En entreprise, les utilisateurs de Mac se disent plus productifs et plus créatifs

Mickaël Bazoge |

Les utilisateurs de Mac au sein des entreprises se sentent plus productifs et créatifs, leur satisfaction au travail est plus élevé, leur poil est plus soyeux et leur truffe plus fraîche, et ils sont davantage impliqués dans le travail en équipe. C’est le résultat d’une enquête menée par Jamf, le spécialiste du déploiement de solutions Apple en entreprises, en collaboration avec Apple ; les enseignements de l’étude sont donc à prendre avec du recul, même si le panel est suffisamment large (1 285 employés répartis entre plusieurs entreprises dans le monde) pour éviter les biais.

C’est donc sans trop de surprise que l’on apprend que 97% des répondants qui travaillent sur Mac ont observé une augmentation de leur productivité ; 95% d’entre eux se sont montrés davantage créatifs ; 94% plus autonome vis à vis de la technologie ; et 91% ont amélioré leur travail collaboratif. Près de 8 personnes sur 10 (79%) estiment qu’elles ne pourraient pas faire efficacement leur boulot sans utiliser un Mac. Un chiffre plus élevé encore dans les secteurs des ressources humaines et des technologies de l’information (83% pour chaque).

Pour 89% des employés interrogés, les logiciels macOS sont plus faciles à utiliser que leurs équivalents sur PC. Cette simplicité d’usage est louée dans tous les secteurs d’activité visés par cette étude :

La fiabilité du Mac est une des forces de la plateforme. 36% des utilisateurs n’ont pas eu à subir de problèmes sur leur ordinateur ces 12 derniers mois (33% une ou deux fois, 8% de six à dix fois). Les trois principales sources de problèmes informatiques qui touchent les utilisateurs Mac sont le réseau et le Wi-Fi (50%), des applications qui ne fonctionnent pas (35%) et des soucis de connexion et d’identification (31%).

80% des répondants utilisaient précédemment un PC au travail, avant de passer sur un Mac. 74% d’entre eux ont subi moins de problèmes sur leur Mac, 19% le même niveau de soucis, et 7% ont malheureusement eu droit à davantage de bugs.

L’étude conclut que les employeurs ont tout à gagner à laisser le choix de leur machine à leurs salariés. Cela les rend plus productifs (85%), plus créatifs (82%) et ils se sentent davantage valorisés (à 80%). 94% des employés sont plus enclins à choisir ou à rester dans une entreprise si on leur laisse la possibilité de choisir leur ordinateur de prédilection.


Tags
avatar LudwigVonMises | 

Vu la méthodo par questionnaire la conclusion est plutôt : les utilisateurs de Mac se sentent plus productifs et créatifs.
Faudrait une (des) étude(s) en double aveugle avec p-value et tout le toutim pour savoir si dans l'absolu il sont effectivement plus productifs.

avatar Mickaël Bazoge | 
Oui c’est vrai, je vais éditer l’actu !
avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ LudwigVonMises
C'est bien vrai, rien de tel que le double aveugle pour avoir des résultats pertinents !
Sur le plan mythologique tu peux préciser comment on procède ?
Cacher les logos windows et macs dans les entreprises afin que les employés ne sachent pas quel ordinateur ils utilisent(ordi 1 & ordi 2). puis qu'un observateur vérifie la "créativité" l'efficacité, etc. de chaque employé (et les quantifie) sur les ordi 1 & 2
Bon certain vont se plaindre (à juste titre) que l'ordi 1 est avantagé par sa qualification de n° 1 ce qui bien sur influence favorablement les utilisateurs... alors Beethoven, comment procéder ?

euh Ludwig double aveugle tu es sur ? Je te savais sourd mais il te faudrait aussi changer tes lunettes
;-)

avatar LudwigVonMises | 

Ah mais après effectivement ce serait très compliqué à faire vu la quantité de facteurs à prendre en compte. Je ne m'aveugle pas là dessus. :p

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

C'est pas trop un problème de quantité de paramètres, Œdipe, c'est un problème éthique !
Quand le double aveugle consiste à crever les yeux des participants pour pas qu'ils reconnaissent l'ordi qu'ils utilisent, on va trouver toujours des assos tiers-mondistes écolo, qui y trouvent à redire et vont tenter de faire reculer la science.
Donc non, double aveugle s'est impossible.

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

« Sur le plan mythologique tu peux préciser comment on procède ? »

Eh bien, il suffit de raconter une belle histoire, comme dans cette news.
Après, je suis d’accord que la mythologie de cette étude aurait pu être un peu plus poussée : c’est dommage d’être passé à côté du fait que MacOS améliore la vue, fait repousser les cheveux et a guéri de la masturbation compulsive 100% des employés bancaires qui en étaient atteints.

avatar pehache | 

macOS fait également revenir l'être aimé, grossir le pénis, et démarrer les motos russes.

avatar Bigdidou | 

@pehache

« grossir le pénis »

Ha, oui, mais je pense que c’est un bug, parce que je ne suis pas du tout certain que Tim donnerait son accord pour ce genre de fonction.
Après, ce bug n’a pas que du bon et au delà d’une trentaine de cm, ça peut devenir très gênant : par exemple, dans le métro, c’était régulier que des gens me fassent mal en pensant s’accrocher à une barre faite pour ça.
Heureusement, depuis que je suis passé à Windows, tout s’est résorbé, et j’ai l’air tellement lamentable qu’on me donne toujours une place assise.

avatar pehache | 

@Bigdidou

Faire partie de l'élite est parfois pesant, c'est certain.

avatar Brice21 | 

@pehache

Pour grossir le penis, je confirme. Depuis que j’ai un Mac...

avatar warmac33 | 

"C’est le résultat d’une enquête menée par Jamf, le spécialiste du déploiement de solutions Apple en entreprises, en collaboration avec Apple"
dans mon domaine on appelle ça une étude non indépendante, ,et ça vaut donc peanut.

avatar alan1bangkok | 

enfin une vraie news.....où plutôt
du pur bulshitt
ça revient un peu au meme
vive l’été

avatar LudwigVonMises | 

En fait c'est la présentation qui en est fait par l'article qui est complètement erronée. Il ne s'agit pas d'une étude sur la productivité effective mais sur le sentiment subjectif de productivité. Vulgairement c'est un simple sondage d'opinion.

avatar occam | 

@LudwigVonMises

Ensuite, Apple édite cette pure merveille (dont il faut contempler attentivement les illustrations pour bien saisir la portéee et la profondeur du message) :
http://images.apple.com/business/resources/docs/Employee_Choice_Guide_for_IT.pdf

Extrait :
« A PwC survey showed that 78% of millennials believe that having access to the technology they like at work makes them more effective in their job. »

Believe. Voilà le maître mot.
Sous ce titre : « New talent prefers what they know and love »
What they know and love. N’y a-t-il personne, aux PR d'Apple, pour percevoir l’ironie implicite à pavoiser ainsi le conservatisme et la frilosité de la génération flocon de neige ?

avatar malcolmZ07 | 

Perso je suis plus créatif et productif sur Mac.
Car beaucoup d'outils sont intégré pour tout ce qui est screenshot/edition , capture d'écran. Les logiciels sont généralement plus user friendly.
Soit je fais mes analyses sur Windows et ensuite Je switch sur Mac pour tout analyser et mettre en forme.
Soit j'utilise Citrix sur Mac.
J'edite souvent des graph,tableaux sur numbers venant d'excel ...
C'est une question d'habitude.

avatar pehache | 

@malcolmZ07

... tant il est vrai qu'il n'existe aucun bon outil de screenshot/édition sur Windows...

"C'est une question d'habitude."

Voilà : le meilleur outil est avant tout celui qu'on maîtrise, bien avant la question du logo.

avatar malcolmZ07 | 

@pehache

Relis mon poste , "tout" est intégré sur Mac au lancement de la bécane.

Comment tu fais sur des machines où ils faut les droits admin pour installer des logiciels tierces ? Où il faut demander en haut l'installation d'un programme spécifiques et attendre 1 semaines qu'il soit sur ta machine ?

Et non les app Xbox sont pas installé sur la workstation que j'emploie.

avatar fousfous | 

@malcolmZ07

1 semaine c'est si t'as de la chance, moi j'ai attendu 3 mois...

avatar pehache | 

@fousfous

3 mois ?? Si ton entreprise est inorganisée à ce point, est-ce vraiment la faute de Windows ??

avatar pehache | 

@malcolmZ07

Non, "tout" n'est pas intégré sur Mac à l'installation. Oui il y a un outil de capture/édition, mais ton raisonnement suppose que tu vas forcément t'en satisfaire : et si ce n'est pas le cas tu fais quoi ? Sur mon Mac j'ai installé un outil tiers pour ça, qui est plus puissant/pratique que l'outil intégré (pour mon usage en tous cas, je ne prétends pas à l'universalité).

Donc Mac ou PC, à un moment tu as toujours envie/besoin d'installer des choses en plus. Et même réponse qu'à fousfous : si ton entreprise bloque les droits d'admin sur les PC, ils feraient la même chose avec Mac, et le problème serait le même.

Le problème ici ce n'est pas le PC, c'est surtout que ton entreprise est mal organisée : quand dans la mienne j'ai besoin d'un soft en particulier que je ne peux pas installer moi-même, je fais la demande au helpdesk et je l'obtiens en général dans la journée.

Et sache qu'il n'y a pas non plus d'app Xbox sur Windows Pro ou Enterprise.

avatar BeePotato | 

@ pehache : « Oui il y a un outil de capture/édition, mais ton raisonnement suppose que tu vas forcément t'en satisfaire »

Non. Son raisonnement suppose qu’en raison de la richesse fonctionnelle de cet outil, bien plus de monde s’en satisfaira, et que donc la probabilité de trouver un utilisateur souhaitant installer un autre outil sera bien plus faible.

« Donc Mac ou PC, à un moment tu as toujours envie/besoin d'installer des choses en plus. Et même réponse qu'à fousfous : si ton entreprise bloque les droits d'admin sur les PC, ils feraient la même chose avec Mac, et le problème serait le même. »

Non, le problème ne serait pas le même, en raison du très grand nombre d’applications pour Mac qui n’ont aucun besoin de droits d’administration pour être installées.

avatar webHAL1 | 

@BeePotato
« Non, le problème ne serait pas le même, en raison du très grand nombre d’applications pour Mac qui n’ont aucun besoin de droits d’administration pour être installées. »

D'après mon expérience, c'est au contraire une petite minorité d'applications.

avatar BeePotato | 

@webHAL1 : « D'après mon expérience, c'est au contraire une petite minorité d’applications. »

Non, il s’agit bien d’une majorité (ce qui est bien normal, vu qu’il n’y a que très peu de raisons qui pourraient justifier d’avoir besoin de tels droits).

avatar webHAL1 | 

@BeePotato

Non, dès qu'on sort du Mac App Store et qu'on utilise des applications professionnelles il n'est pas rare qu'elles nécessitent les droits admin pour s'installer.

avatar BeePotato | 

@ webHAL1 : « Non, dès qu'on sort du Mac App Store et qu'on utilise des applications professionnelles il n'est pas rare qu'elles nécessitent les droits admin pour s’installer. »

Ça n’a pas de rapport avec l’App Store — on profitait d’applications pouvant être installées n’importe où bien avant l’arriver de l’App Store (depuis les débuts de Mac OS X, en fait).

Et « il n'est pas rare » ≠ « c’est une petite minorité », désolé.
D’autre part, il n’y a pas que les applications dites « professionnelles » dans la vie. Dans le cadre dont on parle, ces grosses applications bien chères (car j’imagine que c’est ce que désigne ce terme) ne sont probablement pas celles qu’un utilisateur aura envie d’installer tout seul. Il préfèrera sûrement demander à sa boîte de les payer, plutôt que de le faire de sa poche. :-)

On (en tout cas, « je ») parle donc plus ici d’utilitaires pratiques permettant de personnaliser son environnement de travail et son « workflow ». Je n’ai jamais eu besoin de droits d’administration pour installer et utiliser un OmniGraffle, un Better Rename, un SourceTree, un ImageOptim, un Yummy FTP, un iTerm, etc.

avatar webHAL1 | 

@BeePotato
« Dans le cadre dont on parle, ces grosses applications bien chères (car j’imagine que c’est ce que désigne ce terme) ne sont probablement pas celles qu’un utilisateur aura envie d’installer tout seul. »

Non, de petites applications en tout genre, d'utilitaires qui améliorent la productivité et de pilotes de périphériques.
Bref, ce qu'on doit faire régulièrement quand on travaille avec sa machine.

avatar BeePotato | 

@ webHAL1 : « Non, de petites applications en tout genre, d'utilitaires qui améliorent la productivité et de pilotes de périphériques. »

Ok, donc c’est bien ce que je disais. Tout ça, en dehors de certains pilotes de périphériques, ça s’installe sans avoir besoin de droits d’administration.

avatar webHAL1 | 

@BeePotato
« Tout ça, en dehors de certains pilotes de périphériques, ça s’installe sans avoir besoin de droits d’administration. »

Non. Mais bon, tu as probablement une expérience différente de la mienne car tu utilises ta machine pour d'autres activités.

avatar BeePotato | 

@ webHAL1 : « Non. »

Aurais-tu en tête quelques contre-exemples à me citer ?
(J’ai cité précédemment quelques exemples d’applications tombant dans cette catégorie et qui s’utilisent très bien sans être administrateur, du coup je suis vraiment curieux de voir sur quelles applications mal fichues tu es tombé.)

avatar webHAL1 | 

@BeePotato

J'utilise mon Mac avec un compte non-admin, ce qui me permet de me rendre compte immédiatement lorsque le système me demande mon mot de passe lors de l'installation d'un logiciel.
D'ailleurs, il n'est pas possible de modifier le contenu du dossier "Applications" sans être admin. Et c'est là que seront installées par défaut les applications.
Pour ce qui est d'exemples, la dernière fois, c'était pour un plug-in QuickLook permettant de prévisualiser les fichiers .msg. Sinon, récemment il y a aussi eu les logiciels Xmind, Teams et un pilote pour une souris Logitech, je pense.

avatar pehache | 

@BeePotato

Dans les petits utilitaires que j'utilise, de mémoire il n'est pas si rare qu'ils demandent des droits d'admin : Logitech Unifying pour les souris, Devolo pour gérer les CPL, "Window Tidy" pour disposer les fenêtres sur l'écran... Pas plus tard que ces derniers jours on m'a conseillé deux utilitaires de remappage de clavier (Karabiner et Ukulele), qui tous deux demandent les droits d'admin. Dropbox aussi il me semble. Dans les paramètres, pour autoriser une applis à "contrôler l'ordinateur" il faut les droits d'admin.

Alors dans les applis courantes effectivement une grosse majorité peut s'installer sans droits d'admin, dans le dossier Applications personnel de l'utilisateur. Mais dès qu'on tape dans les utilitaires qui interagissent avec l'OS ce n'est plus le cas.

Concernant Windows j'ai le souvenir qu'il existe des réglages de droits plus fin que le compte admin et le compte complètement limité. Sur XP j'avais autorisé mes enfants à installer des logiciels, bien qu'ils avaient des comptes limités. Mais alors je ne sais plus du tout comment. Et certaines applis peuvent s'installer "en local" pour un seul utilisateur, sans droits d'admin (Chrome et Firefox par exemple). Sans parler des applications "portables".

avatar pehache | 

@Beepotato

"donc la probabilité de trouver un utilisateur souhaitant installer un autre outil sera bien plus faible."

--> donc du moment que la majorité est satisfaite, ceux qui ont des besoins plus particuliers peuvent aller se faire voir :-)

"Non, le problème ne serait pas le même, en raison du très grand nombre d’applications pour Mac qui n’ont aucun besoin de droits d’administration pour être installées."

C'est vrai sur un poste de particulier, mais dans une grosse structure cela dépend entièrement du bon vouloir des services IT, qui peuvent appliquer des politiques plus restrictives (et c'était d'ailleurs le cas dans ma boîte, certains avaient des Mac à une époque, mais ne pouvaient rien installer eux-même dessus). Note qu'actuellement sur W10 il n'y a pas besoin non plus des droits d'admin pour installer les applis du store (qui n'est pas très riche on est d'accord), là encore sauf si la politique d'entreprise en décide autrement.

Mais surtout on est encore typiquement sur un faux problème ici. Ne pas pouvoir installer soi-même des applis n'est pas un problème si le service qui gère les logiciels est réactif par rapport aux besoins des uns et des autres.

avatar BeePotato | 

@ pehache : « --> donc du moment que la majorité est satisfaite, ceux qui ont des besoins plus particuliers peuvent aller se faire voir :-) »

Si tu le dis…
Mais note bien que cette affirmation n’engage que toi : pour ma part, je n’ai rien écrit (ni même sous-entendu) de tel, pas plus que malcolmZ07 dans le commentaire dont on discute ici et qu’il a bien pris soin de commencer par les mots « perso » et « je ». ;-)

« C'est vrai sur un poste de particulier, mais dans une grosse structure cela dépend entièrement du bon vouloir des services IT, qui peuvent appliquer des politiques plus restrictives (et c'était d'ailleurs le cas dans ma boîte, certains avaient des Mac à une époque, mais ne pouvaient rien installer eux-même dessus). »

Les empêcher réellement d’installer ce qu’il veulent, ce serait surprenant, car bien que ce soit techniquement réalisable, ce n’est pas super pratique à mettre en place. Ce qu’il est possible de faire facilement, en revanche, c’est de restreindre la liste des applications qu’ils ont le droit d’exécuter.
Pour ma part, je n’ai jamais vu une telle politique en place, mais j’imagine bien qu’il puisse y avoir des endroits où ça se fait.
Cependant, on sort là du cadre dont on parlait, qui était juste le bloquage des droits d’administration.

« Mais surtout on est encore typiquement sur un faux problème ici. »

Non. Quelque chose qui n’est pas systématiquement un problème, ce n’est pas pour autant « un faux problème ».

« Ne pas pouvoir installer soi-même des applis n'est pas un problème si le service qui gère les logiciels est réactif par rapport aux besoins des uns et des autres. »

Réactif, mais aussi ouvert à l’idée d’autoriser des applications qu’il ne connaît pas forcément.
Et surtout, il y a un « si » dans ta phrase. ;-)

avatar pehache | 

@beepotato

En pratique je ne sais plus si c'était une restriction d'installation ou une restriction d'exécution, mais ce qui est sûr c'est que les utilisateurs ne pouvaient pas utiliser ce qu'ils voulaient.

"Réactif, mais aussi ouvert à l’idée d’autoriser des applications qu’il ne connaît pas forcément."

En même temps il y a quand même une certaine logique à ce que les services IT ait un peu le contrôle sur ce qui est installé sur les ordis d'une entreprise, même si c'est contraignant pour les utilisateurs.

avatar BeePotato | 

@ pehache : « En même temps il y a quand même une certaine logique à ce que les services IT ait un peu le contrôle sur ce qui est installé sur les ordis d'une entreprise, même si c'est contraignant pour les utilisateurs. »

Tout à fait. Mais du coup, pourquoi affirmer que c’est « un faux problème » comme si ça ne ralentissait jamais les opérations ? C’est, pour l’utilisateur, un problème bien réel (mais plus ou moins gênant selon l’équipe en charge).

avatar pehache | 

C'est un faux problème dans le sens où quand les contraintes ont une justification ça ne sert à rien de s'en plaindre. Ce qu'il faut ce n'est pas enlever la contrainte, c'est être mieux organisé en fonction d'elle.

En tous cas, dans le cas où le service IT est à la fois restrictif et peu ouvert/peu coopératif par rapport à l'installation d'applis, je doute qu'il soit très réceptif à l'argument "donnez-nous des Mac pour qu'on puisse en installer sans rien vous demander" !

avatar malcolmZ07 | 

@pehache

Clairement un point de vue de particulier.

avatar pehache | 

@malcolmZ07

"Clairement un point de vue de particulier."

Raté.

avatar juluparien | 

Pour le coup avec son nouvel outil de capture d'écran c'est plutot plus poussé que sur mac et tout autant user friendly

avatar ancampolo | 

En etant sur mac tu as deja gagné la demi journée de mise à jour windows avant que ton pc demarre et sans que tu ais le choix...je bosse sur mac depuis 11 ans le retour arrière est impossible.

avatar foxot | 

@ancampolo

Bah justement en 11 ans Windows aussi a évolué, la demi-journée de mise à jour sans consentement de l’utilisateur c’est plus d’actualité depuis un moment ^^
Après y’a d’autres raisons de préférer macOS, mais le sujet des mises à jour est réglé depuis un moment déjà ^^

avatar ancampolo | 

@foxot

C’est faux je te parle de gestion informatique de l’année dernière...pour des sociétés avec qui j’ai bossé il m’a fallut des journées entières pour remettre le parc d’aplomb et tout cela pour qu’une mise a jour se fasse sans consentement celle d’avril 2018 par exemple qui fut retirer ensuite pour devoir tout recommencer seulement sur certaines machines mais c’est particulièrement chiant...et j’en passe one drive c’est la folie aussi...

avatar foxot | 

@ancampolo

Ah bah la gestion informatique c’est différent ça ^^
Je parlais d’un point de vue utilisateur, t’as pas une demi-journée de màj au lancement de la machine.
Après, pour ce qui est de la gestion informatique, pourquoi ne pas simplement bloquer les mises à jour de Windows ?
Et pour ce qui est du consentement utilisateur, perso j’ai toujours pu désactivé Windows Update.

Après bon, je suis encore sur Windows 7 et grâce au commentaire de reborn ci-dessous j’ai pu comprendre le problème, je savais pas que depuis Windows 10 MS poussait au cul à ce point, donc my bad ^^ Pour moi ça ne pouvait qu’aller qu’en s’améliorant sur ce point depuis W7 mais à priori non :/

avatar reborn | 

@foxot

Une amie sans savoir à fait la mise à jour vers W10 à partir de W8.1

Catastrophe plus moyen de booter..

Microsoft fait passer des mise à jour majeure, quoi que non en fait c’est carrément un changement d’OS pour des mises à jour mineures. Et c’est vraiment pas cool toute les techniques de dark UX utilisé pour tromper l’utilisateur.. 😟

Ce Windows 10 doit faire le bonheur des boutiques spécialisé en réparation informatique. C’est le genre de prestation à être facturé facilement entre 150 et 250€.

Au dela de ça l’OS est un poil plus stable et réactif que W7. Mais le point noir pour moi ce sont les méthodes de Microsoft.

https://www.numerama.com/tech/167052-mise-a-jour-de-windows-10-interrompt-meteo.html

avatar Bloodwave | 

Une vidéo de 2016 et la malheureuse expérience d'une amie (et encore, on ne sait pas tout), c'est pas un peu léger pour en faire une vérité universelle ?

Sinon pas plus tard que ce matin, j'ai mis à jour le laptop de mon épouse vers 1903 : 20 minutes montre en main.

avatar reborn | 

C’est le genre de soucis classique qui arrive dans mon entourage. Sinon suffit d’aller sur Google et de taper "Windows 10 problème" les soucis existent ils ne concernent pas tout le monde évidement.

avatar pehache | 

@reborn

Tout à fait ! Et quand on tape "MacBook Pro problème' il n'y a par contre aucun résultat, car personne n'a de problème.

avatar Bloodwave | 

@foxtot

Ne prends pas ce qu'il te dit pour argent comptant. MS poussait effectivement au cul pour pousser les gens encore sous 7 et 8.1 à la sortie de Windows 10 (cf la vidéo de la météo, qui date quand même de 2016...) afin d'unifier au max le parc existant et booster la PDM. Certes la méthode était discutable, mais elle n'a plus cours aujourd'hui.

avatar reborn | 

@Bloodwave

Certes la méthode était discutable, mais elle n'a plus cours aujourd'hui.

C’est que je raconte un peu plus bas

avatar pehache | 

@ancampolo

Dans la gestion d'un parc pro, on ne laisse pas Windows Update faire ce qu'il veut. Ce sont les admin du parc qui doivent avoir la main et décider quels updates appliquer et quand. Mon PC du boulot est encore en 1709 car c'est la politique de la boîte.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR