Nouvelle grève dans l'équipe AppleCare de Conduent en Ardèche

Florian Innocente |

« Une cinquantaine de salariés ont débrayé mercredi chez Xerox (Société Conduent Business Solutions) » rapporte Le Dauphiné, évoquant un mouvement suivi par une cinquantaine de téléconseillers qui travaillent pour « une marque emblématique de produits informatiques ».

Emblématique c'est le cas, puisque la marque c'est Apple. Ces salariés forment une partie des équipes qui travaillent en France sous l'étiquette AppleCare mais qui, en réalité, sont externalisés et employés par des prestataires de services (lire La hotline AppleCare en Ardèche serait en service).

Lorsque vous contactez l'assistance d'Apple, selon le pays de provenance, le domaine de votre question et les disponibilités des téléconseillers, vous pouvez tomber sur un interlocuteur basé sur ce site de Conduent à Guilherand-Granges dans l'Ardèche, ou bien chez leurs collègues de Sophia-Antipolis à Nice. On peut citer en plus les équipes AppleCare des sociétés Teleperformance à Toulouse, celles d'Arvato à Poitiers ou de CNX au Portugal. Autant de prestataires dont Apple est un gros client et qui épaulent le noyau principal de l'assistance technique d'Apple en Europe, à Cork, en Irlande.

Crédit : Conduent

À Guilherand-Granges, ces personnes peuvent répondre à des questions sur à peu près tous les matériels d'Apple, jusqu'aux accessoires Beats ou ceux de Beddit (société achetée l'année dernière) en passant par l'iTunes Store.

Les revendications des grévistes, qui ont poursuivi leur mouvement aujourd'hui et continueront les jours à venir, portent sur la revalorisation des salaires en fonction des compétences. Il s'agit pour eux de faire monter la pression alors que doivent se tenir des négociations annuelles, le 20 mars, avec leur direction.

Apple est l'unique client de cette implantation ardéchoise, siège social de Conduent dans l'Hexagone, qui compte autour de 450 salariés. Conduent est un groupe international, né début 2017, après que Xerox a recentré ses activités sur la gestion de documents et confié celles liées aux services à cette nouvelle filiale. Conduent a environ 90 000 employés, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 6 milliards de dollars en 2017.

Débrayages à répétition

Ce n'est pas la première fois que des débrayages ont lieu sur ce site de Conduent, il y en a déjà eu deux, les 12 et 27 septembre 2017. À l'époque, un contact nous avait cité toute une série de lacunes et de problèmes qui entravaient le bon fonctionnement des équipes.

Des grilles salariales qui ne reflétaient pas les niveaux de compétences de chacun (à l'embauche, un conseiller gagnera 1 530 € brut avec « prime mensuelle à objectifs atteints, mutuelle/prévoyance et tickets restaurants » indiquent les offres d'emploi) ; des iMac 21" de travail vieux de 2 à 3 ans et excessivement lents ; des accès aux comptes iCloud ou Gmail des salariés bloqués par le service informatique : « Nous ne pouvons pas être pleinement efficaces sur certains types de dépannages… La base de données Apple est très riche, ça c’est sûr, mais certaines fois, lors de problèmes inhabituels, on est bloqués par notre système pour dépanner le client », disait-il.

Il parlait aussi des casques pas toujours fonctionnels et cela allait jusqu'aux fauteuils inadaptés à un travail essentiellement sédentaire. À la suite de la seconde mobilisation, la direction a réparé des fauteuils, nous raconta encore ce contact et l'accès à certains outils informatique fut assoupli. Des discussions devaient se tenir mi-novembre sur les questions salariales. Nous avons appris ce soir, toujours de source interne, qu'aucune proposition satisfaisante n'avait été faite par la direction financière de Conduent en Europe, d'où ce nouveau débrayage en prélude au prochain round.

[MaJ le 23/03] : sollicité après la publication de cet article, notamment sur sa connaissance de ces conflits à répétition, Apple France ne nous a pas répondu.

avatar Cro_Arthur | 

Ils ont raison de se battre pour leurs droits, une entreprise aussi prestigieuse qu’Apple avec des dessous de table médiocres.. même si dans tous les grands groupes c’est la même chose, ça ne fait pas du bien à lire

avatar House M.D. | 

@Cro_Arthur

Ils ont encore de la chance par rapport à la plupart des centres d’appel que j’ai pu visiter ou dans lesquels j’ai pu travailler (cf mon post plus bas).

avatar noooty | 

@Cro_Arthur

Ce n’est pas Apple: c’est une boîte de service dont Apple est client.
Mais Apple doit quand même se sentir responsable

avatar codeX | 

Et nous, en tant que client d'Apple, devons nous nous sentir responsable ?

avatar Malouin | 

Ben voyons ! Apple responsable du management de ses sous-traitants !
Ils ont raison de manifester leur mécontentement. Mais c'est à Xerox de gérer ! Et à Apple d'exiger certains pré-requis avant de valider ses sous-traitants...

avatar dvd | 

lol mdr, t'es sur macgé là. un appletaliban viendra te remettre les bretelles à leur place. vive apple !

avatar House M.D. | 

Je veux bien qu’on se plaigne des conditions de travail, mais qu’ils viennent chez un prestataire que je ne nommerai pas, ils verront la chance qu’ils ont (casques pourris, ordinateurs vieux de 5 ans et écrans idem complètement délavés et fatigués tellement ils sont morts, fauteuils instables, etc...)

(Et pour répondre plus précisément, le prestataire travaille pour EDF... donc pas la boîte la plus misérable de France...)

avatar BleuRooster | 

@House M.D.

C’est comme vous avez la chance de travailler fermer là et travailler ? Heureusement que tout le monde ne pense pas pareil!

avatar House M.D. | 

@BleuRooster

Oula, on va rester calme hein. Je n’ai en aucun cas dit de la fermer, juste qu’il y a des conditions bien plus dégradées que de travailler avec des iMac d’il y a 2 ou 3 ans. Je travaille moi-même avec un MacBook Pro de 4 ans, et pour des projets bien plus lourds (retouche photo) en auto-entrepreneur. Il n’y a pas besoin d’avoir le dernier modèle pour utiliser des progiciels qui sont pour la plupart sur un serveur distant !

Mais bon, se plaindre de ce qu’on a... ça devient une habitude.

avatar Splafi | 

@House M.D.

Et ce contenter de travailler dans des mauvaises conditions cela doit devenir une habitude aussi ?

avatar House M.D. | 

@Splafi

Marre de me répéter, suivez le post sur lequel je vous ai déjà répondu.

avatar Splafi | 

@House M.D.

En suivant votre logique ils doivent ce contenter de ce qu’ils ont car d’autre ont encore moins ? Ils ne doivent pas avoir de prétention salariale car ils ont la chance de travailler ?

avatar House M.D. | 

@Splafi

Non, juste (encore une fois je me répète) pour connaître le type de matériel utilisé et l’utilisation qui en est faite, hors souci d’entretien (comme l’a fait remarquer Florian concernant les disques durs, c’est une hypothèse admissible), il est encore parfaitement utilisable au bout de 2/3 ans. Les iMac que j’avais en GR à l’époque où je travaillais en AppleStore n’ont pas été changés sur la durée, depuis l’ouverture jusqu’à mon départ 5 ans plus tard. Et ils étaient parfaitement fonctionnels pour le travail, juste en remplaçant les disques durs en panne une fois tous les 2/3 ans.

avatar Lemon19 | 

@Splafi

Mauvaises conditions :-) vous êtes sérieux ?

avatar Splafi | 

@Lemon19

Je le suis 😉

avatar pocketalex | 

ben oui, si on lit les commentaires des articles sur MAcg, c'est connu, pour travailler il faut

- un core i9 refroidi en water cooling
- entre 32 et 64Go de RAM, 128 étant le début du confort
- SSD de 3Go/s
- une GTX 1080 ti, mais c'est la base de la base, le mieux étant un SLI
- écran 4K, un, ou deux mais c'est connu, 'est mieux 3

hormis ça, on est juste bons à taper du texte...

avatar bonnepoire | 

Faudrait peut-être éviter de se prendre pour un prince. C'est le climat ambiant. Tout le monde se croit important. Sauf que non, ce n'est pas le cas. Les gens sont interchangeables donc certainement pas importants.
Fallait pas accepter un boulot aussi mal payé. C'est facile d'accepter ça et puis de se plaindre. Encore plus pervers de s'en prendre au client. Ce n'est pas Apple qui les embauche.

Il y a des gens avec de vraies responsabilités qui gagnent mal leur vie aussi. Tout va de travers et les egos n'arrangent pas les choses...

avatar en ballade | 

@House M.D.

"’il y a des conditions bien plus dégradées "

Oui les ouvriers chinois qui fabriquent tes idevices

avatar House M.D. | 

@en ballade

Aaaaaah, tout de suite les extrêmes... c’est tellement prévisible les commentaires :)

avatar Lemon19 | 

@en ballade

Et les tiens aussi non ?

avatar thebarty | 

@en ballade

Et tes androphones, Lumia, TV et autres PC, tu sais, ceux que tu achètes car ils sont moins chers que les produits Appl€ et participent donc beaucoup plus au bien-être de ces travailleurs...

avatar bonnepoire | 

Tu veux dire les chinois qui fabriquent pour Nokia, Microsoft et autres appareils Android?
Je te rappelle que la branche Foxconn d'Apple est celle qui paie le plus ses employés.

avatar Lemon19 | 

@House M.D.

Et oui dans un pays d’enfants gâtés, des salariés font grève parce qu’ils ont des iMacs. On croit rêver !

avatar Florian Innocente | 
C'est bien, ce n'est pas PAAAAS DU TOUT un gros raccourci de ce qui est expliqué.
avatar lll | 

En même temps, iMac de 2 ou 3 ans, ça n veut rien strictement rien dire : quelle configurations ? Quels logiciels utilisés au travail ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR