Fermer le menu
 

Quand un bogue informatique provoque un flash crash d'AAPL

Anthony Nelzin | | 00:57 |  61

Un problème informatique a provoqué la confusion sur les marchés boursiers vendredi, affectant principalement l'action Apple, qui a instantanément perdu 50 $. Le fautif s'appelle Better Alternative Trading System, un système informatique responsable d'environ 10 % des échanges sur le NYSE et le NASDAQ.

À 10H57 heure de New York, soit 16h57 heure de Paris, ce système a ordonné une transaction sur 100 actions Apple à un prix excessivement inférieur au cours officiel, provoquant une chute spectaculaire d'AAPL à 542,80 $, alors qu'elle avait commencé la journée à 597,84 $. Deux transactions successives ont permis de rapidement rectifier le cours, un aller-retour qui a provoqué la suspension temporaire de la cotation d'Apple jusqu'à 11h02.

Quelques minutes plus tôt, Bats avait donné l'alerte sur un possible problème de son système informatique avec toutes les sociétés dont le symbole était compris entre A et BF. Il a donc affecté AAPL mais aussi… BATS, qui faisait justement son entrée en bourse cette semaine. Côté à 16 $ hier, son action est tombée à quelques centimes, et la société a décidé d'annuler sa procédure d'introduction en bourse.

Bats est un de ces systèmes informatiques automatiques de transactions à haute fréquence pilotés par des algorithmes qui sont désormais responsables de 55 % des échanges aux États-Unis — seuls 32 % des échanges sont désormais réalisés par des spécialistes humains. Ce système dont le fonctionnement est particulièrement décrié a l'an dernier réalisé en moyenne 29 000 opérations par seconde avec une disponibilité de 99,94 %.

Un système qui se veut donc fiable, mais qui provoque en cas de panne de graves problèmes, comme le flash crash de 2010 et donc ce flash crash de l'action Apple. AAPL a fini la journée sur une légère baisse de 0,55 % à 596,05 $.

Catégorie : 
Tags : 

61 Commentaires

avatar nrolland 26/03/2012 - 12:08

@et80 il y a cet aspect mais on pourrait aussi citer la sécurité. Je ne me suis jamais inquiète que ma banque soit cambriolée. C'est un service. Le fait de pouvoir disposer de mon argent partout ou je veux instantanément, c'est un service aussi.

Sur la création monétaire, c'est effectivement le cas elles créent des dettes, prêtent de l'argent qu'elles n'ont pas. Mais bon ca c'est la base puisqu'elles n'ont que des dépôts à court terme que les gens peuvent enlever du jour au lendemain, et prêtent généralement à long terme. Donc c'est pas une découverte, enfin ca ne devrait pas l'être..

J'espère que la technologie réduira le besoin d'avoir des banques en désintérmediant tout ça. Ça serait le sens de l'histoire et nous permettrait d'éviter nombre de questions qui se posent aujourd'hui.

avatar nrolland 26/03/2012 - 12:00

@jlg47 une vente à découvert est forcément, in fine, une livraison de vrais titres que l'on se doit de posséder vraiment... D'ailleurs ça a cause quelques problèmes, que l'on nomme des "squeeze"

avatar Apple92 26/03/2012 - 00:35

Ça trolle sec. I like that man !

avatar inguela 25/03/2012 - 10:33

Je viens justement d'entendre une émission radio, où la romancière Flore Vasseur à écrit une enquête/roman autour de ces thème des transactions à haute fréquences :
http://www.amazon.fr/gp/product/2290031461/ref=s9_simh_gw_p14_d0_g14_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=center-2&pf_rd_r=123AAKQCAENC4NSDCCN2&pf_rd_t=101&pf_rd_p=463375533&pf_rd_i=405320

avatar SugarWater 25/03/2012 - 09:47

De quoi rendre plus hystérique encore les marchés financiers. Bientôt les traders iront manifester place de la Bastille : L'humain d'abord ! Scanderont ils.

avatar JLG47 25/03/2012 - 08:50

BATS tombe ainsi dans son propre piège.
Il faut évidemment interdire des échanges à haute fréquence comme les ventes à découvert et revenir dans le monde réel, à savoir ne pouvoir vendre que ce que l'on procède réellement.
Ainsi, celui qui spécule sur le pétrole ou le blé devra l'avoir stocké donc se l'être fait livrer et l'avoir effectivement payé avant de le revendre.
De même acheter des actions d'une société, c'est faire le pari de sa réussite. Il ne devrait donc pas être possible de revendre ses actions avant un temps certain (je dirai avant l'AG des actionnaires qui rend compte de l'activité).
Un vrai retour au monde réel en quelque sorte.

avatar ET80 25/03/2012 - 08:13

@nrolland :
je n'ai jamais dis que les banques n'apportaient rien, bien au contraire. Je ne fais qu'observer une pratique. Les banques apportent bien entendues un service aujourd'hui obligatoire, cela fait parti du système (créé par les politiciens). Les banques prêtent de l'argent inexistant, et favorisent ainsi l'augmentation de la masse monétaire. Est ce un mal? Je ne pense pas au contraire.

Donc oui les banques apportent un service dans notre société et sont devenues indispensables. Mais oui aussi, elles créent quelques choses à partir de rien :). C'était la problématique de départ.

avatar albanet 25/03/2012 - 03:41

Avoir créé des machines CUPIDES, je trouve que l'humanité à passé un cap la ... Je n'ai rien contre la finance le système boursier et l'économie mais la je trouve que les choses vont bien trop loin....

avatar Paquito06 25/03/2012 - 00:08

@ivanoer

Non si on ne connait pas on s'abstient de critiquer, sinon on dit n'importe quoi. Se demander ce qu'est la bourse c'est aussi ne pas savoir ce qu'est une entreprise. En revanche ne pas connaitre un produit dérivé ou un levier c'est autre chose.

avatar simnico971 24/03/2012 - 23:15

@innocente
Il y a toujours l'easter egg ?

avatar nrolland 24/03/2012 - 21:19

Désolé pour les fautes je suis sur mon iPhone qui a des velléités correctrices...

avatar nrolland 24/03/2012 - 21:18

@xr2 on vous oblige à traiter en bourse ? Si ça n'a pas d'intérêt ça va partir.... C'est la loi du marche, pas besoin d'avoir une opinion.

Non ce qui est amusant c'est de voir des opinions uniquement sur les sujets sur lesquels precsiement tout le monde exprime une opinion. Par exemple étes vous pour ou contre l'optimisation convexe ? J'imagine que vous n'avez pas d'opinion. Ç'est l'illustration que l'on nous impose de facto les sujets sur lesquelles on a une opinion ou pas.
Il se trouve par ailleurs que cette opinion est elle meme en grande partie formee par .. Les opinions des autres.

Au final soir c'est important et on se renseigne vraiment en cherchant des avis éclairés et en se faisant le sien, soit c'est pas important et puis voilà.

De mon côté je pense que c'est important et que malheureusement les actionnaires se font fourrer et les employés aussi in fine, les dirigeants étant objectivement faibles et peu visionnaires. Ça veut dire en aval pas d'innovation, pas de retombée positives, et pas de vraie recherche.

avatar nrolland 24/03/2012 - 21:06

@et80 j'ai bien compris que vous pensiez que les banques n'apportent rien.
E je vous répète que l'argument est faible, a l'image de gens qui pensaient par exemple que les commerçants ne produisent "rien"

Après si vous me dites que vous n'avez pas de compte en banque c'est autre chose...

avatar ivanoer 24/03/2012 - 18:34

@ xr2 :
Sous le prétexte que l'on ne connait pas un domaine, on ne peut ne pas le critiquer ?
Je t'avoue que je suis très sceptique quant à l'utilité des Bourses, des actions et tutti quanti... Que nous apporte-t-elle franchement ? À part faire gagner plus d'argent au plus riche et en faire perdre davantage au plus pauvre ?

avatar Paquito06 24/03/2012 - 18:17

@et80

avatar ivanoer 24/03/2012 - 18:16

@ [MGZ] Shralldam :
Non, je pense simplement que Macgénération fait l'apologie des nouvelles technologies, en oubliant parfois de dire que l'on n’est pas obligé de changer d'iPad, d'iPhone, d'iPod ou de Mac à chaque renouvellement de gamme !
Enfin c'est ce que j'ai ressenti dans certains articles. On est quand même dans une période où il faudrait commencer songé de ralentir nos consommations et penser a protégé ce qu’il reste de notre planète.

avatar Marc-Alouettes 24/03/2012 - 18:09

@Calintz :"@lmouillart :les miennes ;)"

Bravo, je vois que tu as tout compris en nous faisant bien marrer dans ce monde de brutes !

avatar françois bayrou 24/03/2012 - 17:56

@xr2
Il n'y a pas que sur les commentaires de MacGé que cette forme de trading est critiquée.
Je te conseille de lire ceci
http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/01/21/l-essor-vertigineux-du-trading-algorithmique_1468594_3234.html

"La Bourse est censée allouer le capital aux utilisations les plus productives, comme par exemple aider les sociétés qui ont de bonnes idées à lever des fonds." Or, relève l'économiste, les courtiers qui donnent leurs ordres "un trentième de seconde plus vite que les autres" ne contribuent guère à "l'amélioration de cette fonction sociale""
L'économiste en question est prix Nobel, quand même. Et il n'est pas le seul à faire cette critique ( entre autres )

Mais bon. sinon, à part ça, je t'invite à m'expliquer, sur ces pages ou ailleurs ( puisque tu laisse supposer que tu en es capable ) en quoi quelqu'un qui investit à de telles vitesses et sur des périodes aussi courtes, fait autre chose que de s'enrichir personnellement en profitant du capital des autres.

avatar ET80 24/03/2012 - 17:35

@paquito06 :
ils ne pèsent peut être plus grand chose aujourd'hui, mais fut un temps pas si lointain (30-40ans), ce sont eux qui ont fait le retour des marchés. Le marche financier (et de la dette) a été construit de toute pièce par les politiciens élus (Pompidou en France). Donc oui, ils ont une part de responsabilité. Et ils l'ont toujours (l'Etat, c'est à dire toi et moi, est beaucoup plus fort que les marchés. Si ils existent c'est parce que nous somme la pour y adhérer).

avatar ET80 24/03/2012 - 17:30

@nrolland :
il faudrait peut être définir les limites du rien. L'assureur te verse un service, une assurance. Quand le commerçant se fait de l'argent par spéculation (vendre plus cher qu'à l'achat), il apporte son service (location du commerce, charges, ainsi que son travail : accueil du client, aides et conseils ...). Donc non il ne fait pas d'argent à partir de rien : il apporte une valeur ajoutée.

Par contre la banque, elle, ne t'apporte pas l'argent. C'est même encore plus compliqué que ça : certe les banques centrales créent de l'argent (planches à billets) mais les banques commerciales aussi : elles peuvent prêter 10 fois plus d'argent qu'elles n'ont en dépôts. En gros, elles prêtent de l'argent qu'elles n'ont pas.

Ce n'est pas une critique, mais une constatation. Oui il faut des actionnaires, le marche à son importance. Certains marchés sont peut être inefficaces dans leurs mises en œuvres actuelles. Il ne faut pas tout diaboliser, ni tout pardonner. :)

avatar nrolland 24/03/2012 - 15:14

@et80 @Xuyss nous sommes d'accord pour dire que ce sont des actifs intangibles. Mais est ce vraiment rien? Prenons un autre exemple, un assureur. C'est encore pire selon une lecture naïve puisqu'il est possible de lui payer de l'argent toute sa vie sans qu'il ne nous verse rien. Mais ce rien, cette assurance, n'est pas vraiment rien.

Les marchés sont critiquables par certains aspects mais il fait choisir exactement la cible pour être pertinent.
Si je reviens à l'exemple que j'ai pu observer, des collègues vendaient (sans aucune expertise) de l'assurance sur les marchés, sous une forme déguisée évidemment, et déclarait cela en profit. En 2008 cela causa 500 millions de perte à cette banque qui, grâce à son sens de l'équipe très prononcé, à partagé cette perte (parmi d'autres) avec les autres entités.

Les responsables de ce que l'on pourrait qualifier de fraude sont évidemment toujours en place....
Tout ça pour dire que l'actionnaire est le premier des cocus, et que si les CAC ou les régulateurs savaient 1% de ce qu'il se passe vraiment...

avatar Paquito06 24/03/2012 - 14:24

@arcetnathon

Pas plus effrayant que le logiciel d'un avion de ligne qui peut planter et tuer des centaines de personnes ou le logiciel qui gère les feux de croisement dans une capitale qui se met à déconner...

avatar Paquito06 24/03/2012 - 14:22

@xuyss

Les politiques ne pèsent rien face aux marchés.

avatar Arcetnathon 24/03/2012 - 14:04

@xr2

C est pas une question de tout connaître ou rien. C est juste effrayant de se dire qu une société peu tomber en bourse avec seule cause un logiciel.

avatar xuyss 24/03/2012 - 13:33

Je m'immisce:

L'argent que vous avez à la banque n'existe pas non plus, ce ne sont que des chiffres dans un ordinateur, avec des logiciels patchés pas meilleurs que ceux de la bourse. Et lorsque vous payez avec un virement ou la carte bancaire, il ne se passe pas autre chose quand vous payez pour un peon dans warcraft.

Et il y a des banques qui créent de l'argent à partir de rien, ce sont les banques centrales. C'est d'ailleurs à cause de cela qu'il y a de l'inflation, autrement dit, que les monnaies perdent sans cesse de la valeur.

Enfin, les responsables de ce système, ce n'est pas la bourse ou les financiers qui eux ne sont que les profiteurs, mais les politiciens que nous avons élus, et qui, en promettant de toujours plus agir pour nous sauver, ne font qu'empirer les choses.

Et je sors… 

Pages

Connexion utilisateur