Rapport sur la transparence : les requêtes des autorités auprès d'Apple toujours en baisse

Mickaël Bazoge |

Quoi de mieux pour commencer la semaine qu'une nouvelle fournée du rapport sur la transparence d'Apple ? Je pourrais penser à un milliard de choses plus agréables à faire, y compris se planter des clous dans les doigts de pied, mais enfin Apple l'a mis à jour pour la période couvrant le second semestre 2020 (de juillet à décembre).

Le constructeur fournit tous les six mois le nombre de requêtes issues des autorités de police et de justice dans le but d'obtenir un accès aux données des utilisateurs sauvegardées dans iCloud. En France, ce sont 689 requêtes qui ont été émises pour avoir des infos sur des appareils volés ou perdus (numéro de série, numéro IMEI), concernant 3 888 utilisateurs. Dans 459 cas, Apple a livré des informations, soit 67% (1 point de moins qu'au premier semestre 2020).

Les requêtes de janvier à juin 2020 pour la France.
Les requêtes de juillet à décembre 2020.

Apple a également reçu 390 demandes officielles pour obtenir des informations relatives à des informations financières ; Apple y a répondu favorablement dans 68% des cas (pas de changement dans le pourcentage). 281 requêtes ont été envoyées pour obtenir des données d'identification (Apple ID, adresse e-mail), 63% d'entre elles ont été honorées par le constructeur. Cette fois, d'un semestre à l'autre Apple a été moins disert (-7 points). Enfin, sur les 18 demandes qui relèvent d'une urgence, Apple a fourni des informations dans 94% des cas (-6 points).

En volume, Apple a reçu moins de demandes en France au deuxième semestre de l'an dernier, comme cela l'avait été entre le quatrième semestre 2019 et le premier de 2020. C'est aussi le cas globalement : 25 784 requêtes pour des appareils dans le monde, contre 28 276 au premier semestre. Apple a donné des informations dans 77% des cas.

Ce rapport donne aussi le relevé des requêtes de suppression d'applications dans l'App Store. Au total, Apple en a reçu 39 provenant majoritairement de Chine (26) et d'Inde (6), ce qui représente 206 applications — l'Inde a demandé le retrait de 102 apps, la Chine 90. Apple s'est exécuté dans tous les cas. C'est en tout cas moins qu'au premier semestre, qui avait comptabilisé 56 requêtes pour 239 apps.


Tags
avatar stefhan | 

Quelle idée de planter des clous dans les pieds. Ça fait mal.
Moi je les visse : ça tient mieux et ça se démonte.
Ça fait toujours aussi mal mais ça se démonte.

avatar Mickaël Bazoge | 
avatar 0MiguelAnge0 | 

Oui cela baisse car ils peuvent obtenir l’accés plus facilement en passant par les bonnes boîtes…

avatar r e m y | 

Mais à quel prix!
Faire la demande à Apple (ou aux autres constructeurs) ne coûte rien. Les autorités commencent forcément par là.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@r e m y

Donc il y a moins de requêtes car il y a moins de délits….

avatar r e m y | 

Ou les délinquants utilisent moins d'iPhones

CONNEXION UTILISATEUR