VMware Fusion 4.1.1 ne virtualise plus OS X à tout va

Florian Innocente |
VMware a prestement sorti une mise à jour pour Fusion visant à corriger le bug apparu avec la 4.1 [4.1.1 - Formulaire - VF]. Il n'est plus possible de virtualiser les versions client de Leopard et Snow Leopard (lire Virtualisation de Mac OS X 10.5 et 10.6 dans Fusion 4.1 : un bug qui sera corrigé). Cela pouvait être intéressant par exemple en cas de nécessité de faire fonctionner une application PowerPC dans Lion. Les utilisateurs qui en restent à la 4.1 gardent toutefois la main sur cette option qui contrevient néanmoins aux termes des licences d'Apple (seules les versions Server des 10.5/10.6/10.7 sont virtualisables ou la version client de Lion).

fusionlicence


Sur le même sujet :
- Des nouveautés pour VMware Fusion 4.1
- Fusion 4.1 virtualise les clients Leopard et Snow Leopard

avatar dezmob | 
Qu'en est-il des machines virtuel créé avant la mise à jour? Elles sont bloqué aussi?
avatar Funigtor | 
Y a Rosetta sur SL serveur ?
avatar JB | 
Ah dommage, ça aurait pu me permettre de passer à Lion.
avatar xatigrou | 
Mais on peut peut-être le faire avec Virtualbox ? Comme c'est un logiciel libre ils sont peut-être moins portés sur ces questions de légalité (disons qu'ils peuvent en reporter la responsabilité sur l'utilisateur final). Quelqu'un a-t-il essayé ?
avatar flugzeug | 
@ funigtor: oui, il y a Rosetta sur SL serveur
avatar Almux | 
Il existe, à ce qu'il paraît, un moyen de "restaurer" ce "bug" fort utile. Il faudra que j'essaye, car souvent, je devrait pouvoir faire collaborer Snow et Lion plutôt que de devoir rebooter, lors de l'usage de softs que Lion ne peut plus utiliser!
avatar ziggyspider | 
Je ne vais pas m'empresser de faire la mise à jour. en tout cas, tant que je ne serai pas sûr que la machine virtuelle fonctionne toujours.
avatar pacou | 
Oh zut, et moi qui vient d'ignorer cette mise à jour. Je sens que j'ai loupé quelque chose, là. @xatigrou : une licence libre ne veut pas dire licence irrespectueuse des lois ou des droits de propriété intellectuelle. De plus VirtualBox est libre car financé par Oracle, donc ...
avatar xatigrou | 
@pacou ; tu ne m'apprends rien Mais entre considérer que ne pas bloquer un OS est un "bug" sous prétexte que ça gène Apple et laisser la responsabilité de la légalité d'une utilisation à l'utilisateur final comme ça se pratique habituellement, il y a une marge. VMW a sans doute de tels liens avec Apple que le simple fait que ces derniers lèvent le petit doigt et VMW s'écrase littéralement en bridant leur logiciel pour ne pas gêner sa majesté (et alors même que ça rendrait d'immenses services à des clients parfaitement honnêtes, qui veulent juste rosetta) Virtualbox est peut être moins sensible à ce qui s'avère être des pressions, et qui n'a pas grand chose à voir avec le "respect de la propriété intellectuelle", puisqu'il ne s'agit pas de pirater quoi que ce soit pour eux mais se contenter de ne pas bloquer artificiellement une possibilité.
avatar Pierre H | 
J'ai installé Snow Leopard dans VMWare 4.1 - pas de mise à jour pour moi - mais pas de son. Le son marche dans Virtualbox ?
avatar radioman | 
@ [b]Pierre H[/b] oui ça fonctionne .
avatar senghor | 
merci pour l'info, bon à savoir
avatar domd | 
@xatigrou En effet ça fonctionne sur VB ..
avatar bahamas1 | 
@dezmob impossible de lancer les machines qui ont été installées avant la mise à jour. @Pierre H idem pas de son sur la machine SL, VB c'est ok.
avatar Pierre H | 
Merci les gars, je teste VB ce soir !
avatar gueurki | 
Exact pas de sons. VB à tester. À suivre...
avatar apenspel | 
Il faudrait peut être "installer" la carte son sur la VM vide, puis installer. On peut réutiliser les VMs Mac OS X client à condition de faire ceci dans le Terminal de la VM [b]avant[/b] de mettre à jour en 4.1.1 : cd /Volumes/Macintosh\ HD/System/Library/CoreServices sudo touch ServerVersion.plist Ça devrait d'ailleurs être pareil si on importe une partition physique alors reconnue comme version Server dans n'importe quelle version de VMWare Fusion 4.

CONNEXION UTILISATEUR