Apple, chouchou des médias

Arnaud de la Grandière |
On le sait depuis longtemps, on le constate de plus en plus, mais voilà l'antienne validée scientifiquement : les médias sont plus friands d'Apple que de toute autre entreprise technologique.

Le Pew Research Center a ainsi passé un an à observer la couverture de l'actualité technologique dans les médias (52 journaux, ainsi que diverses émissions et sites internet), et a pu quantifier la part de présence d'Apple à 15,1 % des articles, contre 11,4 pour Google ou encore 3 % pour Microsoft.

On pourrait trouver nombre d'explications : la fascination qu'Apple exerce sur le public pousse nécessairement à la couverture extensive de son actualité (et inversement), et Apple ne manque pas de nouvelles idées qui font parler d'elles. Mais selon Amy S. Mitchell, responsable du Projet pour un Journalisme d'Excellence du Pew Research Center, Apple s'avère particulièrement efficace à captiver l'attention des journalistes, grâce à l'excitation montante à l'approche de nouvelles annonces (particulièrement prégnante dans les semaines qui ont mené à la présentation de l'iPad), et la manière très publique qu'elle a de présenter ses produits.

Pour autant, d'autres entreprises d'importance, qui touchent un public plus large encore, comme Google ou Microsoft, n'ont pas bénéficié des mêmes faveurs, quand bien même ont-elles présenté de nouveaux produits.

Durant la période d'observation, l'iPhone 4 a été le second produit le plus mentionné dans l'actualité technologique, avec 6,4 % des articles, et l'iPad le quatrième avec 4,6 %. Dans le même temps, Microsoft n'aura glané qu'un demi pour cent avec l'arrivée de Windows 7. Le premier thème a été consacré à l'envoi de SMS au volant avec 8,5 % des articles. L'étude souligne au passage que le New York Time a gagné le prix Pulitzer pour une série sur ce sujet.

L'étude conclut sur un exercice de méta-journalisme en soulignant les deux grandes thématiques contradictoires qui ressortent de cette période d'observation : le premier message qui en émane est "la technologie rend la vie plus facile et plus productive", alors que le second prévient des dangers sur la vie privée et la sécurité des utilisateurs.

Tags
avatar DonPedro | 

Ce n'est hélas pas le cas du "Monde". Les articles consacrés à Apple sont le fait de journalistes (une, en particulier) qui semblent n'avoir jamais approché un produit Apple. C'est vraiment la pression du succès qui semble obliger LM à nous "informer"... de ce que nous savons déjà.

avatar minijul | 

En France il est intéressant de préciser que la presse écrite mise beaucoup sur l'iPad et les nouveaux modes de consommation de presse qu'il représente, et a eu donc tendance a largement couvrir sa sortie !
Je ne connais pas la situation de la presse écrite dans les autres pays.

avatar youpla77 | 

@ DonPedro : tout le monde ne lit pas macgeneration...

avatar zed_bill | 

Le Pulitzer pour des articles sur les SMS au volant...
Tout fout le camp.

avatar chicago | 

Il me semble qu'Apple termine son pain blanc ou plus exactement son capital sympathie auprès des médias. À l'époque, par l'intermédiaire du Mac, elle était la marque des gens créatifs qui se distinguaient de la majorité. Maintenant elle est devenue une marque de consommation de masse et, pour y parvenir, le capital sympathie auprès des médias lui a bien servi. Les journalistes, même s'ils ont des sympathies pour ce qui est novateur, n'aiment pas se sentir utilisés. Je ne pense pas qu'à l'avenir Apple restera leur chouchou préféré, vu ce qu'elle est en train de devenir.

avatar Zoidberg | 

DonPedro, ta remarque est un peu ridicule, s'il fallait que TOUS les journaux embauchent un expert dans CHAQUE domaine cela serait légèrement compliqué.
Personnellement ça ne me dérange pas du tout, aucun journal (qui plus est non spécialisé) ne peut être expert en Windows, iOs/OSX, Linux, Android/ChromeOS, Bada, Symbian, BBOS, PalmOS, AIX, Solaris, HPUX, Tru64, Irix, AmigaOS, BeOS, ... et encore, la il n'est question que d'informatique, et comme il y a, en dehors de l'info, d'autres domaines (si si) c'est encore plus compliqué.

avatar notasa | 

@Chicago

Je suis d'accord, mais bientôt Apple n'aura plus besoin des médias.
Il suffit de capter la masse, de la capturer et ensuite de la faire cracher au bassinet une fois que celle ci s'imagine qu'il n'y a rien de mieux. C'est marrant, je pense à Microsoft et Windows.
Je suis un MacUser, pas aigri, mais triste.

avatar ichp | 

@Chicago

Apple reste quand même très apprécié de la presse généraliste. Il reste un mutisme général autour des pratiques tendancieuses d'Apple.

Pour la presse spécialisée, même si Apple fait vendre, les choses sont effectivement en train de changer. Et c'est tant mieux.

avatar Fred. | 

@ zed_bill :
:))

avatar pslauver | 

@ notasa

Comment peux tu comparer la situation d'Apple maintenant avec crosoft.

Pour l'instant Apple nous offre de très bon
Produits, invente tout un tas de trucs sympas, un système abouti qui fonctionne parfaitement ( pour moi en tout cas ).

Quelle idée d'être triste ???

Tu voulais qu'apple nous offre ses produits gratis ?

Moi je suis bien content d'avoir plein de produits mac qui sont vraiment efficaces et en plus ils sont beaux !

Be happy !

avatar Mabeille | 

désolé mais je ne vois pas pourquoi des journaux traditionnels et même le 20h00 ou la 13h00 devrait faire de la pub pour Apple ou un autre comme Microsoft... pour ça il y a la presse spécialisée. Perso ça me gonfle de voir l'iPhone au 20hh0 ou même 7.
Franchement il n'y a plus rien a dire sur le monde que de parler de ces "bêtises". L'humanité en est a un point telle qu'un téléphone devient un évènement? Hum je reste dubitatif. Je n'attend pas plus de voir WP7 au 20h00 prochainement. Soyons sérieux ce n'est pas une info c'est de la pub. Donc je milite pour que les produits commerciaux quitte le monde de l'actu classique.

avatar pol2095 | 

ce qu'était Apple pour l'innovation, maintenant c'est google
Y a qu'a voir la différence entre Chrome et Safari
Les médias ont toujours un train de retard

avatar Stanley Lubrik | 

J'ai connu un journaliste qui avait 20% de réduc chez Apple......

Voilà qui doit aider pour prêcher la bonne parole, et distiller de la pure info 100 % objective.

Au fait, c'est combien aujourd'hui la réduc Apple pour les plumitifs de MacGé ?

avatar Christophe Laporte | 

0 % pour le petit personnel de MacG.

Et les réductions presse (environ 15%) dixit florian n'existent plus depuis 2001 ou 2002

avatar Florian Innocente | 

@ brewenn

J'avais bien aimé le passage qui trouvait "édifiant" le fait qu'Apple n'accorde plus de réductions aux journalistes. Je suis sûr que les lecteurs - qui payent leurs Mac plein pot - trouvent ça scandaleux eux aussi :-D

avatar rikki finefleur | 

Aujourd'hui on voit plus de publi-reportage qu'autre chose..
Aucun article critique ..pratiquement rien nada.. Comme par exemple la stratégie d'enfermement mené par apple .. Ou son marketing (pitoyable mais ca marche) d'oubli de composants evident , pour que les fans puissent raler puis leur offrir le composant évident et passer ainsi pour un dieu... (mdr et pitoyable)

C'est exactement comme le clound, qui présente de vrais dangers.. Je n'ai encore vu aucun article critique la dessus, car c'est une prise de possession de vos données et la location de ceux ci.. Que des articles enchanteurs alors qu'il présente de véritables et grands risques pour les entreprises, comme celui de devenir etre au bon vouloir de votre fournisseur et uniquement lui..
Bref ce n'est pas du journalisme , mais uniquement de la recopie de publi reportage..
Seul MacG et macBidouille sont les seuls a faire des articles un peu prévenant sur la main mise des fabricants ...
J'espere un jour que les journalistes fassent leur boulot, et ne soient plus des relais (pauvres) d'information..

avatar pol2095 | 

ça me fait penser à un reportage que j'ai vu sur TF1 dernièrement, on voit brièvement que tous les employés travaillent sur pc, mais on s'attarde sur un mac qui se trouve au mileu on ne sait trop pourquoi.

avatar Philactere | 

@innocente
En effet c'est au choix inquiétant ou touchant de naïveté.
Ca ne donne en tout cas pas envie de lire mac4ever de savoir à quel point ces "journalistes" sont neutres et impartiaux...

avatar Hol-Rukka | 

On a beaucoup parlé de l'antenagate dans les médias comme par exemple consumer report qui dénonce le défaut de fabrication de l'iPhone 4 et tout les autres qui relayent cette annonce. Certains médias ont aussi perdu de leur objectivité comme le monde ou le Figaro qui pondent articles sur articles afin de vanter l'ipad qu'ils voient comme le salut de leur business. Après tout, les médias y gagne aussi car derrière cette pub gratuite il y a une application...

avatar Philactere | 

@rikki finefleur
En effet dans certains domaines la presse sert surtout de courroie de transmission aux dossiers de presse des industriels plutôt que de faire un travail critique.
C'est vrais dans les "nouvelles technologies" où certains journalistes font whaooo et c'est tout.
Incompétence, immaturité, naïveté, flegme ?
Il y a aussi du travail sérieux mais souvent ça laisse dubitatif.

avatar Florian Innocente | 

@ Hol-Rukka : c'est sûr que mes journaux avaient un intérêt dans l'iPad.

En même temps, l'arrivée de cette tablette était aussi un vrai sujet en soi.
Apple qui avait bousculé le domaine de la musique et de la téléphonie - c'est pas rien - se lançait sur celui de la tablette, où personne n'avait réussi, Microsoft le premier.

A la base il y avait des choses à dire au vu du pari.

avatar Hol-Rukka | 

@ innocente :
C'est vrai que le lancement de cette tablette valait très clairement toute cette attention. je me referais juste à quelques articles du Monde et à un des dirigeants du Figaro(dont j'ai eu l'occasion de l'écouter) qui martelaient sans cesse iPad, iPad, iPad, a tel point que les lecteurs habituels des ces quotidiens saturent eux aussi.

Sinon oui je suis d'accord avec toi l'iPad en soit méritait de faire la une.

avatar kinon2 | 

@pol2095
peut être simplement parceque les cadreurs et les journalistes préfèrent agrémenter leur reportage d' un objet sympa et dans le coup plutôt qu'un autre quelconque...
faut pas chercher plus loin à mon avis.
Si la journaliste repère un beau gosse parmi une masse d'employés, qui ira t elle interviewer?
même chose en inversant les genres:-)

CONNEXION UTILISATEUR