Tim Cook ne se laissera pas dicter son agenda par Carl Icahn

Anthony Nelzin-Santos |

Carl Icahn continue à maintenir la pression sur Apple ? Tim Cook continue à faire comme si de rien n’était. « Nous croyons fermement dans le rachat d’actions », admet-il avant de rebondir : « cela ne change pas selon que le cours de l’action augmente ou pas. »

Autrement dit, Apple ne profitera pas de la sous-évaluation de son action pour augmenter la portée de son rachat d’actions — et donc la valeur du portefeuille de Carl Icahn. Qu’importe que son action vaille 550 $ alors qu’elle devrait valoir 840 $ si son PER était semblable à celui des 499 autres plus grandes sociétés américaines : les choses suivront leur cours comme initialement prévu.

Ce n’est pas la première fois que Tim Cook renvoie publiquement Carl Icahn dans les cordes — c’est même devenu un travail à plein temps. Mais l’homme d’affaires de 77 ans en a vu d’autres et reviendra sans nul doute à la charge le mois prochain, à l’occasion de l’assemblée générale des actionnaires Apple.


avatar nemrod22 | 

Il fait partie du paysage d'Apple ce Carl Icahn !

avatar Claude Pelletier | 

Oh ! ce Carl Icahn fait surtout partie du paysage social actuel de la planète.

Traditionnellement, la dynamique des entreprises était assurée par deux parties : celle des "propriétaires" ; et celle des "prolétaires". Dans ce jeu, une troisième partie s'est faufilée et s'est imposée à travers les groupes de (gros) actionnaires. Ils contribuent en apportant de l'argent (en achetant des actions) et escomptent un joli retour sur investissement. Ce sont des prêteurs. Souvent ils influent sur l'activité de l'entreprise en exigeant un retour à la fois rapide et important. Et des transformations plus rémunératrices (pour eux). Dans le cas d'Apple, il y a "du cas d'école" dans … l'air ! ; —)    

Ce qu'on peut craindre, c'est que la logique des créateurs pommés soit remplacée peu à peu par une logique propre à ces investisseurs. Il y a là une belle divergence, un gros ver dans le fruit. Il suffira que la réussite un peu insolente d'Apple s'amenuise (aucune société ne peut être en expansion continue, il y a toujours un moment où elle aura mangé tout son pain blanc), il suffira que l'iPhone ne se vende plus aussi bien et que les autres produits et services pâlissent … pour que les investisseurs s'associent et exigent un meilleur retour sur investissement. Et si possible des nombres à deux chiffres ! Moi, je veux bien payer plus cher si cela doit améliorer la "recherche et développement" et assurer la pérennité de solutions informatiques que j'apprécie mais je ne suis pas d'accord pour satisfaire ceux qui n'ont qu'un intérêt financier en vue !

avatar oomu | 

Carl Icahn fait partie du paysage capitaliste de nombreuses entreprises aux usa. Il est un "agitateur" qui a parfois poussé à des décisions à court terme pour son seul intérêt.

Mais il a 77 ans... Apple n'a qu'à le faire trainer dans la paperasserie.

avatar Giru | 

Un paysage le plus lointain possible serait le mieux.

avatar Gaeko | 

Le pauvre Tim doit être désespéré par ce profiteur de Carl...

avatar Macduff | 

@Gaeko :
T'inquiète pas pour Timy, si feu Stevy l'a choisi comme successeur c'est pas par défaut mon pote.

avatar macbookeur75 | 

Un petit AVC et c'est réglé...

avatar 5thString | 

C'est tellement vrai... Où est Mère Nature quand on a besoin d'Elle?!?

avatar whocancatchme | 

Ils se reposeront jamais ! Le mec a assuré son avenir financier et celles d'une bonne dizaine de génération, et le mec veut encore se faire du blé. Qu'il profite le con

avatar oomu | 

Il pense à sa onzième génération lui, il a un coeur gros comme ça.

avatar Lio70 | 

@macbookeur75
Excellent :-)

avatar larkhon | 

certains disent, si t'as pas une Rolex à 50 t'as raté ta vie. On peut aussi dire si tu t'occupes encore du business à 77 ans au lieu de profiter de la vie et de tes proches t'as raté ta vie...

avatar Hari-seldon | 

@larkhon :
c est pas faux mais acheter des actions et aller boire des cafe avec les PDG ne doit pas lui prendre un temps monstrueux ;-)

avatar XiliX | 

@Hari-seldon

En ce moment, à mon avis il doit faire des sueurs froides. Rien que pour son dernier achat d'environ de 500 million de dollar, il a du acheter les actions autour des 550$ l'action. Or là, aapl a plongé à 513$ en after hour.

Il serait intéressant de connaitre la valeur moyenne de ses actions.

avatar qwertiste | 

Tim est patient, il attend que le prédateur désespère et lache ses actions: le prix de l'action baisse, on peut les racheter encore moins cher et se marrer un bon coup

avatar norman | 

Sur sa carte de visite
"certains ont fait leur fortune sur l'intelligence artificielle, moi j'ai fait la mienne sur la stupidité humaine"

ça classe l'homme ;-)

avatar marc_os | 

On pousse ses cris d'orfraie contre Carl Icahn, mais pendant ce temps là on ne dit rien des milliers de Carl Icahn qu'ils soient physiques ou personnes morales, qui se gavent à la bourse sur notre dos à tous.

avatar rikki finefleur | 

Se gaver a la bourse ! Ouarf.
Vas y mets tes économies là- dedans , tu vas voir si tu te gaves.
On dirait du mélenchon. Démagogie de 1er niveau.

Si on se gavait comme tu dis, comment expliques tu que le nombre de petits porteurs sont en forte décroissance ?
Pourtant ils se gavent à t'entendre...
A moins qu'ils s'en soient pris plein la gueule.
C'est sur que quand tu vois ton placement fondre de 60 ou 70 % comme ces dernières années, cela refroidit.

bref..

avatar Francis Kuntz | 

Forcement il ne va pas se gaver avec ses economies: le systeme est fait pour ceux qui sont DEJA riche.

Genre achat de 1 milliards d'actions, augmentation de $0.1, revente. Boom, rien qu'avec l'echelle, le mec se fait deja des millions.

Ou alors mieux: la speculation a la baisse. Le truc juste scandaleux..

On dirait du ultra liberal, demagogie de 1er niveau qui ferme bien les yeux sur toutes les pratiques mafieuses...

avatar Claude Pelletier | 

Non, ce n'est pas fait "pour ceux qui sont DÉJÀ riches" (être "riche" n'est pas très précis) … mais pour ceux qui ont un excédent, une réserve, une épargne. Il s'agit de ceux qui ont dépensé une partie de leurs avoirs pour satisfaire leurs besoins élémentaires et qui se retrouvent avec de l'argent inutil-isé et qui souhaitent SOIT ne pas voir leur avoir dévalué (a minima) par l'inflation, SOIT (plus sûrement) accroître leur capital. Ils pourraient placer leurs avoirs sur des placements très sûrs et peu rémunérateurs (chez nous, livrets d'épargne……) ou s'ils sont plus gourmands, les placer de façon plus aventureuse. Ils espèrent se gaver mais ils peuvent très bien boire le bouillon.

Enfin, les plus gros investisseurs sont des fonds de pension et c'est un truc encore différent. Ce sont par exemple, les infirmières de Californie qui cotisent pour leur retraite.

avatar saji_sama | 

@Francis Kuntz :
Débile comme logique car de la même manière l'action s'effondre de 0.1 multiplié par les millions d'actions détenus je te laisse calculer la moins value....
Le seul problème c'est la manipulation de cours de gros porteurs ou encore la vente a découvert, la par contre c'est plus tendancieux....

avatar Orus | 

Carl Icahn, ou les tentatives désespérés d'un vieux pleins de fric pour exister encore dans un monde qui ne veut plus de lui. Pathétique. Il est l'incarnation de ce qui ne doit plus être; lui et ses amis sont responsables de l'état de la planète actuelle, responsable de milliers de victimes.

avatar SteveC72 | 

Tim pourrait lui faire une proposition à la Don Corleone ...

Au lieu de simplement lui présenter des fleurs et une option d'achat , lui présenté un flingue , des fleurs et une option d'achat ... Je suis certain que Icahn trouverait l'entente raisonnable .

avatar saji_sama | 

Carl s'en fout c'est Chuck Norris
@Carl_C_Icahn: Just bought $500 mln more $AAPL shares. My buying seems to be going neck-and-neck with Apple's buyback program, but hope they win that race.

avatar MacMarc | 

C'est une chose que j'aime chez Apple: de tous temps, leur priorité n'a pas été de faire les caprices des actionnaires, mais de faire des machines et des logiciels qui leur plaisent et sont censées plaire aux gens.

Ils ont la passion de ce qu'ils font et pas celle d'engranger les Dollars.
Bon, malheureusement, ils dépendent des actionnaires...
Le tout est qu'ils gardent une certaine liberté d'action... Il ne s'agit pas qu'on vire les directeurs passionnés pour mettre à leur place un pantin chargé de donner la priorité à tout ce qui fera rentrer de l'argent dans les caisses...

CONNEXION UTILISATEUR