Dell doute du succès de l'iPad

Arnaud de la Grandière |
Dans une interview accordée au Wall Street Journal, John Thode, le vice-président de la division mobile de Dell, vante les mérites de la mini-tablette Android présentée en janvier, la Mini 5 (voir Adobe démontre Flash sur un Dell Mini 5). Il pense notamment qu'elle peut échapper à la concurrence de l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad. John Thode a d'ailleurs minimisé l'impact de l'ardoise magique d'Apple : « C'est vraiment difficile d'arriver à faire la même chose encore et toujours deux ou trois fois de suite. Apple va avoir plus de concurrence cette fois. »

Mais il ne faudrait pas pour autant voir là une prédiction de sa part : « Si qui que ce soit vous dit qu'il sait exactement ce qui va se passer, il s'agit soit d'Apple, soit de quelqu'un qui a trop fumé », précise-t-il narquoisement. Dell a malgré tout fort à faire pour rattraper son retard : Apple gagne plus d'argent que Dell et HP réunies, et sa capitalisation boursière écrase celle du fabricant texan (voir Apple vaut sept fois Dell).

Sur le même sujet :
- iPad : la concurrence s'organise

avatar fransik | 

...quand on demande à quelqu'un lors de la présentation/ de l'annonce d'un nouveau produit, si son concurrent fera mieux que lui, ça équivaut à lui demander de manier la langue de bois.

Avec les règles imposées par une cotation en bourse aux Etats-Unis, il ne peut à la limite pas même se permettre de dire autre chose.
Son produit est forcément le meilleur ou du moins forcément nettement mieux positionné. Après, il y a la manière, l'élégance, avec ceux qui par exemple poussent le vice au dénigrement.

Finalement si John Thode s'en sort plutôt bien, à mon humble avis, il faut garder à l'esprit que la langue pratiquée est plus proche d'un dialecte extra-terrestre que de celle du quotidien...

avatar Rkas | 

C'est normal qu'Apple amasse plus d'argent que Dell et Hp réunies... faut différencier les entreprises orientées "innovation" telles qu'Appele et Google de celles qui sont uniquemeent suiveurs et ne mettant sur le marché des innovations incrémentales.

Bien à vous.

avatar Le docteur | 

Dire qu'on doute, c'est toujours un moyen de tenter d'endiguer le raz-de-marée qu'ils vont se prendre dans les dents, tout particulièrement pour l'usage professionnel.

avatar vince2mtp | 

De toute manière rien que le fait que l'iPad soit un produit Apple devrait suffire a lui faire rencontrer le succès! C'est con mais a l'heure actuelle a part l'Apple TV et a la rigueur le MacPro(et encore par rapport a l'iMac) tout ce qui est estampillé Apple de vend super bien...effet de mode? Réel engouement pour la qualité des produits, effet du marketing? Bref j'adore Apple mais je me demande si tout leur succès sont parfois justifé...? Il y avait des tablettes avant l'iPad et y en aura après l'iPad...mais jamais elles auront la pub qu'a eu le dernier bébé d'Apple....

avatar thg | 

Vu l'accueil mitigé, je doute que cet iPad soit un raz de marée.

Les geeks Apple ne sont finalement pas si nombreux que ça et la crise a frappé. sans parler que l'utilité de l'objet reste à démontrer, tout au moins dans sa première version.

avatar ricchy | 

La jalousie parle encore, lorsque l'on est jaloux on n'est pas objectif.
De ce que fait l'autre, c'est de toute façon nul et voué à l'échec.

Jobs le fermier a déjà tellement de moutons, ça ne va pas être trop dur pour lui de faire manger de l'Ipad à ces derniers.

avatar Yohmi | 

« [i]What would I do? I'd shut it down and give the money back to the shareholders.[/i] »
M. Dell, 1997.

avatar Superboy58 (non vérifié) | 

La dernière phrase est assez inutile je trouve.
Bon en revanche je blaire pas Dell comme pas mal de monde ici je pense.
Reste un fait : à quoi peut bien servir ce type de tablette surtout à ces prix là ?
Mise à part des détails techniques et de l'OS (iPhone ou Android) je vois mal des produits de ce genre toucher le grand public.
Les ventes vont rester relativement basse en comparaison des autres produits d'Apple ça je pense qu'on peut l'affirmer.
Mais je pense aussi que les tablettes autres que l'iPad auront encore plus de mal à s'implanter car elles n'ont pas le marque Apple et finalement c'est surtout ça qui risque de faire vendre.

avatar jean-christophe courte | 

LeMonde.fr ce midi :
Dell : le constructeur informatique a publié jeudi un bénéfice en chute de 42 % pour son exercice décalé de 2009-2010, à 1,433 md de $, malgré une amélioration en fin d'année.

Balayer devant leur porte serait le meilleur conseil à leur donner

avatar biniou | 

Je ne crois pas personnellement à la réussite de l'iPad dans le monde professionnel à cause de son caractère fermé. Je vois mal une entreprise de services réimplémenter tous ses outils pour les faire tourner avec le SDK d'Apple. Un peu plus d'ouverture et de langage de programmations auraient pu faire de ce produit un appareil phare pour bon nombre de fonctions surtout avec son interface 3G (livraison, ...).

avatar debione | 

@Superboy58

Je ne suis pas sur du tout du non succès de ce genre d'objet, les septiques le considère comme un ipod touch, d'autre même des anti-apple le considère comme une nouvelle voie, pas un truc comme ou comme, mais un instrument nouveau...
Un billet plein d'idée qui explique très bien ce que je veux dire: http://www.rafi.com/sam_suffi/2010/02/disons-le-tout-de-suite-je-naime-pas-apple-le-culte-aveugle-convenu-et-imb%C3%A9cile--comme-tous-les-cultes--quon-voue.html

avatar Rkas | 

Biniou + 1

avatar Yohmi | 

@Superboy58
Je prends, pour ma part, le problème à l’envers. Je crois que les tablettes, même si elles mettront facilement (tout comme l’iPhone) trois ans pour décoller, serviront à beaucoup plus de personnes qu’un PC aujourd’hui. Je crois qu’il y a un réel manque de clairvoyance face à ce que les utilisateurs de PC sont : principalement des gens qui n’ont aucune idée de comment ça marche, et qui s’en servent pour faire très peu de choses.
Et je parle aussi bien des étudiants qui tapent trois documents word par semestre et passent le reste du temps sur Youtube, Facebook, VDM et MSN, que des cinquantenaires qui se servent de leur PC pour aller sur ebay, tenir leurs comptes, aller sur le site de leur banque et regarder les photos de leurs vacances. Travailler ? On passe déjà sa journée au boulot avec un ordinateur fait pour travailler. Dans de très nombreux cas, la dernière chose que l’on a envie, en rentrant chez soi, c’est d’avoir la même chose.

Donc moi je pense que ces produits ont un très grand avenir. Je le vois autour de moi, les cas dont j’ai parlé, ce ne sont pas deux ou trois personnes. Je le vois au niveau des clients que j’ai eu, lorsque l’on abordait le sujet de l’ordinateur, c’était toujours un appareil compliqué, plus ou moins imposé, que l’on appelle « il ».

Oui, les ordinateurs sont compliqués. Même les Mac. Je suis, comme beaucoup de gens ici, un « power user ». Mais je commence à me lasser. C’était fun, le bidouillage, les béta, le 27’’ avec trois bureaux virtuels et 40 fenêtres. Mais je vais bientôt changer d’occupation, et je crois que l’iPhone m’a démontré dans de nombreux cas que faire les choses simplement et une à la fois, c’était simple et satisfaisant. C’est juste trop petit. Ma tranquillité pour 499 $, je signe.

avatar biniou | 

@sunjohn : Tu as tout à fait raison. Mais il reste pas mal d'outils programmé directement en Java ou autre (même s'ils utilisent des web services ou autres) et qui ne pourront pas s'exécuter sur une telle machine. Je vois mal un entreprise réimplementer ses interfaces et/ou outils pour une tablette. De plus si tu veux utiliser des services spécifiques (c-zam, lecteur eid, ...), il faut pouvoir interfacer ces outils avec les périphériques. Pour l'exemple de l'eID, je vois mal une entreprise réimplémenter tout le moteur et les drivers en objective-c alors qu'ils peuvent acheter un appareil mobile tournant sous Linux ou Windows 7 où les coûts d'implémentation sont plus faibles. Je pense que l'erreur d'Apple est de vouloir adapter les entreprises à sa vision de l'informatique au lieu d'adapter sa vision de l'informatique aux réalités du monde professionnel.

avatar michaelprovence | 

Le dell mini 5 en tout cas est fort intéressant car sous android... a voir le prix et la dispo ??

avatar Armas | 

----------------------------------------------------------------------------------
Je n'aurais jamais cru dire ça un jour, mais en bon macaddict que je suis, je vous invite à Boycotter l'Ipad et à faire passer le mot.

Pourquoi ? : Simplement pour la raison que l'Ipad est un périphérique ultra fermé qui, compte tenu de ses possibilités techniques, ne devrai pas l'être. L'Iphone à apporté une révolution de la téléphonie grâce à des innovations majeurs et la création d'applications performantes qui reprennent les grands succès du monde informatique. A l'inverse, l'Ipad est une vrai régression. Les possibilités d'un tel périphérique peuvent être énormes. Malgré cela, apple souhaite restreindre l'utilisation de cette tablette aux outils qu'elle valide sur l'App store.

L'ipad ne me cause pas trop de problème, c'est un bel outil technologique, mais le fait qu'apple referme de plus en plus ses technologies en se calquant sur le modèle de vente de l'Iphone me pose un problème. Et je pense qu'il pose aussi un gros problème à beaucoup de monde ici. Nous sommes à une période charnière. Apple à vu le potentiel de la maitrise de tous les éléments d'un écosystème économique et fait évoluer son modèle économique, mais pas dans le bon sens. L'échec de l'ipad pourrait faire faire à la firme une remise en question. Son succès nous amènerai en revanche de nouvelles technologies systématiquement verrouillées et des systemes de filtrages ... au point que je commence à me poser des questions sur l'avenir de la vie privée chez Apple. J'ai deja fait pas mal de concessions, je n'accepterai pas qu'une société se reserve le droit de fouiller mon ordinateur ou mon Mp3 ... Un gros problème en perspective.

N'oubliez pas que Steve Jobs a une personnalité égocentrique, il n'hésitera pas à faire de gros sacrifice pour ses intérêts. Et Aujourd'hui, je pense qu'il est en train de sacrifier sa communauté
----------------------------------------------------------------------------------

avatar lennoyl | 

Moi aussi, je doute du succès de l'iPad.
Mais bon, comme je doutais aussi du succès de l'iPod, je ne m'avancerai pas plus ^^.

avatar compyle | 

Et plus personne ne doute de la déroute de Dell !

avatar languedoc | 

Depuis que l'iPad a été présenté - et même avant - il est amusant de lire toutes les prédictions de personnes qui savent… qui prévoient… qui affirment.

Il serait cocasse de faire des "copier" de ce florilège et faire, d'ici peu de temps, un "coller" de ces brillantes élucubrations.

D'aucuns pourraient "manger leur cravate". ;-)

avatar compyle | 

@ Armas
Dell t'as promis un inspirion ???
Au contraire, perso je trouve que l'iPad est un excellent concept, qui préfigure sans doute l'avenir de l'informatique portable, taillé et super optimisé pour des usages bien définis. C'est sans doute pas un couteau Suisse et c'est je pense justement la son intérêt. Après c'est bien entendu fonction de l'utilisation qu'on a d'un portable , du fait qu'on a ordi de bureau ou pas (un iMac of course), mais je ne vois pas ce que je fais aujourd'hui sur mon MBA que je pourrai pas faire sur un iPad. Par contre je vois bien l'inverse. Donc compte pas trop sur moi pour signer ta pétition !

avatar boussiko | 

@Armas

je ne l'acheterais pas pour deux raisons:
trop fermé et dépendant d'un tierce ordi!

avatar pacou | 

Pour le grand public je vois bien le marche : ceux qui veulent un truc pratique pour le web et plus, comme lire de la doc sans imprimer et avec un truc moins encombrant qui portable et plus lisible qu un iPhone
Ceux qui ne veulent pas d'un truc complique pour accéder au monde numérique (j'imagine bien ma belle mère)

Pour les prospère, sans Firefox et des technos permettant d'installer d'autres applications sans passer par un AppStore même prive je vois pas trop...

avatar enov | 

@ languedoc
…et une pure perte de temps suivie sans doute de cette même frustration ressentie en arrivant fatigué jusqu'ici.

avatar divoli | 

Je partage l'avis d'Armas. L'iPad est probablement un bel objet technologique, qui en se développant pourrait servir à bien des usages. Mais le fait qu'il soit associé à une plateforme complètement fermée est particulièrement préoccupant, pour les utilisateurs et consommateurs qui nous sommes.

avatar Le Chapelier | 

Dell doute du succès de l'iPad...

Moi aussi...

Apple a aussi connu des flops (le cube, l'iPod Hifi ou je ne sais plus son nom, l'iPod Fat Nano, le Newton, etc.).

avatar JayTouCon | 

bah c'est surtout qu'il est pas donné le papad. à 499 y'a rien. faut dépenser 329 de plus pour avoir un truc correc. sinon c'est une visionneuse de luxe.

avatar setsix | 

@Yohmi
[quote], Et je parle aussi bien des étudiants qui tapent trois documents word par semestre et passent le reste du temps sur Youtube, Facebook, VDM et MSN, que des cinquantenaires qui se servent de leur PC pour aller sur ebay, tenir leurs comptes, aller sur le site de leur banque et regarder les photos de leurs vacances. Travailler ? On passe déjà sa journée au boulot avec un ordinateur fait pour travailler. Dans de très nombreux cas, la dernière chose que l’on a envie, en rentrant chez soi, c’est d’avoir la même chose. [quote],

Je suis d'accord pour tout sauf "les étudiants qui tapent trois documents....".
Pourquoi un étudiant taperait sur un iPad un document word si il a un ordinateur? Faut être maso pour taper un document avec un clavier d'ipad alors qu'il peut être plus rapide avec son clavier d'ordinateur.
L'ipad n'est pas complètement à 100% indépendant d'un ordinateur, tu en as besoin pour synchroniser ta musique, video, photos.

Dans ton raisonnement, tu dis que l'ordinateur est compliqué et est plus ou moins imposé mais dans l'état actuel, l'iPad l'impose aussi.

avatar HAL-9000 | 

@ Divoli

T'as déja oublié à qui tu parlais ici ?... La Fanboyz' Family ;)

avatar ricchy | 

C'est fermé, c'est fermé.
En attendant vous avez certainement un Ipod et un Iphone...

Encore une réaction puéril de armas, "je vous invite à Boycotter"

avatar compyle | 

C'est dingue le nombre de gens réfractaires a l'évolution quand même !

avatar Orus | 

Si Dell doute, alors cela va être un succès flamboyant ! :D

avatar pseudo714 | 

setsix"L'ipad n'est pas complètement à 100% indépendant d'un ordinateur, tu en as besoin pour synchroniser ta musique, video, photos."

Je ne comprends pas cela. Si on a un disque dur externe avec ses photos, videos et musique on ne pourrait pas les transférer directement dans l'ipad sans passer par un ordi tout en distribuant chaque media dans les applications qui sert à les ouvrir? Il n'y a pas d'application pour ça? L'itunes de l'ipad ne peut pas récupérer ces contenues directement d'un disque dur? C'est vrai que dans ce cas il peut y avoir un problème de format.

avatar pseudo714 | 

@armas ce système fermé ou centralisé a permit à des développeurs et auteur de se faire connaitre. Toi si t'es développeur tu peut faire une application et atteindre des millions de clients potentiels chose que tu aurais du mal à faire pour les os fixes.

avatar Cekter | 

@pseudo714 : ben si tu arrives à faire ça avec un ipodtouch ou un iphone merci de me tenir au courant ça m'aiderait bien... Mais je crois que ça n'existe pas (pour le moment).

Sinon je ne trouve pas la réaction d'Armas puérile mais au contraire plutôt pleine de bon sens.

avatar pseudo714 | 

@ languedoc il suffit d'aller voir les analyses et commentaires sur l'ipod ou l'iphone à sa sortie.

avatar pseudo714 | 

@ceux qui disent qu'il manque ça et ça à l'ipad : tout le monde était déçu de l'iphone 3gs parce que ça n'avait pas un nouveau design après tout le monde l'a acheté.

avatar Yohmi | 

@setsix
Quand je dis imposé, je veux dire par là que si l’utilisateur avait eu le choix, il n’aurait pas été contre un système plus simple, et fermé (car oui, il y en a qui sont contre, et d’autres, beaucoup d’autres même, qui s’en foutent royalement tant que ça répond à leurs besoins).
Pour l’étudiant, je ne dis pas que l’iPad sera mieux lorsqu’il tapera son texte (encore que, ce sera toujours mieux avec Pages qu’avec Word pour de la mise en page ^^). Mais s’il n’a pas de PC (le PC est chez les parents), ou si le père est dessus (il fait joujou avec son simulateur d’avion), la prestation restera identique pour cette tâche, puisque l’on peut connecter un clavier à l’iPad (et apparemment, aussi les claviers bluetooth).

La première génération d’iPhone était lente, n’avait pas de GPS, pas de boussole, pas de MMS, un APN de qualité médiocre, pas de volume sur les écouteurs, on pouvait pas organiser ses icônes, y’avait des traces de doigt qui restaient sur l’écran, et uniquement des webapps qui permettaient grosso-modo de rien faire :P
C’était il y a seulement trois ans.

avatar Nordlaser | 

Mmmh...
Beaucoup d'avis très différents dans les commentaires, ça débat fort.

Pour ceux qui estiment que l'iPad est fermé: oui, il l'est. Tout comme l'iPhone d'ailleurs. Est-ce une mauvaise chose ? D'après moi, cela dépend:
Il y a fermé et fermé. Fermé, où on est restreint dans ses outils, fermés où tout est là, mais on ne peut pas définir davantage d'options. Si quelqu'un utilise Mail sur l'iPad et qu'il a tout ce qu'il utilise: répondre, faire suivre, citation, modifier la police d'écriture, des modèles, sauvegarder, etc., etc., pourquoi aurait-il besoin de plus ? À quoi sert d'être ouvert s'il y a déjà tout ce qu'il faut ? Après, si on veut rajouter une fonction utilisée par 0,001% des gens et que ce n'est pas possibe, il y a la machine principale.
Le Mac est la machine principale. Dire que c'est idiot que l'iPad soit "lié" au Mac est absurde; Steve Jobs ne compte pas remplacer le Mac, il s'agit d'un produit entre-deux, il est forcément lié au Mac ! Donc, pour avoir de l'ouvert, il faut acheter un Mac, cela ne changera pas et on pourra même faire cette tâche que les 0,001% utilisent en plug-in ou autre.
Pour l'expérience utilisateur, je pense que le -fermé- est nécessaire. Comme l'a dit quelqu'un plus haut, bien qu'un Mac soit simple d'utilisation vis-à-vis des concurrents, ça reste une machine complexe et compliquée à utiliser pour beaucoup de gens, où la grande majorité des outils reste inutilisée. L'iPad permet de faire des tâches que tout ordinateur peut faire, mais sans devoir réfléchir où et comment procéder. Si l'iPad s'ouvrait, ça serait le bordel total, comme sur Linux (sans rancune) avec 10'000 distributions, aucun standard d'exécution, pas d'uniformité, etc. = ça ne marcherait pas. On voit d'ailleurs comme Linux a du mal à fonctionner, mais c'est le mauvais site pour en parler.
L'iPad répondra à beaucoup de gens, et si les professionnels y voient un intérêt, je vous garantis qu'ils mettront les sous pour développer quelque chose pour leurs besoins.

avatar pseudo714 | 

@cekter : c'est plus aisé de piloter ses contenus pour l'iphone avec un pc mais apple devrait donner plus d'indépendance à l'ipad. Peut-être que ça va venir.

avatar Yohmi | 

@pseudo714
Non, il n’y a pas de gestion de fichiers autrement qu’un répertoire inter-applications dans l’iPad (et synchronisation via iTunes). Tout du moins, de ce que l’on sait. Donc, impossible d’importer autrement que par iTunes.

Et le texte d’Armas n’est pas dénué de sens… excepté qu’il se la joue prophète VS la fin du monde. Utiliser l’argument « c’est fermé, donc interpol va utiliser mes données pour débarquer chez moi », c’est vraiment un argument misérable. Pour le reste… boycotter au cas où peut-être que l’on sait jamais si des fois qu’ils pourraient au hasard, ça me paraît vain. Rien ne dit qu’Apple tend à verrouiller tous ses produits par la suite. Rien ne dit le contraire non-plus. Je boycotterai peut-être si un jour Apple décrète que Mac OS X (ou équivalent) vivra ses dernières heures. Pour l’instant, rien n’est moins sûr.

avatar Patrick75 | 

Je pense que l'on a encore pas tout vu ni compris concernant l'iPad...

Ca me fait marrer les commentaires comme quoi l'iPad et l'iPhone sont totalement fermés...certes Apple a son mot a dire, pour assurer la cohérence, sécurité, stabilité de la plateforme mais aussi protéger ses revenus, mais depuis l'iPhone on a jamais vu un déferlement de créativité avec les Apps !!!

Je n'hésiterai pas un seul instant à acheter un iPad...mon seul probleme est la taille du SSD (64 Go c'est court pour les fichiers multimédia) et evaluer l'interet de la version 3G+GPS+WiFi par rapport à la version Wi-Fi...

Comme d'habitude les français sont bougons et râleurs comme on peut le constater ici...

avatar Psylo | 

L'iPad est ultra verrouillé, c'est un fait. Et c'est surtout une bonne contradiction (et une énorme régression) pour un produit (se voulant) aussi innovant.
Le prétexte de simplicité d'utilisation est une mauvaise excuse. Même avec une utilisation sommaire et de gros boutons, Madame Michu arrivera quand même a paniquer et a galérer, et se restreindra a 10% des capacité.
Mais bon, pour les bidouilleurs... si un jailbreak, comme sur l'iPhone, sort, on va pouvoir faire des trucs plus que sympa. Dommage qu'on ne puisse installer l'OS de son choix sur du matériel dont on est propriétaire.
Ce qui frustre autant de personnes, c'est surtout d'avoir un bel objet technologique pleins de possibilité et de promesses, mais d'être restreint et verrouillé et qui ne permet pas de tirer parti de toute la puissance de l'OS et du hardware.

avatar gigi | 

Comment une personne qui enscense l'iPhone et son modèle et ensuite descendre celui de l'iPad??? vous aimez le principe de l'iPhone mais pas celui de l'iPad. Attendez de voir à sa sortie je suis persuadé que nous n'avons pas tout vu.

Jobs a sûrement cacher des éléments afin de ne pas se faire prendre par la concurrence.

Il n'avait pas le choix de le pr.ésenter à l'avance dû a la FCC qui aurait dévoilé le tout mais il n'étais pas obligé de tout montré du premier coup , à bon entendeur.

attendez donc de voir la bête et de l'avoir entre les mains. tous ceux qui l'ont vu en vrai ont été impressionner, seul ceux qui ne l'ont pas vu en vrai le critique

avatar languedoc | 

+ 1 pour gigi

Parmi tous ceux qui récusent l'iPad, je serais curieux de savoir combien ont cliqué sur le bouton "prévenez-moi".

Bien sûr, tous, le cœur sur la main : Moi, JAMAIS.

Hi, hi

Bon, moi, j'ai cliqué et je l'avoue clairement. Ce qui ne veut pas dire que je vais l'acheter le xx mars ;)

avatar Psylo | 

Ah mais on peux reconnaitre et admirer les qualité de l'iPhone, de l'iPad et de tout un tas de produits Apple, mais être aussi critique et contester certains choix.

avatar divoli | 

On commence par l'iPod Touch et par l'iPhone, puis l'iPad, et puis peu à peu c'est tout l'écosystème de tel ou tel constructeur (en l'occurrence Apple) qui sera complètement fermé, et vis-à-vis duquel l'utilisateur et le consommateur se sera rendu dépendant et finalement piégé. Ne voyez pas seulement la cohérence de l'écosystème, mais les intérêts purement financiers du constructeur lui-même, qui imposera au final ce que l'on peut installer, consulter, etc...

avatar Cratès | 

Le débat sur la « fermeture » de l’iPad ou de l ’écosystème Apple est un puit sans fond. On retombe toujours sur les mêmes arguments sempiternellement ressassés  : le « piège », l’« enfermement », « être pris en otage par Apple », etc. Certains ont bien dit ici (Nordlaser 15:07) pourtant à quel point les avantages de la prétendue ouverture étaient illusoires et incluaient nombre d’effets pervers. Le simple fait de parler de « système fermé » est déjà en soi un jugement de valeur, du fait des connotations dépréciatives qui s’attachent à la notion de fermeture. Or, on pourrait aussi décrire l’écosystème d’Apple en terme de cohérence, d’harmonie visuelle et d’efficacité ergonomique, de standardisation de procédures, etc. C’est une simple question de choix de vocabulaire. Tout le monde veut l’ouverture parce qu’elle évoque l’idée de liberté. C’est une incantation magique. Mais concrètement personne ne veut la multiplication des incompatibilités, un système brouillon fait de bric et de broc, bref le bordel qui pourrait résulter d’une trop grande ouverture... La soit-disant « fermeture » vise aussi à éviter cela. Si elle sert par la même occasion les intérêts d’Apple, je n’en suis pas choqué. Il y a une solution à cela  : passez tous à Linux. C’est ce que doivent faire les défenseurs de l’ouverture, s’ils veulent être cohérents. Ou alors, ils admettent que l’ouverure ou la fermeture ne sont pas des valeurs en soi, mais que tout dépend de l’impact réel qu’elles ont sur l’utilisateur final. Une « fermeture » qui permet la création de plus de 100 000 applications pour l’iPhone, cela ressemble curieusement à une forme d’ouverture. Ceux qui dénoncent la main-mise totale d’Apple sur leur écosystème (on ne sera pas libre d’installer ce que l’on veut, etc.) le font au nom d’une conception parfaitement fantasmée de la liberté dans le monde informatique. Si je laisse tomber mon Mac pour un Dell, c’est sûr, je vais être tout de suite plus libre... Qui peut croire ça  ?

avatar matthchat | 

Je ne réagis presque jamais.. mais là je ne peux m'en empêcher. Pour beaucoup, vous connaissez l'avenir, vous auriez mieux fait, vous n'êtes pas contents etc... etc... C'est dingue! Je suis un grand partisan du débat et de la critique mais, ici, c'est souvent mal fait et trop impulsif. Un exemple: "comment on transvase des photos qui se trouvent sur un disque dur externe, hein? Il est vraiment fermé cet Ipad!" si on réfléchit un peu on se dit que si on a un disque externe c'est qu'on a un ordinateur non?

De mon côté je vais pas juger, on ne l'a pas encore eu entre les mains cet objet et comme très souvent oui cela peut être nul ou incroyable, répondre à nos besoins ou pas.
Cela a déjà été dit, redit mais bon c'est pas un ordinateur l'ipad, dommage pour ceux qui l'attendaient de cette manière en suivant (trop?) les rumeurs. Soyez patient, reconnaissez qu'Apple a créer quelque chose, vous auriez mieux fait? super mais on ne le verra malheureusement jamais... ou alors lancez vous si c'est de la bombe le succès vous attend. Mais de grâce, élever le débat.

Je me fais juste une réflexion, mon iphone je l'ai pas synchronisé avec un ordinateur depuis 5mois...

avatar divoli | 

@ Cratès;

Non, pas besoin de passer à Linux. Autant Mac OS X que Windows permettent à l'utilisateur d'installer les applications qu'il veut, sans avoir à dépendre du bon vouloir d'Apple ou de MS. C'est cela que l'on risque de perdre, et quand on l'aura perdu ce sera trop tard.

Ce n'est pas une "incantation magique" ni un quelconque "fantasme", c'est la réalité de tous les jours que l'on connait tous, et qui risque de disparaitre si l'on y fait pas suffisamment attention.

avatar lifenight | 

Dell doute toujours car il est incapable d'innover et donc oser.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR