Apple a signé à Qualcomm un chèque de 4,5 à 4,7 milliards de dollars

Mickaël Bazoge |

L’accord qui a permis à Apple et Qualcomm d’enterrer la hache de guerre est entouré de mystère. On ignore notamment le montant du chèque signé par le constructeur de Cupertino pour enterrer toutes les poursuites engagées par l’un contre l’autre, et vice-versa.

Durant les résultats du deuxième trimestre fiscal d’Apple, Lucas Maestri le directeur financier de l’entreprise n’avait pipé mot sur le sujet : « Nous sommes tombés d’accord sur le fait que nous ne partagerons pas les conditions financières de l’accord, ce que nous entendons bien honorer ».

Qualcomm n’a pas eu cette prudence : lors de l’annonce de ses propres résultats, le fondeur a précisé que le chiffre d’affaires de son troisième trimestre fiscal (qui recouvre la période entre avril et juin) bénéficiera d’un paiement compris entre 4,5 et 4,7 milliards de dollars suite à l’accord avec Apple. Cette somme correspond au montant des royalties que la Pomme n’a pas versé à Qualcomm durant les deux années de leur contentieux.

Ce paiement ne prend pas en compte les royalties qu’Apple va verser à Qualcomm pour exploiter dans ses appareils la propriété intellectuelle de son partenaire. La somme versée par la Pomme est conséquente, sachant que le chiffre d’affaires de Qualcomm durant son deuxième trimestre fiscal s’est établi à 5 milliards de dollars. Le groupe s’attend désormais à afficher des revenus compris entre 9,2 et 10,2 milliards pour son troisième trimestre.

avatar vlsf1 | 

Apple est le perdant de l’histoire... Intel suivait pas le rythme et ils ont été contraints de se tourner vers Qualcomm. C’est pas normal qu’une si grosse entreprise soit si dépendante de ses fournisseurs.

avatar Nesus | 

@vlsf1

Drôle de vision de l’affaire. Vous pensez vraiment que le perdant est celui qui a garder 4 milliards dans ses caisses pendant 2 ans ?
Bizarrement je vois exactement l’inverse. Je vois très bien pourquoi une solution a été trouvée aussi vite.
Quand la trésorerie accuse d’un aussi gros trou, c’est logique de trouver rapidement une solution. Nul doute que l’accord trouvé pour solder ce contentieux doit être très intéressant pour Apple.

avatar reborn | 

@vlsf1

Apple (comme d’autres) est fabless, donc dépendante de tous ses fournisseurs.

avatar fte | 

@reborn

"Apple (comme d’autres) est fabless,"

Non non, ils ont une ligne d’assemblage pour les 17 Mac Pro qu’ils ont vendu depuis 2013.

avatar Clément34000 | 

@reborn

Bien c’est magique oui, ils sont forcément dépendant de leur fournisseur lol

avatar occam | 

@vlsf1

Il serait instructif de parcourir ce fil de discussion sur l’affaire, entre actionnaires de Berkshire Hathaway, dont une bonne partie sont dégoûtés par ce que le procès a révélé des manigances d’Apple pour siphonner puis suffoquer Qualcomm.

https://boards.fool.com/apple-v-qualcomm-34186537.aspx?sort=whole

Le fil contient aussi des liens vers des extraits de documents internes d’Apple, divulgués par le Washington Post, exposant cette stratégie de longue date. Sur un plan moral — si un tel plan pouvait s’appliquer à une entité amorale comme Apple, ce qui n’est évidemment pas le cas — c’est écoeurant.

Surtout, si l’on considère le fait qu’Apple était en train de tuer son propre symbiote autotrophe, sans alternative trophique, cela indique une arrogance prédatrice prenant dangereusement le pas sur le principe d’autoconservation égoïste mais prudente.

À cette aune, Apple s’en tire à bon compte.
À trop bon compte : ils n’y puiseront aucune leçon.

avatar MarcMame | 

@occam

"Surtout, si l’on considère le fait qu’Apple était en train de tuer son propre symbiote autotrophe, sans alternative trophique, cela indique une arrogance prédatrice prenant dangereusement le pas sur le principe d’autoconservation égoïste mais prudente.

À cette aune, Apple s’en tire à bon compte.
À trop bon compte : ils n’y puiseront aucune leçon."

Bah si on fait le parallèle avec la crise des Subprimes, les banques en ont tiré une belle leçon : exception faite du sacrifié Lehman Brothers, les banques sont immortelles et seront renflouées autant que nécessaire par les états.

Ce sentiment de toute puissance convient bien aux dirigeants actuels d’Apple.

avatar vlsf1 | 

@occam

Mais justement : vouloir à ce point détruire un fournisseur pour finalement plonger dans ses bras, pour moi c’est un échec d’Apple. Je ne disais pas qu’Apple avait raison, mais j’ai l’impression qu’ils ont misé sur Intel, que ça tenait pas la route et qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de retourner la queue basse chez Qualcomm.

avatar Spuolg | 

@occam

« […] symbiote autotrophe, sans alternative trophique […] »
Oui, c’est exactement cela ! Clap, clap ! Encore, encore !
Monsieur Jourdain et les Précieuses ridicules n’ont pas pris une ride !

avatar fte | 

@vlsf1

"Apple est le perdant de l’histoire..."

Je ne crois pas. Si tu fouines un peu, tu verras que Apple a assez systématiquement agi pour pousser Qualcomm dans le trou financièrement. Je pense que cette stratégie d’acculer Qualcomm a parfaitement fonctionné... on peut s’interroger sur l’éthique de ces manoeuvres je suppose. Mais c’est la Vertueuse Pomme, c’est forcément tout à fait moral.

avatar vlsf1 | 

@fte

Ah mais je ne dis pas qu’Apple avait raison ou était le « gentil » de l’histoire. Mais en tous cas leur stratégie a échoué.

avatar fte | 

@vlsf1

"Mais en tous cas leur stratégie a échoué."

Justement, je n’en suis pas certain.

avatar vlsf1 | 

@fte

Si le plan était d’abandonner tout ce qui était prévu, d’avoir la 5G un an après les autres constructeurs et de filer 5 milliards à Qualcomm, alors effectivement tout va bien. Mais j’ai du mal à croire que c’était le plan d’Apple.

avatar fte | 

@vlsf1

Déjà, pour se positionner plus loin, il faudrait avoir une idée de combien Apple aurait banqué, directement et indirectement (fournisseurs), sans ces procédures menant à cet accord.

C’est, d’après les chiffres publiés ici et là, au moins le double.

avatar gobs | 

Gros manque de concurrence dans ce secteur. Les chinois et coréens sont bien présents mais je me disais bien qu'il était dans l’Intérêt de ces deux boites de s'entendre à terme et encore plus dans l'Amérique de DTP (non pas C, quoi que ...).

avatar Levrai | 

Samsung a son propre moden 5g, pareil pour huawei et Apple dans tout ça ? Elle passe son temps à faire des procès à la con pour tout et n'importe quoi. C'est quand même la lose pour Apple qui est le seul parmi les 3 principaux constructeurs des smartphones à ne pas avoir son moden 5g maison.

avatar Hideyasu | 

Puis si ça se trouve l’accord comprend des royalties réduites pour le modem Made in Apple.
Difficile de dire qui est gagnant, surtout avec aussi peu de recul.

Qualcomm est peut-être gagnante à court terme mais pas à long terme.

Bref impossible à savoir

avatar Garfield3 | 

Si Apple a accepté de payer c'est qu'elle savait qu'elle allait perdre sur les deux tableaux elle perdait son plus gros fournisseur et elle allait perdre son procès.
Et qu'on vienne pas me dire nan mais si apple a accepté de payer c'est par bonté d'âme ou parce-qu'elle est une victime.
Les modems en téléphonie ça date pas d'hier et apple n'est pas nouvelle dans la téléphonie et c'est pas l'argent qui lui manque.
Malgré tout son argent elle a quelque chose qu'elle ne pouvait pas se payer c'est des années de recherche dans lesquelle elle a refusé d'investir ( son abandon d'Intel en est une preuve parlais d'autres) et au fils du temps c'est aussi ce qu'elle refusait de rémunérer.
Apple est coutumière des procès pour violation de brevets elle savait depuis le début le dénouement.
Qualcomm perdait de l'argent avec Apple qui refusait de payer donc les trucs du genre mais là ils vont perdre un client sur le long terme mais alors a quoi ça sert d'avoir un gros client qui refuse de vous payer?.... Réponse a rien.

avatar Spinnozza | 

@Garfield3

« a quoi ça sert d'avoir un gros client qui refuse de vous payer?.... Réponse a rien. »

Le cours de Qualcomm a augmenté de quasiment 100% depuis l’annonce d’accord avec Apple.
Un petit rien.

avatar vlsf1 | 

@Spinnozza

Ce qui confirme que Qualcomm est le grand gagnant de l’histoire !

avatar Spinnozza | 

@vlsf1

Je suis certain que la surprise de cet accord a été vu positivement par le clan Qualcomm, l’issue de l’ultime jugement étant incertaine.

Cependant cet accord est signé dans la douleur et Apple se sent certainement contrainte de l’avoir signé. Mais cet accord est certainement le dernier partenariat (au niveau hardware) entre ces deux là. Apple ayant la volonté de fabriquer elle même les composants qu’elle achète à Qualcomm.

En bref, Qualcomm gagne à court et moyen terme.
Reste à voir si cette victoire s’inscrit dans du long terme.

avatar vlsf1 | 

@Spinnozza

Au delà de la conception, il faut aussi des capacités de production et Apple s’est souvent obligé de passer par des marques qu’elle n’adore pas (comme Samsung pour les écrans).

Apple aura du mal à devenir totalement indépendant sur ce créneau.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR