Optimiste, Carl Icahn demande à Tim Cook de racheter encore plus d'actions

Stéphane Moussie |

Carl Icahn a encore sévi. Dans une longue lettre ouverte, il exhorte une nouvelle fois Tim Cook à revoir à la hausse le programme de rachat d'actions et décrit l'agenda d'Apple pour les années à venir tel qu'il aimerait le voir.

Il y a un peu plus d'un an, l'investissement surprise et massif d'Icahn faisait grimper l'action d'Apple de plus de 4 %. Depuis, l'homme d'affaires n'a de cesse de vouloir faire augmenter le programme de rachat d'actions —  et donc la valeur de son portefeuille. Tour à tour amical puis menaçant avec Cook, il a eu en partie ce qu'il voulait puisque le conseil d'administration a voté une augmentation de ce programme au printemps, le faisant passer de 60 à 90 milliards de dollars. Sans compter sur le split qui a eu l'effet escompté puisque la cotation n'a jamais été aussi haute que ces dernières semaines.

Icahn radote

Mais ce n'est pas suffisant pour Icahn. « Nous croyons qu'Apple reste largement sous-évaluée », radote-t-il dans une lettre ouverte cosignée par deux de ses associés, Bret Icahn, son fiston, et David Schechter. Les trois hommes estiment qu'AAPL devrait être à 203 $, soit rien moins que le double du cours actuel.

« Nous vous demandons simplement de convaincre le conseil d'administration de racheter beaucoup plus d'actions, et plus rapidement », quémande le trio qui ne manque pas de rappeler qu'il est en possession de 53 millions d'actions. Pour appuyer leur requête, les hommes pressés font valoir qu'Apple a toujours une réserve d'argent colossale qui s'élève à 133 milliards de dollars.

La solution préconisée est la même que depuis le départ : une offre publique de rachat d'actions de plus grande envergure. Une opération de ce type renforce les actionnaires en place, puisqu’il y a moins d’actions sur le marché. Cela a principalement deux conséquences : d'une part, l'augmentation mécanique du bénéfice net par action, et donc le dividende versé. D’autre part, une action qui grimpe automatiquement.

Icahn assure qu'il ne demande pas cela pour s'enrichir personnellement — ce serait mal le connaître —, mais pour faire monter le cours de l'action au niveau où il devrait être. « Afin de désamorcer toute critique cynique que vous pourriez entendre quant à notre requête [...] nous nous engageons par la présente à ne pas soumettre la moindre de nos actions si la société s'engageait dans quelque forme que ce soit d'appel à l'épargne à quelque prix que ce soit. »

Un cahier de doléances

Dans la lettre publiée aujourd'hui, Icahn ne montre pas les crocs comme il sait pourtant si bien le faire. Non, il caresse Cook dans le sens du poil et le félicite chaleureusement après le lancement réussi de l'iPhone 6 et de l'iPhone 6 Plus.

De fait, les louanges pleuvent tout au long de cette lettre qui est aussi un cahier de doléances. Les hommes d'affaires égrainent chaque catégorie de produits en faisant part de leurs prévisions, toujours optimistes, et de leurs conseils quand ils jugent bon de le faire.

Les iPhone 6 ? De formidables smartphones qui vont tailler des croupières à Android — Cook est du même avis. Pour Icahn, l'iPhone est le smartphone haut de gamme par excellence, avec tout ce que cela signifie au niveau financier : une marge haute et une forte image de marque. Le classement Interbrand paru aujourd'hui va d'ailleurs dans ce sens en désignant Apple comme la marque la plus puissante au monde.

Selon le milliardaire, ce positionnement haut de gamme est inaccessible pour Google, le plus sérieux concurrent de Cupertino, en raison de son modèle économique basé sur la publicité et de certains de ses partenaires Android qui font du low-cost.

Icahn est bien obligé de reconnaître que l'année 2014 de l'iPad est, elle, décevante (les ventes ont chuté au deuxième et au troisième trimestres fiscaux), mais cela n'entame pas son optimisme. Il croit à un rebond l'année prochaine grâce à l'iPad Pro (la tablette de 12,9 pouces qui fait régulièrement l'objet d'indiscrétions) et au partenariat noué entre Apple et IBM. Deux facteurs qui vont entraîner une hausse du chiffre d'affaires de l'iPad de 13 % pour l'année fiscale 2015 selon lui.

Le trio se risque à des prédictions sur les ventes d'Apple Watch. Compte tenu du fait qu'elle a besoin d'un iPhone pour fonctionner pleinement, le marché auquel elle s'adresse est déjà restreint à celui des possesseurs d'iPhone (iPhone 5 et ultérieur, ce qui représente quand même plusieurs centaines de millions de personnes). Au cours de l'année fiscale 2015, Apple va écouler 20 millions de Watch, puis 45 millions en 2016 et enfin 72,5 millions en 2017, juge le triumvirat. Il estime le panier moyen à 450 $, alors que la gamme commencera à 350 $.

Concernant Apple Pay, Icahn et ses associés se montrent prudents en pariant sur un chiffre d'affaires de 2,5 milliards de dollars en 2017, pour une part de marché de 30 % aux États-Unis.

Ils font ensuite un vœu pieux : le lancement d'un téléviseur Ultra HD en 2016. Ils pensent que la qualité d'image supérieure de la Ultra HD et l'arrivée de contenus dans ce format vont entraîner un renouvellement massif de téléviseurs. Et de souffler à l'oreille de Cook que ça serait le bon moment pour lancer un produit de ce genre. Icahn pronostique déjà 12 millions de TV Apple 55" et 65" vendus en 2016 et 25 millions un an plus tard. Le panier moyen serait de 1 500 $.

« Si nous pensons qu'ajouter un téléviseur à l'écosystème d'Apple serait pertinent d'un point de vue financier, nous comprenons aussi que vous pourriez choisir de ne pas le faire », écrivent les trois hommes d'affaires dans un éclair de lucidité. Il ne faudrait quand même pas prendre ses désirs pour des ordres. Au bout du compte, Icahn prévoit une augmentation du chiffre d'affaires global de 30 à 44 % pour les trois prochaines années.

Apple a répondu promptement et poliment avec une belle langue de bois : « Nous apprécions avoir des retours de nos actionnaires. Depuis 2013, nous réalisons activement le plus gros programme de rachat d'actions jamais réalisé dans notre histoire. Comme nous l'avons déjà dit, nous allons réétudier le programme chaque année et tenir compte des remarques de tous nos actionnaires. »


avatar zoubi2 | 

Ce n'est pas QUE trouves-tu chiant. C'est QUI trouves-tu chiant.

avatar John Maynard Keynes | 

@zoubi2

Ce n'est pas QUE trouves-tu chiant. C'est QUI trouves-tu chiant.

Grossière erreur, il n'y a pas de QUI ici, au mieux des personas.

Ce n'est pas ma personne qui est en jeu ici, pas plus que la tienne.

Il n'y a que des propos, que du QUE

Donc QUE trouves tu chiant ?

avatar aldomoco | 

Tu prends vraiment trop au sérieux mes élucubrations et je ne voudrais pas en conclure qu'il n'y a que la vérité qui fâche, je préfère largement la fin de ta réponse. Merci quand même. ;-)

avatar xaviyeah | 

@John Maynard Keynes :
M. Keynes, vous raisonnez maintenant à long terme ? C'est bien étrange !

Blague à part, je suis une fois de plus d'accord avec vous du début à la fin. Mais par pitié, relisez-vous, les fautes font vraiment mal aux yeux, surtout que de la part d'un économiste (au moins son pseudo), cela ne fait pas très sérieux.

avatar John Maynard Keynes | 

@xaviyeah

Vraiment désolé pour ma dysorthographie et crois bien que le détestable niveau atteint ici est déjà le fruit de gros efforts :-(

avatar vandykmarsu | 

Icahn get enough xD

avatar bugman | 

I believe Icahn fly !
I believe Icahn touch the split !
I think about it every night and day
Split my share and fly away !
^^'

avatar Maliik | 

Son but ultime est de prendre du pouvoir au sein d'Apple.

C'est pour cela qu'il milite pour le rachat d'action.

Ainsi moins d'actions dans la nature et Cahn représente encore un peu plus au niveau pourcentage (ces actions s'envole au passage).

Ainsi il deviendra une personne du conseil d'administration et pourra appliquer son plan diabolique !!

Attention Apple est prévenu ! Lol

avatar John Maynard Keynes | 

@Maliik

Son but ultime est de prendre du pouvoir au sein d'Apple.

Au le beau délire :-)

Tu peux m'expliquer par quel moyen il pourrait y parvenir ?

De plus quel intérêt y aurait-il pour lui ?

Ainsi il deviendra une personne du conseil d'administration et pourra appliquer son plan diabolique !!

A oui c'est ça la stratégie de l'ombre ?

Il faudrait que tu te renseigne un peu sur le mode de gouvernance d'Apple, les rapports de force actuel dans l'actionnariat, les obligations issues d'éventuelles franchissement de seuil ...

Il faut arrêter de délirer et de construire des édifices bancals. ;-)

avatar Neufouad | 

« Apple a répondit » ; oulà… L'est temps de faire une pause ! ;o)

Pour le reste, je ne pige rien à ces histoires de gros sous. Je n'ai pas le sou… :oP

avatar kikou24 | 

Contrairement à ce qui est dit dans l'article le rachat d'action ne fait pas augmenter mécaniquement le cours des actions restantes... C'est souvent le but recherché mais ça n'a rien d'automatique vu que l'entreprise se sépare de liquidités pour réaliser ce rachat.

avatar mfam | 

L'indispensable d'Apple alors :
iMac
iPhone
iPod
iCahn

avatar zoubi2 | 

Excellent!

avatar 8enoit | 

À quand la chute d'Icahn?

avatar damien.thg | 

Ce qui drôle dans ses propos, c'est qu'il exhorte Apple a racheter ses actions, pour faire grimper son court. Mais lui, s'engage a ne surtout pas le faire....

On comprends vite les intérêts du monsieur

avatar John Maynard Keynes | 

@damien.thg

Ce qui drôle dans ses propos, c'est qu'il exhorte Apple a racheter ses actions, pour faire grimper son court. Mais lui, s'engage a ne surtout pas le faire....

Tu peux expliciter ?

avatar John Maynard Keynes | 

@damien.thg

On comprends vite les intérêts du monsieur

Les intérêt du monsieur ne sont pas particulièrement antinomique de ceux d'Apple.

Je le répète, il n'est pas sein qu'une société possède une telle trésorerie (Sauf exception, j'invite les curieux à regarder les comptes de la société éditant Le Canard Enchainé ;-) )

Les distributions de dividendes et les programmes de rachat d'action, n'ont nullement nui aux intérêt d'Apple et non pas pesé d'un iota sur la stratégie produit de l'entreprise.

Arrêtez de vous fabriquer des peurs irrationnels et des ennemie fantasmagorique.

Ce qui se passe ne tue pas Apple et ne change en rien ses fondamentaux ;-)

avatar Nesus | 

Bien sur qu'il ne va pas vendre maintenant. Il vendra quand le cours aura doublé.

avatar Flammenwerfer | 

Je suis loin de comprendre le monde tordu de la finance, certes, mais ce type ne m'inspire pas confiance.

avatar John Maynard Keynes | 

@Flammenwerfer

C'est un gros requin prédateur sur bon nombre des opérations qu'il a menées, un archétype de tout ce qu'il y a de détestable dans le capitalisme dévoyé ... mais ici hormis ses outrances il est le porteur de propos assez défendables ... ce qui ne veut pas dire qu'il faut tout prendre pour argent comptant.

Il savait que le versement de dividendes et les rachats d'actions était inévitable, il pèse de toute sa capacité de communication pour pousser le curseur au mieux de ses intérêts.

Bref il n'est pas à l'origine du mouvement il tente juste d'en accentuer la portée.

Et très honnêtement il ne met nullement Apple en danger.

avatar Crunch Crunch | 

Et sinon, il a pas fini de nous casser le c.... celui là !

avatar USB09 | 

@negaca
Il n'est intéressé que par le profit à cour terme, alors que la philosophie d'Apple est de changer le monde au long terme.

Il n'en a que faire du monde. C'est pas les moyens qui lui manque. À t'il créer des écoles ?

avatar John Maynard Keynes | 

@USB09

À t'il créer des écoles ?

Oui ;-)

Comme quasiment tout businessman étasunien de ce niveau, l'homme est un philanthrope actif.

Il est impliqué dans le sport, les science et les programmes éducatif.

Et classiquement il a fait un don conséquent à son alma mater (Princeton University)

Le mieux est d'aller sur wikipedia pour avoir un aperçu de cela :

Icahn Stadium on Randall's Island in New York City is named after him, as is the Carl C. Icahn Center for Science and Icahn Scholar Program at Choate Rosemary Hall, a New England prep school. This organization pays for tuition, room and board, books, and supplies for 10 students every year for four years (freshman-senior), an expense that adds up to about $160,000 per student.

Icahn made a substantial contribution to his alma mater, Princeton University, to fund a genomics laboratory which bears his name, the Carl C. Icahn Laboratory at the University's Institute for Integrated Genomics. He also made large contributions to Mount Sinai Hospital, New York, of which he is a trustee, which in return not only named a building the Icahn Medical Institute designed by Davis Brody Bond, but also, in 2013, renamed the Mount Sinai School of Medicine as the Icahn School of Medicine at Mount Sinai. The genomics institute led by Eric Schadt was also renamed and is now the Icahn Institute for Genomics and Multiscale Biology.

His foundation, the Children's Rescue Fund, built Icahn House in The Bronx, a 65-unit complex for homeless families consisting of single pregnant women and single women with children, and operates Icahn House East and Icahn House West, both of which are homeless shelters located in New York City.

Icahn has received numerous awards, including the Starlight Foundation's Founders Award and its 1990 Man of the Year Award. He was also named Guardian Angel 2001 Man of the Year. In 2004, he was honored by the Center for Educational Innovation - Public Education Association for his work with charter schools. In 2006, he was honored with the 100 Women in Hedge Funds Effecting Change Award for his outstanding contributions to improving education.

avatar Crunch Crunch | 

Et bal bla bal, et bla bla bal...
Ce genre de type devait être mis sous tutelle !

Il en a fait couler des boites avec ces envies d'argent...
Nul ! Tim, n'écoute pas ce type. L'argent rend fou !!!

avatar Crunch Crunch | 

Pourvu que ce type n'arrive JAMAIS JAMAIS JAMAIS au conseil d'administration d'Apple !
Ce genre de type peu couler une boîte en 1an !

avatar Flammenwerfer | 

Ok John :)

avatar John Maynard Keynes | 

@Flammenwerfer

Unde des grandes force du gars c'est qu'il propose souvent des solutions de bon sens qui tiennent la route sur de nombreux aspects.

Ce n'est jamais du n'importe quoi ;-)

Il a une vision forte sur les moyens de créer de la valeur à partir d'une situation donnée.

C'est tout sauf un idiot ou un rigolo et il a très souvent fait bouger des entreprise qui était dans un confortable statu-quo qui ne servait que les membres du board.

Il ya des opérations assez détestables quant aux conséquences pour les entreprises mais sont track record est loin de n'être qu'une oeuvre au noir.

Sa force et son pouvoir ne vient pas de sa position au sein d'Apple mais de son track record et sa vista d'investisseur ... l'homme a une crédibilité c'est ce qui fait le gros de sa puissance.

Une de ses plus belle opération récente fût faite sur Netflix.

Bref arrêtons d'être manichéen ;-)

Nous sommes assez loin des plus beaux monstres de la finance ;-)

avatar enzo0511 | 

Ce type ira au ciel en étant multimilliardaire mais avant d'avoir son repos il en aura pourri des vies...

avatar John Maynard Keynes | 

@enzo0511

La encore vision trés manichéenne ;-)

avatar Jitav | 

Chanson la plus lue en ce moment sur l'iPod de Tim... ? (Icahn Get No) Satisfaction

avatar John Maynard Keynes | 

@Jitav

Bien des CEO révéraient de n'avoir comme problème de relation avec l'actionnariat que des trucs du niveau de l'activisme d'Icahn.

Il faut arrêter de délirer sur la porté de l'activisme d'Icahn, ni la stratégie d'Apple, ni la tête de Cook ne sont en jeu.

C'est juste une volonté de pousser un peu plus loin le curseurs d'opération déjà actée et inévitable.

Business as usual en fait.

L'esprit de Cook est bien plus encombré par le lancement de la Watch que par ces petits jeux d'influences ;-)

avatar zoubi2 | 

@Jitav:

Yay !! :-)

avatar Olivenere | 

@John Maynard Keynes :

Chacun son point de vue. Le mien est qu'on est sur MacG, pas en train de réécrire l'encyclopédie.

Et je ne remets pas du tout en cause tes points de vue, que j'approuve dans la plupart des cas, mais ta propension à utiliser des termes léchés, recherchés, chiadés, des fois latins etc... pour dire des trucs qu'on peut dire simplement. Typiquement le cas de thuriféraire : était ce vraiment utile ?? Partisan n'aurait pas suffit ?

Il n'en reste pas moins que j'admire l'étendue de ta grande connaissance de notre chère langue. "De la connaissance des mots nait la connaissance des choses".

Bref je m'égare...

avatar John Maynard Keynes | 

@Olivenere

En premier lieu, merci pour ton propos d'ouverture ;-)

Le style que je déploie ici est voulu, une petite provocation punk en fait ;-)

Cela dit le choix des mots est important pour moi.

Typiquement le cas de thuriféraire : était ce vraiment utile ?? Partisan n'aurait pas suffit ?

La par exemple le terme que tu proposes ne recouvre pas du tout ce que je voulais faire passer.

thuriféraire fait référence à l'encensoir au fait d'aduler, de flatter ... ce n'est pas du même acabit que le fait d'être partisan.

J'aurais pu faire une périphrase du type : je ne suis pas de ceux qui vouent un culte à ce type de pratiques

En tout cas tu peux être certain que je n'utilise pas les mots par volonté d'être cryptique ou de me faire mousser ... c'est juste un essais de trouver les bons mots et de les partager ;-)

avatar aldomoco | 

@John Maynard Keynes :
En tout cas tu peux être certain que je n'utilise pas les mots par volonté d'être cryptique ou de me faire mousser ... c'est juste un essais de trouver les bons mots et de les partager ;-)

.... là tu as gagné une mousse, tu es surement assis à coté du Saint-Esprit !

avatar John Maynard Keynes | 

@aldomoco

tu es surement assis à coté du Saint-Esprit !

J'ai du mal à adhérer à la consubstantialité de cette troisième hypostase tel quel fût introduite dans la théologie lors du concile de Nicée, :-)

avatar Bigdidou | 

@John Maynard Keynes :
"une petite provocation punk en fait ;-)"

C'est drôle, je n'imaginais pas en toi une haine farouche du tasdechairisme.
Comme quoi tes postures donnent une image très fausse de toi :D

avatar John Maynard Keynes | 

@Bigdidou

C'est drôle, je n'imaginais pas en toi une haine farouche du tasdechairisme.

Resumer le mouvement punk à une haine du tachérisme est tout simplement un anachronisme. ;-)

Pour le reste je conchi le néo-libéralisme, le tachérisme, le reganisme et l'école de Chicago

Comme quoi tes postures donnent une image très fausse de toi :D

Ce qui te donne une image fausse c'est ta vision étriquée.

Je ne suis absolument pas un néolibéral.

Ce n'est pas parce que je comprends les mécanismes du capitalisme et de l'économie de marché et que je m'élèves contre les caricatures et les ineptie qui sont dite ici à leur propos que j'adhère à cela.

Le plus grand allié du système est la vacuité intellectuel de bien des attaques à son encontre, ne pas comprendre en profondeur le système, se contenter de le caricature ... c'est en être l'allié objectif, l'idiot utile.

Une des meilleurs analyse du capitalisme reste celle de Marx et cela ne valait pas pourtant adhésion.

Chaque fois qu'on raconte n'importe quoi sur le système, on le renforce en ce trompant de cible et de guerre.

Le mépris pour la culture économique est une grande faiblesse de notre nation.

avatar NAVY7GAS | 

Dans Will Hunting il y'a une scène de répliques sur un banc d'un parc entre Will et son psychanalyste (le défunt acteur Robbin Williams) - ça pourrait être utile à certains de le revoir

#pédant à souhait
#iGen H24
#orgueil et préjugés

avatar John Maynard Keynes | 

@NAVY7GAS

Gus Van Sant est un de mes réalisateurs favoris. :-)

Après ce que tu comprends de la scène et la manière dont tu l'utiles n'engage que toi.

Encore est toujours la veine volonté de me stigmatiser par tous les moyens les plus ridicule possibles.

Et à part ça sur le fond tu as un argumentaire à proposer ?

avatar Zoupinou | 

@John Maynard Keynes

"Je le répète, il n'est pas sein..."
Pas assez sexy pour toi en fait. C'est vrai que tu prêtes une grande importance au choix des mots !
Bon, je rigole, j'apprécie la plupart de tes interventions.

avatar Zoupinou | 

@John Maynard Keynes

"On me stigmatise pour mon orthographe"
Pas mon intention en tout cas. "Sein" au lieu de "sain" m'a juste fait rire au premier degrés.

avatar John Maynard Keynes | 

@Zoupinou

T'inquiètes je l'avais pris comme tel, je n'ai aucun pb à ce qu'on me fasse remarquer mes fautes ou qu'on se moque de cet handicap.

Je me prend bien moins au sérieux que beaucoup ici en fait, qui sont droit dans leurs bottes et qui se place sur un piédestal dont il ne faut surtout pas essayer de les faire bouger ;-)

Par contre utiliser ma dysorthographie pour essayer de discréditer mes propos n'est qu'un aveux de faiblesse, le degré zéro de l'argumentation en fait.

Tu n'aie nullement tombé dans cet facilité, je le répète no problème ;-)

avatar fusion | 

Icahn, un homme qui a perdu tout sens de modestie, d'humanité et de simplicité. Rien qu'à voir ses histoires de fric tout au long de sa vie on se rend compte qu'il n'a adoré et n'a vécu que pour argent.

Il mourra immensément riche mais désespérément vide..

avatar John Maynard Keynes | 

@fusion

ta profonde connaissance de la biographie du gars saute au yeux.

Quelle incroyable capacité à resumer la vie d'un homme en quelques traits si bien senti :-(

Comment peut-on se laisser aller à tant de vacuités orgueilleuse ?

Tu ne connais quasiment rien de la vue de cet homme et tu te permet un tel jugement sans appel :-(

C'est idiot et abject.

Cela t'apporte quoi de te comporter ainsi ?

L'illusion d'être du bon côté de la barrière ?

avatar saji_sama | 

Toujours aussi marrant les commentaires MacGe :p

avatar John Maynard Keynes | 

@saji_sama

Yep, passe les mois et les années mais ils n'apprennent rien :-)

Le niveau de pathos et de fantasme et de pathos atteint de rare sommets.

Si on m'avait dit qu'un jour je me retrouverais dans la peau du défenseurs d'Icahn :-)

Mais face à des attaques aussi bête, je n'ai d'autre choix que de défendre une vision qui ne soit pas manichéenne et aveugle du bonhomme ;-)

avatar bugman | 

Pas la peine de lire sa biographie, quelques articles sur le Monsieur en disent long sur son compte.
Alors, c'est qui ? Un multi-milliardaire (plus de 20 Milliards il me semble). Il est là pour le fric :
« Si vous voulez un ami en affaires, achetez-vous un chien. »
Il se permet de s'adresser ouvertement à un CEO en lui dictant sa vision à long terme.
Jobs l'aurait (peut être, j'aurais aimer dû moins, il le mérite) défoncé à coups de palourde pour cet affront. C'est une chose de jouer avec des bougies japonaises et faire son chartiste mais ça ne fait pas de toi pour autant un chef d'entreprise (et pas n'importe laquelle de surcroit).

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

Pas la peine de lire sa biographie, quelques articles sur le Monsieur en disent long sur son compte.

Tu te rend compte de ce que tu dis ?

Quelques articles superficiels et souvent caricaturaux te suffises à juger un homme ?

Un multi-milliardaire (plus de 20 Milliards il me semble). Il est là pour le fric :

Le "salop de riche" est largement aussi détestable que le "salop de pauvre"

Ce ne sont que deux manières d'éviter de réfléchir et d'embrasser la complexité de la nature humaine.

Le manichéisme rend con, c'est prouvé :-)

Si vous voulez un ami en affaires, achetez-vous un chien.

C'est une formule qui est relativement juste mais qui n'est qu'une formule, l'homme aime les provocations ... et alors ?

Icahn adore son image dee bad-boy et il la cultive ;-)

Il est toujours assez efficace de se cacher derrière une image publique caricatural pour faire du business en fait, c'est une très bonne arme.

Il se permet de s'adresser ouvertement à un CEO en lui dictant sa vision à long terme.

Et alors il a largement la légitimité pour le faire et ses propositions tiennent toujours largement la route d'un point de vu intellectuel. De plus il reste presque toujours dans le périmètre des questions qu'il maitrise.

Pour Apple il pause une question fort légitime : que faites vous des capitaux propres qui appartiennent aux actionnaires ?

Il pousse dans le sens de ses intérêt mais ne nui nullement à ceux d'Apple d'autant plus qu'il n'a strictement aucun pouvoir décisionnel.

Les arbitrage ont lieu en suite, il joue ses cartes plus publiquement que d'autre en profitant de son satut de bad boy qui plait aux médias, so what ?

C'est de la com et du lobying on ne peut plus banal.

Le board d'Apple a une paie royal dans son rapport aux actionnaire en comparaison avec ce qui est la norme pour bien des entreprises côtés.

Il faut arrêter de se faire des fantasmes sur un Apple mis en danger par Icahn, c'est du pure délire.

Et quand on voit les jugements que ce permettent ici certains sur les CEO de l'industrie dont ceux porté sur Icahn, ta remarque est assez amusante.

Jobs l'aurait (peut être, j'aurais aimer dû moins, il le mérite) défoncé à coups de palourde pour cet affront

ça c'est toi qui le dit :-)

je t'invite à lire la bio de Ross Perot qui fût le partenaire de Jobs sur NeXT par exemple.

Croire qu'avec Jobs il n'y aurait eu ni distribution de dividendes, ni rachat d'action relève de la pensée magique.

avatar bugman | 

"Quelques articles superficiels et souvent caricaturaux te suffises à juger un homme ?"
Pas très sympa pour Stéphane pour une partie de ces dit articles (surtout qu'il y a lien vers lettre ouverte ici).

Dans mon commentaire "Un multi-milliardaire (plus de 20 Milliards il me semble). Il est là pour le fric :" et "Si vous voulez un ami en affaires, achetez-vous un chien. " sont indissociables (pour ne pas que tu penses justement que je déteste ces salops de riches). C'est important (pour moi).

"Il est toujours assez efficace de se cacher derrière une image publique caricatural pour faire du business en fait, c'est une très bonne arme."
Faire du fric, oui, c'est bien ce que je dis.

"Et alors il a largement la légitimité pour le faire et ses propositions tiennent toujours largement la route d'un point de vu intellectuel."
Non, je suis désolé. Il n'est pas le CEO d'Apple. Qu'il lui en parle en privé si cela lui semble pertinent. Là j'ai l'impression qu'il veut apprendre à Cook son métier. Personnellement (et oui encore rapport à mon moi) je prendrais cela comme un affront (mais c'est parce que je suis fier de mon travail).

"Et quand on voit les jugements que ce permettent ici certains sur les CEO de l'industrie, ta remarque est assez amusante."
Souvent une question d'amour, rarement par appât du gain... et là on se fait bien défoncer par contre. ;)

"ça c'est toi qui le dit :-)"
Oui... entre exutoire (je suis tombé sur des personnes qui semblent lui ressembler) et fantasme (j'aime cette image de Jobs combatif).

"je t'invite à lire la bio de Ross Perot qui fût le partenaire de Jobs sur NeXT par exemple."
Je note (et le ferai). Merci à toi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR