Apple au sommet de l'ARM (4/7) : PA Semi, l'arbre qui a caché la forêt

Jean-Baptiste Leheup |

Ce qui est peut-être le plus étonnant dans l’acquisition de PA Semi, c’est son prix : 278 millions de dollars. Certes, cela représente quelques valises de billets verts, mais seulement deux semaines du bénéfice d’Apple pour l’année fiscale 2008. C’est autant que l’acquisition de Quattro Wireless, une régie publicitaire dont Apple tira iAd, avec le succès que l’on sait. Un peu moins que celle d’AuthenTec, qui autorisa la naissance de Touch ID, et surtout dix fois moins que ce que lui coûta l’achat des casques et du service de streaming de Beats.

Un rachat tutti rikiki dans un projet maous costo !

Vite vu comme ça, douze ans plus tard, on pourrait penser qu’Apple a fait une drôlement belle affaire. Un petit chèque, et voilà, Apple devient son propre fournisseur de processeurs et peut maintenant en remontrer à Intel, le maitre du secteur, englué dans un surplace préjudiciable à toute l’industrie. Ce serait aller un peu vite en besogne, en oubliant que le rachat de PA Semi n’est qu’une pièce dans un vaste puzzle.

Mieux : le rachat de PA Semi n’est même pas la première pièce de ce puzzle ! Dès mars 2008, Apple confie à Johny Srouji le poste de vice-président en charge des technologies matérielles. Un ingénieur israélien, passé par IBM et Intel, que la marque fait travailler en toute discrétion sous les ordres de Bob Mansfield, qui lui-même n’est pas né de la dernière pluie, ayant supervisé la création des processeurs Silicon Graphics dont les stations de travail faisaient rêver les informaticiens des années 1990.


avatar Yil2201 | 

J’adore cette série, super intéressant!!
Merci! 😀

avatar Léopold FEZEU | 

Merci pour cette série de pépites !!

avatar orgongansol | 

Je plussoie Yil2201. Top.

avatar oxof | 

Intéressant et bien écrit.

avatar horatius | 

Série passionnante, ce papier en particulier permet de mieux comprendre l’immense défi qu’Apple s’est lancée à elle même.

avatar Marcos Ickx | 

« Apple Silicon, c’est un mégachantier, qui ferait presque passer la construction de son siège à Cupertino pour un montage de cabane de jardin en kit. »

Quelle conclusion !!! Magnifique article.
Merci JBL.

avatar raoolito | 

@Marcos Ickx

ca fait un peu bande annonce :P
mais j’adore aussi :D

merci macG & Jean-Baptiste Leheup pour cette serie d’articles passionnants !!

avatar Etincelle | 

Qu’une chose à dire... À demain pour la suite 👏

avatar zortech | 

Merci.

avatar Wutanggg | 

Merci pour la série !

avatar YetOneOtherGit | 

Des articles fouillés qui rappelle ce que l’on pouvait trouver dans la bonne presse écrite spécialisée du passé, très rare de nos jours sur les sites francophones 👏👏👏😎🙏

avatar stefhan | 

@YetOneOtherGit

+1

avatar stefhan | 

J’adore la série et la conclusion 😅

avatar imrfreeze | 

Topissime ces articles merci. Vive le club MacG !

avatar esales | 

Vraiment bravo pour votre travail de journaliste et l’intérêt de ces articles.

avatar bbibas | 

La suite la suite !!!

avatar XiliX | 

Bravo... bravo...

avatar Cric | 

Topissime série !
Du coup, que reste t’il en commun entre le désign d’origine ARM et ce qu’Apple en a fait ?
Je pose la question car Apple a désigné une version 64 bits avant même qu’ARM ne le fasse...

avatar BingoBob | 

Superbe article !

avatar cyrcle | 

Grand merci pour cette série Apple/ARM !

CONNEXION UTILISATEUR