Crimée : Apple assume mais va examiner ses procédures pour Plans

Florian Innocente |

Apple va revoir de façon « approfondie » la manière dont elle gère, pour ses services impliquant des cartes et données géographiques, les conflits frontaliers.

Une déclaration faite après qu'il a été constaté que la République de Crimée était désormais rattachée à la Russie lorsqu'on tape le nom de sa capitale dans Plans ou dans l'app Météo. Mais tout dépend d'où l'on fait ces requêtes, c'est là qu'est la subtilité (lire aussi Apple cède : la Crimée appartient désormais à la Russie).

Quand on utilise un iPhone en Russie, l'app Météo affiche bien Symferopol, la capitale de la Crimée, en Russie

En Russie ce changement est visible, mais depuis l'extérieur du pays (ne serait-ce qu'en Ukraine), si vous tapez Symferopol dans Météo, aucun lien à la Russie n'est indiqué, ni à l'Ukraine. La capitale de la Crimée est dans ce flou qui préside depuis l'annexion de ce territoire par la Russie il y a 5 ans.

La même requête faite hors de Russie

Quant à cette adaptation de l'information donnée, en fonction de l'adresse IP de l'utilisateur, Apple l'assume et renvoie à la législation russe qui lui impose de présenter la Crimée comme appartenant à leur pays. Pour les autres utilisateurs, rien n'a changé souligne la Pomme.

Qu'entend-elle lorsqu'elle dit vouloir réexaminer ses procédures pour Plans et qu'elle apportera peut-être des modifications à l'avenir ? À ce stade Apple n'est pas plus loquace.

  • La déclaration complète transmise aux médias américains :

We would like to clarify for our customers around the world that we have not made any changes to Apple Maps regarding Crimea outside of Russia, where a new law went into effect that required us to update the map within Russia. We review international law as well as relevant US and other domestic laws before making a determination in labelling on our Maps and make changes if required by law. We are taking a deeper look at how we handle disputed borders in our services and may make changes in the future as a result. Our intention is to make sure our customers can enjoy using Maps and other Apple services, everywhere in the world.

avatar marenostrum | 

Sur le terrain tu te fous de la géopolitique, tu veux savoir juste où tu te trouves. Appeler les secours de quel pays, en cas de problème, etc.

avatar Bigdidou | 

@marenostrum

« tu veux savoir juste où tu te trouves »

Eh bien, dans la péninsule de Crimée, rattachée par un bras de terre à l’Ukraine. Séparée par un petit détroit de mer d’une région tout de même assez « désertique » de la Russie. Ou d’autre ?
Tu penses qu’à Sébastopol, tu te demandes si tu appelle une caserne à Moscou ou celle de Kiev ?
C’est typiquement une histoire purement géopolitique, pas du tout géographique.
La ramener à une histoire géographique, c’est à peu près comme si l’Angleterre revendiquait le Cotentin (j’exagère à peine, et sûrement que de brillants historiens viendront nous dire que ça aussi, ce serait tout à fait historiquement justifié...).

avatar DG33 | 

@Bigdidou

Ah non, pas le Cotentin 🤨

avatar Bigdidou | 

@DG33

Salauds d’anglais.
Remarque, le risque s’éloigne.

avatar IRONMAN65 | 

Poutine sait comment se comporter et avec qui....

avatar oomu | 

le sujet doit être traité géopolitique ment.

et il n'est pas acceptable de voir une société US prendre parti pour la Russie quand elle a été en violation du droit international.

La vraie carte n'est pas ce que les tanks russes décident.

-
En ce qui me concerne, Apple ferait mieux de se débarrasser de plans dans les pays autoritaires, en faire une filiale ou laisse Plans en Russie et autre Chine à un opérateur local.

Une entreprise Européenne ou USA devraient s'en laver les mains.

avatar Khrys | 

@oomu

"et il n'est pas acceptable de voir une société US prendre parti pour la Russie quand elle a été en violation du droit international."

C'est le principe même du "faites ce que je dis, et non pas ce que je fais".

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

"'il a été constaté que la République de Crimée était désormais rattachée à la Russie lorsqu'on tape le nom de sa capitale dans Plans ou dans l'app Météo"
Avant de discuter en long en large de cette affirmation. J'aimerai être sur qu'elle n'est pas biaisée.
(réaction éditée car erronée)
toutes mes excuses.

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

« Avant de discuter en long en large de cette affirmation. J'aimerai être sur qu'elle n'est pas biaisée »

Comment ça, biaisée ?
La news n’est pas assez claire et précise ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

elle est clair, précise et
fausse... incomplète

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Ah bon.
Qu’est-ce qui est faux et incomplet ?

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Ah bon.
Qu’est-ce qui est faux et incomplet ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Extrait journal Le Monde (30-11-2019)
"Apple a reconnu la Crimée comme russe. Mais seuls les Russes sont au courant. »(...) Sur la carte, la « frontière » dessinée entre l’Ukraine et son ex­territoire apparaît bien comme un tracé entre Etats distincts. Sauf que cette nouveauté n’est visible que sur un appareil configuré en Russie. "

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

« "Apple a reconnu la Crimée comme russe. Mais seuls les Russes sont au courant. »(...) Sur la carte, la « frontière » dessinée entre l’Ukraine et son ex­territoire apparaît bien comme un tracé entre Etats distincts. Sauf que cette nouveauté n’est visible que sur un appareil configuré en Russie. " »

Qu’est-ce que cette news dit de différent ?

Là où je te rejoins (mais le Monde que je lis aussi ne m’a pas paru plus précis), c’est que je n’ai pas bien compris ce qui se passe quand on est en Crimée, avec un iPhone configuré en Crimée...

avatar SyMich | 

Si on est situé en Crimée, c’est simple !
Si vous considérez être en Russie, votre iPhone sera d’accord avec vous et vous confirmera que vous êtes en Russie. Par contre si vous êtes convaincu d’être en Ukraine en territoire illégalement occupé par l’armée Russe, votre iPhone attestera que vous aviez raison.
🤪

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux
Doublon.

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Cette news ne dit rien de différent.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Bigdidou
Pas fier de moi...
j'ai lu de travers l'info...
Les rédacteurs de MacG ont tout bon (je leur présente mes excuses.)
J'ai édité mon commentaire inapproprié
et je te donne raison @Bigdidou

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Je me disais aussi que tu buggais grave, là ;)
Ceci dit, ça arrive à tout le monde, moi le premier :D

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Je me disais aussi que tu buggais grave, là ;)
Ceci dit, ça arrive à tout le monde, moi le premier :D

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

(édité) désolé post erroné

avatar MixUnix | 

La seule solution, loin de la discutaille onusienne, c'est de faire un référendum pour les peuples concernés, au delà le la Crimée qui a toujours été russe, on y a même fait la guerre au 19e siècle pour arranger les intérêts anglais ! c'était à Sebastopol.
C'est Staline pour arranger des intérêts politiciens après le 2ième guerre mondiale qui a recréé l'Ukraine.
Une partie était d'ailleurs auparavant( avant 1919) austro-hongroise.plus d1/3 de la population de l'Ukraine qui reste, le Donbass est russophone et ne votera jamais pour un état qui lui refuse l'usage de sa langue. ça fait donc Crimée + Donbass !
1/ https://www.larousse.fr/encyclopedie/images/LEurope_du_congr%C3%A8s_de_V...
2/ https://www.larousse.fr/encyclopedie/images/LEurope_1919-1923/1011238

avatar macinoe | 

La communauté internationale ne peut pas tolérer le retour à des frontières du passé.

Si on faisait ça l'Allemagne pourrait réclamer le territoire russe de Kaliningrad (la Prusse orientale ) et une bonne partie de la Pologne. La Pologne une bonne partie de Bielorussie et ainsi de suite et pour ne parler que des changements du siècle dernier.

L'argument du "ça a toujours été russe" est bidon, c'est faux. La toute première annexion de la Crimée par l'empire russe date de 1783.

Les frontières changent en fonction des époques. c'est comme ça.
Si on ne l'acceptait pas, ce serait la guerre permanente partout.

avatar MixUnix | 

La Crimée et le Donbass ne sont pas le résultat d'une annexion de territoires comme ceux que tu cites et que j'illustre dans mes liens, suite à des guerres pour l'essentiel. Ils résultent de découpages politiques à l'époque soviétique d'un territoire russe.
Il s'agit de même pour les hongrois de Roumanie et de Serbie qui se sentent toujours hongrois.
et je ne parlerai pas des Bretons de Loire Atlantique à qui on a supprimé le droit depuis 78 ans de se reconnaitre bretons, malgré la décision a l'unanimité du conseil régional de Bretagne.

avatar macinoe | 

D'un côté, vous affirmez que ces territoires appartiennent depuis toujours à la Russie et de l'autre vous légitimez les conquêtes de l'union soviétique de la seconde guerre mondiale.
En gros, pour vous, il est légitime que la Russie gagne des territoires sur les autres pays, chasse les populations, voire pire, mais c'est illégitime qu'elle en reperde un peu.

Si ce n'est pas de l'ultra nationalisme pro russe ça..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR