"Apple n'est pas synonyme de bon design"

Florian Innocente |
Sous un titre volontiers et volontairement provocateur, le designer Robert Brunner pointe du doigt cette manie qu'ont des fabricants ainsi que des commentateurs et observateurs de tout poil à passer le design des nouveaux produits à travers un seul et même filtre, celui de la comparaison avec celui d'Apple.

Outre de se réclamer (très) gros client de la Pomme à titre personnel, Brunner en a dirigé le département design pendant sept ans, dans les années 90 (il fut à ce titre le patron de Jonathan Ive) et il fondé depuis l'agence Ammunition.

Il écrit "Apple a rencontré un tel succès dans le design que pour beaucoup trop de personnes si quelque chose ne ressemble pas à un iPhone, iPod, MacBook, etc. ce n'est pas un bon design. S'il n'est pas d'une radicale simplicité, hautement rationalisé, ramené autour d'un unique bouton, usiné à partir d'un seul bloc d'aluminium, alors ça ne peut pas être bon. C'est devenu quelque chose d'assez courant dans les articles, les tests, sur les blogs et dans les commentaires d'utilisateurs. Parfois de façon subtile, parfois plus ouverte. Mais le message général est celui-ci : si vous ne faites pas comme Apple, vous ne faites pas un bon design"

batteryindicator20081014


Rien d'étonnant à cela selon Brunner, Apple a placé la barre très haut, la firme est suivie de près et ses produits sont excellents. Être mesuré à Apple ne peut que participer à améliorer les choses. Mais il y a un côté négatif à cette approche "Je crois que la définition d'un bon design est devenue trop restreinte et définie uniquement par l'excellent travail d'une seule société."

Tous ceux qui essaient de tracer leur propre route sont régulièrement critiqués, avec pour effet d'entrainer une sorte de conservatisme "Les entreprises ont peur d'aller trop loin par crainte d'être taillées en charpie ou d'être rejetées."

Pour Brunner, certains essaient de faire du Apple alors même que cela implique une culture et un engagement qu'ils ne peuvent se permettre et même, qu'ils ne doivent pas forcément essayer de suivre. "Soyez vous-même, faites simplement en sorte d'être bon" leur conseille le designer. "Plutôt que de faire des choses qui ne vous ressemblent pas et qui se repèrent à des kilomètres".

Il termine en espérant qu'il y aura une réflexion autour cette question, "Les choses commencent à être un peu trop monochromatiques et étroites. Est-ce qu'il n'y a de place dans le monde que pour des rectangles minimalistes ?"
Tags
avatar Stanley Lubrik | 
@youpla77 C'est dingue ton lien... Ive a repompé les concepts de Dieter Ram pour Braun: du blanc, du noir, du métal, de l'alu, des grilles, du pilotage en "molette" circulaire... C'est fou la sensation de photocopieuse. Comme quoi tout se recycle, se repompe allégrement... Donc ,notre ami de l'article suggère qu'on sorte du diktat du design Braun qu'on subit depuis les années 60... Apple du Néo-classique ?
avatar Eaglelouk | 
Merci MacGé de nous proposer des news intéressantes contrairement à un autre site français qui dérape totalement depuis un moment!
avatar ivash | 
@ MickJagger : belle page didactique ... De la réflexion naît l'action, non pas l'inverse ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ba quand meme quand je lit ca : "Brunner en a dirigé le département design pendant sept ans, dans les années 90 (il fut à ce titre le patron de Jonathan Ive)" ca fait bien sur le CV sauf que grace à lui nous avons eu le droit à quoi niveau design ? le mac performa ? il a été chef designer mais pas du iMac ou du iBook palourde^^
avatar Mickjagger | 
BeePotato: Pour les fentes des lecteurs de disquettes, oui c'est vrai, mais je pense que c'est une décision des ingénieurs d'Apple pour faire des économies et j'imagine que le design group a du suivre et adapter les machines. Clairement le LC475 par exemple n'était plus aussi élégant qu'un Mac LC original a cause de ça, mais en même temps c'était toujours bien moins moche que tous les lecteur de disquettes des tours PC. Antoine, tu caricatures, l'équipe de Bob Brunner a produit bien plus que des Performa bas de gamme. Comme je le disais, en dehors des portables il y a eu aussi des tours très classieuses pour leur époque, par exemple le PowerMac 8100. http://image.blog.livedoor.jp/home_make/imgs/e/d/ede821ad.jpg et le 8600/9600 qui avait un système d'ouverture pour la carte mère (le bouton vert translucide) repris ensuite en plus simple sur le PowerMac G3 bleu et blanc. http://www.allaboutapple.com/museo/pictures/donazioni/powermac_8600.jpg http://www.retrotechnology.com/herbs_stuff/9600_right.jpg Je t'invite à aller voir le prototype Tizio lancé par Brunner : http://www.theapplecollection.com/design/macproto/014.html http://www.theapplecollection.com/design/macproto/017.html ou bien Pomona, 1993 http://www.theapplecollection.com/design/macproto/images/pomona.jpg N'oublions pas que c'est Jobs qui a ouvert en grand les vannes du design. Donc Ive a eu un allié en la personne de Jobs : on dessine les ordis et les ingénieurs se démerdent après! (voir la carte mère "ronde" de l'iMac G4 par exemple. Les CEO précédents d'Apple (Sculley, Spindler, Amelio) devaient avoir une vision plus traditionnelle qui n'offrait pas la même liberté pour les designers. Aujourd'hui un mec comme Ive est tellement puissant dans la boîte qu'on en arrive presque à des extrêmes comme le dernier Shuffle, à mon sens trop radical (mais je suis sûr que Jobs trouve ça parfait car potentiellement plus rentable...
avatar Mickjagger | 
Bon ce fut un flop mais en Design la console Pippin (1995-96) était pas inintéressante. Apple Pippin on Flickr http://www.flickr.com/photos/99976233@N00/29268969/ le pad en forme de boomerang était superbe.
avatar Mickjagger | 
Sinon la théorie "Ive repompe Braun" est un peu inutile. Dieter Rams chez Braun a défini un langage simple et minimaliste, aidé par les progrès de la miniaturisation. Mais Ive n'est ni le premier ni le dernier à reprendre une avancée décisive dans un design rationnel. Qu'est ce que fait Bang et Olufsen depuis des décennies? La même chose, pourtant les chaines ou les télés B&O ne sont pas des resucées exactes. Tout comme les créations d'Ive qui se distinguent suffisamment dans leurs détails, leurs processus d'industrialisation. Oui l'esprit est le même, oui certains codes sont repris. Mais tout le reste il a fallu l'inventer. Ive insuffle aussi la notion d'objet "bijou", qui me fait penser au tout premier Canon Ixus par exemple. C'est une tendance très forte partagée par les téléphones portables depuis quelques années également. A mon avis, à l'époque de Braun on n'envisageait pas les objets sous cet angle plus "égoïste" et "précieux". (En tout cas quand on regarde l'évolution iPod 1 vers iPod mini, c'est assez marquant et d'ailleurs le positionnement prix en conséquence n'a pas empêché le succès)
avatar M.Blanc-Cassis | 
en gros il ne dit pas que le design apple est mauvais, mais que tout l'industrie le copie ce qui est clair que ça n'améliore pas la "notion" de design… Je n'aime pas tout les designs mais ça force est d'etre original/singulier et de finalement me faire adhérer à cette nouvelle forme. Ceci-dit je suis tout à fais d'accord avec les propos de Robert Brunner : [quote]Pour Brunner, certains essaient de faire du Apple alors même que cela implique une culture et un engagement qu'ils ne peuvent se permettre et même, qu'ils ne doivent pas forcément essayer de suivre. "Soyez vous-même, faites simplement en sorte d'être bon" leur conseille le designer. "Plutôt que de faire des choses qui ne vous ressemblent pas et qui se repèrent à des kilomètres" NB : en fait prem's… hahaha
avatar YannK | 
Il a pas forcément tort... ceci dit je me demande s'il a regardé le marché informatique déjà ^^' Parce que ça doit être un des seuls où les constructeurs n'ont pas encore compris l'intérêt du design ( même les fabricants de toasters se sont rendus compte de l'impact du design sur la décision d'achat ). Le design ce n'est pas que la simplicité et la pureté des lignes, il a raison. Mais de là à sortir des ordis revival des 80's comme Lenovo, ou des tours qui rendent hommage à Goldorak comme Asus... Ceci dit, il existe des Pc sous windows pas forcvément moches, mais disons qu'ils sont noyés sous une masse de plastique hideux.
avatar Nihondjin | 
ya qu'à voir les iMac actuels avec alu + noir + brillant + plastique c'est moche
avatar r e m y | 
Quand le premier iMac a été présenté.... on l'a comparé à un aspirateur. Aujourd'hui ce sont les aspirateurs qui veulent ressembler à un Mac. Juste retour des choses, non?
avatar richarre | 
Marrant : il n'y a que des "rectangles monochromatiques minimalistes" dans le design de la version actuelle de leur site web...
avatar ibou | 
Bizarre cette phrase :"Apple n'est pas synonyme de bon design", car ce n'est pas ce qui est développé dans l'article. La juste traduction, ce serait pas plutôt: "Apple ne se réduit pas à son bon design" ?
avatar parafsuo54000 | 
En gros, le titre s'adresse aux autres designers, pas à nous autres, utilisateurs.
avatar R1x_Fr1x | 
c'est surtout un opportuniste qui veut se servir de son passé chez Apple avec des idées un peu en marge de tous pour mieux faire parler de sa nouvelle société
avatar seb2889 | 
Il est dégoutté de ne plus travailler chez Apple !
avatar pfay | 
Il pourrait déjà commencer par se payer un bon webdesigner pour son site, parce que c'est pas jojo... ou le faire sur iWeb, ça sera toujours mieux que ça... ;-)
avatar hirtrey | 
@ pfay : Je vais pas troller mais bin iWeb pour un site perso d'accord mais pour un site pro ....
avatar misterbrown | 
De TOUTE facon, ce n est jamais "le bon", "la qualité" qui s impose au public. Ex: la VHS contre V2000/betamax, le DAT, la k7 DCC contre minidisc, le Mp3 contre aac/ogg , le jpg/png.... Tous ces formats, qui sont devenus des standards étaient les moins bons. Mais ils ont gagné. Si on devait réellement juger des marques sur leur design, Bang & Olufsen serait plus populaire.
avatar designer | 
sa conclusion est intéressante ! a en tennir compte, il ne faut aps lui en vouloir de critiquer apple, mais c'est sur que apple est sur bcp de points, anti-concurrentiel, ce que on peut lui féliciter d'ailleurs. Ciao
avatar Silverscreen | 
Donc on a un type qui avait Jonathan Ive sous ses ordres et qui, en lui faisant mettre en pratique les idées de son patron sur le design, lui fait pondre le 5500… Impressionant. 3 ans plus tard, le sieur Brunner quitte Apple et Ive pond l'iMac… Tout de suite ça donne envie d'écouter l'ex patron de Ive… "S'il n'est pas d'une radicale simplicité, hautement rationalisé, ramené autour d'un unique bouton, usiné à partir d'un seul bloc d'aluminium, alors ça ne peut pas être bon." Donc en gros faut faire un truc qui mette en avant la complexité de ses fonctions sans rester intuitif, avec une disposition des contrôles d'interface pas rationnelle mais plutôt fofolle, tout autour de moults boutons et potentiomètres, avec beacoup de pièces à assembler pour fragiliser et rendre plus lourd l'ensemble… Plus sérieusement si le message est : "ne faites pas du faux-Apple quand vous n'avez ni l'expertise technique ni les possibilités d'usinage pour faire des designs très compacts", ok mais je vois pas bien l'intérêt de chercher à s'éloigner d'un design qui met la simplicité des fonctions, l'épure et la compacité de l'enveloppe en avant : ce sont des concepts universels en design… Après le blanc, le noir, les formes arrondies ou non et la rugosité du matériau sont évidemment sujets à variations…
avatar yack | 
C'est rigolo cette levée de boucliers. Je pense pour ma part que un ibook blanc était au top du design, mais le macbook alu unibody+ touches noires + écran glossy... hum, comment dire ? Pareil pour le premier iMac, cette forme toute nouvelle et pas du tout rectangulaire, c'était excellent, le nouveau, noir+alu+glossy+pas de clavier numérique+plus de bouton d'alimentation pour démarrer ou éteindre, même si le "concept" est le même (le tout en un), le design est immonde (bon, ça c'est subjectif) et moins pratique (les touches manquantes)
avatar AM28 | 
Sa réflexion est très intéressante (et pourquoi la critique devrait-elle forcément naître de l'aigreur ?). Dans l'automobile je ferais la même analogie avec Audi.
avatar Chris24 | 
A tous ceux qui ont un sens critique surdéveloppé, je trouve à contrario que ce monsieur s'en prend bien plus aux autres acteurs de l'industrie "tech" (y compris les spectateurs) qu'à Apple... Et qu'il a raison.
avatar BlueShell | 
aigri brunner ? bon, on lui doit le Spartacus quand même... respect

Pages

CONNEXION UTILISATEUR