Tim Cook : sans vie privée, « nous risquons notre mode de vie »

Anthony Nelzin-Santos |

Sans surprise, Tim Cook n’a pas fait de déclaration fracassante lors du sommet de la Maison-Blanche sur la cybersécurité et la protection du consommateur. Il a toutefois rappelé l’engagement d’Apple en matière de protection de la vie privée : « le respect de la vie privée et la sécurité sont au cœur de chacun de nos produits et de nos services. »

« La confiance de nos clients vaut plus que tout au monde à nos yeux », assure-t-il : « il nous a fallu des décennies pour gagner cette confiance. » Une confiance qu’il compte conserver en continuant à promouvoir le chiffrement des données, aussi bien en local avec FileVault que dans le nuage avec iCloud. « Nous avons conçu les standards les plus exigeants de l’industrie », dit-il en égratignant ses concurrents plus complaisants, « et nous comptons bien poursuivre. »

L’un de ces standards est Apple Pay, une technologie « bien plus sécurisée qu’une carte bancaire à bande magnétique » et plus respectueuse de la vie privée du client. Le gouvernement fédéral lui-même a d’ailleurs adopté Apple Pay, s’est félicité Tim Cook : le système Direct Express, notamment utilisé pour le versement des pensions des anciens combattants et le règlement des frais médicaux, s’intégrera bientôt à l’iPhone.

Seul CEO ayant répondu à l’invitation de Barack Obama, il a parfois pris des accents jeffersoniens, assurant par exemple que « la sécurité et la commodité pouvaient travailler de conserve. » Il explique :

Les gens nous ont confié leurs informations les plus personnelles et les plus précieuses, et nous ne leur devons rien de moins que la meilleure protection que nous pouvons leur offrir. […] Nous devons y parvenir. L’histoire nous a montré que le sacrifice de notre droit à la vie privée peut avoir des conséquences terribles.

Autrement dit, que nous n’ayons rien à cacher ne veut pas dire que nous devions tout divulguer. « Nous pouvons concevoir un monde où la vie privée est respectée qui soit aussi un monde où la tâche des criminels est compliquée », dit-il dans une réponse à peine voilée au directeur du FBI, qui assimile le chiffrement à une assistance aux « kidnappeurs, terroristes et criminels » de tout poil.

Tim Cook se dit prêt à assister la Maison-Blanche et le Congrès dans une réflexion sur le sujet.

avatar béber1 | 

entre le respect de la vie privée, la confidentialité des documents privés souhaitée et garantie, les promesses faites dessus...
et le monde des technologies numériques, avec leurs infinies et incessantes potentialités de contournements des barrières et d'accès aux données, il y aura toujours un hiatus, et donc aucune assurance absolue.

Car personne ni aucune entreprise pourra donner une quelconque garantie définitive sur le sujet.
Même s'il y a une bonne foi ou un opportunisme commercial derrière.

Il faudra vivre avec cet état de fait, et ne pas -autant que possible- numériser, communiquer ou mettre en réseau ce que l'on veut garder essentiellement pour soi et ses proches.

Et vues les évolutions, on peut dire sans que ce soit d'un pessimisme absolu...que c'est mort.

C'est par l'intransigeance de tous sur ce sujet, chacun à son niveau, par le militantisme ou le vote en faveur de règles, par des groupes de pressions divers, par l'adaptation des législations successives sur le respect de la vie privée et des libertés, et par le soucis vigilant de leurs applications, etc. que l'on pourra espérer éviter que certaines graves dérives, toujours renaissantes, deviennent grandissantes et critiques.
C'est à mes yeux la seule position lucide et responsable possible.

j'aurais dû faire de la politique finalement

avatar gwen | 

@béber1 :
En effet, tu aurais dû faire de la politique. Tu parles longtemps pour ne rien dire d'autre que des lieux communs.

avatar béber1 | 

qu'il est nécessaire souvent de rappeler

avatar feefee | 

@gwen :

"En effet, tu aurais dû faire de la politique. Tu parles longtemps pour ne rien dire d'autre que des lieux communs."

Pour certains ça peut être les lieux communs pour d'autres pas .
Mais...
C'est toujours mieux que te parler vite sans réfléchir ... Hein ?

avatar CountDown | 

Bel esprit que de poster pour saquer sèchement un commentaire.
Je suis d'accord avec ce qu'il a dit. Et il faut le rappeler.

avatar Stardustxxx | 

"Nous pouvons concevoir un monde où la vie privée est respectée qui soit aussi un monde où la tâche des criminels est compliquée"

Est ce que la vie privée des criminels est différente d'un autre homme ?

On peut être criminel pour un état et pas pour un autre, les lois sont différentes.

Vie privée veut bien dire ce que ca veut dire : privée, cela veut dire que personne n'a le droit le la connaitre sans notre consentement.

Et puis, maintenant que l'on sait que la NSA (ou equivalent dans les autres pays) peuvent intercepter toutes les communications electroniques, les criminels ne vont pas utiliser des services par lesquels ils sont écoutés, donc au final ca sert pas a grand chose, a part donner trop de pouvoir a l'état.

avatar FreeDa | 

"« le respect de la vie privée et la sécurité sont au cœur de chacun de nos produits et de nos services. »

Franchement il y a des gens qui croient à ca !

avatar demop | 

@FreeDa :
Oui moi

avatar PtitePomme | 

@FreeDa :
est ce que tu as déjà entendu Apple s'est fait pirater iTunes avec des milliers de carte bleue enregistrée ?

avatar Billytyper2 | 

@PtitePomme :
On parle du site, pas des devices et leurs données!
Mais rien n'est sûr à 100%. Certains sont plus près que d'autres.
Pour la carte bleu sur iTunes, bah vaut mieux se prendre une carte iTunes.

avatar Sokö | 

@FreeDa :
Moi, je le crois.

avatar eastsider | 

@FreeDa :
Moi aussi

avatar RDBILL | 

que nous n’ayons rien à cacher ne veut pas dire que nous devions tout divulguer.

N'est ce pas M. Éric Schimdt de la Sté Google qui disait justement cela il y a quelques années.
Si vous n'avez rien à cacher, alors peu vous importe la question de la vie privée !

avatar Jamseth | 

Habile Tim Cook.

avatar jipeca | 

« La confiance de nos clients vaut plus que tout au monde à nos yeux », assure-t-il : « il nous a fallu des décennies pour gagner cette confiance. »...

Et moins de cinq ans pour tout foutre en l'air... Un record.

avatar béber1 | 

et moins d'un neurone pour commenter.

On peut aller loin comme ça en sentences faciles.
Si tu estimes que Apple a foutu en l'air en 5 ans (pourquoi 5? ) la confiance de ses clients, dis nous pourquoi et comment, l'ampleur de la défection, que sais-je

avatar jipeca | 

Oh ben il suffit de lire et d'écouter. Mais bien sur faut en avoir envie. C'est bien sur beaucoup plus facile quand on ne veut pas savoir, type fanboy beat, les yeux cernés de plaisir rien qu'en regardant le mot "apple".

Il y a en effet ce qui est mon avis, mais il y a surtout ce que pense la grande majorité de ceux qui s'intéressent, un peu, à ce qui les entourent. Faut sortir un peu tout de même.

Ceci dit, si tu penses le contraire, gand bien te fasse, continues !

avatar Trillot | 

Tu n'as pas répondu à la question, tu bifurques parce que tu ne sais pas quoi dire!

avatar jipeca | 

ben c'est que tu ne sait pas lire alors !

avatar Average Joe | 

je confirme que tu n'as pas répondu à la question.

avatar béber1 | 

Je pense même pas le contraire.
Sur la direction que prendrait Apple depuis quelques années, j'attends d'en voir plus, estimant qu'il est encore tôt pour se prononcer.

Pour l'instant je ne vois pas grand chose qui trancherait avec ce que j'ai connu dans les grandes lignes de la politiques Apple.

Sur les problèmes sur OS X, j'en ai connus puisque j'y suis depuis Cheetah 10.0.
Il m'a fallu attendre 10.2.8 fin 2002 pour que je puisse commencer à bosser dessus et quitter le plantogène Mac OS 9.
Les galères j'en ai connues, les prix hauts aussi.
Certains ici se rappellent-ils bien les prix des Power Mac (s'il y a eu un succès des clones, ce n'est pas pour rien), ou même d'un Quadra dans les années 90?

Par ailleurs, j'ai déjà commencé à émettre des pseudo-crtiques sur une politique de Cupertino qui serait plus pragmatique qu'avant, ce qui aurait des qualités (iPad mini, iPhones plus grands) mais qui aurait aussi des défauts dans des suivismes commerciaux (comme sur l'aWatch).
Mais là encore il ne sagit que des suppositions approximatives et d'analyses subjectives qui demanderaient à être vérifiées par la suite.
On verra.
Je préfère encore enrober tout ça par de la prudence et du conditionnel, plutôt que de céder facilement à des considérations ou des sentences rapides.

Donc, si tu estimes que Apple a cassé en 5 ans la confiance qu'elle avait acquise avec ses clients, je voudrais bien savoir comment, sur quelles bases vérifiables et avec quel impact visible.
C'est possible, donc cela m'intéresse.

Si cela ne repose que sur une émotion, et si ce n'est finalement qu'un avis sur un ressenti personnel et non étayé sur des éléments factuels plus larges, ok
je note alors pour l'avenir que tu parles surtout pour toi.

avatar feefee | 

@béber1 :

Tu ne peux pas être objectif vu que tu es un fanboy enfin .. :-)
C'est la condition sine qua none pour disqualifier tes propos .

Bon heureusement que beaucoup d'autres te lisent et t'approuvent sans pour autant réagir :-)
La majorité silencieuse :-)

Les râleurs l'ouvrent toujours donc c'est facile d'en estimer leur nombre ...

avatar béber1 | 

;-)
Evidemment, ça va bientôt faire 20 ans que je suis un fanboy partial et conditionné.
Comme toi non?
oui, tu me sembles bien grillé toi aussi. On est pas mal à être charbonnisés ici

Alors on doit vieillir
et à force de lire des mêmes rengaines, en arriver immanquablement à radoter des mêmes évidences insupportables.

Sans doute dans le candide espoir d'essayer, sur des bases supposées partagées et communes, de recentrer tant soit peu les débats.
et que les échanges soient moins l'expression de tristes défouloirs sans trop d'esprit ou d'humour que de vrais réflexions ou de vraies joutes jubilatoires.

Tenaces illusions

avatar feefee | 

@béber1 :

"et que les échanges soient moins l'expression de tristes défouloirs sans trop d'esprit ou d'humour que de vrais réflexions ou de vraies joutes jubilatoires."

Oui et c'est toujours une minorité qui veut fait croire qu'elle est majoritaire dans son mode de pensée .
Et quand je parlais de majorité silencieuse , et pour preuve, il suffit de regarder les pseudos des 300 participants au jeu concours d'aujourd'hui .. 95 % des pseudos ne participent jamais aux discussions...

avatar Domsware | 

@jipeca :
Lire quoi ? Écouter quoi ? Et qui ?
Des sources et des preuves vérifiables et quantifiables pour étayer tes propos.

Et puis celui qui n'est pas d'accord avec toi 1/ a forcément tort et 2/ est un fanboy illuminé qui ne sort pas de sa coquille.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR