Fermer le menu
 

Le Surface Book est-il vraiment deux fois plus puissant que le MacBook Pro ?

Mickaël Bazoge | | 17:00 |  137

Lors de la présentation du Surface Book début octobre, Microsoft avait mitonné un argument commercial imparable : son hybride est deux fois plus puissant que le MacBook Pro. Maintenant que les livraisons du Surface Book ont débuté aux États-Unis, il est temps de mettre ce slogan à l’épreuve des faits. Et les résultats sont beaucoup moins probants que le bel argumentaire du constructeur de Redmond.

Gordon Mah Ung de PCWorld a, le veinard, deux Surface Book sous la main : un modèle équipé d’un Core i7-6600U (génération Skylake) et, dans sa base-clavier, on trouve un GPU GeForce (Microsoft joue la discrétion sur la version précise de la carte Nvidia). Il a également à disposition un Surface Book d’entrée de gamme doté d’un Core i5-6300U qui s’accompagne d’une carte graphique intégrée HD Graphics, mais pas de GPU dans la base.

Pour comparer équitablement l’hybride de Microsoft avec un MacBook Pro 13’’ Retina (Broadwell Core i5-5752U), il a donc combiné la tablette Core i5 avec la base contenant le GPU GeForce. Le tour est joué (Microsoft vend d’ailleurs une configuration similaire). Les forces en présence sont donc :

  • MacBook Pro 13’’ Retina, Core i5-5752U (Broadwell) 2,7 GHz avec Turbo Boost 3,1 GHz, Iris 6100 intégrée, 8 Go de RAM, 128 Go de SSD PCIe, sous OS X El Capitan.
  • Surface Book 13,5’’, Core i5-6300U (Skylake) 2,4 GHz avec Turbo Boost 3 GHz, GPU GeForce, 8 Go de RAM, 128 Go SSD PCIe, sous Windows 10.

Premier test : CineBench, qui mesure la puissance du processeur en utilisant le moteur de rendu Maxon.

Cliquer pour agrandir

Malgré sa génération (Broadwell est un cran derrière Skylake), le MacBook rend la monnaie de sa pièce au Surface Book… de peu, certes. Rappelons tout de même que le TDP est lui aussi bien différent : 28 watts sur le MacBook, 15 watts sur le Surface Book.

Le test GeekBench donne un résultat identique : le MacBook est légèrement plus puissant que le Surface Book — Cliquer pour agrandir

Si le processeur du MacBook Pro s’en tire bien, la faiblesse habituelle des portables d’Apple — et des ordinateurs du constructeur en général — réside dans sa carte graphique. Les tests LuxMark 3 et Heaven 4.0 d’Unigine, qui mesurent les performances OpenCL, placent le Surface Book largement devant le MacBook Pro :

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Microsoft aurait même pu se prévaloir de performances trois fois plus importantes si l’éditeur avait utilisé le Tomb Raider de 2013. Le testeur s’est arrangé pour équilibrer les caractéristiques du jeu entre les plateformes (sur Mac, il s’agit d’un portage avec ce que cela comporte de compromis).

Cliquer pour agrandir

Mais il est vrai que le MacBook Pro, et les Mac en général, ne sont pas particulièrement reconnus pour leurs capacités vidéo-ludiques (les gamers savent qu’il vaut mieux aller voir ailleurs). Les choses sont bien plus à l’avantage du Surface Book en utilisant un logiciel taillé pour les besoins des professionnels comme Premiere Pro (la version CC 2015).

Le test portait sur l’importation d’un fichier 4K de 6,5 Go, encodé et exporté en 1080p sur Vimeo (le plus petit est le meilleur) — Cliquer pour agrandir

L'argument selon lequel Surface Book est deux fois plus rapide que le MacBook Pro est donc vrai… ou pas, suivant les tests ! Reste la question du prix : le Surface Book équivalent à la configuration du testeur coûte 1 699 $, le MacBook Pro 1 299 $…

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


137 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Constellation06 23/10/2015 - 17:04

Justement, le dernier graphique montre que la Surface Book a largement l'avantage lors de manipulations de fichiers dans des logiciels comme Premiere Pro ... L'encodage est visiblement 40% plus rapide grâce au GPU dédié situé dans le clavier.

avatar Mickaël Bazoge macG 23/10/2015 - 17:07

Ah mais quel idiot. Je révise merci.

avatar bdemont 23/10/2015 - 17:13

(comment on efface un commentaire ?)



avatar thebarty 23/10/2015 - 17:35

Comme ça !

(Je ->[])

avatar C1rc3@0rc 23/10/2015 - 19:37 (edité)

@Constellation06
+1
L'incurie d'Apple c'est d'oser vendre des machines avec le suffixe pro alors qu'elles sont dépourvues de vrai GPU.
Ce que l'on constate une fois de plus c'est que l'absence de GPU condamne la machine et que l'unité graphique des x86 d'Intel reste du vent!

Ce choix d'Apple, car il s'agit d'un choix délibéré, est inexcusable, tant en question de cout qu'en question technique.
Et cela ne concerne pas que les gros logiciels graphiques mais tout le fonctionnement de la machine!

De plus il faut remarquer que Microsoft n'a pas osé sortir une machine a plus de 1500$ affligée d'un miserable Core-M, mais que ses Surfaces sont equipées de Core i5 et Core i7!

«Rappelons tout de même que le TDP est lui aussi bien différent : 28 watts sur le MacBook, 15 watts sur le Surface Book. »
Sauf que depuis la génération Sandy Bridge la notion de TDP n'a plus aucune signification chez Intel. C'est juste un argument marketing sans realité qui permet a Intel de faire croire que l'efficacité energetique de ses processeurs a progressé, ce qui est faux.

«Reste la question du prix : le Surface Book équivalent à la configuration du testeur coûte 1 699 $, le MacBook Pro 1 299 $…»
Microsoft est une marque chére, ce n'est pas une nouveauté.
Mais il y a une grosse différence entre Apple et Microsoft, c'est que Microsoft signe la des machines de références, plus destinées a orienter le marché qu'a etre vraiment vendues, et les constructeurs PC vont pas tarder a sortir des clones moins couteux.

Bref Apple vient de se faire gifler copieusement par Microsoft, et ça c'est une nouveauté!
Au lieu de faire du design boite de sardine et feuille de cigarette, Apple devrait commencer a revoir ses priorités et remettre les ingénieurs a la tête de la conception des machines!

avatar Lopokova Lydia 23/10/2015 - 19:54

@C1rc3@0rc

Il est si choquant que cela qu'Apple définissent ses cibles, ses positionnements, la segmentations de ses offres, sa stratégie ... ?

A moins que tu ne sois choqué que bien que l'ensemble de ses éléments ayant à l'encontre des tiennent ils produisent des résultats que toute l'industrie envie ;-)

avatar patrick86 24/10/2015 - 09:15 (edité)

@Lopokova Lydia :

Je pense que notre ami @C1rc3@0rc a une dent contre Jonathan Ive. :)

avatar Lopokova Lydia 24/10/2015 - 10:11

@patrick86

J'avais remarqué :-)

A titre personnelle je ne suis pas un fanatique absolue de la position et du pouvoir que semblerait avoir reçu le personnage pour qui j'ai d'autre part beaucoup de respect.

Il manque clairement un contre poids dans l'équation.

Après Apple à clairement choisi de médiatisé le personnage pour incarner les valeurs créative d'Apple après la disparition de Jobs, ce qui ne pouvait être fait par Cook.

Il n'est pas impossible que cette médiatisation donne une image en partie fausse des réalités du poids de Ive.

Il y a l'image publique et la réalité interne dont nous ne savons rien.

Enfin faire porter sur ces épaules, comme notre camarade, le poids de tout ce qui lui déplait dans les choix d'Apple me semble tenir de la facilité ;-)

avatar patrick86 24/10/2015 - 11:16

@Lopokova Lydia :

On a assez peu d'éléments en fait pour savoir ce que Ive fait réellement à son nouveau poste.
Et surtout, nous ne sommes pas dans les bureaux lors de la conception des produits.

"Après Apple à clairement choisi de médiatisé le personnage pour incarner les valeurs créative d'Apple après la disparition de Jobs, ce qui ne pouvait être fait par Cook."

Sans doute et bien que la prise de parole en publique ne paraisse pas être l'exercice de prédilection de Ive. En dehors des vidéos de présentations produit bien préparées, il cherche souvent ses mots pour exprimer ses idées — ce qui peut être aussi le résultat d'une recherche obstiné du mot le plus juste pour exprimer une idée. Il n'est pas le grand orateur qu'était Jobs.

Ive n'est peut-être pas non plus un aussi bon designer d'interfaces graphiques que d'objects matériels, mais il n'est pas seul et ne conçois pas tout.

"Il n'est pas impossible que cette médiatisation donne une image en partie fausse des réalités du poids de Ive.

Il y a l'image publique et la réalité interne dont nous ne savons rien."

Clairement. Avant la mort de Jobs, Ive montait très rarement sur scène lors des keynote et n'intervenait pas dans toutes les vidéos de présentation produit. Ça n'était pas non plus représentatif de son rôle et de son travail.

C'est peut-être ça en fait qui en perdure certains : l'importance de Ive dans la communication publique a certainement augmenté davantage que son rôle et son poids en interne.

avatar Vanton 24/10/2015 - 14:59 via iGeneration pour iOS

@patrick86 :
Mouais... Son salaire n'est toujours pas communiqué : secret industriel !

Et Apple lui impose une limousine avec chauffeur pour ses trajets domicile lieu de travail...

Il est certainement plus important que tu ne veux le croire

avatar Lopokova Lydia 24/10/2015 - 15:08

@Vanton

Il ne me semble pas avoir lu dans les propos de Patrick qu'il n'était pas important.

Il faudrait être idiot pour avancer cela.

La question était de discuter autour de l"tendue de ses pouvoirs.

avatar patrick86 24/10/2015 - 18:10 (edité)

"Il ne me semble pas avoir lu dans les propos de Patrick qu'il n'était pas important."

Effectivement. J'ai bien conscience que Ive est important pour Apple.

avatar Lopokova Lydia 24/10/2015 - 17:25 (edité)

@Vanton

"Son salaire n'est toujours pas communiqué"

Le fait qu'il n'apparaisse pas dans le Exécutive compensation prouve qu'il est moins important que : Cook, Maestri, Cue, Ahrendts et Williams ;-)

Plus sérieusement je me demande quel article l'égale ils ont trouvé pour occulter cette information.

avatar greggorynque 23/10/2015 - 23:40 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
+1

avatar Doctomac 23/10/2015 - 17:10

Non mais là encore, quel est le rationnel de comparer le MacBook 13 pouces qui n'a pas de carte dédiée avec le machin Surface qui a une carte graphique dédiée ? Les deux ont un écran 13 pouces ?

Non, il fallait comparer le MacBook avec le machin Surface sans carte graphique dédiée.

Et comparer, le machin Surface avec carte dédiée avec le MacBook Pro 15 pouces.

Dans les deux cas, non seulement la différence annoncée par Microsoft sera moins flagrante mais pire le machin Surface aurait pris une correction.

avatar Mickaël Bazoge macG 23/10/2015 - 17:17

Dans l'esprit du testeur, c'était surtout pour vérifier si l'argumentaire de Microsoft était vrai (oui et non).

avatar Doctomac 23/10/2015 - 17:36

Oui mais à la base le comparatif de Microsoft était foireux. Mais c'est vrai que l'on apprend en plus qu'ils mentent.

avatar C1rc3@0rc 23/10/2015 - 19:47 (edité)

@Doctomac
«Oui mais à la base le comparatif de Microsoft était foireux»
C'est un argument commercial, ça n'a pas plus de valeur que le TDP des x86 ou les gargarismes d'Intel qui veut faire croire que ses unités graphiques peuvent se mesurer a des vraies GPU...

«Non, il fallait comparer le MacBook avec le machin Surface sans carte graphique dédiée. »
Cela aurait été une crucifixion pour le pauvre Macbook et son miserable Core-M.
De plus Intel aurait fait la gueule a Microsoft pendant des annnees... deja que les relations sont tendues!

Ce qui est comparable c'est la categorie commerciale, et dans ce cas a part la difference de prix, qui peut etre un element de contestation, il faut reconnaitre que le Surface Book se pose bien en face du Macbook Pro 13", et si la machine de Microsoft ne le ridiculise pas totalement cela demontre tout de meme qu'Apple est a la ramasse.

Mais Microsoft vient quand meme aussi de faire preuve de son incohérence congénitale, parce que le Surface Book enterre le concept meme de Surface pro!

avatar en ballade 24/10/2015 - 00:57 via iGeneration pour iOS

@Doctomac :
Tu préfères les conneries d Apple qui a chaque iPhone te présente un cpu 3 fois plus puissant?

avatar Powerdoc 24/10/2015 - 11:24

Pourquoi connerie ? D'abord pas 3 fois plus puissants et ensuite c'est vérifiable :

Geekbench 3
I phone 4 S single 200 multi 371
I phone 6S single 2548 multi 4468

avatar larkhon 26/10/2015 - 10:41

attention, spoiler alert, les commerciaux arrangent parfois les chiffres pour vendre un produit...

avatar rikki finefleur 23/10/2015 - 17:36

Doctomac
non c'est Surface Book son nom, et pas Surface machin.
Pour reprendre ton idée, on pourrait faire aussi des tests sans processeur, la différence annoncée par Microsoft serait encore.moins flagrante.
On en tient un bon... y a pas a dire :p

avatar Sostène Cambrut 23/10/2015 - 19:12

@rikki finefleur

Et à prix égal ça donne quoi ?

La Surface Book d'entrée de gamme à 1500$ (comme le MBPr 13) n'a pas de GPU dédié.

Donc l'argument de MS est mensonger. Point. Et ton argument ne vaut pas un clou.

avatar C1rc3@0rc 23/10/2015 - 19:50

Mets en face le Macbook a 1500$ lui aussi et Apple peut se preparer au pilori!

Faut etre de bonne foi et reconnaitre ce qui est, meme si ça fait mal: Apple vient de se faire ridiculiser par Microsoft, c'est une premiere!

avatar iPal 23/10/2015 - 20:42 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
Ridiculiser ? Ah bon.

Pages