Tim Cook affirme qu'Apple pourrait rapatrier son pactole aux États-Unis en 2017

Stéphane Moussie |

Tim Cook a fait un premier pas vers le rapatriement du pactole d'Apple aux États-Unis. Interrogé par la radio publique irlandaise à la suite du démêlé avec la Commission européenne, il a déclaré que l'entreprise avait mis de côté plusieurs milliards de dollars en vue de payer les taxes liées à cette opération et qu'« aujourd'hui, [il dirait] que ce transfert pourrait se produire l'an prochain. »

Image Chris Potter CC BY

Autour de 90 % des réserves d'Apple, qui s'élèvent au total à 233 milliards de dollars, se situent à l'étranger. Jusqu'à présent, la firme a toujours refusé de rapatrier ce pactole en raison d'une taxation jugée trop importante.

« Si nous rapatrions cet argent, nous paierons 35 % de taxes fédérales, plus 5 % de taxes pour l’État, donc cela représente 40 %. Nous ne bougerons pas tant que nous n'obtiendrons pas un taux juste. Il n’y a pas de débat là dessus (…) Ce n’est pas une question d’être patriote ou pas. Ce n’est pas “plus vous payez, plus vous aimez votre pays“ », déclarait encore Tim Cook à la mi-août.

Une porte-parole d'Apple a précisé que les derniers propos du CEO étaient guidés par son optimisme quant à une évolution des règles fiscales américaines l'année prochaine. Il n'a pas précisé quel montant pourrait être transféré.

Par ailleurs, l'ancienne commissaire européenne à la concurrence Neelie Kroes s'inscrit en faux de la décision de Bruxelles sur le remboursement d'Apple de 13 milliards d'euros au fisc irlandais. Dans une tribune publiée dans le Guardian, elle estime que « les États membres de l'Union européenne ont le droit souverain de fixer leurs propres lois fiscales » et que la rétroactivité est « fondamentalement injuste ».


avatar Tournicoti | 

Des fois Tim devrait se taire. En fait ces derniers temps c'est souvent.

avatar MixUnix | 

Le problème, et c'en est un très gros, c'est que la France appartient à l'UE.
Celle-ci décide en tout "ce qui est bon pour l'Europe" des marchés, le reste, les peuples, elle s'en fout.
Seul le marché l'intéresse avec toutes les transactions financières qui font la richesse de certaines élites.
Les travailleurs détachés, les vrais paradis fiscaux dans tous les coins de l'Europe et ailleurs.
Augmentations de TVA, pas grave, les consommateurs payent.
Impôts sur les sociétés, ah ça, non!

avatar yoyo3d | 

Pauvre chou. Ca fait fabriquer par des ptites mains chinoises corvéables à volonté, ça fait des marges de 40% et ça se paie le luxe de se plaindre de payer trop d impôts.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Et Neelie, elle a touché combien pour sa tribune qui tombe à pic?! En gros elle justifie son incompétence????

avatar cv21 | 

Quand je lis le titre de l'article je me dis que le grand gagnant ce sont les Etats-unis qui, me semble-t-il, ont réussi à obtenir ce qu'ils demandaient.

Sinon, vu que la procédure pour régler le conflit avec l'UE risque de durer 4 ans, sur quelle base Apple va imposer désormais ses bénéfices en Europe ?
L'entreprise peut-elle continuer sur la base qui lui semble légitime et légale ou l'entreprise doit-elle se conformer à ce qui lui est exigé par l'UE dès maintenant ?

avatar TotOOntHeMooN | 

Il est surtout énervé car il a apris qu'il payait 0,005 %, alors qu'il pensait bien être à 0% ! MDR

avatar CNNN | 

L'Irlande est libre d'appliquer le taux de 0.0005% , la condition que toutes les autres entreprises aussi.
Il n'est pas juste pour les concurrents de ne pas assujéti au même taux.
On peut aussi trouver étrange qu'Apple déclaré la France comme ne représentant que 1,4% du marché européen..

avatar ddrmysti | 

Bof, en france on trouve normal qu'ne personne qui touche 1€ de plus qu'une autre soit taxé à 75% et pas l'autre, et que l'emplois de la personne influe sur son taux d'imposition. Donc je ne vois pas en quoi c'est choquant qu'une entreprise qui rapporte déjà un gros paquet à l'état par différentes taxe puisse payer moins sur une autre.

avatar Jetsurfer | 

Tim Cook étant à 10.000% le CEO des actionnaires de chez... AAPL et non des "utilisateurs" et "clients" de chez...Apple risque tout simplement en une semaine d'avoir réduit à néant l'image d'Apple.
Il aura aussi perdu pas mal de clients et de se mettre au final à dos... et c'est un comble "ses actionnaires".
En effet refuser au final de payer le taux "irlandais" à 12,5% comme les autres sociétés semble "logique", et pas "son arrangement" avec l'Irlande car l'Europe a certaines règles même si elle n'est pas... parfaite.
- Jean-Claude Juncker... ( Président de la Commission Européenne, ex premier Ministre du Grand-Duché du... Luxembourg )
- "Super Mario" Mario Draghi Président de la BCE (ex membre de... Goldman Sachs)
- Neelie Kroes qui le défend et pour cause (ex Commissaire à la Commission Européenne à la... concurrence) qui le 22 mars 2016 a rejoint le conseil d'administration de Salesforce, une entreprise américaine spécialisée dans le cloud. Elle siège aussi depuis 2016, au Comité de conseil en politique publique d'...Uber. Pas étonnant qu'elle n'a pas envie de voir Apple comme "exemple" pour les autres par la suite.
Lorsqu'on paye 0,005% en 2014 alors que la plupart d'entre nous c'est deux chiffres... avant virgule Tim ( oui tu as bien lu ) "fanboy" d'Apple ou pas.

Si Tim Cook était logique, il...démissionnerait.
Vu le manque de sang froid, d'...éducation affiché cette semaine envers une autorité qui représente désolé "notre" continent ( et oui Tim l'éducation ne "s'achète pas" avec ou sans "tes actionnaires" dividendes versés ou... pas).
Le jour ou le pactole AAPL sera rapatrié dans ton pays, et que tu auras payé tes taxes aux... U.S.A. ( ton pays et donc pas... l'Europe ) avec ou sans soutien... politique à ton... "taux acceptable".
Tu te diras simplement : purée au final les utilisateurs Mac ( la base de mes "clients" ) méritaient mieux que tout cela car eux étaient toujours là et attendaient et je ne l'ai pas... écoutés : Errare humanum est

avatar smog | 

Ca devrait faire réagir les "French-bashing" addicts qui disent toujours que la France fait "fuir" les entreprises à cause de sa fiscalité. L'exemple est édifiant avec les Etats-Unis.

avatar alargeau (non vérifié) | 

@ NOTI93

« Je suis pleinement satisfait de tous ces produits depuis tout ce temps et il semble que l'on soit des millions à travers le monde quand on considère le volume des ventes. »

La qualité n'a aucun rapport avec le problème de ces derniers jours. Tout le monde sait qu'Apple fait de bons produits, la question n'est pas là.

« Alors peut être sommes nous des millions de c*ns pour te citer à nouveau mais j'ai quand même un doute ! »

Qui a dit qu'acheter Apple est acheter juste ? Et surtout qui a dit que la majorité avait nécessairement raison ?

avatar FollowThisCar | 

A en lire les commentaires sur les sites américains, il n'y a pas qu'une réaction négative typiquement franchouillarde.

La Pomme a peut-être des raisons valables de refuser le remboursement à l'Irlande. Mais c'est l'attitude hautaine et méprisante de Tim qui est inqualifiable et inacceptable. Piètre psychologue, il ne pouvait mieux faire pour se mettre lui-même des bâtons dans les roues. Et Apple peut maintenant s'attendre à des représailles féroces de tous ceux qui se sentent blessés par son "political crap".

avatar dvd | 

Je ne comprends pas l'objectif de cette lettre. pourquoi parler à la communauté Apple, que pouvons nous y faire ??
le consommateur lambda dira qu'Apple fait des produits pour les riches (n'en déplaise), les plus au fait diront qu'ils ont plus de 250 milliards de cash. La bataille de l'opinion est d'ores et déjà perdue selon moi. Si l'on rajoute qu'en ces temps difficiles les grosses boites usent et abusent de techniques pour ne pas payer d' impôts, 13 milliards c'est quand même pas mal...
Bref, ta lettreTim, elle ne sert à rien, sinon attiser la haine envers ta société et augmenter la mauvaise image qu'apple à ces derniers temps.
Enfin, tant mieux si tu rentres aux USA. Il me semble qu'ils en veulent aussi à ton argent...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR