Campus 2 : destruction hollywoodienne avant atterrissage de la soucoupe volante

Mickaël Bazoge |

Après avoir reçu l'autorisation de la ville de Cupertino, Apple n'a pas tardé à entamer les travaux de démolition des bâtiments présents sur l'ancien campus de HP. Cette zone achetée par Apple va servir de base pour la construction du Campus 2, en particulier le fameux bâtiment en forme de soucoupe volante. Le chantier a été rondement mené : les dernières photos aériennes, prises au début du mois de mars, montrent que le terrassement est déjà bien avancé (lire : Le chantier du Campus 2 d'Apple).

Une vidéo, mise en ligne sur YouTube au nom d'un mystérieux « Apple Internal » (qui a tout l'air d'un compte non officiel), montre justement la destruction de quelques immeubles ayant appartenu à HP. Les bâtiments en question étaient situés le long de Ridgeview Ct, une des artères principales menant au site. La vidéo, très bien filmée (avec un iPhone 5s et son mode ralenti ?) et montée, a visiblement été tournée en novembre. Il ne reste actuellement plus rien des bâtiments de l'ancien propriétaire des lieux sur la zone.

Le Campus 2, présenté en 2011 par Steve Jobs, verra le fameux anneau et les infrastructures associées sortir de terre en 2016, avant une deuxième phase, de plus petite ampleur, avec la floraison d'une dizaine de petits immeubles (lire : Apple : un Campus 2 réalisé en deux temps).


avatar Hodd Dellatho | 

Cette personne est liée a un faux compte de Scott Forstall sur Twitter = https://twitter.com/Appl_Internal
(lien sur sa page d'accueil sur YouTube)
On y vois quelques images (Très probablement fausse) plutôt sympa.

avatar DouceProp | 

Qu'est-ce qu'on s'marre quand on a de l'argent...
Je l'ai déjà dit ?

avatar bigham | 

Vu la facilité avec laquelle le truc s'effondre, c'est pas rassurant pour une zone sismique.

Je suis surpris que tout est détruit en vrac et qu'il n'y a pas un démontage préalable de différents éléments (genre les vitres) pour un chantier qui a été présenté comme écologique par Apple.

avatar iRobot 5S | 

@bigham :
C'était de vieux immeubles donc les normes n'étaient pas aussi strictes.
Mais il y a moins de tremblement de terre la bas que dans les caraïbe s'il me semble, c'est pour ça qu'ils ont des grattes ciels en Californie.

Après pour l'écologie et les entreprises américaines, ça fait 2.
Après les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

avatar edmini | 

C'est la construction qui est écolo, pas la destruction. Trop de boulot!

avatar boboc | 

À un moment, on dirait des dinosaures !

avatar Leborde | 

on va aussi nous faire une vidéo sur le 1er caca dans les toilettes?

avatar freelander | 

@Leborde :
C'est ton commentaire qui est de la merde.

avatar BeePotato | 

Ce qui n’est vraiment pas écolo, c’est de détruire tous ces bâtiments pour en reconstruire d’autres à la place, au lieu de simplement les réutiliser. Quel gaspillage…

avatar jacques_dh | 

@BeePotato: ça dépend du gain dans le domaine des économies énergétiques.

avatar BeePotato | 

@ jacques_dh : Ben il va falloir un sérieux gain pendant de nombreuses années avant de commencer à compenser tout ce qui aura été utilisé pour cette destruction/reconstruction.

avatar iRobot 5S | 

@BeePotato :
Vu les quelques milliards qu'apple a en stock ils ont déjà largement compensés.

avatar BeePotato | 

@ iRobot 5S : On ne parlait pas de sous ici (on s’en fout, ce ne sont pas les nôtres) mais d’écologie.

avatar iRobot 5S | 

@BeePotato :
Dans ce cas la c'est plus simple, ils ne pourrons pas compenser.

avatar Klouk | 

@BeePotato

Entre le coût de remise aux normes de bâtiments qui doivent avoir plus de trente ans et les coûts d'exploitation du bâtiment neuf, le retour sur investissement, le calcul est très vite fait.

avatar BeePotato | 

@ Klouk : Comme une lecture correcte de mon commentaire peut le révéler, je ne parlais nullement de l’aspect financier, mais uniquement de l’aspect écologique.

avatar Klouk | 

@BeePotato

Entre le coût de remise aux normes de bâtiments qui doivent avoir plus de trente ans et les coûts d'exploitation du bâtiment neuf, le retour sur investissement, le calcul est très vite fait.

avatar Florian Innocente | 
Quand on pense à toutes les idées d'imprimantes HP qui sont peut-être nées dans ces bureaux, ça fait mal au coeur.
avatar Gepat | 

Ca doit être amusant à faire ^^

avatar r e m y | 

Info de dernière minute... le conducteur de l'engin de démolition tenait le plan à l'envers.
Il n'a pas détruit les bons bâtiments

avatar iRobot 5S | 

En fait ça coûte beaucoup plus cher de rénover des bâtiments que de les détruire et reconstruire a la place.

avatar kazoe | 

vidéo plus dispo...

avatar Sebas101 | 

@BeePotato :
Des vieilles merdes de 30 ans vs. Un batiment entierement eco-energitique avec une alimentation en energie 100% renouvelable... Le calcul est vite fait ! Apple compenser largement la polution de la demolition... En plus le campus va etre principalement vert et convert d'abres fruitier pour les employer qui se deplaceront 100% a pied ou a velo au lieu d'en voiture

avatar Philactere | 

@Sebas101 :
Ha ha ha, à pied ou à vélo :-)

Sur le site oui, mais pour arriver jusque là c'est tout bagnole,
Je lis sur les plans de Foster :
- nombre d'employés : 14200.
- capacité totale de parkings : 10980 places.

l'american way of life n'a pas pas beaucoup évolué côté mode de déplacement.

Quant au bâtiment "eco-énergétique" a 100% d'énergies renouvelables c'est certain que les objectifs sont louables, mais en y incluant le coût environnemental d'une démolition + reconstruction, recyclage des déchets, production de matériaux, transports, etc., bref toute l'énergie grise, ça reste à prouver que le bilan soit positif.

L'écologie est prise en compte dans ce projet mais de là à parler de miracle...

avatar BeePotato | 

@ Sebas101 : « Des vieilles merdes de 30 ans vs. Un batiment entierement eco-energitique avec une alimentation en energie 100% renouvelable... Le calcul est vite fait ! »

Ah oui ? Et bien s’il ce calcul est si simple et si rapide, peut-on en avoir les détails, s’il te plaît ? :-)
(Je parle bien d’une démonstration complète et non d’un resultat sorti d’un chapeau…)

Non, le calcul n’est pas vite fait. Comme disait Klouk, pour le coût d’exploitation et le côté pratique, on a plus facilement une estimation du gain.

Mais pour ce qui est de calculer le gain énergétique (pour simplifier, ramenons tout le problème écologique à un point de vue énergétique, bien qu’il y ait en fait d’autres aspects) annuel de l’usage du nouveau bâtiment par rapport à l’usage des bâtiments existants, ce n’est pas si évident.
Et après, il calculer la dépense énergétique de la destruction des bâtiments, du recyclage des matériaux issus de cette destruction, de la production des matériaux servant au nouveau bâtiment, et de la construction du nouveau bâtiment et du site qui l’entoure (plus, si on veut chipoter, le coût énergétique d’exploitation des autres bâtiments dans lesquels les employés travaillent en attendant que le nouveau soit construit).
Enfin, pour conclure ce calcul, il faut estimer la durée d’exploitation de ce site et voir si en multipliant ça par le gain énergétique annuel on arrive réellement à quelque chose de plus élevé que la dépense énergétique calculée précédemment.

Vraiment, j’ai du mal à voir où c’est vite fait.
Je ne dis pas que c’est impossible, ni même que ça n’a pas été fait — juste que c’est loin d’être aussi simple que ça. De plus, à vue de nez, j’imagine qu’il faudra une longue exploitation de ce site avant arriver au point de compensation — mais c’est jsute à vue de nez, sans aucun vrai calcul pour l’appuyer.

« Apple compenser largement la polution de la demolition... »

Démolition/recyclage + construction, pour être précis.

CONNEXION UTILISATEUR