Fermer le menu
 

Du neuf dans les plugins et tutoriaux vidéo, 3D et VFX

François Tsunamida | | 15:00 |  1

Une série d’applications ou de tutoriels ont été mises à jour. Revue de détails… Red Giant Universe : la mise à jour de cette collection d’effets et de transitions comprend 13 outils supplémentaires. L’application est téléchargeable gratuitement et les effets gratuits inclus le sont à vie, promet l'éditeur. Bien évidemment, les plus intéressants sont… payants. Red Giant, conscient des tensions exercées par le modèle économique qu’Adobe et quelques autres éditeurs tentent d’imposer, propose une solution beaucoup plus raisonnable.

À savoir une « location » du logiciel Universe à travers 2 abonnements (mensuel 10 $/env. 8 € ou bien annuel 99 $/env.  €) ou bien un achat permettant une utilisation perpétuelle (399 $/env. 321 €), avec des mises à jour de routine des effets présents au moment de l’achat du logiciel. C’est ce modèle qui se rapproche le plus de ce qui était la norme avant qu’Adobe décide d’imposer la « location » de sa suite.

Parmi les nouveautés de la mise à jour 1.3, 6 sont disponibles gratuitement (CrumplePop Photo 2, CrumplePop Noir Moderne Light, PixelGlow EZ, 3D Venetian Transition, Fill Alpha et Sobel Edges). Quelques presets pour les effets ToonIt Paint et Outlines ont été ajoutés. Les effets « Premium » (comprendre « payants ») comprennent une série d’effets provenant de CrumblePop (VHS, Chromatic Aberration, CrumplePop Fisheye Fixe, CrumplePop ShrinkRay, CrumplePop Finisher, CrumplePop Overlight et CrumplePop Grain 16). À part cela, circulez, il n’y a rien à voir.

CrumblePop est un développeur de plugins pour FCP X/Motion. Il en a précédemment proposé deux vendus chez Red Giant, éditeur d’une taille plus conséquente : Red Giant Carousel et Red Giant RetroGrade. Cette fois, il a réalisé une conversion basique de ses plug-ins FCP X pour les rendre compatibles avec l’application Universe de Red Giant, qui fonctionne également dans l'application d'Apple. En effet, les 81 effets et transitions d’Universe sont accessibles dans les applications compatibles (After Effects, Premiere Pro, Sony Vegas, Final Cut  X et Motion) et, avec cette mise à jour, également dans Resolve (v 11.1 et ultérieure).

Faut-il craquer pour Red Giant Universe ? L’installation et l’utilisation des quelques effets offerts, se font gratuitement, sans qu’il y ait besoin de prendre un abonnement payant. Pourquoi donc s'en priver ?

Par contre, par rapport à la promesse de l’éditeur, Universe semble manquer un peu de souffle et de dynamisme. Les derniers effets et mises à jour proposés ont un arrière-goût de fond de tiroir défraichi, avec des versions éculées d’effets qui ont fait leur temps. Certains sont à ce point basiques et peu innovants qu’on les retrouve dans les effets de base des logiciels de montage !

Le jour où Red Giant décidera de proposer dans Universe ses « joyaux » et notamment la suite de Trapcode ou Tsunami, le logiciel deviendra intéressant. Pour le moment, la collection manque un peu de saveur pour les nouveaux venus… Par contre, pour les utilisateurs qui « louent » déjà le logiciel au mois ou à l’année, toute mise à jour — gratuite — est toujours bonne à prendre.

Dans les Chaussettes de FCP X

Il y a quelques semaines, Martin Gosset mettait à jour gratuitement son fameux PDF « Dans les Chaussettes de FCP X» [PDF] en complétant le tutoriel en rajoutant les nouveautés apportées par les dernières mises à jour de FCP X. Depuis, il a proposé à ses clients Boomerang une petite application gratuite qui se sert de différentes informations (noms des clips, termes utilisés pour les favoris, notes qu’on a attribuées…) saisies au moment du dérushage pour enrichir la Timeline et simplifier le montage.

L’application est en cours de développement et son auteur demande les avis des utilisateurs et cherche un développeur Cocoa-AppleScript afin d’en développer une version plus complète.

Il existe déjà une quantité de tutoriaux gratuits ou payants sur le Net pour apprendre à se servir de Final Cut Pro X. Vidéos YouTube/Vimeo, DVD, vidéos payantes téléchargeables, abonnements, manuels, PDF…, les formations se ramassent à la pelle. Souvent elles se contentent de reprendre le manuel du logiciel, afin de le rendre plus compréhensible. On achète un tutoriel pour ne pas avoir à se plonger dans la documentation qui manque de détails et à la lecture rébarbative. Après, le choix du tuto au vu de la quantité proposée sur le marché dépend des préférences de chacun : façon d’aborder les points techniques, personnalité du formateur, langue…

Lorsqu’on cherche à se former en autodidacte, sans dépenser une fortune dans un centre de formation, le PDF de Martin Gosset est très utile. Outre les explications concernant la façon de se servir du logiciel de montage d’Apple (les fonctions et commandes du logiciel), il donne de précieux conseils sur la façon de s’en servir pour concevoir un montage.

Il montre clairement les différentes façons que propose FCP X pour arriver au même résultat (effectuer par exemple un split audio, la sélection d’un plan, son allongement, etc.) Le PDF comporte également une série de conseils sur le workflow, la façon la plus efficace de dérusher, d’archiver ses projets… que Martin a tiré de son expérience de monteur et d’enseignant aux Gobelins. Bref, ce PDF — agrémenté de quelques vidéos — est non seulement très bon marché, mais un Must non seulement pour tous ceux qui souhaitent apprendre à se servir de FCPX, mais également progresser dans la façon de monter efficacement et correctement. Prix : 9,50 € pour les amateurs « phosphorescents » et 15 € pour les Pros pour le même document, Martin Gosset faisant confiance à ses clients.

SynthEyes : Andersson Technologies a encore mis à jour son 3D traqueur SynthEyes (version 1411). Les révisions sont assez fréquentes : trois fois en quatre mois. L’application analyse une vidéo 2D image par image en détectant et suivant des points de références (les « Blips » comme les appelle SynthEyes) afin de reproduire la position et les mouvements de la caméra qui a filmé. Ces informations permettent d’ajouter de façon réaliste un modèle 3D (un dinosaure, par exemple), de masquer un élément du décor (un poteau télégraphique, ou « flouter » la publicité d’un bus qui se déplace, de stabiliser la vidéo, etc.

La dernière version apporte son florilège de nouveautés. Parmi celles-ci, on notera la possibilité de réaliser facilement le tracking d’un autre objet sur le même plan que le premier point traqué, lorsque ce dernier est masqué temporairement par un objet passant au premier plan.

L’interface utilisateur Synthia a été améliorée. Elle permet de lancer des commandes verbales en anglais simple pour réaliser des scripts sans avoir de connaissances de programmation. La dernière mouture de SynthEyes gère aussi la version 5.1 de la bibliothèque RED (compatibilité avec le Dragon Enhanced Black et les métadonnées Lift/Gamma/Gain). SynthEyes est proposée en deux versions : une destinée plus particulièrement aux amateurs éclairés et étudiants (SynthEyes Intro : 299 $/env. 240 €) et une version professionnelle plus complète (SynthEyes Pro : 499 $/env. 401 €). Une version démo est disponible.

Avec les incompatibilités actuelles de Mocha Pro avec Motion 5, SynthEyes est actuellement le traqueur 3D idéal pour l’application d’Apple. Il exporte vers Motion les mouvements de caméra (2D et 3D). Il permet ainsi d’incorporer des objets 3D de façon réaliste avec le plug-in mObject de MotionVFX.

mObject quick tracking test from Szymon Masiak on Vimeo.

Une mise à jour qui remonte à quelque temps et que l’on n’attendait plus : Nevercenter a réactualisé Silo 2 pour la première fois depuis trois ans. Le développeur s’étant tourné vers la réalisation d’applications pour iOS. Apparu en 2003, Silo est un modeleur 3D spécialisé le modelage par surface de subdivision. Il est très léger, l’application pesant 52,6 Mo. Par contre, il n’a rien à voir avec les applications complètes de 3D comme Cinema4D, Maya, Blender…, qui permettent de faire quantité de choses, depuis le modeling jusqu’au rendering, l’animation et le rig de personnages… L’application est vendue officiellement 109 $/env. 87,55 € avec le code « SILOSALE ». Mais elle est proposée depuis des années régulièrement par les spécialistes de bundle à 50 $/env. 40,15 €. Une version d’essai est disponible [19 Mo].

La version 2.3 est essentiellement une correction des nombreux bugs qui émaillaient la version précédente. Elle ajoute l’import de fichiers Stereolithography (.stl), quelques modifications dans l’interface utilisateur et dote OS X d’une version 64 bits. Une version Linux, testée avec les distributions RHEL/CentOS 6 et les versions récentes de Fedora et d’Ubuntu, a fait son apparition également. Il reste à espérer que la prochaine version apportera de nouvelles fonctions. Mais le fait que le développeur n’ait pas complètement arrêté son produit est déjà une bonne nouvelle en soi pour ses clients.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


1 Commentaire Signaler un abus dans les commentaires

avatar Marting 02/12/2014 - 12:30

Bonjour François,
Je découvre cet article avec "surprise". Je vous en remercie. Cela aidera les Chaussettes à monter encore quelques rangs.
Je voudrais préciser à vos lecteurs que le prix que vous indiquez dans cet article est un peu plus élevé. 9,50 ou 15 euros, ce sont les prix pour la version du PDF dédié à FCP X.0.9 (et antérieur) que je laisse sur le site car certain n'ont pas souhaité passer encore à la version 10.1 de FCP X. Elle ne comporte que 280 pages.
Le prix du document est aujourd'hui de 16,50 (ou 23,50 euros pour ceux qui gagnent leur croute avec FCP X et souhaitent aider un peu plus ce document). J'ai en effet souhaité que ce prix reste modulable. Il comporte quand à lui 488 pages.
Encore merci pour ces retours que j'entends comme un bel encouragement à poursuivre cette tâche.
Bien à vous tous
Martin