T1 2020 : le père Noël a été généreux pour Apple

Mickaël Bazoge |

Au premier trimestre d'Apple, on chante à tue-tête « le fric, c'est chic ». La Pomme s'est une fois encore assise sur une montagne de billets verts, encore plus haute que les autres trimestres et pour une bonne raison : il s'agit de compter les milliards engrangés durant les fêtes de fin d'année ! Et ce premier trimestre fiscal 2020 ne déroge pas à la sacro-sainte règle.

Le premier trimestre fiscal est traditionnellement le plus important pour Apple, le constructeur concentre tous ses efforts durant les trois derniers mois de l'année. C'est durant cette période que les ventes sont les plus fortes, poussées par les grosses nouveautés de l'année : iPhone 11 et 11 Pro, Apple Watch Series 5, AirPods Pro, mais aussi MacBook Pro 16 pouces et Mac Pro. Sans oublier les nouveaux services, Apple TV+ et Apple Arcade.

Autant dire qu'Apple n'a pas chômé, les cartes bancaires ont salement chauffé. Et cela transparait dans les résultats du trimestre.

En bref

En milliards de dollars.

T1 2020 T1 2019 Évolution
Chiffre d’affaires 91,819 84,31 +8,91 %
Bénéfice 22,236 19,965 +11,37 %
iPhone 55,957 51,982 +7,65 %
iPad 5,977 6,729 -11,18 %
Mac 7,160 7,416 -3,45 %
Services 12,715 10,875 +16,92 %
Autres produits 10,010 7,308 +36,97 %

Chiffre d'affaires et activité

Durant son premier trimestre fiscal, Apple a vendu pour 91,819 milliards de dollars de produits et de services (quasiment +9% par rapport au même trimestre de l'année précédente) ; le constructeur ayant prévu un chiffre d'affaires compris entre 85,5 et 89,5 milliards de dollars pour cette période, on peut dire que le trimestre est réussi. C'est même le meilleur trimestre en termes de chiffre d'affaires de toute l'histoire d'Apple, se réjouit Tim Cook ! Ouais, carrément.

La demande en iPhone, notamment l'iPhone 11 et le 11 Pro, a donné des ailes aux performances du constructeur, entraînant des bénéfices qui s'établissent à 22,2 milliards de dollars (+11,37%). Apple compte 1,5 milliard d'appareils actifs, « un témoignage puissant de la satisfaction, de l'engagement et la fidélité de nos clients ».

Apple n'a pas oublié ses distingués actionnaires, alors que la réunion annuelle est à l'horizon : le constructeur a racheté pour 20 milliards de dollars d'actions durant le trimestre, et versé 3,5 milliards en dividendes. Le cash flow est de 30,5 milliards.

Apple a entre les mains un trésor de guerre qui s'élève à 207 milliards de dollars ; en excluant la dette, le cash net est de 99 milliards.

Ventes d'iPhone

Indéniablement, ce sont les nouveaux iPhone qui ont tiré les revenus d'Apple vers le haut durant ce premier trimestre fiscal. Apple en a vendu pour près de 56 milliards de dollars tous modèles confondus, un chiffre en progression de 7,6% par rapport au même trimestre 2019. Les iPhone 11 et 11 Pro ont fait forte impression, une performance à comparer à celle enregistrée par les iPhone XS/XS Max et XR au T1 2019 (quasiment -15%). Le premier trimestre brise le cercle négatif que subissait l'iPhone depuis un an.

L'iPhone 11 a squatté le classement des ventes chaque semaine sur l'ensemble du trimestre. Les clients apprécient particulièrement les qualités photo des nouveaux smartphones, ainsi que leur autonomie.

Ventes d'iPad

L'absence de nouveautés en fin d'année dernière s'est faite durement ressentir au T1 2020. Alors que la catégorie enregistrait des progressions trimestre après trimestre depuis un an, bim, la tendance s'est brisée avec un recul du chiffre d'affaires de cette catégorie de plus de 11%, à près de 6 milliards de dollars. La rumeur murmure que le constructeur a de nouveaux iPad Pro dans ses tuyaux pour le printemps…

Ventes de Mac

À l'instar de l'iPad, mais pas tout à fait dans les mêmes proportions, le Mac a subi une décrue de ses ventes de 3,45%, à 7,1 milliards de dollars. Il est possible que le MacBook Pro 16 pouces ait permis à Apple de limiter les pertes, tandis que le Mac Pro, disponible très tard en fin d'année, a eu un impact limité (et des ventes certainement faibles en raison de la clientèle visée). On attend des nouvelles de plusieurs Mac grand public, comme l'iMac, le MacBook Air, et même des « petits » MacBook Pro (bientôt un 14 pouces ?).

Services

Les services, catégorie chouchou de Tim Cook, affichent une croissance très solide de près de 17% : Apple Music, Apple TV+, Apple Arcade, Apple News+, Apple Card, Apple Pay, iCloud et consorts ont amené dans les caisses 12,7 milliards de dollars. Les services pèsent désormais quasiment le même poids que les Mac et l'iPad…

Néanmoins, difficile de ne pas relever que la croissance des services a tendance à se tasser, toutes proportions gardées, par rapport au T1 2019 (+19%) et au T4 2019 (+18%). Et on est désormais loin des envolées de 2018 (+32,6%). Tim Cook a un mot pour Apple TV+, qui n'est « pas un hobby, c'est un business très sérieux ».

Le CEO d'Apple ne va pas jusqu'à donner de chiffres pour le service de streaming, mais il parle d'un « succès retentissant », un démarrage « très fort, aussi bien pour les gens qui en bénéficient gratuitement que ceux qui paient car ils n'ont pas acheté de nouvel appareil ».

Apple mesure le succès d'Apple TV+ au nombre d'abonnés, que le constructeur ne communiquera pas. « Nous avons débuté avec un prix très agressif, avec en plus notre bundle [un an gratuit pour l'achat d'un nouvel appareil NDR]. (…) Si nous faisons les choses correctement, il y aura des chiffres qui seront célébrés, et c'est ce que nous constatons [en interne] ».

Ce que les gens veulent d'Apple TV+, selon Tim Cook, c'est une expérience « sans publicité ». Ce n'est donc pas demain la veille que nous verrons des réclames de lessive entre deux épisodes du Morning Show 😅. La Pomme s'est par ailleurs fixé un nouvel objectif : atteindre 600 millions d'abonnés payants d'ici la fin de cette année, soit 100 millions de plus qu'auparavant.

Autres produits

Toujours en très grande forme, la catégorie fourre-tout des autres produits a visiblement bénéficié de l'attrait de l'Apple Watch Series 5 et surtout, des AirPods. Elle encaisse un chiffre d'affaires de 10 milliards de dollars, quasiment 37% de mieux qu'au T1 2019.

Tim Cook a assuré à Reuters qu'Apple ne produisait pas suffisamment d'AirPods et d'Apple Watch Series 3 pour répondre à la demande. La Series 3 et son prix plancher à partir de 229 €, et les stocks sont toujours au plus bas pour ces deux produits.

Les ventes du segment des wearables (écouteurs, montres) ont progressé de 44%, signe du carton monumental de cette gamme de produits. Plus impressionnant encore : 75% des acheteurs d'Apple Watch sont de nouveaux clients.

Pour le prochain trimestre

Pour le second trimestre fiscal 2020, qui recouvre les mois de janvier, février et mars, Apple s'attend à engranger entre 63 et 67 milliards de dollars de revenus. Attention cependant, le coronavirus chinois pourrait avoir un impact sur les résultats du trimestre, prévient Tim Cook : « Il y a beaucoup d'incertitudes, c'est une situation très fluide ».

Apple travaille de près avec ses partenaires dans les zones affectées par le virus, et l'entreprise a limité les déplacements dans la région. La Pomme compte plusieurs fournisseurs à Wuhan, l'épicentre du coronavirus. Autre mesure de précaution : la fermeture provisoire d'un Apple Store, ainsi que des relevés de température réguliers pour les employés. Le constructeur planche également sur un programme de repli pour éviter autant que possible les pertes de production.

avatar ys320 | 

Amazing😂

avatar Hideyasu | 

Il y a un soucis sur la partie iPad avec le % je pense, sur le premier tableau

avatar SyMich | 

Oui c'est une baisse de 11% et pas une hausse... la bonne valeur est -11,17%

avatar UraniumB | 

.edit: Non j’avais mal vu.

avatar bobibou | 

Un souci des soucis c'est quand même pas dur !

avatar abalem | 

J’ai racheté 35 AAPL à 212 aujourd’hui, youpi 🥳

avatar joff3333 | 

@abalem

A 312?! Sinon tu as eu une sacré promo 😛

avatar abalem | 

@joff3333

Ahahah, oui sorry 🤣

avatar pariscanal | 

@abalem

212 ?

avatar abalem | 

@pariscanal

Naaan, 312. Je me suis laissé emporté ;)

avatar pariscanal | 

@abalem

Achèter à ce montant ! J aurais pas fait , je suis à + 260 Pour cent 🤪avec plus de 400 actions. Youpi.
Mais je ne rachète pas.

avatar Theluxurywatch | 

@pariscanal

Bien joué ! :)

avatar abalem | 

@pariscanal

Tu sais finalement, plus que le prix d’achat, c’est le ratio d’augmentation qui compte, parce que sinon t’achètes jamais.. Il suffit de regarder la gain de l’action depuis 1 an pour voir que c’est intéressant peu importe le prix de départ.
Après, tu peux toujours attendre le coup de fil de ta banque pour te proposer un livret A 🤣

avatar John McClane | 

@pariscanal

Je ne m’y connais pas bien en bourse, j’ai bien fait quelques petites recherches, mais une question subsiste : quand les actions grimpent comme les votres, comment choisir quand les vendre ?

avatar abalem | 

@John McClane

Tout dépend de l’objectif que tu t’es fixé au moment de l’achat, et surtout du prix d’achat, c’est-à-dire du contexte global qui t’aura fait sauter le pas. Par exemple, j’ai acheté mes premières actions aapl en 2008. Au moment de la crise, alors que l’iPhone avait un an, l’action est passé de 200$ à 98$, et elle est montée ensuite à 700$ avant le split. Dans ce contexte, tu vends lorsque tu estimes que tes gains sont suffisants. Cela étant, Apple est une des entreprises aujourd’hui qui verse les meilleurs dividendes, ce qui n’était pas le cas avant, tu peux donc aussi garder ce bas de laine pour plus tard. Apple is not doomed (at all), et la seule ombre au tableau serait une crise systémique globale, ce dont on n’est pas non plus à l’abri, malgré des chiffres de surface positifs de l’économie US.

avatar John McClane | 

@abalem

Merci pour ces explications.
Apple verse des dividendes, c’est à dire qu’on perçoit comme des petits loyers ? A la manière des SCPI ?
Enfin, dernière petite question : à partir de quelle somme d’actions cela vaut-il le coup, rapport aux taxes du compte-titres ? Les dividendes sont-ils taxés ? Ou uniquement les plus-values lorsqu’on revend ?

avatar John McClane | 

@abalem

PS : après une brève recherche sur le net, j’ai trouvé la réponse à ma questions sur les taxes ! 30% depuis 2018 sur les dividendes et les plus-values.

avatar pariscanal | 

@John McClane

Une solution serait de vendre une partie à hauteur de l'investissement initial pour au moins ne pas perdre.
Ensuite , seul vous serait juge.
Une idée est aussi d'encaisser les plus values une année où vos impôts sont moins importants.
Je suis à la tranche Max l'année dernière donc ça faisait mal.
Je pense que cette année je vais gagner moins et ralentir donc ce serait peut être l'occasion d'encaisser.

avatar John McClane | 

@pariscanal

Merci pour ces conseils !
N’étant pas imposable, je me demande si l’imposition forfaitaire à 30% n’est pas moins interessante que l’ancienne version sur le revenu, faut que je fasse une simulation...

avatar joff3333 | 

@John McClane

Pas de norme ... ça dépends de tes besoins et tes convictions sur la boîte ... quand tu penses que l’action ne pourra aller plus haut ou que tu vois un meilleur potentiel sur une autre action ...

avatar Theluxurywatch | 

@abalem

L’action en hors séance monte très peu! On est à un plafond de verre là l’action va arrêter de progresser fortement pour les prochains mois ! Moi j’ai à acheté mes actions à 180 dollars ! :)

avatar joff3333 | 

@Theluxurywatch

Vous l’avez acheté ou votre boule de cristal ?!

Le Nasdaq progresse de 19 % en moyenne par an depuis 15 ans ... et Apple le superforme mais en effet aucune raison que ça continue ?!

Un iPhone 5G très attendu , Les lunettes , les services qui progresse , la voiture ..

Tous les gros achètent Apple a fond en ce moment... mais juste car elle ne va pas progresser bien sûr !

avatar Theluxurywatch | 

@joff3333

Calme ! Je parle sur le court terme (donc cette année) que ça va rester stable cette année l’action et je suis pas le seul à le penser (Crédit Suisse et Morgan Stanley)
Les résultats de ce soir ont été anticipés depuis plusieurs semaines par les investisseurs ce qui explique une hausse très normal vers les 2% ce soir.

avatar joff3333 | 

@Theluxurywatch

Morgan Stanley essaye de faire paniquer le marché avant les résultats pour faire peur aux porteurs ayant des doutes apres une grande hausse ... ils ont bien raison ! Ça doit marcher !

L’action va continuer de monter sauf si le marché dévisse mais ça ne sera pas de la faute d’Apple et de ses perspectives mais de l’ambiance globale du marché !

Mais à MT et LT , elle sera la première action à toucher les 2000 millards

avatar Theluxurywatch | 

@joff3333

En fait SAUDI ARAMCO a déjà battu les 2000 milliards devant Apple lol !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR