Pour Bruce Sewell, la sécurité d’iOS n’est pas un argument marketing

Mickaël Bazoge |

Après le témoignage de James Comey devant la commission judiciaire de la Chambre des représentants, c’est Bruce Sewell, vice-président d’Apple et conseil juridique de l’entreprise, qui était amené à dire le fond de sa pensée sur l’affaire qui empoisonne Apple face au FBI. Le directeur du Bureau a laissé entendre que l’affaire de San Bernardino pouvait créer un précédent, à la grande crainte de Tim Cook (lire : James Comey admet une erreur du FBI, mais veut qu’Apple ouvre la porte).

Bruce Sewell.

Bruce Sewell n’était pas seul, puisque Cyrus Vance, procureur de New York, et Susan Landau, professeure à l’institut polytechnique du Worcester, sont également présents devant les représentants américains. Avant un discours liminaire que l’on peut consulter ici, le vice-président d’Apple a dû gérer un petit problème technique : son iPad Pro est tout simplement tombé en panne ! Il a donc dû sortir les bonnes vieilles feuilles de papier.

Sewell attaque bille en tête en reprenant une phrase prononcée plusieurs fois par Tim Cook : « Apple n’a aucune sympathie pour les terroristes ». Puis il est revenu sur un des arguments utilisés par la justice US : dire des fonctions de sécurité d’iOS qu’il s’agit d’un argument marketing « fait bouillir [son] sang ». « Ce n’est pas un problème marketing, c’est une manière humiliante de qualifier l’autre partie », a-t-il affirmé.

Il est toutefois un peu difficile de prendre cette explication comme argent comptant. Dans une autre affaire (qui s’est soldée par une victoire pour le constructeur), Apple expliquait que la forcer à « extraire des données (…), sans ordre juridique valable pour le faire, pourrait menacer la confiance qu'il y a entre Apple et ses clients, et ternir significativement la marque Apple » (lire : Les agissements troubles du FBI contre Apple). C’est donc que la sécurité compte aussi comme du marketing.

Le FBI demande une porte dérobée dans l’iPhone : cela affaiblirait la sécurité pour tous les utilisateurs, estime-t-il. « Des dizaines ou des centaines de millions d’Américains seraient vulnérables. Mais les terroristes ne seront pas affectés ». Et si jamais le FBI obtenait cette porte dérobée, très rapidement d’autres pays demanderaient un tel accès.

Cyrus Vance.

Cyrus Vance, en sa qualité de procureur de l’État de New York, se place du côté du FBI. Les criminels « nous rient au nez parce qu’ils savent qu’ils peuvent comploter à l’ombre du gouvernement, en utilisant des produits Apple ». Il a également indiqué que dans son bureau, il y a 205 iPhone bloqués qui retardent des enquêtes. Et pour lui, la solution ne peut pas être du cas par cas, smartphone par smartphone.

Un des représentants a prévenu Apple que l’entreprise n’appréciera pas la solution de chiffrement que proposera le Congrès, si elle s’entête à dire « non, non, non, non » et qu’elle n’avait rien de « positif » à dire sur le sujet.

avatar reborn | 

les solutions aux problèmes du monde se trouvent donc dans des iPhones ? intéressant..

Sinon je comprend pas le concept de crier sur tout les toits qu'ils sont incapable d'accéder au contenu d'iOS. C'est très intelligent de leur part.

avatar Minileul | 

@reborn :
Ça peut être très intelligent en effet si l'inverse est vrai :-)

avatar frankm | 

Et du coup ça devient un argument marketing pour Apple !

avatar Doctomac | 

Et bien, quelle histoire !

Il faudrait en faire un film (à coup sûr il sera plus passionnant que le dernier film Jobs).

avatar iYoung | 

@Doctomac :
Hahahaha c'est clair

avatar Powerdom | 

Je suis perplexe. Certains jours je me dis qu'apple a raison d'autre fois non...

avatar Domsware | 

Ben voilà : Tim Cook avait indiqué cela dans sa lettre ouverte, la création de portes dérobées.

avatar rikki finefleur | 

Domsware
tu voudrais des zones de non-droit ?
Tout objet doit etre "perquisitionnable", c'est plus que souhaitable, ou alors ce sont des zones de non droit avec tous les effets induits qui en découleront. C'est un choix.

Reste a trouver une solution modéré et middle , mais certainement pas des objets hors d'atteinte aux yeux d’enquêteurs ou de la justice. Sinon justice ne pourra être rendu correctement.

avatar reborn | 

je t'en pris, va donc perquisitionner un cerveau pour voir si la vérité s'y trouve

"Sinon justice ne pourra être rendu correctement."

Les erreurs judiciaires (manipulations) cela arrive bien plus souvent que tu ne peux le croire, surtout aux US.

avatar Domsware | 

@rikki finefleur :
Zone de non droits ? De quoi parles-tu ?
Il est question d'un appareil qui contient des données privées.

Tout comme ce que recèle l'esprit d'un être humain. Mais peut être doit-on autoriser tout ce qui est possible pour obtenir ce qu'il a dedans aussi.

La zone de non-droits c'est justement ce que la partie adverse veut créer en annihilant les droits des citoyens américains en se plaçant au dessus des lois.

avatar Billytyper2 | 

@Domsware :
Alors que des zones de non-droit, ils en font quand ça les arrange...Guantanamo etc...

avatar reborn | 

tu laisserais la police explorer le trou de cul de ta fille car c'est une zone de non droit, et cela sans y montrer la moindre d'opposition ?

PS: en France je connais des gens qui se sont fait tâter les couilles et trou de cul en direct dans la rue pour "soupçon" de possession de stupéfiants.

avatar Zara2stra | 

PS: en France je connais des gens qui se sont fait tâter les couilles et trou de cul en direct dans la rue pour "soupçon" de possession de stupéfiants

Et alors ? C'est la loi, et c'est encadré. Si tu n'as rien a te reprocher tu n'as rien a craindre.
Par contre si tu as une attitude pas tres clean, que tu as un air louche ou bizarre, que tu es un peu aggressif, ou que tu sembles venir de pays à risque et bien oui cela t'arrivera et si tu es intelligent tu comprendras que c'est pour le bien commun, et tu ne t'offusquera pas de cela.

avatar Billytyper2 | 

@Zara2stra :
Hé ben, régale toi, paye ta fouille au corps;)

avatar Billytyper2 | 

@reborn :
Si c'est au cap d'agde, c'est normal;)

avatar Sokö | 

@reborn :
« PS: en France je connais des gens qui se sont fait tâter les couilles et trou de cul en direct dans la rue pour "soupçon" de possession de stupéfiants. »

Vous fréquentez de drôles d'oiseaux, on dirait.

avatar Jeckill13 | 

@rikki finefleur :
Et si un jour au nom du gouvernement les libertés fondamentales comme par exemple la liberté d'expression, de religion, d'orientation sexuelle était atteint ? Et sous prétexte de sécurité nationale le contenu de son téléphone était examiné et que la personne se trouve en prison ? Exécutée ? Pour avoir parlé de Dieu, d'homosexualité ou s'être exprimée contre son gouvernement ?

avatar rikki finefleur | 

Jeckill13
C'est le rôle du législatif de protéger les citoyens et d'assurer leurs libertés.
Avant les téléphones, documents, vidéos , courrier n'étaient pas cryptées et toutes ces causes existaient.
La différence, c'est que si tout devient crypté, le législatif et les forces destinés a protéger les citoyens, deviennent beaucoup moins opérants dans de nombreuses circonstances d'actes criminels ou de protection.

Et je ne suis pas sur, que si un homosexuel vient a se faire tabasser, l'action de la police pour retrouver les agresseurs soit plus efficace avec des téléphones et/ou communication cryptés.

avatar Un Type Vrai | 

"Avant les téléphones, documents, vidéos , courrier n'étaient pas cryptées"

SIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

C'est même la PREMIERE chose qui est faite.
La "solution finale" c'est du cryptage.
"Nous on commence" c'est du cryptage.
Les français parlent aux français,
Le Chiffre de César (pour montrer que ça ne date pas d'hier)
et les "gros mots" souvent dérivé du langage des malandrins...

Bref, théorie démontée, NEXT

avatar Sokö | 

@Jeckill13 :
Faut pas être exagérément parano.

avatar Jeckill13 | 

@Sokö :
Va faire un tour sur le site de reporters sans frontière …

avatar Billytyper2 | 

@rikki finefleur :
Pas de porte dérobée, ça paraît évident...tu as une porte secrète chez toi que tu ne connais pas, et, par où tout le monde rentre?

avatar frankm | 

Oui toutes tes ouvertures s'ouvrent en moins de 2 minutes et ta baraque visitée et vidée en 15.

avatar Un Type Vrai | 

1) Tu connais tes ouvertures
2) Il y a effraction, tu sais qu'on est entré chez toi.
3) Ce n'est pas légal de passer en force par une ouverture

La vraie analogie c'est de distribuer des clés qui ouvrent n'importe quelle serrure et prier pour que :
- Personne de mal intentionnés ne s'en serve
- Le pouvoir en place (qui change régulièrement) ne te considère jamais comme un danger
- Les autres gouvernements / Pays etc ayant accès à ces clés ne s'en servent pas pour changer le pouvoir en place.

avatar Un Type Vrai | 

Donc tu es envoyé le double de tes clés de ton logement à la gendarmerie, au FBI et au gouvernement chinois.
Qu'on puisse perquisitionner chez toi sans soucis.

Ou alors tu ne comprends pas l'enjeu ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR