Le ministère américain de la Justice préparerait une plainte contre Apple

Florian Innocente |

Le Département américain de la Justice (DOJ) est en train de réfléchir aux termes d'une plainte contre Apple pour abus de monopole indique Politico. L'équivalent de notre ministère de la justice n'en serait qu'à une phase préliminaire de la rédaction de cette plainte, mais cela traduit une volonté de se préparer à un procès en bonne et due forme, comme en a connu par exemple Microsoft à l'orée des années 2000.

L'attaque ouvrirait plusieurs fronts, celui du monopole de l'App Store comme plateforme de téléchargement des apps, celui du système de paiement sur cette même plateforme, ou encore celui de la manière dont Apple peut écarter des matériels concurrents en leur restreignant l'accès à ses fonctions système. Tile, le fabricant des traqueurs éponymes, serait interrogé par les enquêteurs.

AirTag : le directeur de Tile demande à Apple d’être fair-play

AirTag : le directeur de Tile demande à Apple d’être fair-play

Le DOJ est déjà occupé par des enquêtes sur Google et ses pratiques en matière de publicité et sur son moteur de recherche. S'agissant d'Apple, Politico explique que l'issue du procès avec Epic Games est surveillée de près — il y a eu un pourvoi en appel de part et d'autre — afin d'affiner les possibles termes de la plainte.


avatar webHAL1 | 

@Appleseed :

On ne peut que s'amuser du nombre de fois que vous accusez vos interlocuteurs d'être de "mauvaise foi", ce qui vous donne sans doute l'impression de remporter le débat. Ce qui est certain, c'est que ça vous permet surtout de soigneusement éviter d'apporter des arguments un tant soit peu solides.

Vous m'avez donné des exemples d'applications Android et c'est moi qui suis de "mauvaise foi" car ils ne me conviennent pas ?

Non.

Vos exemples sont complètement pourris.

C'est tout.

Nous sommes dans la situation où je vous demande un exemple d'oiseau migrateur européen et vous me répondez "le kangourou". Et lorsque je vous fais remarquer que, bizarrement, c'est un exemple qui ne vaut rien, vous me rétorquez "je vous ai donné un exemple d'animal, sous prétexte qu'il ne vous arrange pas, vous le réfutez, vous êtes de mauvaise foi !".

Et tout le reste est du même acabit, par exemple la situation des développeurs. Si on avait un échange sur la création et la distribution de films en 2022, vous soutiendriez mordicus qu'une boîte de production peut parfaitement opter pour une sortie de ses films sur support cassette vidéo uniquement. Ils auraient le choix de le faire. Si si.
Vous êtes dans cet absolutisme inepte caractérisant les gens qui refusent de regarder la réalité du monde, mais qui s'appuient sur la pure logique. Un développeur peut-il ne créer des logiciels que pour PalmOS ? Oui, il peut faire ce choix. Le fait qu'il ne pourra pas vivre de son travail et, donc, qu'aucun développeur ne fera ce choix n'a pour vous aucune importance. Vous êtes complètement aveugle à la réalité du marché. Seules comptent vos certitudes.

On peut d'ailleurs difficilement imaginer plus belle preuve de cela que lorsque vous tentez de dissocier le développement d'une application de sa distribution.

Est-il possible de distribuer une application sans l'avoir préalablement développée ?

Non.

Mais une personne absolutiste comme vous ne s'embarasse pas de ce détail !

Et vous ne vous rendez même plus compte que la plupart de vos arguments et exemples sont absurdes. Vous balancez une anaphore listant des applications dans lesquelles il est possible de se connecter avec le même identifiant et mot de passe quel que soit le système d'exploitation sur lequel elles tournent, et quand on vous fait remarquer que ça ne démontre en rien qu'il s'agit de la même application, en mettant en avant que l'authentification n'a strictement rien à voir avec la nature de l'application, vous faites comme si c'est votre interlocuteur qui a échafaudé le premier ce raisonnement sans queue ni tête.

Vous avez essayé de démontrer que le fait qu'on puisse se connecter avec le même identifiant et mot de passe à Netflix sur iOS et à Netflix sur Android constitue la preuve qu'il s'agit de la même application, tout en affirmant que le fait qu'on puisse se connecter avec le même identifiant et mot de passe à Netflix sur iOS et à Netflix sur PlayStation ne constitue pas la preuve qu'il s'agit de la même application.

À un tel niveau, ça en est presque de l'art...

avatar Appleseed | 

@webHAL1
"On ne peut que s'amuser du nombre de fois que vous accusez vos interlocuteurs d'être de "mauvaise foi", ce qui vous donne sans doute l'impression de remporter le débat. Ce qui est certain, c'est que ça vous permet surtout de soigneusement éviter d'apporter des arguments un tant soit peu solides."

Vos interlocuteurs ?
Non, vous et uniquement vous !
Manœuvre typique de votre part que d'ajouter une généralité que de me prêter des propos que je n'ai pas tenu (Google c'est le mal, distri de film) afin d'essayer d'asseoir votre discourt extrémiste réfutant que les développeurs peuvent choisir de ne développer que pour un seul système.

Si c’est ça que vous considérez être une argumentation au top ...

---

"Vous m'avez donné des exemples d'applications Android et c'est moi qui suis de "mauvaise foi" car ils ne me conviennent pas ?

Non.

Vos exemples sont complètement pourris.

C'est tout."

Mais non vous n'êtes pas de mauvaise fois 😂
Et quel respect des développeurs (dont vous vous targuez pourtant) 👍

---

"Nous sommes dans la situation où je vous demande un exemple d'oiseau migrateur européen et vous me répondez "le kangourou". Et lorsque je vous fais remarquer que, bizarrement, c'est un exemple qui ne vaut rien, vous me rétorquez "je vous ai donné un exemple d'animal, sous prétexte qu'il ne vous arrange pas, vous le réfutez, vous êtes de mauvaise foi !"."

Et voilà encore une fois une bifurcation.
Vous vouliez des applis grand public uniquement dispo sur Android, vous en avez eu.
Vous êtes le genre de personne qui rajoutez constamment de nouveaux critères à vos demandes dès que l’une d'entre elles vous confronte à votre litanie illusoire.
Votre oiseau, une fois que vous l'aviez, vous avez voulu qu'il ai un bec jaune.
Une fois qu'il aurait eu un bec jaune, vous auriez rajouté un nouveau critère (des pattes noires, des plumes marrons ET blanches etc ...).
C'est sur, ça permet d'avoir l'illusion de ne jamais avoir tort !

---

"Et tout le reste est du même acabit, par exemple la situation des développeurs. Si on avait un échange sur la création et la distribution de films en 2022, vous soutiendriez mordicus qu'une boîte de production peut parfaitement opter pour une sortie de ses films sur support cassette vidéo uniquement. Ils auraient le choix de le faire. Si si."

Et là encore, comme vous l'avez déjà fait, vous me prêtez des propos que je pourrais selon vous tenir afin de ne pas avoir tort, ce qui est une bonne façon de vous convaincre que vous avez raison ...
D'ailleurs, je vous ai demandé si vous pouviez m'indiquer ou dans ce que j'ai écris jusqu'à maintenant j'aurais écris que "Google/Android c’est le mal !" comme vous le laissiez entendre.
Ca ne devrait pas être trop compliqué pour vous, il vous suffit de relire nos échanges.
Je suis vraiment curieux de voir ça.

---

"vous êtes dans cet absolutisme inepte caractérisant les gens qui refusent de regarder la réalité du monde, mais qui s'appuient sur la pure logique. Un développeur peut-il ne créer des logiciels que pour PalmOS ? Oui, il peut faire ce choix. Le fait qu'il ne pourra pas vivre de son travail et, donc, qu'aucun développeur ne fera ce choix n'a pour vous aucune importance. Vous êtes complètement aveugle à la réalité du marché. Seules comptent vos certitudes."

Parlez de réalité et prendre en exemple un système arrêté depuis quoi ? 14/15 ans ? pour expliquer que si un développeur veux faire une appli dessus il va se vautrer ... bien vu ...

Si l'un de nous fait preuve d'un absolutisme inepte comme vous dites, c’est bien vous qui réfutez à un développeur la possibilité de faire un choix en toute conscience.
Apparemment, pour vous, ils sont trop idiot pour être doué de capacité de réflexion, d'analyse et de compréhension.
Selon vous aucun développeur ne peux avoir envie et faire le choix de ne développer que pour Android.
Et c'est moi qui suis absolutiste ?

---

"On peut d'ailleurs difficilement imaginer plus belle preuve de cela que lorsque vous tentez de dissocier le développement d'une application de sa distribution.

Est-il possible de distribuer une application sans l'avoir préalablement développée ?"

Un génie est parmi nous !
Un développeur n’est pas aussi idiot que vous semblez le croire.
Avant de se lancer dans le développement, figurez qu'il sait sur quel système il veut faire tourner son appli.
Son développement il le fait en fonction.
Si il développe pour Android, il a plusieurs choix sur la distribution ET sur le mode de distribution (freemium, abonnement, achat global, achat de fonctions dans l'appli etc ...).
Si il le fait pour iOS, il n'en à qu'un moyen de distribution, mais avec plusieurs choix sur le mode de distribution (freemium, abonnement, achat global, achat de fonctions dans l'appli etc ...).
Dans un cas comme dans l'autre, c’est son choix qu'il fait en toute connaissance de cause.
Si un développeur n'a pas envie de développer pour iOS car il trouve la distri de son appli trop contraignante (un seul magasin, pourcentage d'Apple, règles trop strictes) c’est son choix !
Si ce même développeur ne souhaite développer QUE pour Android par ce qu'il estime avoir plus de liberté sur ce système qui êtes vous pour lui refuser ce choix ?
Dans l’absolutisme dont vous m'accusez c’est bien vous qui lui refusez ce droit !

---

"Vous avez essayé de démontrer que le fait qu'on puisse se connecter avec le même identifiant et mot de passe à Netflix sur iOS et à Netflix sur Android constitue la preuve qu'il s'agit de la même application, tout en affirmant que le fait qu'on puisse se connecter avec le même identifiant et mot de passe à Netflix sur iOS et à Netflix sur PlayStation ne constitue pas la preuve qu'il s'agit de la même application."

Non ! j'ai juste démontré que certaines applis sont des coquilles vides dont le système sur lequel elles tournent à peu d’importance.
Ce qui compte est le contenu auquel elles donnent accès.

---

"À un tel niveau, ça en est presque de l'art..."

Effectivement !
Une telle volonté de déni quand au choix des développeurs de développer ou pas pour un système en toute conscience est un art !
Malheureusement pour vous, la réalité vous donne tort ...

Sur ce ...

avatar webHAL1 | 

@Appleseed :
« Vos interlocuteurs ? Non, vous et uniquement vous ! »

Dans ce fil de discussion, il y a par exemple eu vos propos envers fte. Entre votre "c'est toujours la même rengaine avec vous", votre "bla, bla, bla !", votre "contrairement à vous qui chouinez [...]", votre "la dernière fois que nous avons eu ce genre de discutions vous fantasmiez [...]", votre modus operandi est un peu trop voyant.

« Et quel respect des développeurs (dont vous vous targuez pourtant) 👍 »

Encore un exemple criant. Je vous demande un exemple d'oiseau migrateur européen et vous me répondez "le kangourou". Je vous réponds que c'est un exemple pourri, et vous m'accusez de ne pas respecter les kangourous.
Vous rendez-vous ne serait-ce qu'un tout petit peu compte à quel point c'est grossier ? À ce stade, j'ai perdu espoir que ça puisse être le cas...

« Vous vouliez des applis grand public uniquement dispo sur Android [...]»

Non, ce n'est pas ce que je voulais. Ce que je voulais je l'ai précisé dès le départ, sans jamais en changer. Vous ne l'avez pas lu ou pas compris.

« [...] vous en avez eu. »

Oui, j'ai eu des exemples d'applications uniquement disponible sur Android.
Sont-elles grand-public ?
Non.
Sont-elles uniquement disponibles sur Android par choix de leur créateur ?
Non.

« D'ailleurs, je vous ai demandé si vous pouviez m'indiquer ou dans ce que j'ai écris jusqu'à maintenant j'aurais écris que "Google/Android c’est le mal !" comme vous le laissiez entendre. »

Ai-je affirmé que vous aviez écrit "Google c'est le mal" ?

Non.

Je l'ai sous-entendu. Si vous ne comprenez pas la différence, c'est assez grave.

Ce qui m'a fait le sous-entendre, ce sont vos affirmations sur le "modèle Google" (qui n'existe pas) et sur le fait que si Apple ne pouvait pas avoir de monopole cela menacerait la libre concurrence.
Au-delà de l'absurdité absolue de ce raisonnement (une entreprise ne dispose pas d'un monopole ? Vite vite, il faut qu'un de ses concurrents en ait un, sinon il n'y a qu'un seul modèle et la libre concurrence est en danger !), cela et le fait que vous défendez Apple m'a fait penser que vous ne portez pas Google dans votre cœur.
Mais je serai ravi de me tromper, et je vous laisse me dire quel produits Google vous utilisez et ce que vous appréciez chez cette entreprise.

« Dans l’absolutisme dont vous m'accusez c’est bien vous qui lui refusez ce droit ! »

Quelle démonstration impressionnante d'arrogance. Dans votre monde, c'est moi ou vous qui accordons ou refusons des droits aux développeurs, tels de souverains monarques donnant et retirant leurs faveurs.
Sauf que non, désolé pour vous.
La réalité, et c'est ce que je dis depuis le début, c'est que c'est le marché qui fait loi. Ce que moi j'estime être possible ou ce que vous pensez pouvoir être fait n'a absolument aucune importance. Vous essayez désespérément de ramener les enjeux à cela, preuve que vous ne comprenez rien à la situation. Vous êtes cette Marie-Antoinette qui, selon la légende, aurait répondu lorsqu'on lui disait que le peuple n'avait plus de pain : « Qu'ils mangent de la brioche ! ». Incapable de comprendre le fond du problème.
Avez-vous déjà seulement fait du développement ? J'en doute fortement.

« Non ! j'ai juste démontré que certaines applis sont des coquilles vides dont le système sur lequel elles tournent à peu d’importance. »

Et voici toute l'étendue de votre respect à vous pour les développeurs, n'est-ce pas ?

De toute manière les développeurs ne font que "des coquilles vides", donc voilà, le système n'a aucune importance. Pas vrai ?! Après tout, ce n'est pas comme s'il était possible sur un téléphone portable de lancer un programme sur Netflix via l'assistant intégré ou si l'application Netflix envoyait des notifications, deux exemples qui nécessitent de s'adapter au système d'exploitation et de faire des applications spécifiques.

Encore une fois, vous affirmez sans connaître. J'imagine que c'est une marque de fabrique comme une autre... 🤷

Pages

CONNEXION UTILISATEUR