Mac App Store : le coup de gueule du développeur de Geek Tool

Christophe Laporte |


Une nouvelle version de GeekTool est disponible au téléchargement [3.1 - 3.2 Mo - VF]. Cette application permet d'afficher sur votre bureau toute sorte d'informations. Trois modes sont proposés : le mode Fichier permet de surveiller l'activité du système au travers des fichiers log, le mode Shell permet d'exécuter des commandes terminal, et le mode Image suit l'activité de votre Mac au travers de graphiques comme le CPU ou le réseau.

Cette version corrige quelques bogues et a la particularité de ne pas être proposée sur le Mac App Store. Son développeur, Yann Bizeul, s’en explique :


J'ai annoncé il y a quelques heures la disponibilité de GeekTool 3.1, qui n'a pas grand-chose de transcendant (majoritairement bug fix), vous noterez peut-être que cette mise à jour ne se fera pas via le Mac App Store, à mon grand désarroi.

La raison en est simple : GeekTool ne rentre pas dans les moules rigides que Apple propose aux développeurs. J'ai longtemps cru qu'ils allaient devenir raisonnables, se rendre compte que changer une porte standard pour une chatière en béton armé rendait l'accès à la maison un tantinet compliqué et n'était pas digne de l'ingéniosité et l'audace dont Apple sait parfois faire preuve.

Deux solutions s'offraient donc à moi : passer des semaines à tenter de faire passer GeekTool dans la chatière, avec la quasi-certitude que jamais un programme dont le but est justement de pouvoir lancer n'importe quel script sur le système ne passerait les portes de l'App Store, ou bien sortir GeekTool de l'App Store après avoir corrigé les quelques bugs majeurs que les gens attendaient, ainsi que re-proposer un système de mise à jour automatique.

Voilà l'expérience d'un développeur occasionnel, qui a une foule d'autres choses à faire en vacances, qui a l'impression de faire marche arrière pour des raisons fondamentales qu'il ne comprend pas : il serait tellement simple et logique pour Apple de proposer de distribuer tous les programmes de développeurs enregistrés, sans accepter ceux d'origines non-certifiées. Les outils sont là, c'est une question de volonté de leur part.


Dans le détail, et sans surprise, c'est le sandboxing imposé par Apple qui bloque ce logiciel, comme l'explique son concepteur :

GeekTool prend en charge des scripts shell fournis par l'utilisateur, donc il doit avoir un accès global au système. La règle du sandbox a changé après la mise en ligne initiale de GeekTool, ce qui m'empêche de faire une mise à jour, et m'oblige à modifier ce que j'avais déjà adapté à la distribution sur l'AppStore. Les régles auraient été claires dès le début, je n'aurais pas porté GT sur l'AppStore.


Pour ceux qui sont intéressés par ce logiciel, on recommandera la lecture de ce fil sur nos forums. De nombreux exemples sont donnés pour aider les utilisateurs à exploiter au mieux le potentiel de cette application.

avatar hollylol | 
Il connaissait les règles du jeu...
avatar shenmue_fan | 
0,0001% des gens l'utilisent donc! Il veut se faire une pub gratuite le bonhomme.
avatar fousfous | 
En gros il veut que le MAS ne soit plus un endroit sécurisé... C'est bien l'un des principaux avantage, quand on telecharge une app sur le MAS on sait qu'elle ne risque pas de provoquer des trucs étrange. D'ailleurs, vivement qu'apple interdise de télécharger ailleurs que sur le MAS.
avatar Stardustxxx | 
@hollylol C'est pas le premier programme a quite l'AppStore pour ces raisons : le sandboxing trop contraignant pour certaines applications.
avatar Benz Hine | 
J'aime beaucoup quand les fanboys post-puberes réagissent au 1/4 de tour en prenant à partie le dit développeur. Les commentaires sont devenues un vrai squat avec cette nouvelle population d'Apple users.....c'était mieux avant.
avatar fousfous | 
@Benz Hine J'aime bien les c'était mieux avant, on voit la les vieux réactionnaires. Donc si vous n'êtes pas content merci de partir et de retourner à la préhistoire.
avatar Mathias10 | 
@hollylol : Le truc c'est que les règles ont changé en cours de route pour eux.
avatar misc | 
@foufou Les applications non-signées sont déjà bloqués par défaut, ça suffit très largement. Que le MAS soit "safe" soit, mais que ça soit la seule option pour installer des logiciels sonne comme une très mauvaise idée pour la diversité et la liberté.
avatar Yohmi | 
Je n'aurais pas pensé trouver ce genre d'application sur le Mac App Store, car on sait depuis le départ qu'Apple n'a pas conçu sa boutique pour des applications de bidouillage (aussi mince soit-il). J'ai MenuMeters, j'adore MenuMeters, j'utilise MenuMeters depuis des années, bien avant le Mac App Store, et je continuerai à l'utiliser. Sauf que je suis convaincu qu'il n'arrivera jamais sur le Mac App Store, et je m'en fiche totalement. Et c'est pareil pour Boxer, et c'est pareil pour Dropbox, et c'est pareil pour SCUMMVM, et c'est pareil pour Quicksilver, et c'est pareil pour Trim Enabler, et c'est pareil pour Onyx/Maintenance, et je m'en fiche, mais alors je m'en fiche… Je ne saurais pas définir les logiciels que l'on est censés trouver sur le Mac App Store, mais en gros, tout ce qui ne va pas dans le système, que ce soit pour en révéler des choses ou pour le modifier. Et je suis très satisfait du Mac App Store, tout comme des sites Internet des éditeurs pour les quelques programmes cités. Le Mac App Store n'est pas le canal de distribution unique, il propose une expérience clefs en main pour des programmes de divertissement, de bureautique et de création assistée par ordinateur. Pour tout le reste, il y a le World Wide Web.
avatar fousfous | 
@misc Si, ça forcerais les éditeur à fournir des jeux de qualité et sans leurs luncher qui emmerdent tout le monde (je parle notamment d'origin et de steam mais uplay est pas mal aussi).
avatar USB09 | 
@Benz Hine Non, ce n'était jamais mieux avant.
avatar bigham | 
Mon cher @fousfous, Le jour où Apple interdira d'installer des applications autres que celles disponibles sur le Mac App Store, OS X n'aura plus aucun intérêt. Un système d'exploitation de bureau n'a rien à voir avec un OS pour téléphone mobile ou dessous de verre de 10". Ne serait-ce que la possibilité d'installer un contrôleur de périphérique deviendrait impossible vu qu'ils ne peuvent pas être proposés sur le Mac App Store. Vous pourriez aussi faire une croix sur : - les polices de caractères tierce partie - les outils d'optimisation/gestion de disque - les économiseurs d'écran - les utilitaires systèmes qui permettent d'avoir par exemple des onglets dans le Finder sans avoir besoin d'attendre leur intégration dans OS X 10.9. - des outils professionnels assez répandus comme Microsoft Office et l'Adobe Creative Suite qui ne sont pas disponibles sur le Mac App Store. - etc. Si l'absence de toutes ces solutions ne vous dérangent pas, pensez à abandonner l'usage d'un ordinateur et utilisez uniquement une tablette, un smartphone ou un ChromeBook. Cela revient moins cher.
avatar fousfous | 
@bigham Je pense qu'il y a suffisamment de police de caractères, et vu le prix de certaines... OS X a ses propres outils de gestion de disque. Un économiseurs d'écran n'économise pas l'écran si il n'est pas noir. Pas super utile. Il y a iWork qui fonctionne très bien et au pire ils pourraient les proposer sur le MAS. Donc voilà, ça ne poserais pas de problèmes sans enlever de l'intérêt à OS X.
avatar iPapi | 
Tiens pendant qu'on y est la rédaction de MacG n'a rien publié au sujet du coup de gueule (voir ses récents tweets) du hacker Pod2g contre iOS 7. Il envisage même tourner le dos à iOS au profit de Android.
avatar fousfous | 
@iPapi C'est pas plus mal non? J'aime bien quand on peut pas cracker mon matériel informatique.
avatar patrick86 | 
@ bigham : Il est certain que si Apple voulait obliger le passage par l'App Store, elle devrait obligatoirement accepter beaucoup plus d'App qu'elle ne le fait actuellement ! Je pense pas que ce soit mieux. Ils ne peuvent de toute façon pas fermer OS X comme l'est iOS. Il perdrait son intérêt comme tu le dis.
avatar Emile Courrier | 
@ bigham : j'approuve à 2000 % ce que tu dis, qui me semble frappé au coin du bon sens... Avoir un un ordinateur, c'est pouvoir embrasser l'horizon des possibilités et pas se contenter d'une lucarne fut-elle fortifiée...
avatar fousfous | 
Ces liberté comme vous dites, ne servent pas à grand chose et limite la qualité. Suffit de voir le résultat avec android. Et encore, je trouve Apple encore laxiste, ils pourraient n'autoriser que les app vraiment de qualité.
avatar eseldorm (non vérifié) | 
fousfous c'est un troll, non ?
avatar Johnny B. Good | 
Il aurait pu le savoir. Ça fait depuis les débuts de l'App Store qu'on sait que les utilitaires système n'y ont pas leur place. C'est ainsi. Venir faire une lettre ouverte maintenant, c'est non seulement un peu à la bourre, et aussi un peu hypocrite. Il aurait pu continuer à proposer son app sur son site, il a vu un avantage au moins temporaire à le proposer sur l'App Store. Retour à la situation d'origine désormais. Bref ni un drame ni imprévisible. Mais je vais sûrement me faire traiter de tous les noms par les excités genre Benz Hine. Même si se faire insulter par un mauvais troll a une certaine saveur.
avatar fousfous | 
@eseldorm Non, je vous donne mon avis. Même si je sais bien que la communauté Mac en coincé et n'accepte pas le changement. Mais bon, on va en être débarrassé l'année prochaine avec OS XI et l'interface à la IOS 7.
avatar Johnny B. Good | 
@iPapi : Peut être peux-tu imaginer pourquoi ses propos n'ont pas trouvé grand relais.
avatar iPapi | 
@fousfous : Tu devrais plutôt être déçu. Grâce à des gars talentueux comme lui, les failles de ton matériel informatique sont bouchées.
avatar patrick86 | 
@ fousfous : La différence entre l'App Store (iOS) et le Mac App Store, c'est que le premier est arrivé EN MËME TEMPS que la possibilité de développer et distribuer des App pour l'iPhone. Apple a pu l'imposer comme seule plate-forme de distribution… Le Mac App Store lui, n'est arrivé que bien après les applications tiers pour Mac. Apple ne peut pas imposer maintenant une unique plateforme de distribution d'app pour OS X. Sauf à la condition que j'ai donnée dans mon com précédent… Il y a aujourd'hui au moins autant d'applications hors du MAS qu'il n'y en a dedans. Le MAS est in outil pratique. C'est une bonne idée. Il reste quand même perfectible, notamment dans le tris et la navigation… La solution de proposer à l'utilisateur les 3 choix pour les sources d'applications est la bonne. Ceux qui ne veulent pas prendre de risque coches la case 1 ou 2. Ceux qui ont besoin d'app non signées et/ou font attention à ce qu'ils installent cochent la case 3.
avatar fousfous | 
@iPapi Elles sont aussi découvertes. À plusieurs équipes ils leurs faut 6 mois pour trouver les failles permettant le jailbreak, si ils ne sont pas la personne ne trouve les failles et le problème est réglé.
avatar D-I-M | 
Je ne suis pas développer et je peux vous dire que je boycotte totalement le Mac App Store. Ce developpeur aura gagné un utilisateur ... moi c'et déjà ça. Avant de lancer son logiciels sur le MAS, les dev devraient étudier les parts d'utilisateurs potentiels et réels, ce que leur vend Apple c'est un portefeuille théorique d'utilisateurs Mac mais pas véritablement acheteurs MAS, au final les gains dégagés sur le MAS pour un Dev sont moindres que ceux annoncés par Apple. Cdt.
avatar fousfous | 
@patrick86 Oui mais le fait de ne pas obliger à télécharger sur le MAS laisse la porte ouverte aux luncher que sont origin et steam qu'il serait bien de débarrasser. La les devellopeurs seraient obligé de les proposer sur le MAS et il n'y aurait plus de problèmes.
avatar ichp | 
Non foufous a un raisonnement très limité comme d'autres sur ce forum. Il ne comprend pas que si les éditeurs de système d'exploitation contrôlent ce que leurs utilisateurs peuvent faire alors ces même éditeurs auront tout gagner. Et les grands perdants seront les développeurs et, surtout, les utilisateurs. Mais j'imagine que foufous est aussi cohérent sur les autres sujets touchant à la "protection" des biens et des personnes (Hadopi, ACTA, état policier, ...). Heureusement que d'autres pensent différemment...
avatar DickyPoo | 
@fousfous Depuis les années que je fais du web je croyais avoir tout vu. En gros tu aimes un système fermé, limité, sur des rails. Et tu militerais que le Mac devient comme ça... Allez, un peu en hors sujet on pourrait parler de l'équivalent politique. Toi tu trouves la vie plus simple en URSS, Chine de Mao ou l'Allemagne Nazi. Après tout, pour te citer : "Ces liberté comme vous dites, ne servent pas à grand chose et limite la qualité". Dans ces pays, du moment que tu faisait partie de leur idéal la vie était effectivement simple.
avatar fousfous | 
@DickyPoo Euh, tu fais des rapprochements dangereux la... Mais oui, je militerais pour augmenter la qualité sur le Mac. Il y a tellement peu de personnes qui vont chercher ce genre d'app ou qui sortent du MAS, alors oui, ce serais mieux.
avatar durandale21 | 
@fousfous : C'est vrai... A bas la liberté, à bas la la créativité!!! Sus à tous les non conformistes qui refusent de se laisser enfermer dans le saint carquant que le gentil grand gourou ( quel qu'il soit) a si intelligemment construit pour nous rendre la vie aseptisée si confortable... A bah Steve Job et Steve Woz donc... Tu as vraiment raison.... :-(
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@hollylol Apple a changé les règles du jeu, je n'aurais pas porté GT sur l'AppStore en sachant qu'ils allaient imposer le sandbox après coup. @shenmue_fan De la pub pour quoi exactement ? Qu'est ce que ça me rapporte ? Il en a fallu, du temps, pour que je corrige quelques bugs que les utilisateurs me reportaient, toujours les mêmes. J'ai bien d'autres choses à faire que de m'occuper d'un projet gratuit qui ne me rapporte absolument rien, mis à part le plaisir de satisfaire les quelques utilisateurs (qui sont plus nombreux que tu semble le croire) @johnny b. good Hypocrisie ? On en reparle quand tu te sera muni d'un dictionnaire. Apple a changé les règles, c'est ce que je critique. Ce qui est plus discutable, je le reconnais, c'est de définir ce qu'Apple devrait accepter sur le MAS. Moi, je pense qu'à partir du moment ou les développeurs sont physiquement identifiés, on devrait les laisser poster sur le MAS, et retirer le programme/développer si une malfaçon est détectée. Il en serait beaucoup plus riche. @patrick86 Ce genre de choix proposé a l'utilisateur, qui n'y comprend rien, c'est absolument pas digne d'Apple. C'est du Microsoft tout craché, si je veux lancer un bon troll poilu.
avatar Simeon | 
@ fousfous "Ces liberté comme vous dites, ne servent pas à grand chose et limite la qualité." :-o On devrait vous obliger à acheter une grammaire. Cette contrainte améliorerait la qualité de votre écriture.
avatar misc | 
@fousfous C'est une console ou un iPad qu'il te faut. @Simeon +1
avatar patrick86 | 
@ fousfous : Sur les launcher pourris je suis d'accord. C'est comme les logiciels mal portés ou programmé en JAVA et/ou avec des installateurs pourris tout droits venus du monde Windowsien : ça me gonfle ! Mais une fermeture du système n'est pas souhaitable, en premier pour les utilisateurs ! L'utilisateur doit pouvoir choisir ce qu'il fait sur son ordinateur, doit pouvoir savoir ce que fait son ordinateur. Le problème de l'App Store (iOS) n'est pas tant l'obligation de passer par là, mais surtout la validation arbitraire par Apple. C'est la possibilité qu'a Apple de censurer n'importe quelles app qui pose problème. A la rigueur, Apple devrait proposer deux sections sur ses plateforme de distribution d'app : - une section "Apps certifiées par Apple" dans laquelle ont aurait ce qu'il a déjà sur les stores, ce qui est soumis à vérification ; - une section "Apps non certifiées" qui contiendrai le reste, les Apps non sandboxées, pas forcément programmée en natif, etc. Mais signées, quand même.
avatar melaure | 
Les développeurs n'ont pas fini d'avaler des couleuvres avec Apple. Plus le temps passera, plus tout sera verrouillé. Et arrivera surement le jour ou le MacApp Store deviendra obligatoire pour les utilisateurs ... il faudra fuir loin ce jour-là.
avatar Yohmi | 
fousfous, tu devrais te reposer et méditer un peu, tu vires dans l'excès. Quel est ton problème avec Steam ? C'est le Mac App Store qui va gérer ta bibliothèque de jeux pour Mac et PC en même temps ? Un peu de sérieux. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, c'est bien de laisser le choix. La problématique pour iOS est différente (et les crises d'adolescence d'un hacker, on s'en fiche pas mal).
avatar patrick86 | 
@ ybizeul : "Autoriser les applications téléchargées de : • Mac App Store • Mac App Store et développeurs identifiés • n'importe où " C'est quand même pas très compliqué… :)
avatar fousfous | 
@patrick86 Le nombre de personne sachant ce qu'il fait sur un ordinateur (dont je fais parti) est très très limité. Donc la seul chose qui va changer pour les utilisateurs c'est une augmentation de la qualité et de la facilité d'utilisation. Si tu veux un système compliqué ou tu peux utilisé ce que tu veux et ou il n'y a presque rien il y a Linux. Et proposer 2 sections provoquerais une très grande confusion et n'est absolument pas souhaitable.
avatar alan63 | 
perso quand j'ai le choix 'j'installe toujours via le site éditeur
avatar Vavale | 
Purée, être enfermé dans le Mac App Store serait juste un enfer. Rien que pour Word, ça serait rédhibitoire pour moi. iWork ne le remplacerait jamais, du moins pour l’instant. Autant Keynote est superbe, autant Pages n’est vraiment bon que pour la mise en page, où il excelle sans problème. Pour du traitement de texte, il est abominable. Il ne gère toujours pas les espaces insécables et je trouve quand même ça énorme de la part d’un logiciel de traitement de texte. Rien que pour prendre des cours ça me fait perdre un temps fou (je fais des études littéraires donc c’est pas l’idéal d’avoir des guillemets collés au texte, c’est juste horrible). J’écris énormément et c’est ce genre de trucs qui me font largement préférer ce bon vieux Word. Alors le jour où le Mac sera fermé à ce point, je prendrai mes cliques et mes claques et retournerai sur Windows. Ça ne me dérange pas sur iOS, mais faire pareil avec OS X, ce serait juste abusé. Laisser le choix à l’utilisateur, c’est très bien aussi. On n’est pas tous des gens qui vont s’amuser à télécharger des trucs louches sur des sites tout aussi louches, merci bien. =/
avatar Norandy | 
Et je dois faire quoi si je l'ai acheté sur le Mac App Store?
avatar fousfous | 
@Yohmi Steam j'ai pas encore trouvé les avantages, faut donner son numéro de carte bancaire (encore, et tout ce qui va avec, on a peut être autre chose à faire), steam se sent obligé de se lancer alors qu'il n'y a absolument pas besoin de lui histoire de bouffer la bande passante et un peu de puissance au passage.
avatar patrick86 | 
@ fousfous : Je sais bien qu'il y a Linux. Mais j'aime OS X et le préfère pour plusieurs raison… notamment par sa simplicité. Installer une App du MAS est très simple, en installer une contenue dans .dmg n'est pas non plus très compliqué… Surtout si elle utilise le programme d'installation intégré à OS X.
avatar Benz Hine | 
Tout ce que j'exècre dans le monde Mac version 2013 est incarné par foufous le bien nommé.
avatar fousfous | 
@patrick86 Installer une app qui vient d'Internet est quand même bien plus compliqué sur un Mac que sur un PC, par exemple pour flash, quand on clique dessus pour télécharger ce n'est pas l'installateur qu'on voit mais une fenêtre pour lancer l'installateur... Vous allez pas me dire que c'est simple, c'est simple quand on clique et ça s'installe sans rien demander.
avatar fousfous | 
@Benz Hine Et moi tout ce que je n'aime pas dans le Mac est représenté par toi: Un vieux réactionnaire qui ne veut que retourner en arrière.
avatar Benz Hine | 
J'espere que vous plaisantez quand vous dites qu'il n'est pas facile d'installer une application à partir d'un DMG....sous entendu par drag&drop.
avatar vin$$ | 
@fousfous On peut dans les réglages il me semble
avatar Benz Hine | 
@ fousfous Oh oui foufous, enferme nous dans un App Store bien calibré, bien psycho-ridige. Si être réactionnaire, c'est ne pas se laisser faire par la prison dorée que tu probes, alors oui, nous sommes des réactionnaires.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR