Fermer le menu
 

Confidentialité : comment Windows 10 gère votre vie privée

Mickaël Bazoge | | 12:00 |  110

Le lancement de Windows 10 est l’occasion pour Microsoft de revoir les conditions dans lesquelles l’éditeur exploite les données confidentielles de ses clients, que ce soit pour le nouveau système d’exploitation ou les services en ligne. Numerama a fureté dans le Contrat de services et la Déclaration de confidentialité pour y débusquer quelques passages sur la gestion des informations privées des utilisateurs. Ces conditions prendront effet au 1er août.

Cliquer pour agrandir

Pêle-mêle, on apprend ainsi que chaque appareil dispose d’un identifiant publicitaire unique qui permet aux régies pub de retracer les moindres mouvements et actions de l’utilisateur afin de lui proposer la réclame la plus ciblée possible.

Lors d’une connexion à Windows avec un compte Microsoft, le système d’exploitation va synchroniser les paramètres et les données avec les serveurs de l'entreprise : historique web, favoris et sites web ouverts, mais aussi les identifiants et les mots de passe, les noms des réseaux Wi-Fi, et des bornes portables. Tout cela est réalisé par défaut, mais il est heureusement possible de désactiver ce transfert (dans Comptes de paramètres > Paramètres de synchronisation). Sachez aussi qu’il n’est pas obligatoire de communiquer un compte Microsoft pour utiliser Windows 10, mais toutes les fonctions ne seront pas disponibles comme la synchronisation des paramètres (ce qui parait logique).

Dans le même ordre d’idée, le nouveau navigateur Edge recueille les informations entrées dans la barre d’adresse lorsque les fonctions AutoSearch et Search Suggestions sont activées, et les envoie à Bing — et ce, même si le moteur par défaut n’est pas Bing. Cortana, une des nouveautés les plus importantes de Windows 10, récolte un grand nombre d’informations personnelles visant à affiner les suggestions et les réponses : l’assistante virtuelle est susceptible de piocher dans les calendriers, les fiches contacts, les données de localisation, les centres d’intérêt, mais aussi la frappe au clavier, la saisie vocale et l’entrée manuscrite !

Plus inquiétant, la clé BitLocker générée lorsque le chiffrement du disque dur est activé, est automatiquement sauvegardée en ligne sur les serveurs de OneDrive. Voilà qui sera fort pratique en cas de requête légale visant à consulter des informations confidentielles, Microsoft ayant accès à cette clé de déchiffrage. L’espace de stockage en ligne conserve également des données sur l’utilisation du service, « ainsi que sur le contenu que vous stockez ». Difficile de faire plus flou…

Il ne s’agit là que de quelques exemples de l’exploitation des données personnelles à laquelle s’adonne Microsoft. L’éditeur a néanmoins le mérite d’expliciter les choses même si tout n’est pas aussi clair qu’on le souhaiterait. Au premier démarrage de Windows 10, le système d’exploitation accueille l’utilisateur avec un panneau qui tente de résumer les informations confidentielles recueillies par l’OS :

Cliquer pour agrandir

En cliquant sur le lien Paramètres de personnalisation tout en bas, Windows 10 proposera de modifier bon nombre d’options. Par défaut, la configuration rapide permet de lancer le système avec une configuration standard « idéale ». Une fois connecté au système, les paramètres de personnalisation permettent de désactiver bon nombre de récolte de données.

Cliquer pour agrandir

Les données confidentielles des utilisateurs sont devenus un véritable trésor pour les éditeurs, les régies publicitaires, mais aussi pour les agences de sécurité. Du côté d’Apple, on se fait fort de jouer la carte de la transparence avec la mise en place d’un site dédié dont la lecture nous apprend, entre autres, que les informations des utilisateurs permettent au constructeur de « créer, développer, utiliser, livrer et améliorer nos produits, services, contenus et publicités, et à des fins de prévention des pertes et de lutte contre la fraude ». On ne peut pas s’opposer à la réception de certaines communications (sur les achats ou les modifications des conditions) issues de l’exploitation des données personnelles.

Les préférences de confidentialité peuvent être modifiées à tout moment dans le panneau de réglages Sécurité et confidentialité d’OS X, ou dans le menu Confidentialité d’iOS. Chez Apple comme chez Microsoft, on gagnera à s’attarder longuement sur toutes les options et les réglages proposés dans les différents panneaux de préférences, pour éviter de se transformer en homme sandwich ou en livre ouvert pour les services de renseignement.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


110 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 30/07/2015 - 12:19 (edité)

Même si on a l'Apple Watch Mickaël ? :-)

avatar Mickaël Bazoge macG 30/07/2015 - 12:20

J'ai pas saisi l'allusion ?

avatar malcolmZ07 30/07/2015 - 12:21 via iGeneration pour iOS

Il n'y a pas de surprise et ils sont clair eux par rapport à big G



avatar bonnepoire 30/07/2015 - 18:58

Je trouve au contraire que m$ n'a plus rien à envier à Google. Ils sont même pires puisque, comme Facebook, ils d'octroient le droit d'EXPLOITER le contenu se trouvant sur leurs serveurs. Ce que google ne fait pas.

avatar patrick86 30/07/2015 - 19:30 via iGeneration pour iOS

@bonnepoire :
Google se donne aussi le droit d'exploiter tout ce qui est déposé sur ses serveurs. Cf leurs CGU.

avatar C1rc3@0rc 30/07/2015 - 19:29 (edité)

@malcolmZ07
Pardon?

Bon je vais mettre les choses au clair, vu que j'ai fait plusieurs fois le commentaire sur cet aspect detestable de Windows10.

Chez les beta testeurs cette critique sur l'aspect "Big brother" est recurrente et cela depuis tres longtemps. Microsoft n'a jamais pris en compte ces critiques et a au contraire fait en sorte que l'utilisateur s'appercoive le moins possible de ce tracking et que la desactivation des fonctions d'espionnage - c'est bien pire que Google - soit les plus difficiles possibles!

Il faut comprendre qu'au-dela de l'aspect detestable, ce comportement presente des dangers considerables. En clair, tout ce qui est mis dans une machine sous Windows 10, se retrouvera sous une forme ou une autre sur les serveurs de Microsoft.
Windows 10 reporte ainsi les donnees, leurs usage, les rapports d'utilisation (notamment la liste des sites consultes), les données personnelles (civiles, bancaire, medicale, etc)... Et impossible de les effacer, elles sont sur le serveur de MS, pas que dans la machine.

Windows 10 est un mouchard qui va etre exploité sans limite par la NSA, y a aucun doute, mais lorsque les failles dans les serveurs de MS et surtout celle dans le systeme de communication vont etre mises sur le marche, il faut s'attendre a des vols de donnees utilisateurs d'une ampleur encore jamais connue.

Et faut aussi prendre en compte, que Windows 10 s'utilise avec Facebook, Linkedin et Cie, et que lors du piratage de MS, ce seront alors toutes les donnees qui tomberont dans les mains des cybercriminels, y compris celles des appareils mobiles lies...

Bref, la liste des raisons pour rester sur Windows 7 et éviter Windows 10 s'allonge.

avatar EBLIS 31/07/2015 - 05:17

J'ai toujours été un fan de Windows, mais celui ci... c'est un mouchard à l'état pur!
Ne serait ce que cette saloperie de Wifi Sense qui partagerait les mots de passe des bornes wifi à tous les contacts facebook, outlook et skype et qui les stocke sur les serveurs microsoft. Déjà ça veut dire que Microsoft se permet de prendre et de stocker un mot de passe pour ensuite le restituer en clair. Je vois pas comment sinon. Puis bien sûr c'est activé par défaut et comme 99.999% des utilisateurs ne seront pas au courant! De plus c'est au proprio de la box de modifier son ssid pour signaler à microsoft le refus de partager les infos! Le monde à l'envers. Ça va être sympa les intrusions localisées aux box et ceux qui vont prendre cher pour des délits que d'autres ont commis. Et comme mentionné dans l'article, on parle même pas de la fonction carrément keylogger implementée de base. On parlait il y a quelques articles de cela de Google mais là Microsoft c'est carrément NSAsoft maintenant!

avatar zzBoibes 30/07/2015 - 12:24 via iGeneration pour iOS

Comme seulement un faible pourcentage d'utilisateurs va aller fouiner dans ces options, Microsoft s'offre là une masse importante de données faciles et relativement complètes car l'OS a accès à plus de données que d'autres outils. C'est même un cran au dessus de Gmail je trouve.

Si je comprends l'intérêt de suivre les utilisateurs pour adapter les produits aux cas d'utilisation, je suis en revanche moins compréhensif sur l'utilisation pour la pub de façon plus ou moins cachée. Mais ça commence à être la règle pour tous les produits. Malheureusement.

avatar kril1n 30/07/2015 - 12:25 via iGeneration pour iOS

Un article qui va servir de défouloir aux paranos

avatar patrick86 30/07/2015 - 12:37

"Un article qui va servir de défouloir aux paranos"

Le pire, c'est les paranos de la paranoïa. Ils voient des paranos partout, tout le temps. Ça leur montre à la tête… un truc de dingue !

avatar Shralldam 30/07/2015 - 12:53 via iGeneration pour iOS

@patrick86 :
:-D

Merci, j'en ris encore ! :-)

avatar J'en_crois Pas_... 30/07/2015 - 12:44 (edité)

"Un article qui va servir de défouloir aux paranos"
oui et Non
C'est bien la connaissance du comportement de Windows 10 qui déclenche notre rejet.
Mais c'est le comportement de windows 10 qui en est l'unique cause.
L'article détaille suffisamment les dérives de cet os pour que l'on ne soit pas
dans la "parano" (pathologie psychiatrique) mais dans une inquiétude/rejet justifié.

Si tu penses le contraire, argumente en contredisant les éléments factuels contenus dans l'article.

avatar kril1n 30/07/2015 - 12:53 via iGeneration pour iOS

@J'en_crois Pas_mes yeux :
On est tracé quoi qu'on fasse... Je te laisse méditer sur cette pensée.

A moins de vivre en hermite et d'aller vivre dans une caverne

avatar Yanouss 30/07/2015 - 12:58 via iGeneration pour iOS

@kril1n :
Pourquoi dans une caverne ? Une île serait beaucoup mieux. Genre en Polynésie

avatar patrick86 30/07/2015 - 13:18

"Pourquoi dans une caverne ?"

Pour prétendre que vivre en dehors de la société moderne ne pourrait se faire qu'en retournant à l'âge de pierre, auquel on associe souvent la vie en caverne comme seul abris. La caverne renforce aussi l'idée reçue d'obscurité, d'austérité et d'inconfort de la vie dans une société moins moderne que la notre.

Mais vous avez raison : on peut vivre heureux et au soleil sans la modernité de notre société.

avatar Nesus 30/07/2015 - 13:15 via iGeneration pour iOS

@kril1n :
Donc tu vas me donner ton emploi du temps et ton numéro de téléphone et la liste de tous tes achats.
Bien évidemment je n'accepte aucun rejet. De toutes façons tu es déjà pisté.

Il y a comme dans toute chose, une limite à ne pas dépasser. Elle l'est depuis longtemps avec Google et Microsoft. Apple est toujours sur la ligne.

avatar k43l 30/07/2015 - 13:40 (edité)

Elle est ou là ligne quand Apple veut être comme tout les autres :
- ton porte feuille, Apple Pay
- ton assistant, Siri
- ton magasin, iTunes
- ton revendeur, iTunes
- ton médecin, Apple Watch
- ton coach, Apple Watch
- et j'en passe.

Je passe sur le scandale de la localisation récolté grâce ou à cause du gps.

Bref la ligne vie privé est dépassé depuis bien longtemps mon ptit gars

avatar J'en_crois Pas_... 30/07/2015 - 13:55 (edité)

@k43l
Apple Pay...
Connais-tu bien le fonctionnement d'Apple Pay ?
Le commerçant ignore tout de l'acheteur
La Banque ignore le produit acheté
Apple Ignore le produit acheté.

Apple Pay protège le consomateur de l'indiscrétion des banques et des commerçants.
Peut-on en dire des concurrents ?

Plustôt que d'aligner des lignes qui ne veulent rien dire,
reprend chacun des points que tu nous proposes en vérifiant les avantages et les inconvénients des solutions apple

Par exemple si on relis l'article le point divergeant fondamental est :
"la clé BitLocker générée lorsque le chiffrement du disque dur est activé, est automatiquement sauvegardée en ligne sur les serveurs de OneDrive."

Il n'y a eu aucun scandal "de la localisation récolté grâce ou à cause du gps."
Accumulation de mauvaise foi, qui ne présage pas d'un débat enrichissant :-(((

avatar Trillot Bernard 30/07/2015 - 15:35

Discute pas, les gens comme k43l savent mieux que toi et que tout le monde.

C'est comme y dit et pas autrement.

avatar k43l 30/07/2015 - 16:19 (edité)

Mais quel rapport avec le commerçant?

Tu parles de vie privé, moi je te dis que ta vie privé t'en a plus, vu que les solutions d'apple sont présente dedans.

Tu prends Apple Pay pour te justifier, allons y.
Les achats sont pas totalement anonymes, faut bien te donner un compte rendu (relevé comme une banque) de tes achats à un moment ou un autre !
Faut bien qu'une somme soit associé à un achat avec le nom du commerçant.
Oui tes informations bancaires ne sont pas divulgué au commerçant ou ta banque mais Apple lui les a...

Donc encore une fois associe toutes mes lignes sans queue n'y tête selon toi, à "vie privé et analyse du comportement"... Si tu ne comprends toujours pas, la mauvaise foi ne viendra pas de moi.

D'ailleurs j'ai oublié de dire qu'Apple avait aussi sa régie publicitaire... un peu comme Google et Microsoft tiens.

Moi ce que je ne peux pas comprendre c'est comment on peut dire "lui et lui c'est le mal regarder" mais quand le troisième fait pareil dire "à mais lui il est à la limite" car on est fan ou on utilise ses solutions.
Surtout que si on pose les services proposé par Apple - Google - Micorosft, on verra aucune distinction. Ils vont tous dans la même direction chacun son rythme.

Et ok je parle pas du tracking GPS vu qu'ils le font tous...

@ TRILLOT Bernard

Monsieur, je n'ai à aucun moment imposé mon point de vue, je donne juste mon point de vue.
A lui d'ouvrir les yeux ou de les garder fermer. Mais loin de moi la paranoïa... Si on a un smartphone (android, iOS, Windows) on est dans le système que l'on veuille ou non.
Donc je lui jetterai pas la pierre pour dire qu'il donne ses infos à une multinationale.

Juste on ne peut pas dire qu'apple est blanc ou gris alors qu'ils font la même chose que les autres...

avatar feefee 30/07/2015 - 18:35 via iGeneration pour iOS

@k43l :

"Tu prends Apple Pay pour te justifier, allons y."

Ben non c'est toi qui a pris Apple Pay pour mettre Apple sur El tapis alors que le sujet était MS.
Technique du leurre ?

"Moi ce que je ne peux pas comprendre c'est comment on peut dire "lui et lui c'est le mal regarder" mais quand le troisième fait pareil dire "à mais lui il est à la limite" car on est fan ou on utilise ses solutions.
Surtout que si on pose les services proposé par Apple - Google - Micorosft, on verra aucune distinction. Ils vont tous dans la même direction chacun son rythme."

Ha mais on est d'accord mais qui a parlé d'Apple si ce n'est toi ?
PERSONNE n'a dit "lui c'est mal" et ensuite "Apple est à la limite "
C'est toi qui fait dévier la conversation , comme pour mieux excuser MS.
Tu veux dire que Apple c'est pareil ? Bon Ok .. Et après ?

avatar bibi81 31/07/2015 - 08:15

Apple Pay...
Connais-tu bien le fonctionnement d'Apple Pay ?
Le commerçant ignore tout de l'acheteur

Le commerçant a des yeux, il voit donc le sexe, l'âge approximativement et il sait que le client a les moyens d'acheter un iPhone (voir même encore plus si Apple Watch)...

Donc non le commerçant n'ignore pas tout de l'acheteur.

La Banque ignore le produit acheté

La banque n'a jamais eu accès à la liste des produits achetés.

Apple Ignore le produit acheté.

Oui.

Mais bon le commerçant a mieux pour tracker les clients, il y a la carte fidélité qui fournit encore plus d'information qu'une carte bleue, et il y a encore mieux : les caméras de surveillance qui permettent de savoir combien de temps le client est resté dans le magasin, dans quels rayons il est passé et combien de temps dans chaque rayon/devant chaque produits. Et même si le client n'achète rien, les caméras fournissent bien plus d'informations...
Bref la confidentialité apportée par Apple Pay est ridicule, en fait c'est même pire, Apple a maintenant accès à bien plus d'informations privées (montant des achats, liste des magasins, etc...) et quand on sait qu'Apple a sa régie publicitaire basée sur les données privées, ça fait froid dans le dos (Boulanger peut par exemple envoyer de la publicité à toutes les personnes qui ont dépensé moins de 500 EUR chez Darty dans les 10 derniers jours).

avatar J'en_crois Pas_... 31/07/2015 - 11:05

@bibi81
"Le commerçant ignore tout de l'acheteur"
Je ne parle pas de la boulangère, bien sur qu'elle connaît mon croissant préféré
ni de ma f
pharmacienne qui sait quand je renouvelle mon stock de préservatif
Je parle de Walmart, Carrefour Aucfhant, etc.

"La banque et Apple ignorent..."
Je précisais cela pour souligner la différence d'Apple Pay avec les deux modèles concurrents("MCX member merchants" : CurrentC) et Google Wallet.
Je ne souhaite pas que Google ou qui que ce soit connaissent mes achats.

Les caméras (pour l'instant) ne sont pas couplés à une reconnaissance d'identité qui alimenterait un big brother, les cartes de fidélité peuvent ne pas être utilisées, et Wallmart Boulanger et Darty ne pourront plus nous suivre à la traceavec Apple Pay (j'applaudis).

froid dans le dos??? oui :
CurrentC et Google Wallet me font froid dans le dos.
Pas toi ?

avatar bibi81 31/07/2015 - 12:01

Je parle de Walmart, Carrefour Aucfhant, etc.

Ca fait bien longtemps que je n'ai plus besoin de dire à la caissière comment je paye... Elle le sait.

froid dans le dos??? oui : CurrentC et Google Wallet me font froid dans le dos.
Rajoute Apple dans ta liste. Ce n'est pas parce qu'il ne sait pas ce que tu achètes qu'il n'en a pas une idée...
Pas toi ?
Je ne fais pas la promotion de ce type de service et ne compte pas l'utiliser non plus.

avatar rmosca 30/07/2015 - 12:54 (edité)

c'est toujours mieux qu'Apple
les "synchro" entre vos iphones, ipad et autres osx ne se font pas par "magie"

activez un nouvel appareil avec votre compte apple et vous allez être surpris de tout ce que récupère votre machine... (y compris votre "comportement numérique")

Pages