Bernie Sanders fustige Apple et son programme de prêts immobiliers en Californie

Florian Innocente |

Bernie Sanders voit une forme d'hypocrisie dans l'annonce faite hier par Apple de consacrer 2,5 milliards de dollars à la crise du logement pour les revenus les plus modestes en Californie.

Dans un communiqué de presse, le candidat à l'investiture du parti Démocrate pour la présidentielle américaine, représentant de la gauche radicale, estime qu'Apple fait preuve « d'hypocrisie en balançant quelques pièces pour une crise du logement qu'elle a contribué à créer ».

Image : Bernie Sanders. Le 4 novembre.

Apple, en partenariat avec l'État de Californie (à majorité Démocrate), va ouvrir des lignes de crédit pour l'accès au logement, fournir des terrains en sa possession pour y construire de nouveaux habitats à bas coûts et aider des associations qui aident des SDF ou assistent des familles désireuses d'acheter leur premier logement. Apple a pris soin de préciser que les intérêts générés par ces emprunts seraient réinvestis dans d'autres projets.

Bernie Sanders tacle cette initiative qui voit une entreprise privée se substituer en quelque sorte au secteur public :

L'annonce d'Apple selon laquelle elle se lance dans le domaine du prêt immobilier a pour but de détourner l'attention du fait qu'elle a participé à créer cette crise du logement en Californie ― tout en collectant 800 millions de dollars de réductions d'impôts et en gardant un quart de billions de dollars de profits off-shore pour éviter de payer des milliards de dollars d'impôts.

Faisant écho à des annonces similaires de la part de Microsoft (500 millions pour Seattle) et de Google (1 milliard pour la baie de San Francisco), Bernie Sanders juge que ces grands groupes essaient de faire passer ces initiatives pour des actes d'altruisme philanthropique.

« Nous ne pouvons nous appuyer sur des entreprises qui pratiquent l'évasion fiscale pour trouver une solution à la crise du logement en Californie » poursuit celui qui a dévoilé un plan d'investissement pour s'attaquer à ce problème au niveau national.

« Lorsque nous aurons battu Donald Trump, nous allons faire en sorte que des sociétés comme Apple commencent à payer leur juste part, ainsi nous pourrons enfin lancer des investissements massifs et de long terme pour garantir aux américains des logements accessibles », conclut Bernie Sanders.

avatar SyMich | 

C'était donc lui qui commentait sur MacG la News précédente et se faisait copieusement incendier par les fans de Timmy... 😳

avatar vrts | 

Nope c etait moi qui me faisait traiter de rigolo en denoncant ces 2 milliards de P.R. D'Apple. Mais sur Macg si tu es contre certaines decisions d'Apple on te traite de communiste et de raleur.

tu me regles pas une crise immobiliere avec 2 milliards, avec 2 milliards tu achetes une belle image et donne bonne conscience a trs clients, ca marche vu certains commentaires sur la nees precedente, un mouton ca reflechit pas trop...

avatar SyMich | 

C'est bien a vous que je pensais... mais maligne comme je suis, je SAIS que sous ce pseudo se cache Bernie Sanders. Ce que vous écriviez hier est trop proche de ce qu'il a dit en public (les mêmes phrases au mot près !) 🥰

avatar vrts | 

:D ok c'est moi Bernie j'avoue :)

Honnetement c'est juste du bon sens et se renseigner un minimum sur ce qui se passe vraiment.
Je comprends qu'on puisse s'emoustiller sur 2milliards, mais c'est peanuts dans une telle crise, pour Apple c'est le cout d'une operation PR rien d autre. Ca marche avec les gens qui ne regardent pas plus loin que le 20h de tf1.
J'ai un autre scoop : Apple fait du greenwashing, tellement bien que tu ne peux les critiquer dessus sans te faire insulter. Wwwooww je sais je suis un rigolo...

avatar Benitochoco | 

Je suis bien d'accord avec Bernie ! J'apprécie les produits Apple, mais à la tête c'est pas l'Abbé Pierre.

avatar pocketalex | 

@ SyMich

on va dire qu'il ressemble plus à Bernie qu'a Sanders...

avatar debione | 

Merci j’ai bien ri... ( bon peut être parce que je me sens aussi plus Bernie moi même ...)

avatar anonx | 

@vrts

Plutôt de .... 🥁

.... troll troll troll troll 💬🐦

avatar bhelden | 

@vrts

Ou de pro-Android

avatar vrts | 

bhelden : ? tu veux vraiment reduire ce debat politique et sociale a une gueguerre puerile de marque de telephone? comme un ado de 12 and le ferait ?

avatar stefhan | 

@vrts

Merci 🙏😂

avatar bhelden | 

@vrts

Non ? 🤨
J’énonce simplement un fait supplémentaire à ta phrase. Commentaire peu utile il est vrai mais soit.

avatar fornorst | 

@vrts

Attention : ce n’est pas une opération de PR qui va leur coûter 2M, ce sont des prêts ! Ok, ils ne vont pas toucher d’intérêt dessus mais ils vont récupérer le capital. On peut toujours dire qu’ils ne vont pas toucher les intérêts que leur aurait rapporté ces 2M en les plaçant mais avec les taux planchers qu’on a en ce moment, on est loin d’une somme faramineuse (à l’échelle d’Apple bien évidemment)

Je ne dis pas que ce n’est pas une bonne chose qu’il mette cette opération en place (si ça peut servir aux habitants de la zone, pourquoi pas) mais on est sur une opération qui ne va pas leur coûter très cher, ça va juste immobiliser des capitaux. Quand on connaît la profondeur de leur compte en banque actuel, ce n’est pas un gros souci pour eux :)

avatar fte | 

Oh mince, Apple pratiquerait l’évasion fiscale ?!? Moi qui croyais que c’était de l’optimisation fiscale. Dammit.

avatar Malvik2 | 

Bah c'est pas un scoop c'est sûr, tous ces groupes essaient de faire passer des vessies pour des lanternes.
Au lieu de jouer les philanthropes à la petite semaine, si déjà les GAFA arrêtaient leurs optimisations fiscales dans des paradis fiscaux officiels ou qui le deviennent officieusement à base de combines...
Bref

avatar arekusandoro | 

@Malvik2

Le problème ne se situe pas dans ces groupes qui font ça ... (qui ne le ferait pas) mais dans les lois qui permettent de le faire ...

avatar Malvik2 | 

@arekusandoro

Oui, c'est tout à fait exact 👍

avatar Dv@be | 

@arekusandoro

Exactement ce que je pense aussi

avatar fousfous | 

Bon après il peut parler mais là bas les politiques ne s’occupent pas du tout des moins favorisés aussi. Donc faut bien que les entreprises compensent.
Quand on voit leur budget militaire comparé au reste on voit tout de suite les priorités...

avatar vrts | 

Fousfous : sais tu qui est Bernie Sanders ? C'est justement le seul candidat qui s'est battu toute sa vie pour une politique sociale aux U.S.
Donc oui il peut parler. Toi comme d'hab tu parles sans te renseigner avant.
Les entreprises ne compensent rien...c'est plutot le contraire.

avatar jcp25 | 

@vrts
Fousfous : sais tu qui est Bernie Sanders ? C'est justement le seul candidat qui s'est battu toute sa vie pour une politique sociale aux U.S.
--
Jusqu'au moment où Apple va menacer de retirer tout l'argent qu'il donne aux PAC démocrates et menacer de le donner aux republicains. Et là plus de sous pour Bernie ! Et il reviendra à de meilleurs sentiments.
Tim n'est que le CEO. Sur ce genre de choses, il n'est pas décisionnaire et peut se faire virer du jour ou lendemain si les actionnaires pensent qu'ils vont perdre beaucoup d'argent sur ces décisions.
Elisabeth Warren est déjà confrontée à ce problème.
Et aux dernières nouvelles, elle "adouci" beaucoup ses idées de casser les GAFAM et autres....

avatar SyMich | 

Vous ne comprenez pas son discours, je crois...
Il explique qu'Apple (et d'autres) qui a allumé l'incendie, vient offrir un seau rempli de 10l d'eau.
Et vous vous répondez, oui mais là-bas les politiques ne s'occupent pas d'éteindre les incendies, il faut bien que quelqu'un le fasse !
Sauf que le problème n'aura pas de solution si on ne commence pas par stopper les incendiaires!

avatar alan1bangkok | 

foufous dans son monde merveilleux 
et tout s'illumine , sauf lui

avatar marc_os | 

@fousfous

« Donc faut bien que les entreprises compensent »

Tel le pyromane qui aide les pompiers ?!!

avatar iftwst | 

Toujours amusants ces commentaires sur l’évasion fiscale.

Qui fait la législation fiscale ? Les états.

Apple ne paye pas assez d’impôts ? Que les états changent les règles fiscales au lieu de pleurnicher. Ce n’est pas Apple qui fixe les règles du jeu. Apple joue bien à ce jeu c’est tout.

Tout le monde pratique l’optimisation fiscale.
Depuis des lustres.

Ça date ... par exemple... l’époque où on gardait les PV ds la boîte à gants en attendant l’élection présidentielle comme amnistie fiscale. 😄
Optimisation fiscale !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR