Une conférence pour mieux comprendre la relation entre la puce M1 et l'intelligence artificielle

Mickaël Bazoge |

La puce M1, ce n'est pas qu'un CPU et un GPU. Le système-sur-puce des Mac intègre également un Neural Engine qui, à l'instar des moteurs de l'iPhone et de l'iPad, propulse les capacités d'apprentissage automatique des ordinateurs. Un exemple simple mais saisissant, c'est la fonction ML Super Resolution de Pixelmator Pro, qui affiche des performances épatantes : pour une même image, le logiciel met 15 secondes sur les Mac M1, contre 2 minutes et 12 secondes sur un Core i5 de 2018 (lire notre test du MacBook Pro M1).

Pour aller plus loin dans la compréhension du traitement de l'intelligence artificielle par les puces Apple, Florent Morin propose une conférence vidéo d'une heure sur le sujet. En compagnie d'Olivier Lavaud, informaticien et développeur, le consultant qui écrit aussi pour MacGeneration décrypte et analyse le fonctionnement des Mac M1 dans ce domaine. Un complément parfait de cet article : Apprentissage automatique : les puces Ax et M1 font la leçon.


avatar StephanMart | 

C'est la conférence qu'il y a eut, il y a deux jours ?

avatar Florent Morin | 

@StephanMart

Oui.

avatar raoolito | 

****

avatar YetOneOtherGit | 

https://www.journaldugeek.com/dossier/lintelligence-artificielle-nexiste...

Blague à part un bon ouvrage de vulgarisation 😉

avatar morpheusz63 | 

@YetOneOtherGit

Je confirme le livre est un bon témoignage, sur l'état d'esprit de la sillicone valley de la belle époque, il glisse des tacle à Apple sur leurs mentalité gonflé du bocal, sinon oui l'intelligence Artificielle n'existe pas il fait plus,tôt voir assistant intelligence et je pense qu'ils ont fini par l'écouter.

avatar Quentin HAENSLER | 

C’était super intéressant !

CONNEXION UTILISATEUR