Le bel été pourri d'Apple

Florian Innocente |
Si l'on s'en tient à la lecture des derniers communiqués de presse d'Apple, au plus fort de l'été ce fut une cascade de bonnes nouvelles : ventes records sur iTunes, résultats financiers (à nouveau) aux sommets, sans oublier le lancement de l'iPhone 3G qui a lui aussi explosé ses résultats. On en oublierait presque de signaler la très bonne tenue des ventes sur l'App Store, autre joli coup de dés d'Apple. Une météo toutefois en trompe l'oeil tant ces bonnes nouvelles ont été suivies de problèmes de toutes natures et pour certains coûteux.


La méforme de Steve Jobs

La première averse a touché Steve Jobs de plein fouet, avec les questions autour de sa santé, suite à son apparition lors de la conférence des développeurs en juin. Le patron d'Apple nageait dans ses vêtements. Cupertino a mis du moment à répondre aux interrogations, sans toutefois convaincre ni donner l'impression de maîtriser son sujet. Cette mini polémique est aujourd'hui quasiment close, Jobs ayant habilement refermé le couvercle sur la marmite.


Le coût de MobileMe

Pendant qu'était rangé le dossier Jobs, celui de MobileMe s'épaississait à vue d'oeil. Un MobileMe définitivement inscrit dans les annales d'Apple comme le boulet de l'été 2008. Pour être objectif il faut rappeler qu'Apple n'est pas la seule à avoir connu des avaries avec ses services en ligne. Des poids lourds comme Amazon ou Google ont eu leur lot de misères et encore récemment. Mais MobileMe a conjugué trois problèmes que l'on imaginait, peut-être naïvement, impossibles chez Apple : une équipe mal préparée, des avertissements ignorés et une technologie déficiente.

mobilemeout


Le feuilleton de ce lancement proprement raté (même si à bien des points de vues, le service fonctionne correctement) a encore rebondi avec un nouveau dédommagement offert aux abonnés. Mais quid de son coût financier ? Il est généralement admis que MobileMe compte autour de 2 millions d'abonnés. C'est un chiffre cité par des familiers de ce service. Depuis son ouverture, Apple aura consenti trois mois de rallonge à ses clients (une fraction en a même eu un quatrième). À raison de 99$ par an, Apple a pu perdre autour de 49,5 millions de dollars. Disons qu'il s'agira d'un perdu pour un rendu, le prix à payer pour rétablir son image auprès des clients et des médias.

iPhone 3G, cet objet de désir

Les mauvaises nouvelles arrivant rarement seules, l'iPhone 3G a lui aussi connu son heure de gloire… Son succès est réel, tout autant que sa pénurie. Files d'attente, approvisionnements aléatoires et désordonnés, activation chaotique dans certains pays… la loi de Murphy a trouvé un bon client avec le téléphone d'Apple. Les tenants du grand complot ont eu tôt fait de voir dans ces problèmes de stock une campagne savamment orchestrée par Apple. L'équation est connue : la pénurie créée la demande qui crée l'attention, et la boucle est bouclée.

Orangerupturedestock


Un scénario qui se heurte à deux réalités : Apple est une société côtée en bourse, surveillée comme le lait sur le feu par les investisseurs. La frustration de ses clients ne produit aucun bénéfice dans son bilan. A l'inverse, plus elle vend d'iPhone, meilleur elle se porte. Mieux, chaque iPhone vendu est une nouvelle source de revenus potentiels grâce à iTunes mais aussi et surtout grâce à l'App Store.

Et cet App Store n'est pas un hobby chez Apple, comme on a pu le constater par les premiers chiffres de ventes réalisés sur cette boutique. Autre réalité, Apple est prudente par nature dans la gestion de ses stocks. Elle redoute comme la peste l'accumulation d'invendus, on ne s'étonnerait pas qu'elle ait préféré jouer la mesure plutôt que l'excès. Avec comme résultat un problème dans le dosage.


iPhone OS 2 sème le trouble

Passées les difficultés à trouver son iPhone viennent celles de son utilisation. iPhone OS 2 a déjà reçu deux mises à jour en un peu plus d'un mois. Ce n'est pas rien pour un téléphone. Entre des lenteurs ça et là (le Carnet d'adresses en est affligé), des plantages d'applications ou des cas de mauvaise réception 3G, le téléphone a offert son lot de déceptions. Pas assez pour faire oublier toutes les avancées et le confort dont il gratifie son propriétaire, mais suffisamment pour semer un trouble.

Parallèlement, Apple a démontré une forme d'improvisation dans la manière dont elle gère son App Store. Cette nouvelle vache à lait a eu et a encore quelques hoquets. Au début ce furent des attentes interminables pour les développeurs qui voulaient voir leurs mises à jour distribuées dans les plus brefs délais. Puis les retraits d'applications (et retours puis retraits à nouveau…) ont nourri les interrogations sur la manière et les critères utilisés par Apple pour filtrer les logiciels.

apple_iphone_sdktop_20080306


Des interrogations pour les développeurs qui s'ajoutaient aux contraintes imposées par le maintien du NDA (contrat de confidentialité) sur leurs outils de développement iPhone. Une chape de plomb qui les empêche d'échanger leurs expériences. Un comble s'agissant d'une nouvelle plateforme dont bien des aspects restent à défricher.


Un dernier feu sur la route

Dans cette énumération des trains qui arrivent en retard, on pourrait également citer l'épisode de la faille de sécurité des DNS au sujet de laquelle des spécialistes ont sévèrement reproché à Apple d'avoir réagi tard et insuffisamment (d'autres ont pris son parti). Plus anecdotique est l'incendie sur le campus de la société à Cupertino - zéro victime, deux millions de dollars de dégâts. On pourra y voir une forme d'apothéose dans ce feu d'artifice d'emmerdements.


au%20feu



De la colle dans la com'

Face à ces ennuis aux conséquences variées, on peut reprocher à Apple d'avoir une communication sans véritable colonne vertébrale (lire à ce sujet l'article Apple à la peine avec sa qualité). Surdouée en marketing, Apple paraît comme empruntée sinon complètement gourde lorsqu'il s'agit de communiquer, tant elle est habituée à se taire.

Résultat, on a observé un acte de repentance pour MobileMe alors que dans le même temps il y a toujours un silence fort épais autour du NDA, des critiques sur les questions de sécurité ou sur les pénuries d'iPhone. Sur ce dernier point, les opérateurs (Orange n'y a pas dérogé en France) ont également brillé par leur silence et leur capacité à laisser s'installer la pagaille.

L'accalmie est-elle en vue ? L'action en tout cas remonte. Collée de près par une poisse estivale, Apple reste une société au compte en banque plein à craquer, avec le vent dans les voiles et qui a promis des surprises pour ses prochains produits. À ce sujet elle a d'ailleurs parlé d'une "transition". Sans le savoir, le mot était peut-être bien choisi…

AAPLemmerdements


Sur le même sujet :
Steve Jobs discute de sa santé
MobileMe : les dessous d'un lancement raté
MobileMe vu par Jean-Louis Gassée
iPhone 3G : le million !
Jobs : le logiciel est l'avenir des mobiles
À la conquête de l'App Store
iPhone : le NDA qui agace les développeurs
Un incendie sur le campus d'Apple
Apple prépare une nouvelle transition

avatar edualc | 
Et maintenant après le people, le cancan... Quel est l'intérêt de cet article ?
avatar Giru | 
Faire un récapitulatif, rien d'autre. Certains s'intéressent à ce qui se passe pour la société elle-même, pas uniquement ses produits. Personnellement c'est sûr que je préférais qu'on parle de l'avenir, des prochains révisions, produits, etc. Mais comme il n'y a vraisemblablement pas grand chose de palpitant à ce niveau pour le moment, on comble comme on peut :-)
avatar Florian Innocente | 
Du people sur MacG ? Qui ? Où ? Des noms et surtout des photos !
avatar josephsardin | 
MacGé n'a pas grand chose à dire, ou plutôt, Apple ne fait pas grand chose en ce moment. C'est tellement calme que MacGé s'ennuie. Répétons donc les mêmes choses, les lecteurs resteront fidèle (ou pas).
avatar Arthemus | 
Quel est l'intérêt de cette remarque ? Si on ne comprend pas, on reste discret. Si on n'aime pas, on n'est pas obligé d'être désobligeant ...
avatar jusdei | 
Moi, je trouve que c'est un bon résumé de la situation comme pour l'article : [url=https://www.macg.co/enpassant/voir/126824/apple-a-la-peine-avec-sa-qualite]Apple à la peine avec sa qualité[/url]. Ce sont des articles qui valent ce qu'ils valent mais ont, au moins, le mérite de bien résumé la situation. Et, puis, tous le monde n'ayant pas été collé devant son ordinateur pendant les vacances, ça peut faire une bonne séance de rattrapage pour ces derniers. [u]P.S. :[/u]bien trouvé le titre du paragraphe [quote=Florian Innocente][b]De la colle dans la com'[/b][/quote] ! ! !
avatar edualc | 
--->Arthemus Qu'y a-ti-il de désobligeant dans ma remarque ? De plus désobligeant que de remette une nouvelle fois sur le tapis la santé du patron d'Apple en concluant le paragraphe par, je cite, "Jobs ayant habilement refermé le couvercle sur la marmite". Qui est désobligeant ? J'ai mal compris...
avatar josephsardin | 
Rien n'est désobligeant, ni ma remarque, ni celle d'un autre, ni les articles. Il est simplement marrant de constater qu'en 2 mois d'été il n'y à rien à raconter alors on répète. Ou l'impression de relire sans cesse la même chose depuis deux mois.
avatar Florian Innocente | 
@ edualc : pour le coup j'aimerai bien savoir ce qu'il y a de désobligeant dans la phrase de l'article que tu cites ? Le New York Times fait des sujets sur la santé de Jobs. Jobs les appelle, explique le topo mais à condition que ce soit off the record. Résultat le NYT ne parle plus de ce sujet. En quoi c'est désobligeant de dire que Jobs a bien joué ??
avatar Macuserman | 
Un article interressant quand même! La rédaction est vraiment bien, bravo! Mais le meilleur d'Apple reste à (re-)venir!
avatar Zouba | 
Ca fait pas deux articles presque identiques le même jour avec l'article de B. Rondeau ? > "(d'autres ont pris sont parti)" A moins d'un "t" en trop, je ne comprend pas la phrase !
avatar jodido | 
C'est clair que c'est bien écrit ^^ Et ceux qui trouve que c'est du déjà lu pourquoi le relire? Vous saviez que macGé faisait aussi des résumés de la semaine, comme clubic, comme le zapping, comme téléFoot, comme auto moto, comme le journal du hard etc Bon j'ai sorti toutes mes références culturelles là
avatar edualc | 
--- innocente Je regrette juste qu'on évoque une nouvelle fois l'état de santé de S.J. Je considère qu'on en a suffisamment parlé il y a plusieurs semaines sans avoir à y revenir et je trouve cette éternelle redite indécente en soi. Maintenant, je ne trouve pas la même signification à ces deux formulations :"dire que Jobs a bien joué" et "ayant habilement refermé le couvercle sur la marmite". La seconde expression suggère que l'affaire a été étouffée alors qu'elle méritait réponse. Mais le motif de mon post était plus général. Je regrette qu'on se contente à l'heure actuelle, même si c'est avec talent, de reprendre des dépêches et de les compiler, parfois sans en vérifier la justesse ou le bien fondé. Je m'explique, il a suffi qu'un analyste lambda mette en cause la qualité de la puce Infineon 3G, sans d'ailleurs se montrer affirmatif, pour qu'il paraisse pour acquis qu'elle était à l'origine d'un dysfonctionnement remarqué par certains utilisateurs. Or, il faut savoir que le terme général d'analyste ne désigne nullement en anglo-américain un spécialiste techniquement compétent comme pourrait l'être un ingénieur en télécommunications. Il eut donc été intéressant, par exemple, de recueillir l'avis d'un spécialiste des télécommunications sur l'état actuel du réseau 3G et sur les causes probables des anomalies de fonctionnement relevées par un petit nombre d'utilisateurs d'iPhone. Nul doute qu'il aurait au minimum évoqué le réglage du seuil de bascule en Edge sur l'appareil. Ceci n'est qu'un exemple, pouvant être repris au sujet de la prétendue faiblesse de la coque des 3G blancs. Qui a réellement des fissures sur son 3G ? Ou encore, au sujet de l'absence de justesse du relevé GPS, combien de témoignages d'utilisateurs satisfaits sur les forums dont on ne semble pas vouloir tenir compte. MacGé peut se permettre un contenu rédactionnel de qualité, il en a les moyens, je souhaite qu'il en ait aussi la volonté. Cordialement
avatar Florian Innocente | 
@ edualc : Pour l'histoire de la puce Infineon je te renvoie à la news faite sur iGeneration, à son titre et à sa conclusion. https://www.igen.fr/fr/actu/6481/ Mais tu as raison, ce serait bien de connaître un spécialiste du domaine. Pour la santé de Steve Jobs : ça a été largement abordé dans les médias (ce n'est pas une élucubration de ma part, c'est un fait). Apple a communiqué sur ce sujet et Steve Jobs a pris le relai (des faits, pas une élucubration). Je ne vois pas sous quel prétexte, dans un article qui liste les difficultés auxquelles a eu à faire face Apple ces deux derniers mois, ce point devrait être gommé ! Puis il faudrait relativiser et regarder la place que je lui accorde. J'avoue que ton commentaire sur ce point précis me laisse un peu surpris. @ Zouba : l'article de Benjamin était rédigé depuis quelques jours, j'ai traîné à le relire et à le publier. L'actualité a fait qu'on a préféré les mettre en ligne ensemble plutôt que de les séparer et retarder encore leur parution. @ ceux qui trouvaient qu'on compilait des news déjà abordées. Oui c'est vrai que pour qui lit MacG tous les jours il y aura un sentiment de déjà lu. Comme disait quelqu'un, il y en a en revanche qui sont partis en congés… Mais surtout, je n'ai pas franchement l'impression qu'on soit hors actualité. Les difficultés pour trouver un iPhone sont encore réelles, MobileMe a encore eu son épisode pas plus tard que ce matin, le SDK est toujours sous NDA et les développeurs s'en plaignent toujours, etc, etc…
avatar Yip | 
Mouif mais je trouve le titre et l'article bien négatifs quand même. Tout est vrai, il y a des problèmes c'est indéniable, ça m'arrive de ronchonner voire de gueuler un peu contre Apple, mais pour moi le bilan reste globalement positif. Apple reste une des rares entreprises qui me donne vraiment envie d'acheter ses produits, qui m'intéresse sur le net -j'adore lire des potins sur de possibles futurs produits encore plus innovants et "user friendly"- bref cette société me fait toujours rêver malgré ses défauts et ses faiblesses.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Steve Job n'est pas malade, il n'a pas faim c'est tout :-/
avatar Hak | 
Je ne vois pas trop l'intérêt de cet article, car certe il est bien écrit mais le contenu est totalement mal pensé. Et d'ailleurs ce genre d'article est en augmentation sur macgénération qui nous avait habitué à des articles plus équilibrés. "Le patron d'Apple nageait dans ses vêtements." - Quel manque de respect de la personne, c'est fou! Juste compare la carrière professionnelle de Jobs et la tienne, sa devrait te faire réfléchir et t'apporter un minimum d'éducation pour les respect des gens. Et de toute manière, la santé de Jobs ne regarde que lui, tous ce qui a été dit était majoritairement basé sur de fausses informations et Apple n'est pas obligé de communiquer sur ce genre de sujet. Certe la santé de Jobs a été un sujet de polémique sur d'autres médias, mais cela ne vas pas dire que tous le monde doit être stupide et faire la même chose. - "une équipe mal préparée, des avertissements ignorés et une technologie déficiente." Hummm... Une équipe mal préparée.....? As tu seulement le niveau proféssionnelle dans ce domaine pour juger de cela? As tu travailler avec cette équipe pour juger de la préparation de ces personnes? As tu une information crédible (pas des rumeurs que l'on sait qu'elles sont fausses) pour appuyer ce propos? De quelles avertissements il s'agit? Comment peut on de toute façon évaluer la façon dont l'infrastructure de MobileMe est construite si on ne la jamais vu ou eu d'informations crédibles? Es tu en mesure de juger de la manière dont MobileMe a été développé alors même que surement tu n'as pas la compétence technique pour le faire? Pourquoi tu juges la technologie déficiente? As tu déjà développé des applications avec SproutCore? Quel est l'argument TECHNIQUE qui te permet de dire que cette technologie est déficiente? As tu tester par toi même cette technologie? As tu des preuves techniques et rationnelles pour appuyer ce propos?
avatar Hak | 
Je suis certain que les réponses à ces questions sont négatives (et ne vient pas me dire ahh.. oui on a entendu dire de sources sûres bla, bla, bla...) ce qui me fait penser que tous ce que tu dis c'est du vent, tous est basé sur du "on sait pas de quoi on parle mais on se permet de dire des choses" alors même que tu aurais pu équilibrer ton propos de façon plus professionnelle. Certe MobileMe a eu des ratés, dont le monde est d'accord sur ce point. Par contre essayer de trouver des causes alors même que que l'on n'est pas en mesure de la faire est une mauvaise chose. Au lieu de parler de choses que tu ne connais pas, tu aurais plutôt dû expliquer au contraire ce qu'Apple aurait du faire lors du lancement de MobileMe, cad, lancer les services graduellement ou lancer MobileMe en beta publique. "iPhone 3G, cet objet de désir" - Certe les problème existent mais il faut nuancer le propos. En d'autres termes, tu serais naif de penser qu'un tel lancement aurait pu se passer avec zero problème, c'est tout bonnement impossible vu l'échelle du lancement mais surtout que le lancement dépendait également d'un grand nombre d'opérateurs à la compétence différentes. Donc des problèmes au lancement il fallait s'y attendre et force est de constater que le lancement s'est en général bien déroulé mis à part des problèmes locales. Après certe il y a pénurie, mais Apple serait le premier content à pouvoir les résoudre. De plus, dans ce cas également tu n'as pas les compétence et le recul pour juger de la gestion logistique de la production en masse de l'iPhone. Il y surement un tas de facteurs ralentissants un production plus rapide, ne serait ce que pour garantir un bon niveau de qualité ou alors des composants utilisés par l'iPhone sont en pénurie car jusqu'à preuve du contraire, l'iPhone n'est pas fait avec de l'air.... Donc encore une fois, argument mal nuancé, le plus souvent basé sur une réflexion simpliste déconnectée de la réalité.
avatar Hak | 
"Passées les difficultés à trouver son iPhone viennent celles de son utilisation. iPhone OS 2 a déjà reçu deux mises à jour en un peu plus d'un mois. Ce n'est pas rien pour un téléphone. Entre des lenteurs ça et là (le Carnet d'adresses en est affligé), des plantages d'applications ou des cas de mauvaise réception 3G, le téléphone a offert son lot de déceptions. Pas assez pour faire oublier toutes les avancées et le confort dont il gratifie son propriétaire, mais suffisamment pour semer un trouble." - Et alors s'il a reçu deux mises à jour? On devrait plus se réjouir du fait qu'Apple essaye de régler des bugs (inévitables en soit) aussi vite que possible. Et tu sembles oublier que l'iphone n'est pas un téléphone comme les autres, son logiciel système est très complexe, bien plus que la majorité des téléphones auxquels on est habitué, donc deux mises à jour, ce n'est pas surprenant. Les mises à jour ont corrigé un grand nombre de bugs, certaines lenteurs, le driver de la puce 3G a été amélioré avec la mise à jour 2.02, et Jobs a promis que certains plantages d'applications seront résolus en Septembre (http://www.appleinsider.com/articles/08/08/19/steve_jobs_vows_iphone_app_crash_fix_for_september.html).
avatar Hak | 
"Parallèlement, Apple a démontré une forme d'improvisation dans la manière dont elle gère son App Store. Cette nouvelle vache à lait a eu et a encore quelques hoquets. Au début ce furent des attentes interminables pour les développeurs qui voulaient voir leurs mises à jour distribuées dans les plus brefs délais. Puis les retraits d'applications (et retours puis retraits à nouveau…) ont nourri les interrogations sur la manière et les critères utilisés par Apple pour filtrer les logiciels." Encore une fois, exagération et bla, bla.... Il a eu des problèmes techniques qui ont été reglés et tous les développeurs ont pu assez rapidement proposer leurs applications sur le store. Pour ce qui est des applications retirées du store, il y avait des raisons à cela. Certaines applications ne respectaient pas les conditions d'utilisation, par exemple, NetShare a été retirée car les conditions d'utilisation definies par AT&T dans le contrat d'utilisation n'autorise pas le Tethering (http://www.wireless.att.com/learn/articles-resources/iphone-terms.jsp). Dans le cas d'une autre application comme "I am Rich" vendue $1000, pas besoin d'être Einstein pour comprendre pourquoi elle a été retirée. Quand à l'application "Box Office", après voir été retirée, elle était de nouveau disponible sur le store dix jours plus tard. Son développeur n'a pas voulu expliqué les raisons pour lesquelles son application a été retirée mais il a indiqué qu'il a été en contact avec quelqu'un chez Apple afin de régler la situation (http://www.macworld.com/article/135001/2008/08/boxoffice.html). Donc encore une fois ton argument n'est pas valable, tu exprimes des choses fausses par manque de recherche et d'informations. Avec un minimum de précision tu aurais pu expliquer d'avantage au lieu de faire de la désinformation. Apple ne filtre pas les applications, Apple ne retire des applications que s'il y a un réel problème, et c'était le cas pour les applications qui ont été retirées jusqu'à présent.
avatar Hak | 
"Des interrogations pour les développeurs qui s'ajoutaient aux contraintes imposées par le maintien du NDA (contrat de confidentialité) sur leurs outils de développement iPhone. " Propos trop simpliste. La situation est complexe, et vu de l'extérieur il est difficle de juger des causes du maintien du NDA. Apple c'est pas seulement des gens qui développent le SDK, c'est aussi un service juridique qui est chargé de protéger la société. Or des analystes ont souligné ce point justement. Apple maintient le NDA afin de donner du temps pout obtenir des brevets couvrants les technologies relatives aux SDK. Avec un NDA, d'autres compagnies ne peuvent utiliser ou copier les technologies du SDK, ce qui permet à Apple de se protéger en attendant les brevets. Il aurait été important de mentionner ce point pour nuancer le propos, mais bon le professionnalisme c'est pas la tasse de thé de l'auteur il me semble... "Dans cette énumération des trains qui arrivent en retard, on pourrait également citer l'épisode de la faille de sécurité des DNS au sujet de laquelle des spécialistes ont sévèrement reproché à Apple d'avoir réagi tard et insuffisamment" Sur le site même de Macgénération, il a été mentionné que le correctif déjà disponible pour BSD avant celui d'Apple était bugé. La question qui se pose est donc: est-ce qu'Apple doit mettre à disposition des correctifs même bugés? Je pense que non, mais chacun peut faire son idée. Par contre je ne comprend pas pourquoi ce point n'est pas mentionné ici, est-ce que les gens de macgénéraion ne peuvent pas mettre en relation des news publiées à des dates différentes? Quelle rigueur les gars, et ça se permet de critiquer les autres après.... En ce qui concerne le fait que le correctife était insuffisant, cela concernait la version client de Mac OS X, et on sait tous que l'argument utilisé était très discutable.
avatar Hak | 
"Plus anecdotique est l'incendie sur le campus de la société à Cupertino - zéro victime, deux millions de dollars de dégâts. On pourra y voir une forme d'apothéose dans ce feu d'artifice d'emmerdements." Tu remplis du blanc là, non? Cette affaire d'incendie n'a rien à voir, soyons serieux. "Surdouée en marketing, Apple paraît comme empruntée sinon complètement gourde lorsqu'il s'agit de communiquer, tant elle est habituée à se taire." Communiquer sur quoi, nuance ton propos? Sur la santé de Jobs, surement pas. Sur MobileMe, elle l'a fait. Par contre Apple a besoin de communiquer d'avantage sur ce qui ce passe de manière plus précise. Par exemple, lors de la mise à jour de l'os équipant l'iPhone, Apple ne liste qu'un "Bug fix", on aimerait plus de détails sur ce qui est corrigé et comment. Lorsque MobileMe est off line, on aimerais avoir plus de DETAILS sur ce qui se passe. C'est sur ce point qu'Apple est criticable, sa faiblesse à donner des informnations qui soient plus utiles et complètes. "Résultat, on a observé un acte de repentance pour MobileMe" Bla, Bla, Bla, lorsque Apple ne communique pas, on dit qu'elle ne le fait pas, si elle le fait, c'est un acte de rependence. Tu sais plus quoi dire la, non? "il y a toujours un silence fort épais autour du NDA" Cf, plus haut. La situation est complexe, c'est navrant que tu ne puisses pas le réaliser. "des critiques sur les questions de sécurité" Souvent mal fondées, nuance ton propos. "sur les pénuries d'iPhone" Certe Apple pourrait plus communiquer sur ce point, je suis d'accord.
avatar Hak | 
"L'accalmie est-elle en vue ? L'action en tout cas remonte. Collée de près par une poisse estivale, Apple reste une société au compte en banque plein à craquer" Comme si quelques problèmes pouvaient ruiner Apple..... "À ce sujet elle a d'ailleurs parlé d'une "transition". Sans le savoir, le mot était peut-être bien choisi…" Bla, Bla, Bla... Au final un article qui manque d'objectivité, juste écrit pour remplir les forums. L'article manque de recul, il est mal informé et manque de rigueur dans ses propos. Et pour conclure, est-ce qu'Apple est parfait? Absolument pas. Est ce que c'est emmerdant qu'un bug existe dans le l'OS de l'iPhone, que MobileMe a des ratés, que des choses ne marchent pas comme prévu? Absolement oui... Est ce qu'Apple fait un bien meilleur travail que ses concurrent? Absolument oui. Donc cet article tape à l'oeil n'apporte rien, et néglige le fait qu'Apple vend des millions d'iPhone et vend des millions d'applications sur son App Store. Des lancements très importants pour Apple et qui sont réussis, malgré des problèmes que l'on oublit vite, vu le succés de la plate forme iPhone. L'été pour Apple est donc loin d'être pourri.
avatar biniou | 
@Hak : c'est trop long ce que tu as écrit => pas envie de lire ... Mais un conseil : pète un coup ça ira mieux ;-) "Le patron d'Apple nageait dans ses vêtements." : Ca m'a bien fait rire ... Un peu de second degré ne te ferait pas de tort. L'article est de bonne qualité et colle bien avec l'actualité ... Pour les gens en vacances et/ou qui lisent de temps en temps MacG ça leur permet d'avoir un aperçu de l'été. C'est sûr que c'est résumé (ça va "to the point" comme dirait mon Chef) mais il n'est jamais dit dans cet article qu'Apple ne vend pas d'appareils en tout genre, juste qu'elle s'est confrontée à des difficultés cet été au niveau de ses sorties de service et produits. On pourrait faire un résumé de l'année avec le lancement retardé (raté) de Léopard et la première bêta sortie en vente ... Ouh la la je touche à un mythe là ... Mac OS X est parfait, Steve Jobs est un Dieu, un Dieu ne peut faire que des choses parfaites ... Ce sont les utilisateurs qui font exprès d'abîmer la coque de leur Jésus Phone ... ah les démons ! Et c'est Lilith qui a fait planter le service Mobile Me et mis le feu au campus.
avatar biniou | 
J'avais oublié : MacG est un site pro Microsoft dont les journalistes passent leur temps à écrire des articles inutiles pour donner une image négative de la sacro-sainte Pomme !!!
avatar Un Vrai Con | 
@hak "Tu remplis du blanc là, non?"
avatar NicoMac | 
Hak, tant de temps perdu alors qu'il suffit de comprendre, et accepter, que MacGé ne fait pas de l'information et encore moins du journalisme...
avatar biniou | 
@NicoMac et consorts : je vous trouve bien dur avec MacG. C'est un site de bonne qualité d'information sur l'actualité Mac/Apple. Il y a énormément d'informations intéressantes ... Il y a certes parfois des imprécisions voir même des erreurs mais nous sommes tous des humains et donc pas à l'abri de celles-ci. Si vous n'êtes pas content du contenu de ce site ou de la manière dont les articles sont rédigés, rien ne vous empêche d'aller ailleurs plutôt que semer votre haine verbale ici. Vous pouvez même créer votre propre site d'actualité Apple. La critique est aisée mais l'art est difficile. Je voulais juste marqué mon soutien au site et à ses journalistes qui doivent parfois en avoir assez des propos désobligeant de certains.
avatar the_nuru | 
article un peu sévère je trouve mauvaise analyse sur la partie boursière qu'il faut remettre dans son contexte général. Apple au contraire est une des rares sociétés américaines à réussir à résister au perturbation actuel du marché boursier, et malgrè les exemples sités, cela montre une bonne stabilité et une confiance sur le court et moyen terme sans changement coté fund et dépositaire. Pour le reste certes des évenements sont arrivés, victime de son succès dans certains domaines, mais on ne peut pas parler de mauvais été
avatar NicoMac | 
@biniou: Libre à toi de te contenter de médiocrité dont les lignes ci-dessus en sont la parfaite illustration et libre à moi, je l'espère du moins, de continuer à critiquer quand bon me semble. Quant à l'art, je pense savoir de quoi il en retourne dirigeant moi-même une équipe de, vrais, journalistes et rédacteurs...
avatar sylko | 
Bravo Florian. ;-) Titre accrocheur et contenu intéressant. MacGé me plaît toujours autant... :-P
avatar stephlegab | 
@ innocente: quel self control !!!! Chapeau ! Tu me donnes ta soluce ??
avatar edualc | 
---> Bens! [..].On a l'impression d'entendre le président du CA s'exprimer lors du rapport annuel... Mouarf![...] Fruit de ton expérience? La mienne est toute autre et vient du travail collaboratif, Des réunions d'avant projet puis d'évaluation, après charrette, du travail accompli. La critique est une nécessité : si elle ne semble pas fondée, on la réfute avec des arguments et si, à l'issue du débat, elle semble l'être, ne ne serait-ce que partiellement, on en tient compte. Pourquoi suis-je aujourd'hui critique envers Mac Gé ? Tout simplement car MacGé me semble aujourd'hui le seul site Mac capable de tenir compte des remarques, appréciations, besoins et désirs de ses lecteurs. Il est pour moi le seul site capable de prendre durablement place dans le monde Mac sans pratiquer le nombrilisme. Alors, oui, je suis exigeant parceque je vois depuis une quinzaine d'années l'état et le devenir de la presse Mac papier. Il faut des articles de fond, documentés, argumentés, à l'opposé de ce que l'on trouve ailleurs sous forme de compilation aveugle lorsque ce n'est pas d'affirmations péremptoires uniquement fondées sur les statistiques de fréquentations du site. Depuis hier, j'apprécie la lecture des suites de mon premier post, des avis divergents peuvent s'exprimer, un rédacteur communique, un véritable échange existe ici. Ici pas de Plonk ou de bannissement si vous sortez de clous.... Oui, décidémment Bens!, j'aime ce site et c'est pour cette raison que je le veux encore meilleur. Cordialement
avatar edualc | 
--- innocente Hier au soir, ordinateur éteint, confortablement installé dans mon fauteuil, un programme TV insipide en fond sonore et comme mon épouse dévorait le dernier volume de Stieg Larsson sans plus s'intéresser au téléviseur, j'ai baissé le son et allumé l'iPhone familial. A la lecture de ta dernière intervention, je me suis demandé si je n'y avais pas été un peu fort en cristallisant sur ton seul article des reproches beaucoup plus généraux . J'ai donc relu ton article, celui de Benjamin Rondeau, les archives de MacG des dernières semaines ainsi que celles d'autres sites ou forums de l'univers mac. Ce matin, après réflexion, je ne varie pas d'un point de mes commentaires, si ce n'est que j'ai fait un amalgame, synthétisant l'ensemble des informations de l'été, lues et relues, ... sur l'ensemble de sites consacrés au monde Apple/Mac/iPhone-iPod. Pour le compte, Mac Gé ne s'en sort pas trop mal. Mais on ne critique que ceux qu'on aime, dit-on, car ceux-là seuls nous intéressent. Cordialement,
avatar biniou | 
@NicoMac : la seule médiocrité que je vois ici, c'est celle intrinsèquement liée aux remarques abjectes et/ou désobligeantes de certains. A bon entendeur ...
avatar freefalling | 
- soupir -
avatar Un Vrai Con | 
Certains sites liés à l'information Apple sont ce que Voici et Gala sont à la presse... La veille de week end une petite nouvelle sur le monde PC/Microsoft/Windows. Vu le "buzz" généré les annonceurs ont de quoi être satisfaits, même le dimanche, leurs pubs sont vues. Mais MacG est pas comme ça...!
avatar ashitaka18 | 
Moi j'aime bien quand il y a des problèmes sur mobile me, déjà 40€ d'économies.
avatar eden-eden | 
Vu que j'ai été totalement censuré, je me permets une remarque : j'ai effectivement été très agacé par cet article qui semblait avoir été écrit comme une charge contre Apple, dénuée de toute nuance et dont l'argumentaire était trop partiel (donc partial). Je rejoins donc totalement l'argumentaire de Hak, dont les rappels sont très pertinents. Maintenant, que certains assimilent ça à de la haine et proposent qu'on aille voir ailleurs, je ne suis pas d'accord. C'est comme dire à des enfants d'aller s'installer dans une autre famille dès qu'ils manifestent un désaccord avec leurs parents. Si l'on vient discuter sur MacGé, c'est parce qu'on a envie de discuter ici, et pas ailleurs. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait, et MacGé a tout retiré. Même si mon propos n'étais pas aussi argumenté que celui de Hak (pas le temps), je ne pense pas avoir été injurieux, mais simplement énervé par un propos à mon sens injuste. Je tiens donc à préciser que c'est le propos qui m'a agacé, et pas l'auteur lui-même, que je ne connais pas et qui est sans aucun doute quelqu'un de très bien. On va donc en rester là.
avatar Un Vrai Con | 
Mais hak c'est des piliers qui ressassent à longueur de journée la même chose. A force l'a plus l'esprit très clair.

CONNEXION UTILISATEUR