Caltech porte plainte contre Apple pour infraction à des brevets Wi-Fi

Mickaël Bazoge |

Le California Institute of Technology (Caltech) a déposé des plaintes la semaine dernière ciblant Apple et Broadcom, accusés d’avoir enfreint quatre brevets concernant des technologies liées au Wi-Fi. Accordés entre 2006 et 2012, ces brevets touchent aux systèmes IRA/LDPC qui améliorent les taux de transmission de données et leurs performances. Ces technologies sont implémentées dans le 802.11n et 802.11ac, des standards utilisés par Apple dans ses produits.

Caltech vise des iPhone (depuis le 5), des iPad (depuis l’Air) et des iPad mini (depuis le 2), ainsi que l’Apple Watch et le MacBook Air. Ces appareils exploiteraient les brevets de l’institut sans autorisation (est-ce la raison pour laquelle Apple a récemment retiré de la vente ses bornes AirPort Extreme et Time Capsule ?).

Broadcom fait aussi l’objet d’une plainte, l’entreprise fournissant à Apple ses puces Wi-Fi. Caltech réclame de la justice une injonction permanente contre la vente aux États-Unis des produits incriminés, ainsi que des dommages et intérêts.


Source
avatar Ken-de-barbie | 

de mieux en mieux 

avatar XiliX | 

Je ne comprends pas ? Les puces Broadcom sont utilisés par Apple.
Broadcom est attaqué et Apple aussi ?
Si j'achète l'iPhone je serais attaqué aussi pour violation des brevets ?

Ça veut dire professionnellement, j'utilise des puces WiFi Broadcom dans mes appareils mobiles que je développe, je risque d'être attaqué aussi ?
Je trouve ça injuste dans le sens où pour une utilisation, le brevet utilisé est payé deux fois

avatar oomu | 

éventuellement oui.

Apple c'est + juteux, c'est tout.

avatar byte_order | 

Apple est attaqué pour bloquer la vente des appareils enfreignant leur brevet.
Broadcom est attaqué pour utiliser sans licence une technique couverte par leur brevet.

Si seul Broadcom était attaqué, les produits disponibles sur le marché utilisant sans droit ce brevet continueraient à se vendre par milliers/millions, creusant encore plus le manque à gagner.

Si seul Apple était attaqué, Apple pourrait faire valoir qu'ils ne sont pas ceux qui violent le brevet mais leur fournisseur, Broadcom.

En attaquant les deux en même temps, ils mettent la pression sur le plus puissant pour accélérer la résolution du conflit plus rapidement.

avatar Silverscreen | 

Et puis vu le nombre de fabricants utilisant du Broadcom, c'est la guerre avec toute la Sillicon Valley. Et aussi, pourquoi aussi tard (il y a du broadcom dans les produits wifi Apple depuis une bonne décennie) ?

Ça doit être plus subtil le brevet que ce qu'il parait...

avatar _Teo_ (non vérifié) | 

Les règles entourant les brevets devraient être revues c'est du grand n'importe quoi... Qui dit que demain on devra pas payer une redevance pour avoir le droit de vivre... Ah!? On me souffle que c'est déjà le cas...

avatar deltiox | 

@_Teo_ :
Oui c'est en cours pour les graines et les brevets sur le "vivant" et tout ce qui touche de près ou de loin à l'agriculture.

C'est un vrai problème pour ceux qui veulent s'alimenter sans OGM ET avec des plantes qui se reproduisent toutes seules.

Bientôt pour vivre/manger, il te faudra une licence... Et gare à toi si tu veux vivre de ce que tu planterais

:-(

avatar umrk | 

Le principe des procès aux US, c'est de taper, non pas sur le responsable, mais sur celui qui a les poches les plus profondes ....

avatar oomu | 

la question s'est déjà posé y a longue date avec des projets opensource/libres/android/etc.

Qui est le "responsable" (comme vous dites) ? Celui qui a mis en oeuvre une éventuelle technique brevetée dans un projet industriel ouvert à tous mais non vendu, ou celui qui l'utilise et le met en oeuvre au sein d'un produit commercial vendu et qui rapporte ?

-
L'une des positions de principe du W3C était de refuser de normaliser dans HTML et consorts tout ajout nécessitant un brevet sous licence d'un des contributeurs ou non du W3C. (à moins que le dit brevet soit mis dans un équivalent du domaine public ou de licence gratuite pour tous)

Une position que Microsoft et Apple entre autre n'ont eu de cesse d'essayer d'affaiblir.

Car ces entreprises ne sont pas dérangées par les "procès" : c'est leur environnement normal.

avatar Nesus | 

C'est quand même beau d'être attaquer pour utilisation d'une norme.

avatar oomu | 

C'est tout le problème des standards perclus de techniques brevetés et des licences dites "RAND" (un des terme les plus fourbes qu'ait inventé l'industrie).

-
ho ne vous inquiétez pas pour Apple. Sa taille et son influence sont telles que ça se résout par des procès croisés, échanges d'argents et/ou technologies. Pire: cela lui convient. Comme la plupart des sociétés informatiques, elle ne demande en aucun cas un affaiblissement des lois protégeant la propriété intellectuelle.

avatar noooty | 

American's story...
Ou l'histoire de la mafia...

avatar Macuserman | 

Y'a énormément de bêtises qui sont dites dans certains commentaires.

Vous savez ce que c'est Caltech sans Wikipédia ?!
Ils ont des poches hyper profondes aussi et sont subventionnés à coup de millions de dollars par des anciens de chez eux.

S'ils font de l'argent tant mieux mais d'un autre côté on peut leur faire confiance vu la manne de génies qui y étudient ils doivent bien avoir été enfreints.

Arrêtez de chercher le patent troll là où il n'y en a pas ...

avatar Moonwalker | 

C'est clair que CalTech ce n'est pas du patent Troll. Et la plaintes est déposée en Californie, entre gens "sérieux".

Mais enfin, le 802,11n et ac, ce n'est pas du FRAND ces choses là ?

Et puis aussi, n'est-ce pas plutôt de la responsabilité de Broadcom s'il y a eu une indélicatesse vis-à-vis des brevets de CalTech dans ces puces ?

J'ai l'impression que l'attaque contre Apple est pour l'inciter à contraindre Broadcom à un accord.

L'affaire se règlera autour d'une table, pas dans un prétoire.

avatar XiliX | 

"C'est clair que CalTech ce n'est pas du patent Troll. Et la plaintes est déposée en Californie, entre gens "sérieux".

Mais enfin, le 802,11n et ac, ce n'est pas du FRAND ces choses là ?

Et puis aussi, n'est-ce pas plutôt de la responsabilité de Broadcom s'il y a eu une indélicatesse vis-à-vis des brevets de CalTech dans ces puces ?

J'ai l'impression que l'attaque contre Apple est pour l'inciter à contraindre Broadcom à un accord."

C'est dans ce domaine là que leur action ressemble à du patent troll

CONNEXION UTILISATEUR