Fermer le menu

Autodesk

Toute l'actualité sur Autodesk

Smoke 2015 et Flame Assist : Autodesk très présent sur le Mac

| 10/04/2014 | 16:00 |  

Autodesk a annoncé une mise à jour de son application de montage et d’effets spéciaux Smoke en une version 2015. L’année dernière, la gamme Autodesk comprenait deux titres : Smoke Advanced et pour les utilisateurs Mac, Smoke 2013 on Mac. Désormais, il n’y aura plus qu’un seul et unique logiciel : Smoke 2015.

Parmi les nouveautés, on relève la compatibilité avec les nouveaux Mac Pro 2013 et OS X Mavericks. De plus, l’application d’Autodesk offre une meilleure interaction avec Final Cut Pro X. Ce dernier qui semble décidément gagner peu à peu en popularité parmi les monteurs comme l’a mis en avant récemment Apple, grâce à une compatibilité améliorée avec le code FCPXML, la version XML propre à FCPX.

Ainsi, Chris Bradshaw, le Senior Vice President d’Autodesk Media & Entertainment a insisté sur les capacités de Smoke 2015 à travailler en collaboration avec les « outils standard du milieu [de la vidéo professionnelle] comme Final Cut Pro » (« industry-standard tools such as Final Cut Pro »), sans même mentionner les autres outils de montages tels Premiere Pro et Media Composer… Ainsi, un projet FCPX 10.1 pourra être finalisé dans Smoke 2015 encore plus facilement via un export XML, en conservant les métadonnées des effets appliqués dans FCPX, par exemple des modifications de la vitesse des clips.

Smoke 2015 intègre les effets spéciaux directement dans la Timeline avec les outils TimelineFX et ConnectFX. Ils proposent un environnement de compositing basé sur un système de « nodes ». Les effets TimelineFX ont été mis à jour pour correspondre plus étroitement aux ConnectFX. Ceux-ci sont accessibles également directement depuis la Timeline. Les performances des rendus ont été revues à la hausse avec la disparition des messages « unrendered frame », et l’on peut changer l’ordre des effets appliqués depuis la TimeLine.

Cliquer pour agrandir

Action, l’un des nodes les plus puissants de Smoke avec son environnement 3D (caméras, lumières et images…), est maintenant accessible en tant qu’effet de la Timeline. Il facilite le passage à des effets plus évolués que ceux classiquement effectués sur des couches 2D. Il permet de travailler avec un compositing en vraie 3D, en mixant des couches vidéo de différentes définitions.

Cliquer pour agrandir

Un trackeur 3D fait enfin son apparition dans Smoke 2015, intégré directement dans les nodes Action. Il autorise l’intégration des mouvements de la caméra réelle au sein de layers, des textes, des objets 3D…, sous forme d’une caméra virtuelle par exemple, ou pour baser des effets de lumière sur les mouvements de la caméra.

Cliquer pour agrandir

En outre, Smoke 2015 a amélioré sa compatibilité avec de nouveaux matériels comme les cartes DeckLink et l’Ultra Studio Thunderbolt de BlackMagic, ou les produits d’AJA. Des outils de triming dynamiques permettent d’ajuster le temps et la navigation dans la Timeline.

Les échanges de données 3D sont facilités grâce à une compatibilité avec le format FBX d’Autodesk, assurant une compatibilité avec Maya notamment, l’application 3D haut de gamme d’Autodesk, et les principaux logiciels de 3D.

La nouvelle version de Smoke est également compatible avec le format de fichiers graphique libre Alembic, améliorant les échanges avec d’autres applications. Smoke 2015 sait également travailler directement sur différents formats natifs, sans nécessiter de conversion, grâce à une compatibilité avec de nouveaux codecs : ProRes et les différents formats de QuickTime ; DNxHD d’Avid ; les fichiers XDCAM, RAW, RAW 2K, SStP (MXF) et XAVC de Sony ; l’OpenEXR le format d’images HDR d’Industrial Light & Magic ; les fichiers RED RAW de Red et ARRIRAW d’ARRI ; les vidéos SD et HD SDI et les séquences d’images sans sous-échantillonnage/compression RGB 4.4.4. L’application est capable de lire les cartes P2 des caméras vidéo Panasonic.

Cliquer pour agrandir

Enfin, Autodesk proposera un accès à la carte de Smoke 2015 avec une licence « Desktop Subscription ». Smoke 2015 sera mis en vente le 8 mai sous la forme d’abonnements mensuel (environ 250€, selon certaines informations), trimestriel (env. 625€) ou annuel. On parle d’un prix annuel de 2 000€ environ, correspondant à une réduction d’environ 500 $ par rapport à l’achat de 12 abonnements mensuels.

Autodesk a donc cédé aux sirènes du « rental business » de ses licences de logiciels, à la manière du Creative Cloud d’Adobe. Le prix d’entrée est plus attractif, même si sur 2 ans l’utilisateur devrait au final payer plus cher que les licences perpétuelles précédentes. Mais en contrepartie de ces formules qui facilitent l’utilisation par des indépendants ou des petites structures rebutés par le pro initial de 3 495 $, l’utilisateur ne « possède » plus son logiciel.

Les licences de logiciels, depuis des années, détaillent en petits caractères dans le contrat de licence utilisateur final (CLUF) que l’achat du logiciel n’est en fait qu’une cession des droits non intégrale, non définitive et souvent, non transférable. Mais avec la multiplication des formules d’abonnement/ « location » des logiciels, on s‘éloigne encore un peu plus de l’idée d’un achat du programme.

Autodesk a également annoncé une nouvelle version de sa solution très haut de gamme d’effets visuels et de finishing, Flame Premium 2015. Si Smoke utilise une Timeline pour la gestion des effets, Flame, lui, a recours à un traitement plan par plan.

La nouveauté, c’est l’apparition d’un nouveau logiciel dédié aux utilisateurs Mac : Flame Assist. Il correspond à la version Mac de Smoke, mais, détail cosmétique, son interface est basée sur la skin Linux comportant des boutons bleus. Il s’adresse aux personnes qui veulent les facilités éditoriales proposées par Smoke, mais ont besoin d’une compatibilité avec Flame que ne propose pas Smoke 2015.

Flame Assist fait partie du pack Flame Premium, qui comprend également les logiciels Lustre (étalonnage 32 bits) et Flare (trucages et compositing en environnement multi-utilisateur). Ces 3 logiciels sont censés être utilisés en collaboration avec une station Flame, facilitant la réalisation et les modifications des projets Flame.

Flame 2015 dispose de nouveaux outils (l’outil 3D Shape, basé sur les GMask, et le node Replica notamment. Les performances ont été améliorées, notamment celles des effets de la Timeline et celles des rendus en batch des nodes. Il est désormais capable de gérer des moniteurs et des workflows Ultra HD/4K.

Les fonctions d’étalonnage sont désormais compatibles avec les espaces colorimétriques ACES (Academy Color Encoding Specification) de l’Academy of Motion Picture Arts & Science, et Rec. 2020 de l’ITU (International Telecommunication Union). Les textures peuvent maintenant adopter une résolution 4K. Les contrôleurs gèrent les interfaces à fibres optiques de 16 Gb des solutions de stockage haut de gamme.

Flame 2015 sait prendre en compte un second GPU dans une station Flame. Les artistes peuvent envoyer un rendu à calculer au 2e GPU tout en continuant à travailler sur d’autres opérations en tâche de fond. Les GPU sont soit composés de 2 cartes Quadro 6000 sur station HP Z800 ou Z820, ou bien 2 Quadro K6000s installées sur une station Z820. Flame 2015 comporte une nouvelle représentation de la Dual Library, le logiciel autorise le monitoring et le playback en temps réel de vidéos Ultra HD/4K à 50 ou à 60p via une interface numérique série (SDI). Et les shaders GLSL Matchbox peuvent être désormais ajoutés directement aux clips ou aux transitions dans la Timeline.

Un bug de Maya bride les performances du Mac Pro 2013

| 12/02/2014 | 07:13 |  

Ars Technica a mis le doigt sur un bug de Maya qui empêche d'exploiter toute la puissance des cartes graphiques du Mac Pro 2013 sur les scènes les plus gourmandes en ressources. Le logiciel d'animation 3D n'interroge pas la dotation de RAM du GPU et se bloque à un niveau inférieur de celle réellement disponible.

En attendant un correctif qui devrait arriver dans Maya 2015, on peut régler ce problème en précisant manuellement dans une ligne du fichier ~/Library/Preferences/Autodesk/maya/2014-x64/Maya.env la quantité de VRAM disponible. Dans le cas des FirePro D700 qui disposent de 6 Go de mémoire, il faut entrer MAYA_OGS_GPU_MEMORY_LIMIT=6000. On retrouve alors des performances du même niveau que celles obtenues sur Boot Camp.

Autodesk passe à la location, mais garde la vente de licences

| 18/09/2013 | 11:43 |  

Après Adobe, c’est au tour d’Autodesk de se lancer dans le modèle de la location de ses logiciels. Toutes ses applications (3ds Max, AutoCAD…) seront disponibles sous forme de location. Maya, le prestigieux logiciel de 3D, qui coûte 3 900 € en achat classique, est proposé ainsi à 245 € par mois. Il sera possible de les louer par mois, trimestre ou à l’année.

Cette offre, qui a débuté le 16 septembre, permet d’avoir constamment accès à la dernière version du logiciel que l’on loue. Cette location est souple, elle peut être arrêtée à tout moment et reprise quand on le souhaite. De plus, à la différence d’un Adobe qui oblige ses clients à passer au modèle « location » s’ils souhaitent disposer des nouvelles versions de ses programmes, Autodesk continuera à proposer des licences traditionnelles sous forme d’achats.

Autodesk prend soin de la version Mac de Smoke 2013

| 28/05/2013 | 20:09 |  

Autodesk doit mettre en ligne aujourd’hui une mise à jour pour son logiciel de montage, d’effets vidéo et de finishing Smoke 2013 avec son Autodesk Extension 1.

Outre ses outils de montage, le logiciel d’Autodesk offre également des fonctions de compositing nodal, d’étalonnage, d’animation 3D et une série d’effets spéciaux 2D ou 3D très puissants. Smoke 2013 fait partie des applications qui sont utilisées principalement par des professionnels : puissant, mais vendu à un prix peu accessible si ce n’est pas un investissement en tant que son outil de travail, ou bien une licence acquise par son entreprise (4 485 €).

Une version d’essai est également disponible. Smoke 2013 tourne sur tous les Mac disposant d’un minimum de puissance et sortis vers 2011, de l’iMac 27” au MacBook Pro en passant par le Mac Pro. Les GPU tant de NVIDIA que de ATI sont compatibles (même s’il y avait un problème avec le node Color Warper et certaines cartes ATI, qui doit être corrigée avec l'Extension 1).

Autodesk continue d’accorder beaucoup d’importance à Smoke 2013. Entre le mois de décembre 2012 et la fin mai 2013, il y a déjà eu 2 mises à jour. Et l’Extension 1 est plus ambitieuse, apportant une série de nouveautés importantes (meilleure compatibilité avec FCPX, meilleures performances d’affichage 2D et 3D des données, outil de Trim, amélioration du conforming , gestion des formats RAW 4K/2K 16 bits sur supports AXSM des F5 et F55 de Sony et ARRI Alexa ProRes…)

En outre, Smoke 2013 gère désormais plus de cartes d’acquisition ou de rendu de vendeurs spécialisés. Ainsi, lors du NAB 2013, BlackMagic Design et Autodesk avaient annoncé une collaboration technologique pour permettre à Smoke de gérer les cartes de capture et lecture vidéo BlacMagic basées sur des interfaces PCIe et Thunderbolt (gamme Decklink, UltraStudio et Intensity…), en plus des cartes ioXT et Kona3 d’AJA, que géraient déjà Smoke 2013.

Smoke 2013 d'Autodesk est en vente et en démo

| 17/12/2012 | 17:49 |  

Smoke 2013 est maintenant disponible en version finale. Son éditeur Autodesk en avait présenté une bêta au printemps (lire NAB 2012 : Autodesk Smoke entièrement revu).

L'environnement de montage et de création d'effets propose une nouvelle interface, des fonctions supplémentaires autour du traitement des couleurs, du compositing 3D et la gestion des effets directement depuis la timeline (des vidéos détaillent ces évolutions). L'application est surtout plus abordable, son prix étant passé de 15 000$ à 3 495$. Une démo est également proposée. Il convient d'avoir OS X 10.6 au minimum.

Autodesk Inventor Fusion est arrivé sur le Mac App Store

| 26/07/2012 | 09:00 |  


Après une période de tests démarrée en avril, Inventor Fusion est finalisé chez Autodesk et disponible gratuitement sur le Mac App Store [1.0 – US – Gratuit – OS X 10.7 – 740 Mo – Autodesk Inc.]. Ce logiciel de modélisation rapide en 3D de systèmes mécaniques existait depuis trois ans sur PC (ci-dessous).

Depuis la version bêta, Autodesk a ajouté quelques spécificités à Lion mais aussi Mountain Lion, comme les notifications (lorsqu'on travaille à plusieurs sur un document via le nuage d'Autodesk), le partage iMessage, l'affichage en mode plein écran et le support d'AirPlay pour afficher sur un téléviseur branché à un Apple TV l'image de son Mac et conduire ainsi des démonstrations.

Sur le même sujet :
- Autodesk Inventor Fusion est disponible pour Mac

123D Make d'Autodesk sort sur Mac

| 09/05/2012 | 10:54 |  

Autodesk ajoute une nouvelle application à sa collection sur Mac : 123D Make [1.0.1 – US – Gratuit – 37,4 Mo – Autodesk Inc.]. Cet outil gratuit pour OS X 10.6 et 10.7 fait dans le prototypage d'objets 3D pour en réaliser une version réelle à base d'un assemblage de tranches. Le logiciel travaille à partir de fichiers STL ou OBJ et il adapte la découpe en fonction du matériau de sortie (carton, contreplaqué, plastique…). Des fichiers d'exemples sont fournis pour tester immédiatement le fonctionnement. On peut aussi en récupérer sur le site communautaire d'Autodesk ou exporter ses tracés de découpes en PDF/EPS sur ce même site.

123D Make appartient à une famille d'utilitaires dont certains sont disponibles encore uniquement sur PC et d'autres ont été adaptés à l'iPad ou sont sur le point de l'être. Autodesk a par exemple lancé 123D Sculpt [1.0.1 – US – Gratuit – iPad – 256 Mo – Autodesk Inc.] avec lequel on créé ou modifie des objets, personnages ou animaux en 3D du bout des doigts. On attend maintenant 123D Catch sur la tablette d'Apple, pour transformer une série de photographies en un équivalent 3D.

À noter aussi que l'App Store américain propose la version 2013 d'AutoCAD LT [900$] depuis plusieurs jours déjà, mais elle ne figure pas dans la section française de la boutique.

Autodesk Inventor Fusion est disponible pour Mac

| 18/04/2012 | 00:35 |  

Autodesk propose un aperçu gratuit de la version Mac de son application de modélisation 3D rapide de systèmes mécaniques, Inventor Fusion. Disponible sur Windows depuis 2009, elle est désormais compatible avec Snow Leopard et Lion, comme l'avait annoncé Autodesk en janvier dernier lors de la Macworld Expo.

Autodesk Inventor Fusion

Cette application nécessite officiellement un MacBook Pro, un iMac ou un Mac Pro récent avec 3 Go de RAM au moins et une carte AMD ou Nvidia. Autodesk invite néanmoins les utilisateurs à profiter de cet aperçu pour essayer d'installer Inventor Fusion sur des configurations moins puissantes : les cartes Intel HD Graphics 3000 sont officiellement supportées, et un MacBook Air devrait être capable de gérer de petits projets.

La présentation d'Inventor Fusion pour Mac confirme l'intérêt d'Autodesk pour les plateformes d'Apple : la société a présenté une nouvelle version de Smoke un peu plus tôt dans la semaine, et a récemment mis à jour AutoCAD avec une sortie simultanée sur Mac et PC. L'éditeur propose aussi de nombreux titres pour iPhone et iPad. Cet aperçu gratuit d'Inventor Fusion sera disponible et actif jusqu'au 1er janvier 2013.

NAB 2012 : Autodesk Smoke entièrement revu

| 16/04/2012 | 11:15 |  

Yakyakyak a pu découvrir la nouvelle version d'Autodesk Smoke, un logiciel de montage et de créations d'effets, à l'occasion du NAB 2012. Le site parle d'une interface entièrement nouvelle qui s'inspire de Final Cut Pro.

Les différentes étapes du workflow (import, montage, conformation, publication) sont désormais accessibles via des onglets en bas de l'interface. Les chutiers et la gestion des médias ont été revus et profitent désormais du support du glisser-déposer.

La timeline a dorénavant pris une place centrale et tous les éléments sont construits autour d'elle. Plus d'informations sont disponibles sur le site de Yakyakyak, qui mettra par ailleurs prochainement en ligne une interview Philippe Soeiro, Lead Product Designer chez Autodesk Montreal.

Auparavant disponible à 15000$, Autodesk a revu le prix de son logiciel de montage de façon drastique : Smoke 2013 sera disponible à 3495$. Arrivée prévue en septembre. D'ici là, on peut s'inscrire sur le site de l'éditeur pour recevoir la beta quand elle sera disponible.

AutoCAD 2013 Mac est disponible

| 30/03/2012 | 06:41 |  

Autodesk sort simultanément sur Mac et PC la dernière version - numérotée 13 - d'AutoCAD [démo après enregistrement - OS X 10.6 minimum - 4000$]. La liste des nouveautés comprend de nouvelles vues pour les sections, l'intégration avec un service de nuage pour synchroniser ses documents, le partage entre postes des réglages et des personnalisations effectués sur une installation du logiciel, des fonctions de partage vers Facebook et Twitter, de nouveaux outils pour le texte, etc.

Cette sortie en tandem n'est pas surprenante en soi, depuis un certain temps déjà Autodesk fait le constat d'une présence de plus en plus marquée du Mac parmi ses clients et notamment les jeunes qui entrent dans les métiers de la conception produits et l'architecture (lire Dans les coulisses du retour d'AutoCAD sur Mac & Autodesk prépare Inventor Fusion pour Mac). Plusieurs applications pour iOS ont été aussi développées par Autodesk.

Pages