Tarifs douaniers : comment une décision de Trump pourrait faire augmenter le prix des produits Apple

Anthony Nelzin-Santos |

Le candidat Donald Trump a répété « America first » pendant toute sa campagne, le président Donald Trump a présenté hier un projet d’augmentation des droits de douane sur les importations de métaux. Dès la semaine prochaine, les importations d’acier seront taxées à 25 %, et celles d’aluminium à 10 %. Une mesure qui pourrait faire augmenter le prix de nombreux produits — y compris les smartphones, tablettes, et autres ordinateurs.

Face à l’opposition de son propre parti, et plus généralement de la majorité des acteurs économiques, le président américain est passé en force grâce à une disposition d’une loi sur la « sécurité nationale ». « Les gens n’ont pas idée de la manière dont notre pays a été maltraité par les autres pays », a-t-il déclaré, « ils ont détruit l’industrie de l’acier, ils ont détruit l’industrie de l’aluminium, et d’autres industries aussi, franchement. »

L’industrie sidérurgique américaine emploie cinq fois moins de personnes que dans les années 1950, et produit un tiers moins d’acier qu’au début des années 1970. Cette chute s’explique moins par la concurrence internationale que par le développement de nouvelles technologies de production, l’augmentation du recyclage, et la faiblesse de la demande intérieure. De fait, les États-Unis restent le troisième producteur mondial d’acier brut, et le sixième de fonte brute.

Un fournisseur américain d’Apple. Image Apple.

Trump assure pourtant que cette mesure protectionniste permettra le retour de nombreux emplois dans l’industrie. « Vous allez voir plein de bonnes choses arriver » promet-il, et garantit que cette augmentation resterait en vigueur « pendant longtemps ». Orrin G. Hatch, sénateur républicain de l’Utah et président de la Commission des finances du Sénat, parle pourtant « d’une augmentation des taxes dont les Américains n’ont pas besoin et ne peuvent se permettre. »

Sans parler d’éventuelles guerres commerciales qui pourraient avoir des conséquences majeures sur la santé de l’économie américaine, et même mondiale, il faut s’attendre à une augmentation du prix de certains produits finis. Le secteur de l’informatique devrait être touché comme les autres — et particulièrement Apple, qui fait un usage disproportionné de l’acier et surtout de l’aluminium.

D’une manière très naïve, on pourrait croire que l’effet de cette augmentation des tarifs douaniers n’aura aucun effet sur le prix — disons — d’un iPhone, puisqu’il n’est pas fabriqué aux États-Unis. (Et que les produits finis ne sont pas concernés par les annonces de Trump, du moins pas pour le moment.) Ce serait oublier que de nombreux composants de l’iPhone sont fabriqués sur le sol américain à partir d’acier ou d’aluminium. Or plus du quart de l’acier et de l’aluminium utilisés aux États-Unis sont importés, comme le sont 99 % de la bauxite nécessaire à la production nationale d’aluminium.

Un fournisseur d’Apple à Dallas. Image Apple.

Certes, le gros du châssis de l’iPhone est produit en Chine avec des matériaux chinois. Mais tout ou partie des connecteurs d’Amphenol et de Molex ; des puces de Broadcom, d’Intel, de Linear Technology, de Maxim Integrated, de Microchip, d’ON Semiconductor, de Qorvo, de Skyworks Solutions, de Texas Instruments ou de Vishay Intertechnology ; et des verres aluminosilicatés de Corning ; sont produits aux États-Unis avec une partie de matériaux importés. À quelques grammes de métal par iPhone, l’ampleur de l’augmentation devrait se limiter à quelques centimes, et sera absorbée par Apple.

Mais le prix du produit fini ne reflète pas seulement le coût de fabrication : le renchérissement de l’acier et de l’aluminium, c’est le renchérissement de la construction d’un data center ou d’une boutique, le renchérissement des machines-outils et des murs les protégeant, le renchérissement des camions et des avions transportant les produits. Autant de facteurs qui pourraient pousser certains fournisseurs d’Apple à construire de nouvelles usines… en Europe ou en Asie.

Surtout, l’annonce de Trump ne manquera pas d’exacerber les tensions et rapprocher le monde d’une « guerre commerciale », le mot a été lâché par Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie. Fleuron de l’économie américaine, Apple aurait à souffrir d’un renforcement des droits de douane, d’un affaiblissement des accords commerciaux, et plus largement de la défiance envers les États-Unis.

La coupe de poutrelles d’acier dans le data-center d’Apple à Reno. Image Apple.

L’association chinoise des producteurs d’acier parle « d’une décision protectionniste stupide », et l’ancien vice-ministre du Commerce Wei Jianguo menace d’une guerre commerciale ouverte « si Trump persiste ». La Chine exporte peu d’acier ou d’aluminium vers les États-Unis : l’acier provient d’abord du Canada, du Brésil, de Corée du Sud, du Mexique et de Russie, tandis que l’aluminium provient majoritairement du Canada.

Le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, se contente de juger « inacceptable » toute hausse des tarifs douaniers, avec le soutien des producteurs américains qui appellent à une exemption de taxes sur les métaux canadiens. Les avertissements de Pékin ne sont toutefois pas vains : le prix de l’acier dépend largement du niveau de production chinois, sur lequel le gouvernement peut directement influer.

Surtout, la Chine est le premier producteur mondial d’étain et de tungstène, et l’un des principaux producteurs de lithium et de tantale. Le gouvernement chinois pourrait rétorquer avec des mesures sur ces matériaux relativement rares et chers, indispensables à l’industrie informatique, qu’une vingtaine de sociétés américaines raffinent pour les besoins d’Apple et de ses partenaires. Avec un effet beaucoup plus direct sur l’étiquette des produits.

avatar Yohmi | 

C’est une très bonne idée, les produits Apple sont un peu trop bon marché à mon goût.

avatar YSO | 

@Yohmi

C'est pas faux ???
Et vu qu'il n'y aura pas de remplaçant du 5C, cela va nous impacter le porte-monnaie ?

avatar frankm | 

@Yohmi

C'est clair ??

avatar spece92 | 

C’est la fin des délocalisations vous devriez vous réjouir et faire de même : il y a des millions de chômeurs en France depuis des décennies c’est pas la faute à pas de chance.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Si seulement c'était la fin des délocalisations mais j'en doute. La clique qui pilote Trump est constituée de groupes industriels qui vivent de la délocalisation. Ils vont pas se tirer une balle dans le pied. Leur seul problème c'est que leur boy Trump est tellement stupide qu'il peut parfois sous le coup de l'impulsion prendre des décisions totalement irréfléchies.

avatar spece92 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Non c’est plutôt l’Europe qui n’a pas la trempe de prendre le même genre de mesures pour protéger l’acier européen. Les chinois et les russes sont plus pragmatiques.
Si tout le monde faisait comme Trump oui ce serait la fin de délocalisations.

avatar bonnepoire | 

C'est rassurant pour toi de traiter Trump d'idiot? Il est sans doute impulsif et dit des conneries mais dans les faits, toute idéologie mise à part, son bilan n'est pas si mauvais. Encore faut-il arriver à éviter toute réflexion partisane.

avatar Trillot | 

C'est beaucoup trop tôt pour parler de bilan. Attendons 2 ou 3 ans...

avatar stefann | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Lol. Sur le coup de l’impulsion. Comme si vous n’avez pas suivi les campagnes. Pff les snowflakes ont envahi le monde.

avatar spece92 | 

Pas un mot pour les pays du tiers-monde d’où sont extraits ces métaux, c’est pas blood diamonds mais blood oil, blood aluminium, blood tout

avatar frankm | 

@spece92

Comme dans le film Ridicule : "arrêtez c'est terriblement ennuyeux" gloussements...
[second degré]

avatar Anakin | 

Décidément il en rate pas une ce Trumpe...

avatar drudru | 

C’est pas pour dire mais à part sous forme de téléphone, l’aluminium et l’acier des iPhones ne doit pas beaucoup toucher le sol américain. Donc à mon avis ça n’aura aucun effet et on peut compter sur Apple pour s’en assurer.

avatar Doctomac | 

Juste pour vous dire que votre nouveau site web est devenu illisible sur Safari 5.0.6 (Leopard PowerMac G5). LOL

avatar deltiox | 

Meuh non, Apple ne fera jamais ça

Tant que le taux de change officiel, c’est à dire 1$ = 1,2€ ne change pas, tout va bien.
?

avatar LisbethSalander | 

C’est marrant. Les USA font du protectionnisme et cela gêne aucunement, mais qu’un pays fasse de même envers eux et c’est les sanctions qui tombent.
Quand ont USA maltraités dixit Trump, si on devait faire la liste des pays détruit/ renversés/bouleverser par les USA...

avatar vince29 | 

Tout le monde fait du protectionnisme.
Sauf l'Europe.

avatar Septime | 

Enfin une bonne excuse pour qu’Apple augmente ses prix ?

avatar anonx | 

Bon président américain pour les américains... À quand chez nous?

... le bobo européen à dreadlocks doit être en train de vomir... shut the fuck up c'est pas ton président ?

avatar occam | 

@anonx

Pour apporter un peu d'oxygène à votre système, qui semble en hypoxie aigüe :
https://www.economist.com/blogs/buttonwood/2018/03/message-future

avatar anonx | 

@occam

Qui ne cesse de se plaindre ?

Je suis relax moi ?

En parlant d'hypoxie aiguë ?quand est il de presse américaine, de walk street, de la CIA.... ?(sûrement le même groupe d'ailleurs)

À mourir de rire.. ils l'ont mauvaise de voir que la démocratie existe encore et que son peuple n'ait pas choisi Hilarious Clinton ?

occupez vous de votre pays en si grande forme, marionnette de Bruxelles !

#victimedesmedias

avatar occam | 

@anonx

"Je suis relax moi"

Relax ? Oh, bien plus que ça : végétatif.
La faute en incombe sans doute à l'hypoxie devenue chronique. Bruxelles a le bras long...

avatar rikki finefleur | 

les gars , pour une voiture de 37 000 dollars, le surcout serait de 37 dollars.. la matiere premiere représente rien par rapport a l'usinage et aux compsants.

avatar Trillot | 

Ah ben alors, c'est pas la peine de taxer les imports!!!

avatar rikki finefleur | 

Ha bon et que faites vous de l'industrie métallurgique aux US et de ses villes devenues fantômes, ne rien faire ? C'est cela votre solution ?
Trump avait lors de son élection voulu diminuer son énorme deficit commercial.
Et tant pis si cela ne plait pas aux importateurs, dumper ou non.

La france vous savez celle qui prône la mondialisation a tout crin est bien déficitaire, + chômage et dettes énormes, mais manifestement on est sur la bonne voie depuis des années.
Je crois surtout que l'europe n'a aucun courage face aux US et à la chine.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR