Apple veut une neutralité carbone complète en dix ans

Florian Innocente |

Dans le cadre de la publication de son rapport environnemental 2020 Apple annonce vouloir parvenir à une neutralité carbone totale sur l'ensemble de ses opérations, celles de ses fournisseurs et ses produits d'ici dix ans.

Cet objectif a déjà été atteint pour tout ce qui relève de ses propres infrastructures et bureaux à travers le monde, il s'agit de l'étendre aux partenaires de la marque qui fournissent ses composants et assemblent ses produits tout comme sur les produits eux-même : « D'ici à 2030, chaque appareil Apple vendu n'aura aucun impact sur le climat ».

Le communiqué liste de nombreuses initiatives qui vont du recyclage de composants au développement de nouveaux sites de panneaux solaires en Europe du Nord en passant par la préservation et le reboisement de forêts aux États-Unis, en Colombie et au Kenya.

Apple évoque également un nouveau robot de désassemblage — Dave — qui s'occupe de récupérer les matériaux rares et recyclables (acier, tungstène) dans le Taptic Engine des iPhone. Tous les iPhone 11 et 11 Pro utilisent des Taptic Engine basés sur des matériaux rares recyclés (sachant que ce composant n'est qu'un parmi de très nombreux autres).

Les AirPods, vendus par millions, avaient une présence inversement proportionnelle dans les précédents rapports environnementaux. Cette année, les écouteurs n'ont toujours pas droit à leur fiche produit qui détaillerait la manière dont ils sont fabriqués et traités après leur fin de vie.

Toujours pas d'AirPods parmi les fiches environnementales des produits

Néanmoins Apple les cite à quelques occasions dans son rapport général. On y apprend que le labo texan d'Apple — le Material Recovery Lab — a codéveloppé un système semi-automatisé pour démonter les AirPods. Ailleurs il est fait état de l'utilisation d'aimants en matériaux rares recyclés pour la fermeture du boitier des modèles Pro et d'une fraction d'étain recyclé. Les usines qui assemblent les AirPods vont également être concernées par les objectifs de réduction de leur consommation d'énergie.

Enfin, autre point notable, l'année dernière Apple avait parlé de ses efforts dans la création d'un aluminium propre, dégageant moins de dioxyde de carbone lors de sa fabrication. C'est le MacBook Pro 16" qui va en profiter le premier, indique le rapport.


avatar Pancrasse | 

@bl@ck warrior_69

Si le bilan carbone des panneaux solaires et des éoliennes était nul ça ce saurait. La vérité est qu’au contraire, ils produisent plus de CO2 que le nucléaire.
Sans parler de la vraie pollution : les gaz toxiques, les enfouissements, l’extraction des terres rares, etc.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@Pancrasse

D'où le "propres" entre guillemets. Toutes ces énergies ne font que déplacer la pollution et ne sont en aucun cas plus écologique. Il va falloir qu'on arrive sérieusement à maîtriser la fusion nucléaire si on veut une propre.

avatar IceWizard | 

@bl@ck warrior_69

« Il va falloir qu'on arrive sérieusement à maîtriser la fusion nucléaire si on veut une propre. »

C’est salissant la fusion, du moins c’est le cas de la réaction testée à Caradache pour le projet ITER. Le flux de neutrons est tellement énorme qu’il bouffe (littéralement) les parois des cuves de confinement.

La seule réaction de fusion propre que l’on connaisse implique de l’hélium 3, quasi-inexistant sur terre (par contre, la lune en regorge !!). C’est marrant que ces 10 dernières années, les USA, la Chine, l’Europe, la Russie, l’Inde, le Japon, Israël, l’Arabie Saoudite, l’Australie et des entreprises privées ont annoncés vouloir installer des bases lunaires permanentes !

avatar pat3 | 

@Pancrasse

"Si le bilan carbone des panneaux solaires et des éoliennes était nul ça ce saurait. La vérité est qu’au contraire, ils produisent plus de CO2 que le nucléaire."

La vraie question à se poser est : combien de km2 d’éoliennes et de panneaux solaires les faire pour remplacer le nucléaire, et, du coup, quel est le recyclage prévu pour tous ces matériaux ?
Je ne suis pas en train de dire que le nucléaire, c’est génial. Je me demande juste ce que valent les alternatives sur la durée et à grande échelle.

avatar ValentBay | 

Les AirPods, et les écouteurs sans-fil apparentés, me posent de plus en plus problème. Il y en a de plus en plus, sans que personne ne s’inquiète de l’impact qu’ont ces écouteurs jetables comme les Kodak en leur temps.

J’avoue les avoir eu le jour de la sortie, lors de la mise en vente de la première génération. Les premiers articles traitant de leur baisse de performance au bout d’à peine un an, et la non-recyclabilité de ces composants ont fini de me convaincre de les rendre à Apple, et de ne plus jamais en racheter.

Apple avait ma toute confiance concernant l’écologie et la confidentialité, mais je n’en ai maintenant plus que pour cette dernière.

Achetez le moins possible d’appareil sur batterie. Le sans-fil ne sera jamais la solution à moyen et long terme. Ni pour l’écologie, ni pour la praticité et ni pour les économies. Et ça me tracasse qu’Apple prenne cette direction.

avatar youbzh | 

@ValentBay,
Tellement d'accord !
Pour moi aussi les Airpods et consorts sont une aberration.
Je déplore le fait qu'Apple ait viré le port jack de ses iPhones. C'est une des raisons qui font que mon 6s sera probablement mon dernier iPhone. Enfin, on verra, j'espère le garder encore un moment :)

avatar ValentBay | 

@youbzh

Pour la suppression du port jack je suis encore mi-figue mitigé. Du moins je l’étais jusqu’à ce qu’Apple ne fournisse plus l’adaptateur lightning-jack dans la boîte à partir des XS/Max. Là c’est devenu aberrant, tant leur stratégie est devenue claire.

avatar pat3 | 

@youbzh

"Je déplore le fait qu'Apple ait viré le port jack de ses iPhones. C'est une des raisons qui font que mon 6s sera probablement mon dernier iPhone. Enfin, on verra, j'espère le garder encore un moment :)"

L’ennui c’est qu’au moment de le renouveler le choix des smartphones disposant d’une prise jack se limitera peut-être à deux modèles d’entrée ou de très moyenne gamme. 😌

avatar Kenny31i | 

@ValentBay

Les XM3 de Sony s’ouvre avec un bout de plastique et la batterie n’est qu’une pile standard. Idem dan le boîtier de recharge. C’est jamais aussi ecolo qu’un casque filaire mais ça l’est toujours plus que des AirPods

avatar fousfous | 

C'est intéressant leur mini site avec les rapports sur tout les appareils, ça permet d'apprendre que le chargeur branché sans rien derrière consomme 0,1W pour celui l'Apple Watch, 0,03W pour le 18W, 0,012W pour le 5W et 0,1W pour le 96W.
C'est pas si négligeable que ça au final.

avatar webHAL1 | 

Sérieusement, ils s'imaginent que même une seule personne va gober une affirmation aussi mensongère et délirante que :
« D'ici à 2030, chaque appareil Apple vendu n'aura aucun impact sur le climat »

Je me demande dans quel monde ils vivent ?! o_O'

avatar pagaupa | 

😂😂😂
Bon courage!
Qu’Apple ne s’engouffre pas dans cette vague verte m’aurait étonné 😂😂😂
Quel cinéma !

avatar IceWizard | 

@papauga

2012, @Papauga découvre qu'Apple fait des smartphones, et poste :
"😂😂😂
Bon courage!
Qu’Apple ne s’engouffre pas dans cette mode de la téléphonie mobile m’aurait étonné 😂😂😂
Quel cinéma !"

2027 - @Papauga découvre qu'Apple fait des ordinateurs de bureau sous ARM, et poste :
"😂😂😂
Bon courage!
Qu’Apple ne s’engouffre pas dans cette vague ARM m’aurait étonné 😂😂😂
Quel cinéma !"

2008 - @papauga découvre que MacDonald fait des hamburgers, et poste :
"😂😂😂
Bon courage!
Que MacDonald ne s’engouffre pas dans cette vague de la restauration rapide m’aurait étonné 😂😂😂
Quel cinéma !"

Papauga, un visionnaire, un prophète, un leader, un guide spirituel 😂😂😂
Quel cinéma !

avatar philou6942 | 

de toute façon consommer c'est pas écologique............

avatar MacGruber | 

Combien d’émissions pour y arriver ?
On peut comparer cela avec ces inepties du ferroviaire :

https://m.youtube.com/watch?v=nAIglSa9hRw

Il est très bon ce Tylelman

avatar debione | 

Cool, Apple va révolutionner la physique. La iphysique que cela s'appellera... La itermodynamique, la ientropie, pfouuu, va falloir faire des imanuels scolaire pour les iélèves....

avatar tyler_d | 

Bullshit.
Faut pas compenser. Faut produire propre et/ou recycler à 100% ses propres produits.
Et ne pas encourager le renouvellement.

avatar IceWizard | 

@tyler_d

« Faut produire propre et/ou recycler à 100% ses propres produits. « 

Ah d’accord, c’est donc pour ça que la NASA désire organiser une expédition lunaire pour récupérer les sacs d’excréments, que les missions Apollo ont laissés sur place ?

(Sisi c’est vrai)

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/apollo-11-science-decalee-premiere-photo-prise-armstrong-lune-celle-sac-poubelle-76817/

avatar hptroll | 

Je suis toujours surpris que si peu de gens ne voient pas que l’alternative aux écouteurs sans fil n’est pas forcément meilleure du point de vue environnemental.

Évidemment, ce n’est que mon cas personnel mais ayant très souvent mes écouteurs sur les oreilles, mes anciens écouteurs filaires finissaient toujours par être inutilisables soit parce que le fil avait été trop trituré à force de le démêler soit parce qu’il restait coincé quelque part (typiquement une poignée de porte).

Résultat, mes écouteurs filaires duraient toujours moins d’un an et parfois même moins de six mois. Je suis peut-être particulièrement maladroit ou peu soigneux, je ne sais pas. Je connais quand même des gens soigneux dont les tiroirs sont pleins d’écouteurs qui ne fonctionnent plus ou plus bien.

Bref, dans mon cas, avec une durée de vie d’environ 2 ans, les AirPods génèrent bien moins de déchets que les écouteurs filaires. Comme je n’utilise très souvent qu’une oreillette à la fois, je m’attends d’ailleurs à une durée de vie plus importante.

Et il y a un autre aspect. Apple a déjà expliqué que beaucoup de gens utilisaient directement le haut-parleur de leur iPhone comme source de son principale. Or comparé à cette source, des écouteurs sans fil ont une consommation énergétique moindre (faire vibrer de l’air pour faire le trajet jusqu’aux oreilles dépense d’avantage d’énergie qu’une onde électromagnétique; et faire vibrer de l’air pour être audible quand les écouteurs sont dans les oreilles dépense évidemment beaucoup moins d’énergie). Autrement dit, si les gens adoptent plus facilement les AirPods, parce que c’est beaucoup plus pratique, au lieu d’écouter directement leur iPhone, ils économisent de l’énergie..

Tout ceci ne veut pas dire que les AirPods soient une bonne chose dans l’absolu mais comparés à la réalité de ce que font les utilisateurs sans AirPods, ils n’ont pas forcément un impact net négatif. Reste à Apple à les améliorer pour que leur bilan carbone soit moindre. Les recycler ou trouver le moyen d’en changer la batterie sans les détruire. Mais en tout état de cause, je ne suis pas convaincu qu’ils représentent le diable environnemental qu’on en fait.

avatar headoverheel | 

@hptroll

Cela dépend du produit. J’ai les mêmes intra-auriculaires Shure depuis des années. En cas de problème, je peux changer le cable au lieu de tout jeter.

avatar webHAL1 | 

@hptroll :
« Je connais quand même des gens soigneux dont les tiroirs sont pleins d’écouteurs qui ne fonctionnent plus ou plus bien. »

Et il y a aussi des gens qui ont racheté des AirPods après en avoir égaré un ou les deux. Pensez-vous que ce soit avantageux d'un point de vue écologique ?
Mais surtout : un AirPod est un véritable petit ordinateur, équipé de puces sophistiquées, et qui dispose d'une batterie. Sa fabrication est infiniment plus complexe que celle d'une paire d'écouteurs filaires et requiert bien plus de matières premières, dont des terres rares.

« Bref, dans mon cas, avec une durée de vie d’environ 2 ans, les AirPods génèrent bien moins de déchets que les écouteurs filaires. »

Comme je l'ai dit ci-dessus, il ne faut pas uniquement tenir compte de la fin de vie d'un appareil, mais également des ressources et de l'énergie nécessaires à sa fabrication lorsqu'on parle de son impact écologique. Il y a en outre une différence majeure entre des écouteurs filaires et des AirPods : avec les premiers, en se montrant soigneux, on peut les conserver très très longtemps. Avec le produit d'Apple, même en étant la personne la plus soigneuse du monde, la batterie (qui n'est pas remplaçable) limitera la durée de vie de l'appareil à quelques années au mieux.

« Autrement dit, si les gens adoptent plus facilement les AirPods, parce que c’est beaucoup plus pratique, au lieu d’écouter directement leur iPhone, ils économisent de l’énergie.. »

C'est de l'humour ? :-D
Le fait de devoir diffuser du son aux écouteurs sans-fil via du Bluetooth rend la consommation d'énergie nettement supérieure et annule toute l'économie qui pourrait être faite par rapport au haut-parleur. Sans parler du fait que je doute fortement que "beaucoup de gens" utilisent le haut-parleur de leur iPhone comme source principale par rapport à ceux qui se servent d'écouteurs filaires ou sans-fil.

« Mais en tout état de cause, je ne suis pas convaincu qu’ils représentent le diable environnemental qu’on en fait. »

Il y a pourtant un élément qui ne trompe pas : lorsqu'Apple met en avant l'aspect écologique des appareils qu'elle vend, elle s'abstient soigneusement de parler des AirPods. Et pourtant, il s'agit du produit le plus vendu de sa gamme, après l'iPhone. Posez-vous la question de la raison derrière ce silence assourdissant et vous serez convaincu.

avatar sachouba | 

@hptroll

Les écouteurs filaires ont un impact environnemental relativement faible : pas de processeurs sophistiqués en silicium, pas de batterie au lithium, pas de boîte avec batterie et charge sans fil. Un peu de terres rares pour les aimants des écouteurs (de même pour les Airpods).

Pour produire le même impact environnemental que le contenu d'une boîte d'AirPods (écouteurs + chargeur), il doit falloir acheter quelques dizaines de paires d'écouteurs filaires. Et encore, tu n'utiliseras toujours pas de lithium (sauf si ce sont des écouteurs à réduction active de bruit), ce qui limitera l'impact.

Concernant la consommation électrique, elle est faible dans les 2 cas. Mais des écouteurs sans fil consomment davantage que des écouteurs filaires : consommation du smartphone pour envoyer du son par Bluetooth + recharger la boîte à Airpods + recharger les écouteurs sans fil (avec des pertes à chaque fois, surtout en charge sans fil).
Le niveau de complexité n'a rien à voir avec de simples écouteurs filaires...

avatar hptroll | 

@sachouba

Ok, si tu as des chiffres pour l’impact de la production de l’un et de l’autre ça m’intéresse. Parce que comme je le disais plus haut, je consomme beaucoup moins d’AirPods que je ne consommais d’écouteurs filaires.

Pour la conso énergétique, si les AirPods sont jetables, le boîtier de recharge ne l’est pas, lui.

avatar hptroll | 

« Le fait de devoir diffuser du son aux écouteurs sans-fil via du Bluetooth rend la consommation d'énergie nettement supérieure et annule toute l'économie qui pourrait être faite par rapport au haut-parleur. »

Justement, je ne suis pas convaincu du tout. J’ai fait une recherche sur la conso électrique d’un haut-parleur d’ordinateur comparé au BluToothLE et à la conso d’écouteurs et justement, ce n’était pas au détriment de ces derniers. J’ai eu du mal à trouver des chiffres mais au moins en ordre de grandeur, ce n’était pas la catastrophe énergétique qu’on décrit.

Pour ce qui est de la communication d’Apple, les cas d’utilisation que je décris sont contre intuitifs (beaucoup écoutent avec les haut-parleurs de leurs iPhones, le présupposé que les écouteurs avec fils finissent souvent rapidement à la poubelle, le fait indéniable que tant qu’ils fonctionnent, les écouteurs filaires consomment bien moins). Du coup, ça ne pourrait être que de la comm’ de « damage control », du genre « on y travaille, nos estimations montrent qu’en fonction de l’utilisation des consommateurs, le coût environnemental global est limité ».

Autant je reste convaincu qu’il faille qu’Apple progresse dans le recyclage des AirPods et la possibilité d’en changer la batterie sans destruction, autant ne reste plutôt convaincu qu’il n’y a pas de catastrophe (mais je reste ouvert, chiffres et usages réels à l’appui).

avatar webHAL1 | 

@hptroll

Apple fabrique et vend des dizaines de millions d'AirPods chaque années (deux écouteurs + un boîtier de recharge), des mini ordinateurs dont la fabrication est complexe et requiert des ressources importantes et de l'énergie, lesquels finiront, après une utilisation de deux ans environ, au mieux au recyclage, au pire à la poubelle. Je pense qu'on peut clairement parler de "catastrophe" d'un point de vue écologique.

avatar hptroll | 

@webHAL1

Avant les AirPods, j’achetais et je jetais environ une quantité triple d’écouteurs qui au mieux, étaient recyclés.
Je ne suis donc toujours pas convaincu.

avatar webHAL1 | 

@hptroll

Et vous payiez vos écouteurs filaires le même prix que vous avez payé vos AirPods ? Et vous en preniez autant soin que de vos écouteurs sans-fil ? Il existe en effet des écouteurs filaires de mauvaise qualité. Il ne faut pas les acheter. Les EarPods d'Apple sont d'ailleurs très moyens de ce point de vue.
Peut-être que je me trompe, mais j'ai l'impression que vous cherchez avant tout à ne pas être convaincu...

avatar hptroll | 

@webHAL1

Après avoir acheté des Etymotics qui m’ont coûté le prix d’AirPods et avoir dû constater que même eux ne tenaient pas un an avec mon usage, je me suis rabattu sur des EarPods faute de trouver une solution pour avoir des écouteurs durables.
Quand je suis chez moi, et que je regarde un film par exemple, j’utilise un casque filaire. Mais quand je suis en déplacement ou que je vaque, les AirPods sont m’évitent de devoir jeter souvent des écouteurs filaires.

avatar webHAL1 | 

@hptroll

Ah, tiens, donc vous n'utilisez pas exclusivement des AirPods, mais vous vous servez également d'écouteurs filaires. Vous reconnaîtrez que ça change légèrement la situation.

avatar hptroll | 

@webHAL1

Pourquoi ? Ai-je critiqué l’usage de casques filaires ? J’ai uniquement essayé de nuancer la critique environnementale des AirPods avec moult précautions oratoires (notamment du fait que j’ai eu du mal à trouver des chiffres sur la conso énergétique réelle) et tout en souhaitant qu’Apple travaille au recyclage des AirPods ou à un design permettant de changer la batterie.
Je n’ai dit à aucun moment que les AirPods étaient meilleurs que des écouteurs filaires en tout point ou pour tous les usages.
Lorsque je suis assis et seul pour une longue durée, je préfère le confort d’un casque extra-auriculaire fermé et dans ce cas précis, le risque d’abîmer le câble et donc de finir par jeter le casque, n’existe pas. Simplement, ce cas précis est extrêmement minoritaire dans mon usage. Et mon expérience, où je jette des écouteurs filaires régulièrement, me fait utiliser plus volontiers des AirPods dans la plupart des cas. Et c’est aussi ce qui me fait m’interroger sur l’impact environnemental comparé des deux technologies. J’ai entendu vos arguments, j’ai besoin de chiffres avant de croire les yeux fermés que des AirPods ont plus d’impact que 3-4 paires d’écouteurs filaires.

avatar webHAL1 | 

@hptroll :

Pourquoi ? Peut-être parce qu'il y a une différence très nette entre utiliser une paire d'écouteurs en permanence (chez soi, à l'extérieur, dans les transports publics, etc.) et alterner entre plusieurs accessoires en fonction de la situation.
Utiliser en permanence des AirPods va avoir un impact bien plus important sur la durée de vie de leur batterie (ce qui est un point déterminant écologiquement) et sur le risque de les égarer par rapport à un usage plus léger. Avoir en permanence des écouteurs filaires sur les oreilles et dans ses poches va nettement plus augmenter le risque de les accrocher à quelque chose (par exemple une poignée de porte) ou les abîmer en les rangeant comparé à une utilisation ponctuelle.

Oui, vous nuancez. Et vous vous absentez consciencieusement de prendre en considération le soin apporté aux écouteurs (qui, dans le cas d'écouteur filaires, peut leur donner une durée de vie virtuellement illimitée, alors que pour des AirPods après quelques années c'est mort dans tous les cas) et de parler du fait que les AirPods sont des mini-ordinateurs, là où des écouteurs filaires sont de "bêtes" accessoires, ce qui change complètement l'impact écologique de leur fabrication.

Je pourrais aussi vous citer :
https://www.macrumors.com/2019/09/03/lost-airpods-nyc-subway-train-tracks/

Ou :
https://9to5mac.com/2019/12/15/k-pop-rapper-namjoon-reveals-that-he-has-lost-33-pairs-of-airpods/#:~:text=The%20K%2Dpop%20rapper%20Kim,because%20he%20keeps%20losing%20them.

Vous n'avez jamais perdu d'AirPods ? C'est probablement parce que vous en prenez soin. Pourquoi ne pouvez-vous pas faire pareil avec des écouteurs filaires et les conserver 2, 3, 5 ou 10 ans ?

avatar hptroll | 

@webHAL1

Mais justement, j’essaye de prendre soin de mes écouteurs filaires (surtout quand il s’agit d’écouteurs Etymotics) mais je constate a posteriori que ce n’est pas suffisant; qu’un faux contact se forme à relativement courte échéance.

Je ne dis pas que l’excès de complexité n’ait pas d’impact. J’affiche mon scepticisme sur le fait que cet impact soit pire que le triple ou le quadruple de l’impact d’écouteurs « simples » (au passage, mes Etymotics n’étaient pas des écouteurs de base non plus et ils ont duré moins longtemps que les AirPods qui continuent à durer).

Quant à perdre ses écouteurs, comme vous l’avez dit vous mêmes, on fait particulièrement attention à ce niveau de prix. Si tant de gens en perdaient, on devrait en trouver de temps en temps dans la rue. Ça ne m’est jamais arrivé alors que j’ai déjà trouvé des filaires : on peut perdre aussi des écouteurs filaires. Ça m’est arrivé juste avant d’acheter mes AirPods, d’ailleurs.

avatar webHAL1 | 

@hptroll

Si vous essayez d'en prendre soin mais qu'ils ne sont plus utilisables après quelques mois, je pense que vous faites quelque chose de faux. ;-)

avatar LudwigVonMises | 

Je veux bien et ils font beaucoup de bonnes choses dans ce sens (recyclage, durée de vie des produits etc) mais concernant l'énergie il faudrait qu'ils arrêtent de promouvoir le solaire ou l'éolien et passent plutôt au Nucléaire. Mais pour ça il faudrait qu'ils aient le courage de dégager Gore du board.

avatar Kenny31i | 

Que ces hypocrites arrêtent de faire des machines soudées irréparables et figées s’ils se soucient de la planète. Scandaleux de voir un MacBook Air prendre la poussière parce que ses 4Go de RAM ne suffisent plus alors que tout le reste fonctionne parfaitement. J’utilise tous les jours un MacBook de 2010 devenu inutilisable au fil du temps jusqu’à ce que je remplace ses 2 barrettes de 512Mo par 2 barrettes de 8Go + SSD d’occasion. La machine démarre presque aussi vite que mon Pro et assure tout les besoins en bureautique et multimédia depuis maintenant 10 ans quand un Air acheté 5 ans plus tard sert de calle porte depuis 2 ans. Là est le vrai soucis.
La RAM et le stockage doivent pouvoir évoluer au fil du temps et des besoins, c’est un minimum aujourd’hui.
Je ne parlerai pas des écrans retina qui partent à la benne parce qu’une nappe a rendu l’âme ou des châssis entier pour remplacer un clavier qui n’a jamais été testé correctement avant de le produire à l’échelle de la planète.

avatar kitetrip | 

Tout à fait d’accord.
Mon MacMini de 2012 tourne comme une machine neuve depuis qu’il a reçu 16Go de RAM et un 1To SSD (carrément plus rapide qu’un Fusion Drive !)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR