Fermer le menu

Adobe abandonne la Creative Suite pour se concentrer sur le Creative Cloud

Anthony Nelzin | | 21:45 |  190

Il n’y aura pas de Creative Suite 7 : les nouvelles versions des applications d’Adobe, suffixées d’un « CC », seront uniquement disponibles par le biais d’un abonnement Creative Cloud. La CS6 sera vendue encore quelques mois, et encore uniquement en ligne, mais ses applications ne gagneront plus de nouvelles fonctions dans le futur.

Creative Suite

Il faudra désormais se tourner vers Photoshop CC, Illustrator CC, InDesign CC, Premiere Pro CC, After Effects CC, Flash CC, Dreamweaver CC… sauf pour Fireworks, de facto abandonné. Le changement devrait être moins radical qu’il n’y paraît : le Creative Cloud compte déjà 500 000 abonnés et concentre l’essentiel des ventes depuis plusieurs mois. La logique de « suite » n’ayant plus court, les produits évolueront continuellement — au passage, Adobe lisse ses revenus et résout le problème du piratage.

La conférence Adobe Max a été l’occasion de la démonstration de ces nouvelles versions « CC ». Photoshop CC récupère les fonctions 3D de Photoshop Extended, qui n’existera plus. Il gagne aussi un nouvel outil de défloutage, emprunte le correcteur avancé de Lightroom 5 et s’intègre complètement au service de portofolio en ligne Behance.

Les cinq principales nouveautés de Photoshop CC.

Touch Type apporte aux utilisateurs d’Illustrator CC une plus grande flexibilité dans la gestion des polices et comme nous vous l’annoncions il y a peu, InDesign a été totalement réécrit et la version CC sera 64 bits. De nombreuses nouveautés des autres applications avaient déjà été dévoilées par les ingénieurs d’Adobe, mais beaucoup d’autres ont encore été présentées : les utilisateurs les plus intéressés pourront les découvrir en explorant les blogs d’Adobe.

Les nouvelles applications Creative Cloud seront disponibles dès le 17 juin. Les propriétaires d’une licence CS3+ pourront devenir locataires d’une licence CC complète pour 29,99 $ par mois, contre 49,99 $ par mois pour les nouveaux utilisateurs et 19,99 $ par mois pour les étudiants. On pourra aussi prendre une licence pour une application à partir de 19,99 $ par mois.

Comme le rappelle la foire aux questions de Creative Cloud, mise à jour pour l’occasion, les applications CC devront toujours être téléchargées et pourront être utilisées sans connexion à internet, sauf pour la vérification périodique de l’intégrité de votre licence :

Dans la mesure où les applications Creative Cloud (comme Photoshop et Illustrator) sont directement installées sur votre ordinateur, vous n'avez pas besoin d'être connecté en permanence à Internet pour les utiliser au quotidien. En revanche, vous devez l'être au moment de l'installation des logiciels et de la concession des licences. Si vous avez souscrit un abonnement annuel, vous serez invité à vous connecter au moins une fois tous les 30 jours pour valider vos licences logicielles. Vous serez néanmoins en mesure d'utiliser les produits pendant 180 jours, même si vous travaillez hors connexion.

Catégorie : 

190 Commentaires

avatar Madalvée 06/05/2013 - 21:49

On est le premier avril ou je me jette par la fenêtre ?

avatar Kornmuse 06/05/2013 - 21:49

Au moins les gens qui payent n'auront plus l'immersion de passer pour des vaches à lait face aux gens qui utilisent des versions "crakées"...

avatar iPoivre 06/05/2013 - 21:53

@Kornmuse :
En étant étudiant et utilisant la suite pour tous mes projets, j'ai pas vraiment les moyens de payer des sommes énormes pour des softs. À voir si les tarifs étudiants valent le coup.

avatar nicolas 06/05/2013 - 21:55

je ne comprends pas bien comment ça marche.

on installe un truc sur l'ordi ou tout se passe dans le navigateur? où est-ce entre les 2 ? (front end en local, back end sur les serveurs d'Adobe)
si on installe qqc sur l'ordi, le piratage ne sera jamais loin.

avatar oomu 06/05/2013 - 21:55

baoum, fin du logiciel acheté pour "toujours".

vive la gestion de ses factures et abonnements...

piratage ? ho on s'habituera à installer des serveurs de licences pirates. no prob.

-
"À voir si les tarifs étudiants valent le coup."

Adobe a toujours maintenu des tarifs éducation intéressant. Voir avec votre école aussi s'il y a un partenariat.

avatar Madalvée 06/05/2013 - 21:56

J'attends la conversion euros dollar, mais 30 dollar c'est le juste prix, Indesign a l'air bien intéressant (RIP Suitcase au passage.
L'inconvénient de l'évolution perpétuelle c'est qu'au bout d'un moment la machine ne poura plus forcément suivre.

avatar eliotus 06/05/2013 - 21:56

@iPoivre : euh les tarifs étudiants sont justement indiqués ;-) "et 19,99 $ par mois pour les étudiants"

avatar patrick86 06/05/2013 - 21:57

"et résout le problème du piratage."

Pas sûr… Et là où ça devient inquiétant, c'est que si le piratage continue, ce sera cette fois en crakant des comptes… Donc directement sur le dos de ceux qui payent !

avatar gloeyn 06/05/2013 - 21:58

@Kornmuse

Ouais... C'est oublier les gens qui piratent par manque de moyens.. Style les lycéens, étudiants, etc
J'ai connu la suite Adobe en 3ème, ne l'ai jamais lâché et ma vocation est née de ça, je l'ai piraté de nombreuses années sans aucun regret, à 15ans jamais je n'aurais pu profiter de ces logiciels au prix dingues sans ça

Certes le cloud baisse la facture de manière significative, mais ça peut rester un budget important pour un lycéen ou étudiant

Je reste persuadé que les pros qui en on besoin préfèrent éviter d'avoir une version piratée

Donc au final qui pirate ? Et parmi ceux-là qui serait prêt à payer ou en aurait les moyens ?

avatar madaniso 06/05/2013 - 21:59

Toute façon, pour les étudiants et bricoleurs du dimanche, CS6 suffit largement. CS3 pour photoshop, on a presque tout.

avatar Anthony Nelzin 06/05/2013 - 22:02

@ipoivre : ce qui n’est pas vraiment une excuse. Je n’ai jamais roulé sur l’or, j’ai acheté ma CS4 à -80 % avec les tarifs éducation d’Adobe parce que j’avais besoin de Photoshop et Illustrator. Le jour où j’ai perdu cette réduction, j’ai pesé le pour et le contre, et j’ai fini par ne plus acheter les logiciels d’Adobe… sans les pirater pour autant, puisque je suis passé à des trucs comme Pixelmator et Sketch vu que mes besoins sont aujourd'hui plus modestes.

@nicolas : tu télécharges l’app depuis ton compte Creative Cloud, tu l’actives avec ton ID plutôt qu’un numéro de série. Tu as au passage un espace de stockage dans le nuage, qui apparaît comme un dossier dans le Finder (un peu comme Dropbox), qui te permet de stocker tes documents et les retrouver notamment sur iPhone et iPad.

avatar demenla971 06/05/2013 - 22:03

La fin du logiciel à vie....
Heureusement qu'il existe Pixelmator ça me suffit amplement.
Qu'ils aillent au diable

avatar Pahra 06/05/2013 - 22:04

Quand je vois le bordel que c'est de mon côté, graphiste dans la fonction publique, de commander ne serait-ce qu'un pauvre logiciel, je m'imagine même pas la crise que va me faire mon département des achats quand ils vont voir cette histoire d'abonnement mensuel.

Je m'inquiète pas pour les pirates, ils ont toujours eu de la suite dans les idées pour arriver à leurs fins. Je pense que cette décision va dans le sens où Adobe n'est jamais parvenu à développer un système de protection efficace à sa suite et tente d'enrayer la chose avec ce dispositif dans le cloud (T'as pas le swag en ce moment si t'es pas cap' de placer "cloud" dans au moins une phrase de ta journée). J'ai l'impression que ça sonne plus comme une punition que comme une vraie évolution.

avatar gloeyn 06/05/2013 - 22:04

@Anthony

Seulement quand sur les ordis de l'école c'est adobe, quand ton groupe de travail est sur adobe, etc. C'est compliqué de switcher..

Et quand tu es plus jeune et que tu débutes, plus simple d'apprendre sur adobe avec le nombre de tutos disponibles

avatar Ellipse 06/05/2013 - 22:05

:-(

Je déteste que l'on me force la main, mais c'est tendance…

avatar alan63 06/05/2013 - 22:05

On va en bouffer du cloud
En veut tu en voilà
Préparons nous à racheter du matos .....

avatar Tomn 06/05/2013 - 22:05

Adieu Adobe pour moi depuis quelques mois !

Pixelmator remplace parfaitement Photoshop pour la plupart des utilisations (et de nouvelles mises à jours arrivent),
Coda 2 est 1000× mieux conçu que Dreamweaver,
et pleins d’autres alternatives comme tout simplement Final Cut Pro.

Quant à Flash aucune alternative mais tant mieux …, par contre dommage de perdre Illustrator.

@madaniso : +1 au pire ça ne sert à rien de mettre à jour vu le peu de nouveautés à un prix cher chez Adobe

EDIT : Et puis, je ne sais pas ils auraient pu se débrouiller autrement genre fournir Photoshop en achetant le PC pour juste quelques € de plus, ça aurait certainement marché.

avatar Madalvée 06/05/2013 - 22:07

Bon, je retire ce que j'ai dit, l'avalanche de nouvelles fonctionnalités est une tuerie. Et je verrai d'autres horizons que ma suite Design Standard…J'espère qu'Acrobat est toujours inclus, ils n'en parlent pas sur le blog.

avatar gloeyn 06/05/2013 - 22:07

Et puis au final sur long terme, ça peut revenir bien plus cher cette histoire de cloud...

avatar SugarWater 06/05/2013 - 22:09

Bon ben, je ne pensais pas que de sitôt je serais amené à régulièrement vers le cloud trouver mon dealer de logiciel. Du moment que la dose n'est pas trop chère.

avatar jfcontart 06/05/2013 - 22:10

une CS pouvait durer 3-4 ans pour les petits besoins ... là, le prix pour un usage intensif n'est pas problématique, mais le cloud faudra que l'on m'explique comment on fait avec un internet poussif ou avec une panne web.

Et j'aime pas non plus que l'on me force à payer une "rente" pour un logiciel!

avatar mbpmbpmbp 06/05/2013 - 22:11

"et résout le problème du piratage."
héhé j'ai bien ris, je ne sais pas si c'est le communiqué de presse qui vous dicte ça ou si vous êtes complètement naif sur le piratage informatique ? aucune protection n'a tenue pour le moment, et ce n'est pas celle ci qui tiendra.

Le bon côté du creative cloud, c'est que les freelances qui n'ont pas des boulots reguliers peuvent rester dans la légalité si ils le souhaitent sans tuer leur budget.
Et les mises a jours régulières c'est pas mal pour certains bugs qui peuvent te ruiner la productivité, si ils mettent à jours rapidement bien sûr.

@patrick86 : non non, ce sera un vrai crack qui intercepte les identifications avec les serveurs adobe. ou un e licence emulée ou n'importe quel autre truc. Pirater un compte utilisateur n'est pas viable pour un bon crack, c'est pas propre. Les cracks d'applications sont à la base des défis techniques entre groupes de cracks.

Mais le piratage c'est mal. :)

avatar Kinky 06/05/2013 - 22:13

Adobe ouvre un boulevard pour les concurrents. Le cloud n'est pas la solution à tout.

Les étudiants se formeront progressivement sur d'autres solutions, qui finiront par se retrouver dans les studios professionnels. C'est en grande partie grâce au piratage des étudiants que Adobe se retrouve avec autant de professionnels formés sur ses solutions. Adobe devrait même payer pour que les étudiants utilisent ses solutions, c'est grâce à eux que les studios, agences, freelances… achètent en masse des logiciels vendus 10 fois leurs prix.
Adobe devra absolument trouver un moyen de rendre sa solution "piratable" pour pouvoir subsister à terme. La situation actuelle avait trouvé un certain équilibre, seuls les gens qui n'ont pas les moyens de l'acheter piratent la suite, les pros achètent massivement. Chez les étudiant, je n'en ai jamais vu un seul qui achetait la suite, même si elle est proposée à un tarif spécial, toujours trop cher.

Pour le moment, les gens pourront se former gratuitement sur la CS6 pendant au moins 2 ou 3 ans, les logiciels évoluent par petits pas. Puis il faudra faire en sorte que les logiciels soient gratuits pour les étudiants et la formation. Sans le piratage, Adobe ne serait jamais devenu le N°1 incontesté de la création numérique.
En voulant toujours plus, on fini par tuer la poule aux œufs d'or. Nul n'est irremplaçable.

avatar Jiminy Panoz 06/05/2013 - 22:15

" Indesign a l'air bien intéressant"

Par contre si utilisé aussi pour livre num, faire bien gaffe. Assez facile de faire un fichier de merde avec un marquage html catastrophique, le truc n'ayant pas été prévu pour ça à la base (quark à prévu le coup à ce niveau mais très critiqué parce que fonctionnalité mal "lancée" à l'époque, avec de trop nombreux manques). Pour tout dire, indesign n'a même pas été prévu pour être entièrement compatible avec le moteur de rendu qu'adobe licencie aux développeurs d'apps et fabricants de liseuses -- je sais, ça parait fou mais c'est le cas.

Logiquement, adobe devait renforcer en bâtissant un pont vers dreamweaver mais du coup, on ne sait plus ce que ça va devenir.

Si pas de prod papier à prendre en charge, autant se passer d'indesign, il amène mille fois plus de problèmes qu'il n'en résout dans l'optique de produire du livre num.

D'ailleurs, le jour où on pourra s'en passer, je connais beaucoup de prestataires qui seront contents. ^^

avatar huexley 06/05/2013 - 22:15

Ca va être sympa en vacances quand on a pas de connexion internet X-/

Pages

Connexion utilisateur