Pacte de non agression : les négociations ont débuté

Mickaël Bazoge |

Le pacte de non agression, qui a lié les mains de plusieurs grands groupes technologiques dans la Silicon Valley, risque de coûter très cher aux anciens partenaires qui s'étaient entendus pour ne pas débaucher les ingénieurs des uns et des autres - bloquant ainsi la mobilité des employés et réduisant leurs possibilités de faire carrière.

Les quelques 100 000 plaignants (ils étaient 60 000 en janvier), regroupés au sein d'un recours collectif, estiment que ce pacte les a privés de 9 milliards de dollars en rémunérations jamais perçues (lire : 60 000 plaignants contre l'ancien pacte de non agression entre Apple, Google et d'autres). Les différentes parties impliquées, dont Apple, Google, Intel et Adobe sont entrées en négociation afin d'éviter un procès, ce qui pourrait prendre quelques semaines.

D'après les entreprises visées, cette somme ressemble à de l'« extorsion » (cela représente 90 000 $ par employé); mais le collectif des plaignants est suffisamment persuadé de la nature embarrassante des faits pour exiger la somme la plus élevée possible. Les révélations se sont succédées dans ce dossier, comme on l'a vu encore récemment dans des documents qui ne font guère place au doute (lire : Nouveaux détails sur le pacte de non agression dans la Silicon Valley). D'ailleurs, plusieurs des entreprises en cause ont déjà signé un arrangement avec le Département américain de la justice en 2010, assorti d'amendes de plusieurs dizaines de millions de dollars (lire : Que le grand débauchage commence).

Apple est largement impliqué dans cette affaire : fin mars, on découvrait que Google avait gentiment demandé l'autorisation à Steve Jobs d'embaucher un de ses proches qui pourtant ne travaillait plus pour Apple… et pourtant, Jobs avait mis son véto (lire : Steve Jobs, responsable des ressources humaines de Google). Ce comportement était visiblement profondément ancré dans les entreprises technologiques, et ce jusqu'à très récemment. Si un accord à l'amiable n'est pas trouvé, le procès pourrait se tenir le 27 mai.


avatar misc | 

"Pacte de non agression" ca fait sonner ca positif, alors que "Pacte de blocage du marché de l'emploi" est plus adapté.

avatar Aquarius87 | 

Faut savoir que le terme pacte de non agression fait référence au pacte germano-soviétique ici c'est plus l'ironie de ce pacte qu'aujourd'hui les employés l'agresse...

avatar misc | 

@Aquarius87
Merci pour la reference, je ne savais pas que c'en étais une.

avatar damiendu83600 | 

Je vois pas ce qu'il y a de choquant ...

avatar misc | 

Qu'un employé ne puisse pas quitter son poste s'il ne lui conviens pas, parce que les autres boites ne le prendront pas? Bloquer les sallaires car ce n'est plus possible de faire jouer la concurrence? Je trouve ca parfaitement scandaleux. Choquant non, car on ne peut malheureusement pas être surpris par ce genre de deguelasserie.

avatar skynext | 

@damiendu83600 :
Dans cette accord ?Que les salaires soient plus faibles pour les ingénieurs par exemple

avatar Bigdidou | 

@damiendu83600
Heu, c'est ironique, n'est-ce pas ?

avatar iRobot 5S | 

@damiendu83600 :
Monsieur X travaille chez l'entreprise Y et touche un salaire.

L'entreprise Z lui propose un poste mieux rémunéré (en général c'est pour ça qu'on quitte son poste), ou autres raisons, il donne donc sa démission a l'entreprise Y.

Ne pouvant pas enfermer monsieur X dans son entreprise pour qu'il n'aille pas chez la concurrence, l'entreprise Y fait savoir a l'entreprise Y qu'elle n'approuve pas l'embauche de monsieur X (sous prétexte que le savoir faire de l'entreprise soit divulgué).

Ne voulant pas qu'il lui arrive la même chose l'entreprise Z n'embauche finalement pas monsieur X qui se retrouve au chômage, et doit trouver un autre boulot d'urgence souvent moins bien payé que le boulot chez Y pour survivre.

La silicone valley n'est pas la France ou beaucoup de gens passent toute leur vie dans la même boîte si elle ne licencie pas. Les américains eux sont très mobiles et sont tenus d'être les meilleurs dans leur domaine.
Tradition communiste vs tradition ultra-liberaliste.

avatar Francis Kuntz | 

La france communiste HAHAHA merci pour cette belle tranche de rigolade. Que des non sense dans ton post.

Se mettre d'accord pour payer les salariers un minimum voir le meme salaire pour tous, c'est la definition meme du communisme. Aucune valorisation des performances individuelles. Donc toute la baie est communiste.

Donc tu repasseras pour les ultra liberaux. Quand a la France communiste, c'est pas du tout le cas. La France est un systeme de caste, totalement different (mais aussi pourrie).

avatar iRobot 5S | 

@Francis Kuntz :
La France est un pays d'assistés => politiques de gauches.

avatar iRobot 5S | 

@Francis Kuntz :
En ce moment les bas salaires augmentent, mais pas ceux du milieu, mais on est pas la pour parler politique.

avatar phantoom | 

@Francis Kuntz

"Se mettre d'accord pour payer les salariers un minimum voir le meme salaire pour tous, c'est la definition meme du communisme. Aucune valorisation des performances individuelles. Donc toute la baie est communiste."

Non,
Le communisme t'es pas payé pour travailler puisque l'argent n'existe plus et que tout est gratuit.
Tu travaille pour la communauté, et la communauté te permet de subvenir a tes besoins.

avatar Francis Kuntz | 

Forcement, quand on est un low performer, on trouve rien de choquant.

Par contre quand on est bon, c'est ulcerant.

avatar rikki finefleur | 

Je veux bien me joindre à la plainte aussi.. si il reste de la place.

avatar Domsou | 

Monsieur X apprendra ainsi qu'il aurait dû mieux gérer sa carrière en ne démissionnant pas sans avoir de poste assuré.

Ensuite ce genre histoire se règle avec des clauses contractuelles assorties de compensations financières.

Ceci pour éviter que Monsieur X n'emporte les secrets industriels de son actuel employeur vers le nouvel employeur.

Bref c'est pas si manichéen comme situation : méchant employeur et gentil employé.

avatar iRobot 5S | 

@Domsou :
Lol

avatar marsnet | 

Dire que dans la vallée les grosses entreprises se tirent la bourre à coups de x100 k$ tandis que dans notre beau pays les ingénieurs sont heureux si ils atteignent 2000 à 3000 euros par mois....

Tiens, ça donne envie de faire du foot ou de la télé .

avatar Ali Baba | 

"le collectif des plaignants est suffisamment persuadé de la nature embarrassante des faits pour exiger la somme la plus élevée possible"

C'est effectivement la définition de l'extorsion de fonds.

avatar Ali Baba | 

@marsnet :
Si tu fais le calcul, une fois enlevés les loyers exorbitants, l'assurance maladie et autres charges invisibles en France, le revenu est similaire.

avatar marsnet | 

@ Ali baba
Il y a effectivement bcp plus de charges, mais en Californie du Sud ( où je vis ) les loyers ne sont pas si élevés. Quant à l'assurance santé elle est effectivement deux fois plus cher, mais les salaires sont multiplies par 4...

CONNEXION UTILISATEUR