Apple publie un rapport environnemental plein d’ambitions… et de questions

Anthony Nelzin-Santos |

Fidèle à ses habitudes, Apple multiplie les annonces à l’approche du Jour de la Terre, célébré le 22 avril depuis 1970. Après avoir lancé hier un fonds de 200 millions de dollars pour soutenir la reforestation, la firme de Cupertino publie aujourd’hui son rapport environnemental annuel. Un rapport qui soulève autant de questions qu’il apporte de réponses.

La ferme solaire des California Flats, qui couvre une partie des besoins énergétiques de l’Apple Park. Image Apple.

Alors qu’elle s’est prononcée en faveur d’une obligation de publication des émissions de gaz à effet de serre, Apple publie son propre bilan de scope 3, au champ très étendu. Il ne s’agit pas seulement de comptabiliser les émissions directes (scope 1) et les émissions indirectes liées à la consommation énergétique (scope 2), mais toutes les émissions indirectes sur la chaine de valeur, de l’achat des matières premières à l’utilisation et la fin de vie des produits.

En 2020, Apple a été responsable de l’émission de 22,6 millions de tonnes de CO2e. Ses émissions directes sont extrêmement faibles, et celles liées au fonctionnement de l’entreprise représentent moins de 2 % du total. L’utilisation des produits frappés d’une pomme compte pour 19 % dans le bilan, mais leur fabrication (71 %) et leur transport (8 %) restent les principaux postes d’émission. Une centaine de fournisseurs d’Apple se sont engagés à passer à des sources d’énergie renouvelable.

Apple confirme son ambition de parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2030. Mais la neutralité carbone ne signifie pas l’absence d’émission. En affirmant vouloir réduire ses émissions de 75 % par rapport au niveau — exceptionnellement élevé — de 2015, elle prévoit de continuer d’émettre une petite dizaine de millions de tonnes de CO2e. La neutralité passe par des mesures de compensation et de captation encore fort vagues.

Avec son projet de reforestation lancé en partenariat avec l’organisation à but non lucratif Conservation International et la banque d’investissement Goldman Sachs, Apple espère capter plus d’un million de tonnes de CO2e par an. La firme de Cupertino multiplie les projets similaires, notamment en Chine et au Kenya, ou même dans la mangrove colombienne.

Ces projets ont l’avantage de remplir d’autres objectifs en parallèle, comme la restauration des habitats naturels, mais l’inconvénient d’être extrêmement précaires. Ces arbres devront rester debout pendant des décennies, pendant lesquelles ils subiront les assauts du changement climatique et des activités humaines, pour remplir toutes leurs promesses.

La séquestration du carbone est un levier indispensable, et il faut saluer l’ambition d’Apple, mais incertain, et il faut dire qu’Apple repousse le sujet de la réduction des émissions liées à la production. Cela passe par des investissements massifs chez ses fournisseurs, notamment financés par des obligations vertes. Mais cela passe aussi, et surtout, par la baisse de la production et l’allongement de la durée de vie des produits.

Alors que son activité de services monte en puissance, une activité qui dépend moins de l’achat de nouveaux appareils que de l’utilisation des appareils existants, Apple ne pourra pas économiser ce débat (lire : Une pomme plus verte : Apple recycle et réutilise, mais peut-elle réduire ?). Est-elle prête à remettre en cause son modèle économique pour tenir ses ambitions écologiques ? Réponse, peut-être, dans les prochains rapports annuels.


avatar ErGo_404 | 

C'est rare dans la presse les gens qui soulignent que la baisse de ces émissions de CO2 passe par la réduction de la production, et pas seulement par la plantation d'arbres et de panneaux solaires.

Avant qu'un arbre n'absorbe le CO2 promis, il faut une bonne décennie. Et il faut bien choisir son projet de plantation pour ne pas destabiliser l'ecosystème en place, et on n'a pas assez de surface sur la terre pour compenser les émissions de tout le monde (autrement dit, les premiers à utiliser ce mécanisme le font au détriment des suivants).

De la même façon, avant qu'un panneau solaire ne "compense" sa fabrication (c'est à dire, produise assez d'énergie pour que la différence de CO2 par rapport à un autre mode de production compense la fabrication du panneau), il se passe un paquet de temps, et ce n'est même pas possible dans des pays comme la France où la production principale d'énergie (le nucléaire) émet moins de CO2 que le photovoltaique.

Bref ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont pour ne pas s'attaquer au coeur du problème, qui est la fabrication et le renouvellement de leurs gammes.
EDIT: n'oublions pas qu'Apple s'oppose farouchement au droit à la réparation aux US, qui serait pourtant un gros pas en avant.

avatar Quentin-Gabriel | 

@ErGo_404

Tu as parfaitement résumé l’ambivalence d’Apple, dont la volonté sincère de bien faire est contrebalancée par son envie viscérale de générer toujours plus de profits. Comme tant d’autres...

avatar kinon | 

@ErGo_404
>Bref ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont pour ne pas s'attaquer au coeur du problème, qui est la fabrication et le renouvellement de leurs gammes.
On peut demander beaucoup d'effort à une entreprise, mais pas à se suicider.

avatar ErGo_404 | 

Se suicider non, mais se réinventer, oui.
Se tourner vers les services est un bon moyen de se donner les moyens de se permettre de vendre moins de matériel sans perdre d'argent.
Le problème c'est qu'ils ne veulent pas garder les mêmes revenus, ils veulent toujours plus de revenus. C'est le moteur et le postulat de base du capitalisme, la croissance infinie, et ça va à l'encontre directe de la réalité physique de notre monde.

avatar r e m y | 

On peut peut-être les aider à vendre moins de matériel... en en achetant moins!

avatar Steekus | 

@ErGo_404

Beaucoup de sagesse dans ce commentaire. Ça change!
+1000

avatar lll | 

"Est-elle prête à remettre en cause son modèle économique pour tenir ses ambitions écologiques ?"

Là est toute la question. Au niveau de destruction du vivant qu'on connaît aujourd'hui, toute réponse négative ou tiède serait méprisable et méprisante. Comme le dit l'article , des appareils qu'on renouvelle moins souvent sont la meilleure solution, et sachant qu'Apple savait faire ça avant, pourquoi ne le ferait-elle plus ?
Si mon iMac de 2011 tient encore la route, c'est parce que j'ai fait fi des recommandations d'Apple en l'ouvrant pour remplacer son disque dur et son lecteur DVD par deux SSD.

Allez, permettons aux gens qui le souhaitent, quitte à ce que ce soit plus cher, de mettre à jour leur ordinateur ! On est en 2021 !

avatar kinon | 

@lll
Donc, si j'ai bien compris, il faut empêcher(ou critiquer) Apple de faire ces efforts parce qu'ils n'arrivent pas à réduire la production (ce qui correspondrait économiquement à se tirer une balle dans le pied)?

Dan un monde parfait les solutions simples seraient possibles. Tous les constructeurs feraient de leur plein gré et tous ensemble (ben oui sinon c'est suicidaire...) ce plan tellement simple: diminuer leur capacité de vente, mais oui bien sûr, c'est tellement simple...
Mais il y a une autre solution aussi simple et moins faux cul: une dictature mondiale ultra verte.
Et une autre encore plus simple: ne rien faire.>pénurie de terres habitables, famines, guerres...retour à une terre peu peuplée donc sauvée...
Finalement il y a plein de solutions simples.

avatar ErGo_404 | 

Personne n'a dit que la solution est simple. Tout ce qu'on dit, c'est que mettre des panneaux solaires et se donner des petites tapes dans le dos en publiant des PDF et des communiqués de presse, ce n'est pas un premier effort qu'on devrait saluer, mais c'est un pas dans la mauvaise direction.

N'oublions pas non plus que l'impact environnemental ne se résume pas qu'au CO2, mais aussi à la quantité des matières premières, aux dégâts environnementaux liés à leur extraction, et tout ça ne fait qu'empirer avec les panneaux solaires.

Tout cela étant dit, je rejoins un peu ton fatalisme, vu qu'il est peu probable que les choses bougent réellement, on se dirige fatalement vers des guerres, famines, et une forme d'équilibre et de retour en arrière technologique dans le futur.

avatar lll | 

Je suis d'accord avec Ergo_404 : il n'y a pas de solution simple et résumer la tiédeur de quelqu'un qui ne souscrit pas au greenwashing à un dictateur vert me semble un peu tiré par les cheveux. Cela dit, les modèles de croissance coute-que-coute ne mènent pas bien loin. Si nos générations s'en tirent, je ne donne pas cher de la peau des suivantes, à moins qu'elles n'osent enlever leurs pantoufles contrairement à nous qui avons grandi dans l'opulence.

Les problèmes ne sont pas simples en effet, et c'est peut-être là que la puissance publique doit agir, car comme le dit kinon, si un seul acteur le fait, il y a peu de chance que les autres l'imitent... Encore que ! Si une société du niveau d'Apple décidait de faire une gamme Fairphone, certes chère et un peu moins puissante, peut-être que les gens suivraient... Pourquoi la pointe de la technologie serait forcément la chose la plus sexy ? On est bien placés pour concevoir ça, avec nos Mac. Moins de puissante brute que des PC, mais c'est mieux fichu donc on achète plus cher et on en redemande. Je viens de changer mon boîtier d'appareil photo mais je ne prends pas de meilleures photos qu'un bon photographe avec un appareil obsolète !

avatar melaure | 

@lll

C’est bien là que le bat blesse ... a partir du moment où on est allé au max pour faire du matos jetable, non upgradable, toute la comm écolo est BIDON et est juste là pour dorer la pillule aux membres de la secte.

Le jour où Apple fera ses iPhones, iPad et Macs comme le Fairphone, ce sera vraiment une entreprise tourné vers le minimum de gaspillage.

En attendant c’est du bullshit.

Et on devrait écouter les discours de Tim avec le BS Detector de Logitech ! ;) :D

https://youtu.be/qlS70If_lNo

avatar Steekus | 

@melaure

👏👏👏

avatar Alex Giannelli | 

@kinon

Et si le monde n'était pas manichéen contrairement à ta vision ?

avatar occam | 

« Apple confirme son ambition de parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2030. Mais la neutralité carbone ne signifie pas l’absence d’émission. »

Exactement. Merci de l’avoir souligné.

Mais il y a un chiffre qui se trouve escamoté de ce rapport, tout comme il est escamoté de la fanfare autour des 200 M$ promis à la reforestation.

Ce chiffre répond à la question : quel est le taux d’excédent CO2 que nous pouvons nous permettre d’injecter dans l’atmosphère, si nous voulons essayer de contrecarrer encore à temps les pires effets irréversibles du changement climatique abrupt que nous avons provoqué ?

Autrement dit : en 2019, les émissions anthropogéniques directes de CO2 s’élevaient à 36.44 milliards de tonnes.
S’y ajoutaient 6.6 milliards de tonnes de CO2 résultant de ce que l’on appelle par tartufferie le « changement d’affectation des terres », et qui désigne en fait le délit de crimes contre le sol et la végétation.
À combien devons-nous descendre ?

À zéro.
En chiffres : 0.

Voilà l’enjeu, voilà son ampleur.

Pour contribuer sérieusement à ce que notre monde reste vivable, et viable, Apple devrait changer bien plus que le matériau de ses emballages.
J’ai comme un doute.

avatar lemonsieurduval | 

Très bon article et très bon niveau des commentaires sur un sujet tout sauf simple. C’est bien de lire ça sur McGe.

avatar YetOneOtherGit | 

Dans les paradoxes en ces lieux on reproche souvent au entreprise de se substituer à la puissance publique et en même temps on leur demande de le faire.

C’est au autorités politique légitime de faire la plus grande part du boulot pas aux entreprises et reprocher à certaines d’entre elles qui s’impliquent dans la bonne direction me semble être se trouver facilement des boucs émissaires à ses responsabilités individuelles et collectives.

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Personnellement je ne trouve pas que les politiques fassent assez pour l’écologie.

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"Personnellement je ne trouve pas que les politiques fassent assez pour l’écologie."

Les politiques sont l’émanassions du peuple et ne serait-ce que sur les question de réchauffement climatique l’ère de la post-vérité, dont on vois souvent les ravages même ici, a de grave conséquences.

Rien que pour la première puissance mondiale, on voit le poids conséquent des négociationistes de ces enjeux🥺

avatar lll | 

@YetOneOtherGit : je n'irais pas jusqu'à dire qu'on leur demande de le faire, en tout cas pas les citoyens, à mon avis ! On ne peut pas non plus faire fi du lobbying réalisé au quotidien dans les différents parlements du monde, sans parler des cercles privés, des rencontres public/privé, etc. Bref, les entreprises ne sont pas à blanchir et par ailleurs, s'impliquer dans la bonne direction est salué comme une bonne décision mais c'est dommage qu'il faille absolument du profit pour que ça les intéresse. Ça interroge sur les réelles motivations derrière ces gestes très médiatiques.

Tim Cook ne connaîtra pas la Terre brûlée que les enfants qui naissent aujourd'hui risquent de connaître. Cela dit, je crois bien que lesdits enfants nous mettront un beau coup de pied au derrière et, si je ne crois pas que la technologie résoudra tout, j'ai bon espoir que les générations à venir sauront nous ringardiser.

avatar YetOneOtherGit | 

@lll

"Tim Cook ne connaîtra pas la Terre brûlée que les enfants qui naissent aujourd'hui risquent de connaître"

Réponse cynique : la race humaine se définit par sa capacité d’adaptation et d’évolution. Une épreuve fantastique l’attend.

PS : Ne pas prendre au premier degré 😎

avatar lll | 

La Terre est plus cynique que nous car elle survivra, elle !
Quant à nous, on est capables de flinguer des milliards d'années en quelques siècles, c'est quand même un talent rare.

avatar YetOneOtherGit | 

@lll

"La Terre est plus cynique que nous car elle survivra, elle !"

Il y passera elle aussi et ça c’est certain 😉

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Cynisme stérile, commentaire sans intérêt, une fois de plus ( mais joli smiley!)

Un lecteur a évoqué Aurélien Barrau, j’ajouterais une ou deux conférences de JM Jancovici et pourquoi pas le livre « Or Noir »
Avec ca tu auras un peu de matière pour débattre des enjeux climatiques et de la consommation de masse.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Aurélien Barrau"

C’est un ami 😎

Ce réclamer de lui en enfilant des inepties intellectuelles est un rien désespérant 🤢

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Passe lui le bonjour et demande lui une invit’ à sa prochaine conférence ça te fera du bien.
Je ne vois pas de quelles inepties tu parles.

Et Janvovici c’est ton cousin j’imagine?

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Je ne vois pas de quelles inepties tu parles. "

« Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas invraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger, et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien. Les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices, aussi bien que des plus grandes vertus ; et ceux qui ne marchent que fort lentement, peuvent avancer beaucoup davantage, s’ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent, et qui s’en éloignent. »

R. Descartes

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Et Janvovici c’est ton cousin j’imagine?"

Nope et j’ai beaucoup moins d’estime pour lui que pour Aurélien, qui intellectuellement vol à un niveau incomparablement supérieur.

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

De ton point de vue.

Merci pour la citation de Descartes. Tout à fait indigeste et hors sujet.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"à sa prochaine conférence ça te fera du bien. "

Visiblement cela ne t’en a pas fait, c’est le grand pb de la vulgarisation par des esprits supérieur, le commun n’en comprend que des caricatures superficielles 🥺

« Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots »

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Mais bien sur ton esprit supérieur est là pour nous guider.
Merci pour ça.

Et sinon tu as un avis sur le sujet ou tu fais appel à un ami..?

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Et sinon tu as un avis sur le sujet "

Sur le sujet de l’article?

Oui et je l’ai partagé sur divers files.

Sur les défis auxquels sont confronté nos civilisations, j’ai aussi des avis étayés mais ce n’est absolument pas le lieu où je les confronterai, strictement aucun intérêt d’aborder ici des questions de ce niveau.

Les échanges du café du commerce ce n’est pas ma tasse de thé, j’ai heureusement d’autres cercles pour discuter de ces questions complexes. 🧐

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Les échanges du café du commerce ce n’est pas ma tasse de thé »

Génial, là tu commences à me plaire! On dirait du Raymond Devos ( un ami sans doute?)

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

T’aurais pas une invit’ à tes cercles d’initiés.. jsuis chaud!!

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"T’aurais pas une invit’ à tes cercles d’initiés.. jsuis chaud!!"

Tu ne montre nullement les pré-requis minimal pour avoir droit ne serait-ce qu’au statut d’impétrant.

Restes sur le café du commerce, c’est ta place au regard de ce que tu montres ici de ta maîtrise réthorique et de ta maîtrise des fondations. 🧐

avatar lll | 

Mieux que ça, lui demander son avis sur Apple, avec une vraie opposition en face, ça aurait du sens et de l'intérêt. Si de telles initiatives peuvent naître de nos commentaires, on aura fait quelque chose de concret !

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Ce réclamer ou SE réclamer..?

Encore une fois tu déformes mes propos, je ne me réclame de personne. Je te proposais simplement d’élargir un peu ton esprit étriqué et cynique avec quelques lectures.
Et je te recommande vivement Jancovici.
Allez moi aussi j’en met un : 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Ce réclamer ou SE réclamer..?"

Après l’argumentun ad personam du ridicule et inepte procès en fanboyisme, l’attaque sur la dysorthographie et l’usage des smiley🙄

Quand on en est là c’est vraiment qu’on a vraiment rien dans son jeu 🤢

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Et encore ce mélange grostesque de français soutenu et rempli de fautes et de smileys.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Et encore ce mélange grostesque de français soutenu et rempli de fautes et de smileys."

C’est la seule cartouche qui te reste?

C’est un bel aveux de vacuité 👏👏

Tu ne rajouterais pas une petite accusation de fanboyisme pour faire bonne mesure? 😝😜

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Avec ca tu auras un peu de matière pour débattre des enjeux climatiques et de la consommation de masse."

Où diable aurais-je abordé ces questions ?

Hormis un traits d’humour noir ?

J’ai pointé du doigt les ineptie de ta vision caricaturale du capitalisme et de tes caricatures dégoulinantes de pathos.

Je ne me risquerais pas à débattre des complexes questions environnementales sur MacGe, ce ne serait vraiment pas sérieux.

Déjà des questions de bases ont du mal à y être abordés, alors des enjeux de ce type c’est absolument impossible 🧐

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Le seule raison de ne pas en débattre ( alors que c’est bien le sujet de l’article) c’est que tu n’as aucune référence et aucune opinion sur le sujet, c’est pas grave.
J’ai du mal à croire qu’Aurélien Barrau soit un « ami » ou alors vous ne devez pas bcp discuter....
J’aime bien l’humour noir, quand il y a un peu de matière derrière... la je ne vois que des smiley et « ps: »

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Le seule raison de ne pas en débattre ( alors que c’est bien le sujet de l’article)"

Le sujet de l’article c’est l’implication des entreprises sur les enjeux environnementaux et son questionnement.

Nullement une théorie générale de l’avenir de l’humanité. 😎

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Non raté

Voila le sujet :

Apple publie un rapport environnemental plein d’ambitions… et de questions

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Non raté
Voila le sujet :
Apple publie un rapport environnemental plein d’ambitions… et de questions"

Ce qui est exactement ce que j’ai écrit: “Le sujet de l’article c’est l’implication des entreprises sur les enjeux environnementaux et son questionnement.”

Mais bon 🙄🙄🙄

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Pas « des entreprises »
Relit bien le sujet.
Regarde sur quel forum on se trouve
Etc...

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Pas « des entreprises »"

Le des entreprises est un élargissement du débat, évaluer ces enjeux en se focalisant sur la seule Apple c’est ce mettre des œillères.

On n’analyse sérieusement les choses qu’en essayant d’avoir une vision globale.

Par contre élargir le débat à l’ensemble des enjeux d’organisation de nos sociétés et de nos civilisations, comme tu le fais fort maladroitement et avec une compréhension superficielle, de la société de consommation aux fondements du capitalisme ... c’est multiplier la complexité du sujet de manière absolument contreproductive.

A titre d’exemple:
- On peu sans souci questionner le capitalisme, le néo-libéralisme, la société de consommation... dans son ensemble
- Mais reprocher à Apple d’appartenir à ce système et dans jouer les règles du jeu et inepte.

Nous analysons ici comment des entreprises faisant totalement partie du système capitaliste et de la société de consommation commerciale Apple, peuvent intégrer ou pas des enjeux environnementaux sans changer des règles du jeu qui ne dépendent pas d’elles.

Demander à Apple ou à n’importe qu’elle autre entreprise d’arrêter d’être une structure obéissant aux règles du capitalisme et de la société de consommation est une ineptie.

Et ce constat n’est en rien une défense du capitalisme et de la société de consommation.

La règle de base et de ne pas tout mélanger et de ne pas confondre les niveaux micro, macro et meta. 🤓

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Merci d’élargir le débat et n’oublies pas mon invit’ à tes cercles privés de penseurs ( Aurélien sera t-il de la partie?)

C’est un peu dur pour les lecteurs de mac gé de se contenter « d’humour noir » et de refuser de débattre du sujet au prétexte qu’ils n’u comprendront rien. Tu pourrais quand même nous faire profiter de tes connaissances.
Allez quoi partage un peu!

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Allez quoi partage un peu!"

Je le fais déjà très largement sur les sujets qui sont au cœur des enjeux de MacGe : Les technologies informatiques et les enjeux bus’s du secteur.

Pour le reste je m’abstiens en général et ce n’est que l’ineptie confortable de ton inventaire de Prevert inepte d’hier qui nous à amener dans ce long échange sans fond assez inutile.

Bref je limite mes combats donquichottesque et pour le reste: les réseau sociaux sont le pire lieu pour réfléchir sur des questions politiques sérieuses ils ont fait un tors énorme à la qualité moyenne de la pensée et ont accouché de la terrible ère de la post-vérité. 🤢

Les réseau sociaux ont accouché du conspirationisme, du populisme triomphant , de la post-vérité, des QAnon, du Trumpisme, des anti-vax... très peu pour moi sur les sujets réellement importants. 🤮🤮

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Sur les sujets importants tu fais bien de t’abstenir.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Sur les sujets importants tu fais bien de t’abstenir."

Si tu pouvais en faire autant ce serait une belle contribution aux causes que tu imagines défendre. 😎

Le plus grand allié du système est souvent la vacuité intellectuelle de ceux qui imaginent s’y opposer avec des propos creux et ineptes qui ne touchent que leur semblable et sont d’une vanité absolue 😩

Pages

CONNEXION UTILISATEUR