Tim Cook : « Nous ne sommes pas venus en Irlande pour la fiscalité »

Florian Innocente |

Au cours du déplacement de Tim Cook en Europe cette semaine, l'Irlande a tenu une place particulière. Le patron d'Apple est allé à Cork pour montrer que son entreprise continuait d'investir dans le pays.

La ville de Cork, principale base européenne d'Apple avec Londres, emploie déjà 6 000 personnes et une extension des locaux va permettre d'en accueillir 1 400 supplémentaires.

La nouvelle extension du QG de Cork, crédit The Irish Times

C'est aussi à Cork que l'on trouve les équipes d'AppleCare (celles du moins qui travaillent directement pour Apple, pas chez ses prestataires, lire Nouvelle grève dans l'équipe AppleCare de Conduent en Ardèche) et les lignes d'assemblage des iMac que l'on a commandés avec une configuration sur mesure (lire Apple ouvre les portes de sa filiale à Cork en Irlande).

« Honnêtement, nous ne sommes pas venus en Irlande pour sa fiscalité » a déclaré Cook au quotidien The Irish Times. La Pomme a posé ses valises dans ce coin d'Irlande en 1980 : « Nous sommes venus ici parce que nous y avons trouvé une communauté dont on a pensé que nous pouvions contribuer à la faire s'agrandir et que nous pouvions faire différentes choses pour apporter notre aide au continent. ».

La fiscalité très avantageuse offerte par l'Irlande au fil du temps a peut-être encouragé Apple à prendre racine, mais Tim Cook n'en dit rien : « La route, durant ces quatre décennies, n'a pas toujours été droite — la vie n'est pas un chemin tranquille, il y a des hauts et des bas — mais on a toujours suivi une trajectoire ascendante. Je ne vois rien qui pourrait y changer quoi que ce soit ».

Parmi les obstacles rencontrés par Apple en Irlande il n'y a pas que l'amende de 13 milliards d'euros infligée par Bruxelles (que la Pomme conteste toujours). Il y a eu l'abandon cette année du projet d'un data center. Contestée sur des questions environnementales par quelques habitants d'Athenry où devait être construit le bâtiment, Apple a jeté l'éponge devant les retards accumulés (il aurait dû commencer à fonctionner l'année dernière).

Cook n'exclut pas que ce projet irlandais revienne sur la table un jour, seulement les conditions ne sont plus réunies aujourd'hui. Deux centres de données européens doivent toutefois entrer en service l'année prochaine, au Danemark.

avatar Devs | 

Lol, ben voyons, pour le whisky !

avatar PierreBondurant | 

@Devs

Et surtout pour la météo, les plages de sable blanc et les cocotiers!
Sacré enfumeur ce Timmy

avatar melaure | 

@Devs

Il n'y a qu'un seul mot américain pour ça : Bullshit !

avatar frankm | 

@Devs

Le whisky pour fêter les 13 milliards de réduction d'impôts

avatar YARK | 

@Tim Cook

+10000 :-))))))))
Merci pour ce gros moment de rigolade

avatar EBLIS | 

:-D exact, merci Tim pour ce moment de franchise.

On dirait un commentaire dans un article du Gorafi :-)

avatar airmax95 | 

🤣🤣🤣 Mais tellement

avatar lepoulpebaleine | 

@Devs

Ben mince c’était exactement ma blague !

avatar grigby | 

L’Irlande possède aussi de très beaux paysages ! L’imposition à 0,004% était un détail qu’il est inutile de mentionner.

avatar frankm | 

@grigby

Je prends le détail

avatar charlie105 | 

« Nous ne sommes pas venus en France à cause de sa fiscalité »

avatar jackolantern | 

Mdr

avatar MacGyver | 

c'est quand meme grave qu'une personne avec une telle "influence" de part son poste, sa notorieté etc... , puisse mentir ouvertement et publiquement sans broncher

on est vraiment a l'epoque des fakes news et faits alternatifs

pas etonnant que les theories du complots soient encore plus fortes aujourdhui (elles font autant partie d'une reaction que du probleme lui-meme)

avatar Un Type Vrai | 

Bizarrement, je pense que c'est plutôt une préparation à l'après "optimisation fiscale".

En effet, lorsque l'Europe (ou la France ?) a taxé les boissons sucrées, CocaCola a menacé de virer des gens (chantage à l'emploi).
Quelques jours plus tard, CocaCola s'est excusé et tout le monde a oublié.

Ce que Tim Cook fait, c'est sécuriser l'après, en bon capitaine de navire.
Oui, Apple sera peut-être moins exclusive* pour ses futures implantations européennes, mais elle produit de la valeur en Irlande et maintiendra cette production ... Logique.

*quoique, l'Irlande, c'est aussi des fournisseurs de matériel puisque Dell y est implanté, c'est aussi une excellente relation avec Xerox notamment pour le SAV, c'est aussi une université qui forme aux problématique de localisation de logiciels et site web, ce qui tombe bien pour Apple...

avatar spece92 | 

C’est le defouloir des économistes ici

avatar anonx | 

Dès qu'ils commencent leurs phrases par honnêtement.. tu peux être sûr qu'ils mentent !

Bravo aux irlandais insoumis 😜

avatar ecosmeri | 

Excellent 🤣😂🤣. C'est la blague de l'année celle là

avatar KimoMac | 

Sacré Tim, quel humour!

avatar spezzic | 

Foutage de gueule

avatar Elkaar | 

Punaise 📌 imagine ta Apple qui veux monter un truc à coter de chez toi (comme en Irlande...) , t'est refait !! Tu te dis on va trouver du taff !!!

Bah non y a le voisin qui vient t'emmerder !
🤦🏻‍♂️

avatar Steve Molle | 

Je n’ai jamais aimé ce type a cause de sa langue de bois de compet ‘. Tellement lisse, tellement aseptisé...exactement l’inverse de pourquoi j’appréciais Jobs.

avatar Elkaar | 

[Changement]

avatar KimoMac | 

@Steve Molle

+1984

avatar Yacc | 

@Steve Molle

Comme si Jobs ne manipulait pas la langue de bois 😂

Mais effectivement lui le faisait avec une force qui faisait qu’on y croyait 😉

avatar Steve Molle | 

@Yacc

Bof tu sais moi l’idolâtrie, je laisse ça aux fanboys.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR