Alerte sur résultats Apple : deux époques, deux styles

Stéphane Moussie |

La fête est finie. Apple a prévenu hier soir les investisseurs que ses résultats financiers de fin 2018 seront inférieurs à ceux escomptés. Cette alerte sur résultats est une communication rare de la part d’Apple. C’est même une première depuis que Tim Cook est CEO. Il faut remonter à juin 2002 pour trouver le précédent avertissement.

Image Apple

Apple, qui avait lancé l’iPod neuf mois auparavant, avait alors annoncé que son chiffre d’affaires ne serait pas de 1,6 milliard de dollars, comme elle l’attendait, mais de 1,4 à 1,45 milliard. Une alerte tenant en deux paragraphes, dont cette déclaration de Steve Jobs :

Comme d’autres dans notre industrie, nous assistons à un ralentissement des ventes ce trimestre. En conséquence, nous allons rater nos prévisions de chiffre d’affaires d’environ 10 %, ce qui se traduira par une légère baisse des bénéfices. Nous avons de nouveaux produits incroyables en préparation, et nous sommes donc enthousiastes pour l’année à venir. En tant qu’une des rares entreprises à faire des bénéfices sur le marché du PC, nous restons très optimistes quant aux perspectives de croissance à long terme d’Apple.

La « lettre de Tim Cook aux investisseurs » est autrement plus longue. Dans celle-ci, le dirigeant s’attache à expliquer point par point les causes d’un trimestre en dessous des attentes (timing de lancement des iPhone, force du dollar américain vis-à-vis des autres monnaies, problème d’approvisionnement et surtout ralentissement de l’iPhone en Chine), puis énumère les activités qui se portent bien et les raisons de garder confiance. Steve Jobs, lui, était beaucoup plus expéditif, se contentant de promettre de « nouveaux produits incroyables » et de se comparer favorablement à la concurrence.

Le blogueur John Gruber voit dans ces deux communiqués les différences de styles, de personnalités même, des deux derniers CEO d’Apple, et regrette « l’arrogance de Jobs, qui a pu lui jouer des tours, mais qui était aussi sa grâce salvatrice. » « Je pense que l’humilité sincère de Cook freine Apple dans des jours comme ceux-ci. Apple avait moins besoin de dire “Je suis désolé, laissez-moi m’expliquer”, que “Tout ça, ce sont des conneries, voilà les explications” », argue John Gruber.

Si la différence de personnalité entre Steve Jobs et Tim Cook est indéniable, Apple n’est pas non plus dans la même position qu’en 2002. D’outsider remontant progressivement la pente, elle est devenue l’entreprise à la plus forte capitalisation boursière au monde — jusqu’à il y a peu.

L’échelle de la Pomme a été démultipliée. Tim Cook a annoncé hier que le chiffre d’affaires du dernier trimestre 2018 devrait être de 84 milliards de dollars, soit 5 à 9 milliards de dollars de moins que ce qui était prévu initialement. Rien que cet écart dépasse le chiffre d’affaires global de 2002.

Tim Cook, qui marche sur des œufs, va tenir aujourd’hui une réunion avec les employés d’Apple pour répondre à leurs questions, rapporte le journaliste Mark Gurman.

Pour aller plus loin :

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Ast2001

En gros, ils regrettent que lea gens se soient aperçus qu’avec une batterie neuve et iOS12, leur phone restaient tout à fait fonctionnel...

avatar LeoNeyssi | 

Apple vit de l’iPhone qui pèse bien plus que le Mac, l’iPad et la Watch réunis. Et c’est pour masquer cette dépendance qu’ils ne publient plus les nombres d’unités vendues. Suffit qu’Apple se foire sur l’iPhone pour déclencher une panique. Hier encore à l’Apple store ils placardaient partout des offres de reprises pour l’achat d’un iPhone XR ou XS, ils sont désespérés. Et c’est encore pire qu’en 2013/2014 avec l’iPhone 5c puisque on avait le 5s qui pour 100€ de plus offrait l’A7 le design en aluminium et Touch ID. Pour forcer Apple a se bouger faut leur pointer sur la tempe les prochains flagships Android tels que les Samsung Galaxy S10 et Note 10 qui ont de quoi faire suer Apple.

avatar reborn | 

@LeoNeyssi

Bah là avec le XR on a quasiment tout sauf l’écran OLED pour 300 balles de moins.

Les contextes ont changé, l’iPhone 6S est fluide sous iOS 12 perso je m’en sers au quotidien pour le taff. J’ai aucune raison d’en changer.

On a un tel de 4 ans qui tourne comme une horloge ?‍♂️

D’autre encore sont comblé par leur iPhone 6!?‍♂️

Si demain l’on sort un iPhone avec écran 4k, 8 go de ram, processeur 4 fois plus puissant etc.. je ne l’achèterai pas.
Je n’utilise même pas toute les capacité des appareils actuels..

avatar debione | 

@reborn

Complètement d'accord, les gens reviennent gentiment du côté " quoi t'as pas un iphone?" A un côté il me faut un smartphone qui aie un bon écran ( la plupart des smartphone @ 500€ on un écran plus que satisfaisant), une bonne batterie ( la meme, pas de différence notoire avec un smartphone @500€), un bon apn ( toujours la même, l'équivalence des iphone se trouvent @ 500€, pire meme des qu'on approche les 800-900€ l'iPhone est complètement largué )...
Bref, un très bon smartphone tourne actuellement autour 500-600€... Un p20 128 Go actuellement c'est environ 400.-... un p20 lite c'est moins de 250... je pense qu'Apple va avoir très mal ces prochain temps, le problème qu'ils ont c'est le manque de relais de croissance, et ce n'est pas les homepod et autres accessoires comme l'Apple Watch qui vont changer quoique ce soit... Il faudrait un gros produit, genre une vraie Apple TV ( avec l'écran) ou la voiture autonome...

C'est bien le gros problème d'Apple actuellement, le manque de nouveau produit... Jobs avait trouve des relais de croissance d'abord dans les ordi tout en un coloré ( ce qui ne se faisait pas à l'époque) puis avec iTunes et l'iPod, puis avec l'iPhone, puis avec l'iPad...

La les relais de croissance de Cook sont dans les services, abonnement à gogo... Le problème est que ce relais n'est pas un relais à proprement parlé puisqu'il est dépendant des ventes de matériel ... et c'est pas avec des produits à petit prix comme les écouteurs ou les bracelets connecté qui nescessite d'avoir déjà du matos Apple que cela va faire un vrai relais de croissance, tout au plus racler les fonds de tiroir pendant un certain temps.

avatar jazz678 | 

@LeoNeyssi

« ils sont désespérés. »

84 M$ CA sur un seul trimestre.
Quelle désolation...

avatar pagaupa | 

Effectivement! Deux époques! Le scénario se répète dirait-on!

avatar psavoyaud | 

Apple perd des clients à cause de ses tarifs, il faut être dans la Silicon Valley pour ne pas s'en rendre compte.

Ils se font laminer sur le marché EDU a cause des prix des Mac.
Il se font laminer sur le marché PRO à cause des prix et de l'absence de machine sérieuse.
Ils perdent des clients iPhone parce que les téléphones sont devenus trop chers.
Même sur l'iPad, des clients ne rachètent plus parce que c'est trop cher et pas assez innovant.
Je ne parle pas du marché chinois que je ne connais pas du tout.

J'espère que le retour informel des employés à cette réunion va donner des pistes à la direction qui semble complètement déconnectée de la réalité du terrain.

avatar Ducletho | 

Les temps changent... mais on voit venir la dégradation depuis longtemps: c’est pas grave pour le moment.
Dans la stratégie high-tech aujourd’hui, on vend plus un produit mais un eco système et il ne peut se faire tout seul ( l’ouverture )
Pour ça c’est trop tard, Apple finira à 10% de pdm d’ici 3 ans .. macOS va se répéter

avatar debione | 

@ducletho
Ce serait franchement dommage qu'Apple répète l'histoire de macOS, parce qu'ils ont réussi à continuer à croître grâce à des relais de croissance matériel... La Apple a tout misé sur les services, abonnement en tout genre... qui sont directement lié à la vente de matériel... Si les ventes de matériel s'effondrent , le risque à court terme est de voir les services s'effondrer de la même manière.

avatar reborn | 

@Ducletho

Peut-etre pas

Il y a pas mal d’apps de productivité sur iPad que j’attend sur mac grace à Marzipan. Sans parler des jeux qui vont être porté d’iOS à macOS ?

Perso je pense que niveau soft les 2 prochaines années vont être très interessante

avatar pagaupa | 

Oui! Il y a eu l’avant et l’aprés...??
Et l’après se casse la gueule. Merci qui? Merci l’iphone.

avatar corben | 

-8,5% temporairement en pré ouverture
Mais rien ne dit que l’action va pas brutalement se casser la gueule dans le cas profit warning de ce genre

avatar ForzaDesmo | 

«...Nous avons de nouveaux produits incroyables en préparation, et nous sommes donc enthousiastes pour l’année à venir. ...»

C'est sûr que Tim Cook ne peut pas en dire autant ?

avatar Vanton | 

@ForzaDesmo

Dans l'année qui a suivi, Apple a sorti les trois PowerBook G4 alu 12, 15 et 17", les iBook G4 12 et 14", l'iPod 3 inaugurant le dock connector 30pin, le PowerMac G5, et l'iMac G4 20"...

Je comprends la confiance de Jobs à l'époque !

Les nouveaux produits s'enchaînaient à un rythme incroyable... Cook et ses deux pauvres Keynotes par an, est loin de pouvoir afficher le même optimisme...

avatar Dark Phantom | 

@Vanton

Quand est la prochaine Keynote ?

avatar Vanton | 

@Dark Phantom

Peut être en mars ou avril s'ils ont quelque chose de vaguement intéressant à présenter... Un SE 2 ? L'iPad mini 5 ? Un iPhone Xs (Product)RED ? De nouveaux IMac ?

Sinon juin pour la WWDC, probablement sans annonce matérielle, comme en 2018. Ou peut être le Mac Pro, s'il est enfin prêt ?

Ensuite septembre pour les iPhone 2019 qui seront surveillés comme le lait sur le feu...

Et octobre pour de nouveaux mac. Et peut être une mise à jour des iPad Pro.

À moins que les baisses des ventes ne les contraignent à modifier leurs habitudes...

avatar Dark Phantom | 

@Vanton

Arf, j’espere le nouveau Mac Pro en début d’année et le homepod 2

avatar Le docteur | 

Pas dans la même position, certes.
Mais en acceptant de rémunérer les actions Cook a hâté la descente aux enfers.
Les "investisseurs" veulent toujours plus. A un moment il faut bien que ça s'arrête.

avatar Fabiano | 

Quand je lis « des ventes catastrophiques » je pense qu’il faut quand même relativiser... le chiffre d’affaires, même si celui ci a diminué, est quand même de 84 milliards de dollars!!!! Je pense que beaucoup de société aimeraient annoncer le même chiffre... après, certes c’est une baisse... mais je pense qu’Apple est assez intelligente pour inverser la tendance.

avatar lord danone | 

Jamais jobs ne se serait abaissé à « rassurer les investisseurs ». Apple n’était pas une pute des actionnaires à l’époque. Deuxième chose, les mecs te vendent du renouvellable, de l’ecoresponsable
mais mouillent les couches parce qu’ils n’arrivent pas à avoir une croissance infinie? Pathétique.

avatar Vanton | 

@lord danone

Jobs avait plus de légitimité que Cook, il faut bien dire... Cook doit séduire bien plus que son prédécesseur. Ce n'est jamais facile de convaincre de sa légitimité quand on remplace quelqu'un. Et d'autant plus quand ce quelqu'un est Jobs...

avatar Dark Phantom | 

@lord danone

Ah l ‘époque où il fallait racheter le nouveau système d’exploitation, c’est sûr, c’était pas de la tarte niveau budget

avatar reborn | 

@Dark Phantom

Les mises à jour payantes iPod touch me manque

avatar Dark Phantom | 

@reborn

:D

avatar Doctomac | 

Clairement le style de Cook est à la ramasse, le côté badass de Jobs manque clairement à Apple.

Car, il faut arrêter avec le catastrophisme, l’annonce de Cook n’est pas dramatique. Afficher 84 milliards de revenus (ou ou les humains, c’est 84 milliards en un trimestre) et même si l’iPhone accuse un petit coup, il reste le téléphone le plus rentable. Par ailleurs, et oui, à un moment le marché atteint sa maturité et on en vend moins, sans parler des problèmes liés à la Chine.

Mais je pense que cette news est amplifiée par la situation actuelle chez Apple en terme de catalogue de produits. En effet, Cook et ses équipes doivent impérativement revoir la gamme de leur produit, en commençant par les Mac portable où c’est un bazar sans nom.

avatar davidtuga | 

Est-ce le moment d’acheter des actions de Apple ? En 1 mois Apple est passer de 1100 milliards à 610 milliards ????

avatar Chanteloux | 

Tim Cook? Humble? Hahahahahahahahahahahahahah...! Faut pas se fier aux apparences!

avatar Silverscreen | 

Sur les iPads, Apple a pas mal de cartes à jouer. Au niveau logiciel déjà : gestion des périphériques USB-C (clef, disque dur), meilleur explorateur de fichiers, multi-session sur l’iPad Pro.
Au niveau matériel : passer toute la gamme sur du plein écran sans bouton d’accueil, iPad 9,7 et iPad Mini inclus.
Ça permettrait de mieux concurrencer les surfaces et chromebook au niveau des institutionnels et de relancer la gamme auprès du grand public. Un iPad Mini full screen récent ferait d’ailleurs une excellente console portable.

Après, Apple soit clairement simplifier ses gammes : dégager le MBP13 sans touch bar et le MBA non retina, voire le Macbook. On passe à une gamme MBA en 12 et 13pouces (avec 2 ports USB-C) et une gamme MBP en 13 et 15. Et basta.

Idem pour les iPads : Pro en 11 et 13 pouces, iPad standard 10,5 pouces et mini en 9 pouces.

Et iPhones : premium et premium Max sur le haut de gamme comme le XS actuel, un modèle de taille similaire en milieu de gamme (soit de l’année précédente comme l’iPhone 8 soit spécifique comme le XR) et au printemps, un prix d’appel compact comme l’a été l’iPhone SE avec un renouvellement tous les 2 ans.

Ce serait tellement plus clair pour les acheteurs... et les vendeurs.

avatar showmehowtolive | 

@Silverscreen

C’est clair et réellement innover sur les Mac. C’est dingue que des technos iPhone comme le TouchID ont mis autant de temps pour arriver sur le Mac. Le Mini et le Pro ont été totalement délaissés.
Apple doit innover dans le Mac comme ils le font dans l’iPhone avec des puces spécifiques et des choses que l’on ne voit pas ailleurs.
Ils doivent aussi avoir une gamme plus accessible pour l’Apple TV et le HomePod.
Ils perdent du terrain face à Amazon et Gogole.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR