Palm Pre : place au doute ?

Christophe Laporte |
Après un lancement en fanfare, les premiers doutes commencent à apparaître concernant le Palm Pre. À en croire les premiers retours en magasin, le Palm Pre permettrait à Sprint de retenir ses clients, mais n'en attirerait pas de nouveaux. Autrement dit, pour l'opérateur, cela ne serait pas une machine à switch comme l'iPhone peut l'être pour AT&T. Palm avait expliqué avoir choisi Sprint, car c'est chez cet opérateur, qu'elle a le plus d'utilisateurs.

Il se murmure également que le nouveau smartphone de Palm pourrait faire son arrivée plus tôt que prévu en Europe. Selon plusieurs sites roumains, il devrait être commercialisé au mois de septembre. Info, intox ?

En attendant, et c'est sans doute le point le plus délicat pour Palm, elle n'a toujours pas rendu publique au téléchargement son kit de développement. Résultat, le Palm App Catalog ne ne décolle pas et propose seulement une trentaine d'applications gratuites au téléchargement. Lors du keynote, Phil Schiller n'avait pas manqué de railler la faiblesse de la logithèque de Palm.



Sur le même sujet :
- L'écran du Palm Pre semblerait fragile
- Pour ceux qui hésitent entre un Pre et un iPhone
Tags
avatar bluheim | 

Vivement qu'ils crèvent, la concurrence, c'est le mal. ;op

Plus sérieusement, vivement qu'ils le livrent leur kit de dev, que je me plonge dedans histoire de voir si je vais enfin pouvoir proposer une alternative valable à BlackBerry à mes clients...

avatar Atlante | 

Septembre, ce sera trop tard pour moi. Tant pis cette fois, qu'ils crèvent comme le dit Bluheim, mais avec nettement moins d'ironie dans la voix pour moi, je l'attendais vraiment, mais y'a des limites à tout et là Palm s'est autant flinguer sur le marché américain en se crucifiant avec l'opérateur unique Spring qu'en Europe en ne fournissant rien. Un appareil plutôt séduisant en Janvier ne le sera assurément plus un an plus tard, surtout dans cette période de vive concurrence et d'instabilité de Palm. Dommage, j'espérais beaucoup, mais je voulais des garanties sur le long terme à cause des finances de Palm, ce que je n'ai clairement pas, et je voulais avoir une possibilité d'accès à l'appareil de façon à combler une nécessité, raté aussi. J'ai besoin d'une plateforme, d'un téléphone d'avenir, pas d'une éventualité. Bref == Blackberry me voici me voilà :)

avatar eex | 

A la sortie de l'iPhone, il a fallu attendre un an pour que les développeurs puissent lancer leur App.

Laissons le temps à Palm, qui n'a pas la même force de frappe qu'Apple et qui, malgré ça, se débrouille pas mal.

avatar michaelprovence | 

ouai enfin le doute commence à apparaitre ! franchement ça fait même pas un mois qu'il est lancé !! Apple fait du surplace avec le 3 gs ça va laisser le temps à nokia de rattraper son retard à mon avis !

avatar alarache62 | 

C'est vrai qu'autant avant, peut importait le téléphone, ensuite on changer basta y avait qu'un chargeur à changer et il était fourni avec...
Maintenant c'est un environnement et autant on change difficilement d'un Mac à un PC, il sera très dure de changer d'un iPhone à un Blackberry surtout après avoir acheté des App.
Et la pérénité de la boite compte effectivement quid donc de Palm face à Apple, RIM, Microsoft et Google?...

avatar L.Fire | 

C'est bon, avant de mourir ils vont se faire racheter par Microsoft.
Quand on voit la bouse infâme qu'est Windows Mobile, le plus sage c'est vraiment de récupérer l'OS de Palm à moindre prix. Maintenant Nokia ou même RIM vont peut être damer le pion à MS.

avatar Atlante | 

@alarache:
Bien actuellement ailleurs qu'aux USA niveau pérénité Palm est officiellement décédé puisque tout ce qu'ils proposent au monde c'est d'investir dans des systèmes condamnés.

@eex: la différence c'est qu'Apple a déjà revitaliser le marché de la téléphonie, et que Palm en tant que suiveur avec de surcroit des finances défaillante ne peut pas disposer du même temps que l'iPhone. La seule chance de Palm était pour moi de frapper vite et fort, à la manière de l'iPhone, parce qu'une partie de sa clientèle, comme moi, attachait une terrible importance à l'impression de pérénité qu'elle dégageait avant d'investir dans son WebOS.
Septembre c'est beaucoup trop tard, Palm est mondialement mort depuis l'annonce du Pré, qui est a été soit annoncé trop tôt soit est sortit trop tard. En attendant, les Tréo de Palm ont prit un coup énorme en Janvier dernier, Palm s'est tiré dans les jambes et est en train de lamentablement échouer à sauver sa tête au niveau mondiale, puisque aujourd'hui cette compagnie n'existe plus en dehors des USA. Il suffit de lire leur site pour s'en convaincre: http://www.palm.com/fr/fr/products/smartphones/centro/ leur offre n'a plus aucune légitimité au niveau mondiale depuis l'annonce du Pré.
Actuellement personne au monde en dehors des USA ne peut investir dans une plateforme Palm de façon sereine parce qu'ils n'ont pas accès au seul futur possible de cette compagnie, WebOS. Apple a été dans la même situation a plusieurs reprises, mais jamais avec des finances aussi déplorables. J'étais vraiment séduit par le Pré, pourtant j'ai un iPhone et aujourd'hui je renonce.

avatar Le docteur | 

Le graphique utilisé par Apple est facile : il n'y a quasiment pas encore d'applis pour le Pré dans la mesure où il n'est pas encore sorti, ça n'a rien d'étonnant. Si on ajoute la logithèque accessible par l'émulation de Palm OS, par contre et si on en revient à ce qui peut réellement être utile, Palm met minable Apple sur bien des points.

avatar shenmue | 

@EEx:"Laissons le temps à Palm, qui n'a pas la même force de frappe qu'Apple et qui, malgré ça, se débrouille pas mal."

Je ne pense pas qu'ils aient le temps. C'est justement ça le problème. Quand on voit la progression exponentielle de l'Appstore d'Apple.

avatar Atlante | 

Si Palm n'a pas le temps ce n'est pas à cause d'Apple où de la toute puissance fantasmatique de l'Appstore mais parce que si ils ont annoncé le Pré en Janvier dernier c'était déjà pour survivre quelques mois de plus, parce qu'ils étaient à court de temps. C'était clairement trop tôt, aujourd'hui ça parait évident mais Palm n'avait pas les moyens d'attendre février. C'est dommage le projet était bon mais sans lié d'aucune façon son eventuel (?) echec à Apple, S.Jobs le terrorisme ou encore le global warming, c'est surtout là qu'on peut juger de l'ampleur des mauvaises décisions prises par cette firme ces dernières années, puisque apparemment même un très bon projet a du mal a les ratrapper

avatar françois bayrou | 

il n'y a pas windows mobile sur le slide de Phil

avatar Atlante | 

Windows Mobile offre énormément d'Application mais moins que l'iPhone. (30000 env)
Je crois que son absence est surtout lié au fait que Schiller voulait réagir face aux actifs du marchés, WM est loin de généré le même enthousiasme qu'Android ou Palm, ceci dit c'est effectivement bizarre.

avatar nverdon | 

Je trouve que ça fait un peu "mal au coeur", un peu comme avec un cheval blessé. Un bon compétiteur mais il faut l'achever. J'ai une certaine nostalgie de palm. Après, c'est de l'affectif et c'est très clairement pas quelque chose de censé. Reste que si le palm se croute, Palm emboite le pas.

avatar Atlante | 

je rejoins totalement l'avis de Nverdon. :)

avatar majipoor | 

@eex:
[i]A la sortie de l'iPhone, il a fallu attendre un an pour que les développeurs puissent lancer leur App.

Laissons le temps à Palm, qui n'a pas la même force de frappe qu'Apple et qui, malgré ça, se débrouille pas mal.[/i]

A la sortie de l'iPhone, Apple n'avait pas l'intention de permettre de développer des applications. Ils ont changé d'avis après 1 an, mais à partir de là, tout est allé TRES vite.

Le problème de Palm est qu'il n'ont pas le temps: il sont au bord du gouffre financièrement parlant.

@michaelprovence
[i]ouai enfin le doute commence à apparaitre ! franchement ça fait même pas un mois qu'il est lancé !! Apple fait du surplace avec le 3 gs ça va laisser le temps à nokia de rattraper son retard à mon avis ! [/i]

Du surplace avec le 3GS et l'iPhone 3? C'est la vision d'un utilisateur qui ne fait pas l'effort de regarder au-delà de son... écran multi-touch.

Apple avec l'iPhoneOS 3 surtout a ouvert de nouvelles portes pour les développeurs et surtout les fabricants de matériel: ils vont se précipiter dedans et dans 6 mois tu comprendras peut-être ce qu'étaient les nouveautés importantes de l'iPhoneOS 3 :)

avatar the_nuru | 

Les bonnes idées sont toujours récupérés de toute facon
Palm disparaitra mais les bons élements et les bonnes idées seront reprises/rachetés par les autres

avatar YannK | 

@Eex :

la différence c'est quand même qu'il n'y avait aucun store à l'époque donc Apple avait " le temps ". Et puis il y avait quand même le jailbreak en attendant.

Là pour Palm c'est différent. Ils ont tous les concurrents qui ont plus ou moins leur store... et avoir un store est devenu un argument de vente. Autrement dit, si on résumait bêtement : pas de store, pas de client. Pas de client, Pas de développeurs. Pas de développeurs, pas de Store...

De toute façon, à mon avis, c'est surtout leur dernière tentative pour vendre la boîte à une autre. Ils ont nommé l'ancien de chez Apple responsable du Pré comme CEO avant même qu'on ne connaisse le succès du téléphone, nomination uniquement portée sur le buzz en quelque sorte. Bref, c'est quand même franchement n'importe quoi ^^'

avatar lukasmars | 

"A la sortie de l'iPhone, Apple n'avait pas l'intention de permettre de développer des applications. Ils ont changé d'avis après 1 an, mais à partir de là, tout est allé TRES vite."

Ils etaient bien obligé aussi , les Iphones jailbreakés leur bouffaient la laine sur le dos ..
L'App store c'est jamais que la centralisation et le controle gardé de Apple sur les developpeurs tiers.

avatar iouze | 

@ lukasmars
Tu as raison mais comme d'autres l'ont fait remarqué, il n'y avait pas de concurrence sur le concept du store et vu la rapidité avec laquelle cela a été mis en place, je pense que l'idée était dans les cartons chez Apple.
Apple a lancé un produit mûrement réfléchi (cf les rumeurs et le dépôt du dns iphone bien avant son lancement), Palm me semble t il joue sa dernière cartouche.
Je crois qu'ici tout le monde trouve cela dommage, mais il est vrai que désormais on va réfléchir à plusieurs reprises avant de changer de plate forme. C'est aussi en ce sens qu'Apple à révolutionné la marché du téléphone mobile (qui n'en est plus un du coup).
Observer bien leur axe de communication "There"s an apps for that", les dernières pub ne parlent même plus de téléphone

avatar jodido | 

Certains vont peut être me trouver dur mais ça me fait presque plaisir, parce que j'étais le premier à demander aux gens qui n'avaient entre les mains de fermer leur gueule quand il bavait sur un téléphone qui n'existait pas. Á s'amuser à comparer un tél. existant à un hypothétique téléphone qui allait sortir ça me faisait juste rire ;)

avatar Atlante | 

Edité, oublié, je trouvais juste lamentable quelque chose que j'avais lus plus haut :)

avatar revol | 

On aurait pu faire le même graph il y a 3 ans...
Ca aurait donc prouvé qu'Apple n'avait aucune chance ?

Les graphs de m***** marketing sortis de chez Apple, ça n'a strictement aucune valeur, c'est de la propagande.

avatar majipoor | 

@iouze
[i]Observer bien leur axe de communication "There"s an apps for that", les dernières pub ne parlent même plus de téléphone[/i]

En fait, j'ai l'impression que Apple n'as jamais vraiment voulu faire un téléphone mobile mais quelque chose de nouveaux, un terminal ultra-portable: ils ont une vision long terme, un pas d'avance sur tout le monde.

La fonction téléphone n'est qu'une des nombreuses fonctions de la chose et afin de se positionner clairement pour le consommateur, ils ont fait un iPhone et un iPod Touch parce que tout le monde sait à quoi sert un téléphone et un iPod. Mais ce n'est que le début de l'histoire et pendant que tous les concurrents se battent sur le marché de la téléphonie mobile contre l'iPhone (parce que plus personne ne se bat contre l'iPod), personne ne semble se rendre compte que peu importe qui va avoir le meilleur téléphone mobile car au final Apple sera seul sur le marché de ces "terminaux mobiles" du futur.

l'iPhone et l'iPod Touch sont deux arbres qui cachent la forêt :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR