Ah merde. Tu me ruines mon exemple. Errr. Pam alors. C’est bon avec Pam ?

avatar debione | 

@fte:

Ca doit passer je pense... ;)

avatar frascorpion | 

🎉🥳

avatar Darkgam3rz | 

Je reste clairement sur l’app store.

avatar bidibout | 

@Darkgam3rz

Moi aussi, d'ailleurs je ne vois pas trop l'intérêt de télécharger ailleurs. Sur Android je suis toujours passé par le Play Store aussi.

avatar armandgz123 | 

@bidibout

Apple a de nombreuses règles stupides, par exemple l’émulation ou le cloud gaming

avatar s1n3d | 

@bidibout

L’intérêt peut être des tarifs moins chers que ceux d’Apple si le store prend une commission inférieure à celle d’Apple. Après, faut voir l’aspect sécurité

avatar airmax95 | 

Merci j'allais expliquer la même chose. Ca veut dire fin du monopole donc concurrence ..... :) Du coup Apple baissera sa commission comme elle a déjà commencé à le faire. (de bon cœur evidemment lol)

avatar Krysten2001 | 

@s1n3d

Il n’y aura pas de tarif inférieur. On l’a expliqué pleins de fois 😉

avatar macbook60 | 

@Darkgam3rz

Est-ce qu’il font vraiment ça pour les utilisateurs ?
Combien de personne réellement veulent autre chose que l’Apple Store ?

avatar Vostorn | 

@macbook60

Ce monopole n'est pas un problème pour les utilisateurs mais bien pour les développeurs qui n'ont pas d'autre choix que devoir passer par 30% de commission en plus de devoir payer 100€/an pour le compte développeur. Pour un projet open source, par exemple, 100€/an c'est beaucoup.

avatar macbook60 | 

@Vostorn

Comme l’expliqué un développeur aussi ici dans les 30% ( et 15%) c’est un peu normal avec toutes les facilités que ça peut apporter imagine tu cliques sur un bouton et ton application est disponible pour des millions de personnes Apple s’occupe de pas mal de choses après je ne suis pas développeur il y a peut-être beaucoup de choses qui m’ échappe

avatar Vostorn | 

@macbook60

Je fais partie d'un club d'arts martiaux. Les clubs de cette école se comptent sur les doigts d'une main.

Une plateforme sur laquelle on pourrait communiquer et partager des mouvements nous intéresse mais on veut être certains de rester propriétaire des photos et vidéo (donc on oublie Facebook et compagnie). On aimerait aussi pouvoir classer certaines photos/videos à notre goût et pas que tout se retrouve n'importe où dans une conversation.
On aimerait aussi avoir des discussions instantanées, comme signal, partager des événements à chacun des clubs de l'école, avec des niveaux de confidentialité différents suivant le grade ou le statut de la cotisation, etc, tout ça intégré dans une seule app.

Il n'existe aucune app proposant tout ça mais comme je suis dev et que c'est dans mes cordes, je suis d'accord pour le faire. Je ne suis par contre pas d'accord de payer 100€/an de ma poche et les clubs ne rentrent en général pas dans leur frais, les maîtres mettant bien souvent eux-mêmes de leur poche pour le plaisir de partager leur passion.

La visibilité dans le store ne présente pour nous aucun intérêt. On a pas envie d'avoir des Jean-Kevin qui se ramènent car on a une chouette application. Chaque membre recevait un lien par mail pour savoir où télécharger l'application.

Ce n'est qu'un cas parmi de nombreux autres similaires pour qui ces 100€/an sont rédhibitoires.

avatar gwen | 

@Vostorn

Mais pourquoi vouloir une application dans ce cas, un simple site web ferait très bien l’affaire.

avatar Alex Giannelli | 

@Vostorn

Pourquoi pas une webapp installée sur l’accueil du téléphone ?

avatar Vostorn | 

@AlexG

Pour les notifications push notamment

avatar Alex Giannelli | 

@Vostorn

Ah oui je comprends.

avatar macbook60 | 

@Vostorn

Ça arrive pour les web app

avatar byte_order | 

@macbook60

Cela arrive ... depuis plus de 2 ans maintenant.

C'est bien là tout le problème. Pour une fonctionnalité toute simple, Apple, arbitrairement, parce que cela arrange son business à elle, empêche ce type de webapp tout en forçant à devoir faire une app native *ET* donc les conditions de l'AppStore.

avatar macbook60 | 

@byte_order

J’ai cru que la fonction aller arriver justement

avatar pat3 | 

@Vostorn

Tout ça est déjà possible avec une web app, non ?

avatar Anarkyst | 

@Vostorn

Ça existe déjà, c’est gratuit, mieux et ça s’appelle Discord ce que tu décris.
Pas besoin de créer une app pour ça ! Si chaque péquenaud (façon de parler, ne le prends pas personnellement) se met à développer son application pour son propre usage personnel, on est mal partis. Il faut aussi payer le mec qui vérifie qu’il n’y a pas un énorme malware dans ton logiciel, celui qu’il ne va pas créer des algorithmes récursifs infinis qui peuvent endommager les serveurs qui l’hébergent. Tiens ! n’oublie pas non plus qu’une telle application il faut l’héberger, et ça n’est pas gratuit non plus. Heroku proposait une formule gratuite un temps mais je crois que c’est terminé avec la hausse des prix de l’énergie.

Fais simple, crée-toi un serveur discord ça ne sera que mieux

avatar Vostorn | 

@Anarkyst

Gratuit ? Magnifique ! Je suis donc le produit... Désolé mais j'ai du mal à me réjouir qu'un produit soit gratuit quand il est fermé et distribué par une société privée. S'il est libre et fonctionne par dons, c'est en revanche complètement différent et j'y contribue volontiers, que ce soit financièrement ou via mon savoir faire.

Et pour ce que j'en ai vu, Discord est juste une énième application de chat/voip avec différents "salons" développée par des "pèquenauds" qui ont voulu avoir leur propre application. C'est très loin d'être pratique pour présenter différentes informations. Le moindre site web statique fait beaucoup mieux.

Sinon, une app que je distribue à des gens que je connais à chaque fois personnellement (ou via un tiers de confiance qui connaît chacun de nous personnellement) n'a pas besoin d'avoir quelqu'un qui vérifie si l'application ne contient pas de malware. Il n'y a pas besoin non plus d'héberger l'application car elle pourrait être partagée "à l'ancienne". Il faut juste héberger la partie serveur de l'application, ce que l'AppStore ne fait de toute façon pas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR