Fermer le menu
 

macOS 10.12.2 n’estime plus l’autonomie restante

Nicolas Furno | | 11:30 |  212

Dans la dernière bêta de macOS 10.12.2, Apple a retiré discrètement une fonction. Sur les ordinateurs portables, l’estimation de l’autonomie restante a tout simplement disparu du menu dédié à la batterie et des Préférences Système. Ne reste plus que la capacité indiquée par un pourcentage, mais le Mac ne se risque plus à estimer combien de temps vous pourrez encore utiliser l’ordinateur.

Nous avons constaté cela sur un MacBook Pro 15 pouces de dernière génération et aussi sur un 13 pouces Retina d’ancienne génération. Naturellement, c’est une bêta et peut-être qu’Apple entend restaurer cette estimation d’ici la sortie de la version finale, mais on ne parierait pas dessus.

Déjà, notons que les appareils iOS n’ont jamais estimé le temps d’utilisation restant et ont toujours donné, au mieux, un pourcentage. De fait, l’estimation proposée par macOS n’a jamais été très fiable et ce, pour une très bonne raison : votre ordinateur peut estimer l’autonomie restante en fonction de votre utilisation présente, mais il ne sait pas ce que vous voulez faire ensuite. Le temps indiqué varie en fonction de l’utilisation et cela n’a jamais été une donnée très fiable, surtout si vous alternez entre des tâches légères et lourdes.

Récemment, Apple par la voix de Phil Schiller indiquait que c’était encore pire avec les processeurs Intel les plus récents. Pour économiser la batterie, ils changent constamment et très rapidement leur fréquence, si bien que l’estimation est encore plus faussée. Apparemment, plutôt que d’essayer d’améliorer son estimation, Apple a préféré la retirer totalement de son système.

C’est une solution, certes, mais ce n’est sans doute pas celle que les utilisateurs attendaient… Si vous comptiez sur cette information, sachez qu’elle n’a pas totalement disparu néanmoins. L’estimation du temps d’utilisation restant est encore affichée dans le Moniteur d’activité, onglet Énergie. L’utilitaire iStat Menus peut toujours récupérer l’information et la glisser dans la barre des menus de macOS.

Le moniteur d’activité de macOS affiche toujours l’autonomie restante estimée. Cliquer pour agrandir
Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


212 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar CNNN 08/12/2016 - 11:35 via iGeneration pour iOS

Cest une blague ?

avatar jean512 08/12/2016 - 11:47

Si l'estimation est toujours fausse, autant la retirer que de dire une connerie, donc c'est un choix logique.

avatar fte 08/12/2016 - 12:08

Le choix logique serait de faire une estimation statistique basée sur la décharge des x dernières minutes, et de donner une fourchette. Ce n'est pas comme si les méthodes statistiques étaient un mystère d'une complexité insondable. Décharge sur une minute pour les pointes d'activités et une réactivité de l'estimation, décharge sur 5 ou 10 minutes pour une activité moyenne et une estimation haute, boom, une fourchette estimée.

Après, on peut même imaginer établir des statistiques et des profiles d'utilisation jour après jour, détecter les patterns d'usage, genre le lundi c'est email, le mardi c'est vidéo editing et le mercredi c'est piscine, et affiner les estimations sur ces bases, par application, par utilisateur.

Purée ce n'est pas les méthodes qui manquent pourtant. (J'ai implémenté une estimation de charge restante pour certains devices, j'ai une expérience très pratique de la question.)

Après, le but n'est pas nécessairement de donner une estimation juste de l'autonomie restante mais de permettre d'évaluer l'impact sur la batterie de l'utilisation courante de la machine. Il y a sans doute une autre manière d'indiquer l'impact, façon consommation instantanée en litres/100 km pour une voiture, donc genre en % de batterie par heure. Utilisation actuelle, 27%/h, et là on sait qu'on suce beaucoup.

BREF.



avatar webHAL1 08/12/2016 - 17:00

@fte :

Je suis d'accord avec vous, l'estimation peut se faire de manière "intelligente" (plus la batterie diminue, plus l'estimation va devenir précise, puisque le calcul ne se ferait pas que sur les 2 dernières minutes, mais sur la totalité du temps d'utilisation depuis la dernière charge).

Merci également à byte_order qui, selon moi, résume bien la situation. J'utilise cette *estimation* du temps restant assez régulièrement et, du moment qu'on ne la prend pas pour argent comptant, je la trouve très utile (et, de manière générale, souvent proche de la réalité).

J'ai également envie d'ajouter ceci : si le souci vient effectivement des derniers processeurs Intel qui rendent le calcul de cette estimation fantaisiste, alors je comprends qu'elle soit retirée... sur les machines équipées de tels processeurs ! Mais si cette fonctionnalité disparaît de mon MacBook Pro mid-2014 lors de la prochaine mise à jour de Sierra, alors que je m'en sers et que j'y suis habitué, je vais clairement être frustré.
Autre chose encore : si Apple craint que des utilisateurs débutants soient déboussolés par cette estimation, pourquoi ne pas la retirer par défaut, mais laisser un petit réglage caché au fin fond des Préférences Systèmes pour pouvoir l'ajouter si on le souhaite ? Ça sera peut-être possible via une ligne de commande dans le Terminal... croisons les doigts.

Cordialement,

HAL1

avatar C1rc3@0rc 08/12/2016 - 20:08 (edité)

En fait on est dans le cas typique de la meteo et le climat.
Estimer l'evolution meteorologique dans un espace restreint et chaotique est quasi impossible. Par contre estimer l'evolution du climat a large échelle d'espace et de temps est extrêmement fiable.

L'utilisateur peut savoir que par rapport a son usage habituel, s'il ne varie pas trop, que l'autonomie de sa machine sera de x heures en moyenne.
Par contre, il est impossible pour la machine de determiner combien de temps d'autonomie reste...

Apple a chois de renoncer a donner une estimation qui releve de la fiabilité de la prediction meteorologique en regardant la position d'une grenouille dans un bocal...

D'un autre coté c'est aussi une solution face aux problemes d'autonomie des Macbook recents...

avatar C1rc3@0rc 08/12/2016 - 19:57 (edité)

@fte

Ce serait une idee, mais ça ne fonctionnerait pas.

Comme le dit l'article, le probleme vient du processeur x86.
En fait depuis pres de 10 ans l'efficacité energetique des core n'a pas evolué d'un iota, mais Intel a reussi a affirmer produire des processeur avec un TDP sous les 10w... tout en restant a des frequences superieur au ghz... comment c'est possible?

En fait c'est pas possible!
En realité les x86 consomment et chauffent autant qu'il y a 10 ans ou ils avaient un TDP de 60 ou 90 watt, quand c'etait pas plus.

Intel a fait plusieurs choses pour descendre le TDP sous 10 watt, mais toutes reviennent a plus ou moins faire tourner au ralenti voire a arreter completement les core et autres composants le plus possible.
Et cela est basé sur des mecanisme tres complexes et se basant sur des predictions probabilistiques issues elles memes d'annees d'etudes de cas d'utilisations.

Si on voulait caricaturer, aujourdhui un x86 ce serait un vieux gros moteur diesel qui serait piloté par un ordinateur qui disposerait de la cartographie complete d'un ensemble de trajets cartographié precisement... des qu'il y a une petite pente le moteur est purement coupé et dans les plats il tourne au ralenti pour entretenir une vitesse minimale, ou a petits coup de turbo exploitant l'inertie. Les cotes sont anticipées de maniere a prendre assez de vitesse a bas regime avant pour les franchir sans changer de vitesse. Dans quelques cas faut utiliser un superturbo pendant quelques instants pour franchir une grosse cote, mais il s'arrete au plus tot, et aprés, il faut le temps de refroidir...

Un tel comportement est trop complexe pour etre analysé, et toutes les stats de conso sont inoperantes... car les methodologies d'Intel sont bien entendu secretes et Intel ne donne aucune informations permettant de faire quoi que ce soit de fiable. Si on lance 2 fois le meme traitement, le processeur aura 2 profil de fonctionnement differents...

avatar fte 08/12/2016 - 21:05

"Comme le dit l'article, le probleme vient du processeur x86."

Pas du tout.

D'une part le processeur n'est pas le seul composant tirant des watts, le gpu et l'écran ne sont pas en reste.

D'autre part la capacité restante de la batterie concerne la batterie, pas le CPU. La statistique doit se rapporter à la batterie, pas au CPU. Il suffit de suivre le drain de la batterie pour estimer la vitesse de décharge, pas les ampères sucés par le CPU.

Mais c'est la mode de rejeter la faute de la fin du monde sur Intel, et donc ici d'accuser le CPU. J'appelle ça du bullshit. Parce que je suis très gentil et de bonne humeur.

avatar C1rc3@0rc 09/12/2016 - 00:37

Ben deja, la majorité des machines n'ont pas de GPU, et celles qui en ont l'activent quand c'est necesseraire, donc..

En plus de ça a chaque nouvelles generation de x86, Intel integre de plus en plus la gestion d'alimentation dans le processeur...

Rajoutes a cela que la consommation des ecrans est de plus en plus maitrisée...
Tu aurais pu rajouter que la faute vient du disque dur, ou de l'augmentation de la memoire, mais bon ;)

Ensuite la prevision de l'autonomie restante n'a paradoxalement que tres peu a voir avec la capacité restante de la batterie, mais au contraire du fonctionnement du processeur. Si le proc se met a exploser son TDP, avec un gros coup de turbo, ou enchaine les accelerations-arrets, meme pleine la batterie va se vider tres vite. Dans un autre scenario un batterie a 20% pourra tenir tres longtemp si le proc se met en throttle...

avatar byte_order 09/12/2016 - 13:47

Il n'a pas dit capacité restante mais vitesse à laquelle cette capacité restante évolue.
Nuance.

Et ça, nul besoin de connaitre le CPU par coeur pour l'obserser. Il s'agit d'une bête mesure sur une période.

avatar fte 08/12/2016 - 21:08

"Un tel comportement est trop complexe pour etre analysé"

Foutaises. On arrive à faire des prévisions météo alors que les phénomènes atmosphériques sont d'ordre chaotique (aka physique du chaos). Alors une fucking estimation de décharge, faut pas déconner. C'est à la portée de n'importe quel étudiant sachant faire de l'interpolation linéaire.

avatar C1rc3@0rc 09/12/2016 - 00:56 (edité)

«On arrive à faire des prévisions météo alors que les phénomènes atmosphériques sont d'ordre chaotique (aka physique du chaos).»

Ben non justement...
La prevision meteo est toujours annoncée avec un degré de fiabilité dans un espace-temps defini précisément. Et ce degre de fiabilité qui n'est meme pas gaussien et difficile a calculer.

«C'est à la portée de n'importe quel étudiant sachant faire de l'interpolation linéaire.»

Ben non plus... l'interpolation linéaire est inadaptée a ce type de situation ou l'on a un comportement discret qui - du fait en plus des informations cachées par Intel - releve de l'aleatoire.
Les points de references par definition n'en sont pas...

Tu peux enregistrer ce que va couter un lancement d'application, ou une lecture fichier... mais ce sera pas reproductible a l'identique du fait de la strategie de mise en cache et autres optimisations. A cela tu rajoutes la cuisine interne du x86, a laquelle personne hors les chercheurs d'Intel sont capable de dire a quel moment une operation sera traitées, de quelle maniere et dans quel ordre.

Apple a donc choisi la meilleure solution au probleme: considerer qu'il n'y a de probleme que si on veut estimer l'autonomie en temps reel.

avatar fte 09/12/2016 - 15:06 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Fariboles que tout ceci. Pourquoi dilapides-tu tant d'énergie à dire tant d'anneries ?

Il n'y a rien d'aléatoire dans un CPU, tout est au contraire parfaitement déterministe et contrôlé. Et quand bien même le processeur aurait un comportement aléatoire on pourrait néanmoins estimer l'autonomie restante. Et d'ailleurs étrangement Windows y arrive très bien sur ces mêmes processeurs ainsi que la génération d'après.

C'est purement un choix délibéré d'Apple de masquer cette information. La raison n'est pas connue, la vraie raison. Mais vu le contexte je ne serais pas surpris si c'était marketing pour éviter l'impression négative d'une estimation faible. Car après tout c'est le premier MacBook Pro depuis des années qui, batterie pleine, affiche moins de deux heures lorsque tu édites un film dans FCPX. Ce n'est quoiqu'il en soit pas du tout pour des raisons techniques.

Apple est une machine marketing. Ne vous y trompez pas.

avatar webHAL1 09/12/2016 - 10:02

@fte :

Le raisonnement me paraît d'autant moins solide que, comme le précise l'article, macOS Sierra 10.12.2 ne supprime pas l'estimation de l'autonomie restante : elle n'est plus affichée lors d'un clic sur l'icône de la batterie dans la barre de menu, mais est toujours présente dans le Moniteur d'activité. Je doute fortement que ce soit un oubli de la part d'Apple, donc on peut plutôt penser à une volonté de rendre cette information moins accessible... Personnellement, ça ne me paraît pas délirant d'imaginer que la baisse d'autonomie des derniers MacBook Pro ait motivé ce choix. Mais bon, malheureusement, pour certains ici, lorsqu'on émet ce type d'hypothèse on est soit un "hater" de la Pomme, soit un adepte des théories du complot, soit on ne comprend rien au fait que c'est la faute d'Intel et qu'Apple ny peut rien, etc. etc.a

Cordialement,

HAL1

avatar oomu 09/12/2016 - 12:58

"un "hater" de la Pomme"

non ça c'est pas moi...

"un adepte des théories du complot,"

ha, ça c'est moi ! :)

donc, non, je ne dis pas que c'est être forcément un complotiste.

Je dis que ce que décrit Apple (les nouveaux comportements des cpus intel, et qui est un progrés en autonomie hein) est vrai.

Donc, Apple se contente de renoncer en supprimant une fonction qu'elle n'arrive plus à faire bien.

Je pense donc que c'est l'indication encore présente dans Rapport Système qui va disparaitre. Peut être dans une prochaine beta, peut être plutôt dans un prochain patch majeur vu le peu d'intérêt d'Apple pour ses utilitaires tel Moniteur Système.

avatar pocketalex 09/12/2016 - 13:14

@oomu

"Donc, Apple se contente de renoncer en supprimant une fonction qu'elle n'arrive plus à faire bien."

N'importe quel stagiaire débutant en développement est capable de coder une estimation de batterie en récupérant les infos des capteurs et des composants et en y ajoutant quelques calculs de stats, donc affirmer qu'Apple n'arrive "plus à le faire" et "renonce" n'est pas, mais pas du tout crédible

Je ne sais pas dans quel monde vous vivez, mais SVP, redescendez sur terre un peu de temps en temps

Par contre, vous dire que cette info n'est pas pertinente et impossible à prédire de manière un tant soi peut fiable et risque potentiellement de dérouter l'énorme majorité des utilisateurs pour qui on annonce une durée et que cette dernière n'est pas respectée au final, et parfois avec d'énormes écarts, avec toute la frustration que cela peut engendrer, non, ça, ça ne vous passe pas par la tête à un moment ?

avatar Manubzh 09/12/2016 - 15:56

ahah polly pocket qui vient pour répondre à oomu en le prenant pour un imbécile.
MA-GNI-FI-QUE !
Tu représente tellement à toi seul le gars qui ne se remet jamais en question, qui croit tout ce qu'apple lui dit et qui vient en mode frontal avec ses idées préconçues.

Allez retourne faire du photoshop sur ton macbook retina

avatar oomu 14/12/2016 - 00:24 (edité)

"N'importe quel stagiaire débutant en développement est capable de coder"

ha! Bien sur. Présentez le moi et je l'embauche. Les "infos des capteurs" comme vous dites ne sont pas une simple jauge d'huile. et "quelques calculs de stat", je suppose que vous voulez parler de la probabilité de décharge d'une batterie en fonction de son modèle, type, âge, etc. Les constructeurs maintiennent des profils de décharge de ces composants et sont utiliss pour estimer leur dégradation avec le temps et donc leur comportement.

Mais cela est très simple donc, il suffit que quelques simples, allez, ajoutons une ou deux additions et ptet une dérivée dans le tas pour faire "stayle"...

Simple qu'on vous dit.

-
"Affirmer qu'Apple n'arrive "plus à le faire" et "renonce" n'est pas, mais pas du tout crédible"

Alors non seulement je l'affirme : Apple renonce face à la complexité de comportement des derniers processeurs (ceux capable d'éteindre subitement partie ou totalité de leurs unités de calculs et les rallumer presque instantanément). Je l'affirme car Apple elle même le dit.
Donc, une affirmation facile et sans risque comme aime le Oomu.

et je persiste: c'est totalement crédible:

- Apple le montre: elle n'y arrive pas et préfère foutre la fonction sous le tapis, là hop, plus de soucis
- Apple est COUTUMIÈRE de cela : une fonctionnalité est trop bugguée, imparfaite, pas assez pratique ? zou on vire ! pas de fonctionnalité, pas de bug, magie !

-
"Je ne sais pas dans quel monde vous vivez"

je vérifie. Terre, voie lactée. plus précisément ? dans mes chaussures.

-
"redescendez sur terre un peu de temps en temps"

je peux pas ma tête gonflée d'hélium me mène vers Kepler 86b; hououUUuuuu...

-
Quand au dernier paragraphe, il est redondant. Oui, en effet, si l'info ne peut pas être estimée de manière fiable, autant arrêter les dégâts.

Ce que je remarque c'est que c'est un énième détail qui rapproche le mac d'un ipad.
(ou l'ipad préfigurait l'avenir)

avatar pocketalex 14/12/2016 - 02:54

Quelle brillante démonstration

Juste un petit détail, Apple n'a jamais dit qu'ils n'avaient pas la "compétence" pour prédire la durée restante de batterie, mais nuance "The ability of modern processors to ramp power up and down in response to different tasks made it harder to generate specific, steady estimates." soit plus précisément, que cette dernière est imprédictible de manière fiable au vu des montées et descentes rapides en puissance des composants suivant les taches effectuées

Ce n'est pas, et je l'ai dit précédemment, une histoire de "compétence" (il me semble qu'ils ont une belle armée des meilleurs ingénieurs) mais tout simplement que les yoyos de consommation font qu'il n'est plus possible de prédire de manière fiable l'autonomie restante

Il faut que je vous sorte les articles de 9to5, Macworld et TheVerge sur le sujet ou vous allez aussi m'expliquer qu'ils ont tort ?

Conclure que leur fonctionnalité de prédiction est buguée et qu'ils n'ont pas la "compétence" chez eux pour en calculer une fiable et donc qu'ils mettent le truc sous le tapis, et c'est précisément ce que vous affirmez, est un peu, excusez moi, léger

Je préfère la version qui explique que ce chiffre n'est plus assez fiable et donc va présenter à l'utilisateur une information qui n'est pas pertinente mais représentative de son utilisation au moment de la consultation, avec un résultat qui risque d'être fort différent par la suite va plus induire ce dernier en erreur que l'informer réellement

Mes amitiés à Sirius III si vous la croisez

avatar whocancatchme 09/12/2016 - 10:53

@fte

"là on sait qu'on suce beaucoup."

Un peu de pudeur quand même ! Y'a des enfants

avatar McDO 10/12/2016 - 09:16

@fte

Intéressant ton poste.

J'ai l'impression qu'Apple est infesté de bras cassé. Les news sont de plus en plus lamentables au fur et à mesure du temps. Je suis bien content d'avoir quitté cette entreprise.

avatar byte_order 08/12/2016 - 12:32

> Si l'estimation est toujours fausse,

Par définition, toute estimation est toujours fausse. Il s'agit d'une estimation, un calcul d'extrapolation, une projection d'après le contexte récent, jamais une mesure factuelle.
Celle-ci ne peut se faire qu'une fois observable. Quand y'a plus d'essence dans votre voiture ou de batterie dans votre ordinateur, là, vous pouvez connaitre combien de temps s'est passé depuis un T0. Pas avant.

Une estimation est un indicateur, le fait de ne pas être factuel a 100% n'ote pas tout intérêt aux estimations. Ce sont des indicateurs de tendance, et c'est pourtant très utile dans la vie de tous les jours, les indications de tendance...

> autant la retirer que de dire une connerie, donc c'est un choix logique.

Voilà. Donc votre autonomie en km dans votre voiture, toujours fausse, est une connerie, un indicateur de niveau du réservoir vous est bien suffisant. Vous ferrez le calcul de km avant de tomber en panne sèche en roulant à la même vitesse vous même, cela vous occupera l'esprit pour oublier votre crainte de ne pas trouver de pompe dans les prochains 17% de votre réservoir, nouvelle unité de mesure de distance, valable uniquement pour les véhicules ayant le même réservoir.

avatar pocketalex 09/12/2016 - 13:17

@byte_order : encore et toujours à comparer avec des voitures, dont les variations d'autonomies sont linéraires et avec de tout petits delta, c'est vraiment pas le meilleur exemple, c'est même total à coté de la plaque... mais ça a au moins l'avantage de coller à vos petites envies, c'es facile à expliquer et donc de récolter des commentaires "mais comme tu as raison" en exposant un raisonnement simple, clair, facile, mais basé sur des fondamentaux totalement faux

avatar byte_order 09/12/2016 - 13:50

> dont les variations d'autonomies sont linéraires

Vous, vous n'avez pas un véhicule hybride.

avatar fte 09/12/2016 - 15:15

Les variations ne sont pas linéaires sur une voiture électrique. D'une part il y a recharge au freinage ou descentes sur certains modèles (Tesla en particulier), d'autre part le profile de consommation entre circulation urbaine chargée ou autoroute vent dans le dos varie énormément, et d'autre part encore il y a des modèles hybrides ou dotés d'un petit moteur thermique de recharge.

Je ne sais plus comment Tesla appelle sa gestion de l'autonomie, indiquant donc la distance encore possible et la distance à la plus proche station de recharge. Anxiety free something. Anxiété est le mot important ici.

J'imagine que l'effet est moindre sur un portable, mais l'anxiété du niveau de batterie est réel. Mes filles flippent lorsque leurs iPad ou iMachins ont la batterie faiblarde et me demandent sans arrêt s'il y a assez de batterie pour ceci ou cela.

Enfin bref, on nage dans une piscine de bullshit en ce moment. C'est fatigant.

avatar pocketalex 09/12/2016 - 22:58

@byte_order

quand je parle de variations linéaires, et non exponentielles, c'est juste que la consommation d'une voiture, qu'elle soit électrique, hybride ou essence, varie sur des deltas très faibles

Une conduite nerveuse ou calme va faire varier l'autonomie du véhicule - ou l'indicateur de distance restante - de quelques pourcents, l'indicateur est pas en train de lui dire qu'il lui reste 20km et 10 secondes après qu'il lui en reste 700km, c'est impossible sur un véhicule, alors que c'est exactement le cas pour nos Macbook Pro

Enfin, dire que l'utilisateur lambda est assez intelligent pour savoir que sa consommation CPU ou GPU va influer sur l'autonomie .... non.
Les utilisateurs, ont leur donne un indicateur, qui plus est sur un ordinateur, ils le prennent pour argent comptant, tout le monde n'est pas geek ni ingénieur en informatique loin de la
Donc autant ne pas laisser un indicateur dont la fiabilité, déjà limite auparavant, est devenue plus que douteuse aujourdhui

Pages