Chez Apple, la confidentialité comme qui rigole

Mickaël Bazoge |

La confidentialité des données, le respect de la vie privée, tout ça c’est bien gentil mais ce n’est pas très rigolo. Enfin, à part dans cette nouvelle pub d’Apple où l’utilisatrice rit de bon cœur devant une conversation Messages… dont on ne saura rien, chiffrement de bout en bout oblige. Parce que le reste du monde n’a pas à être au courant de la blague.

Ce nouveau spot fait partie d’une campagne qui compte désormais trois publicités (la première est visible en français). Difficile de communiquer sur un tel sujet, comme on l’a vu avec le second spot « rasoir » concernant cette fois Safari.

avatar UraniumB | 

Mdr

avatar Poklo | 

Ou alors elle rigole en lisant le lien entre apple et le projet PRISM :)

Oui madame apple est sain pour votre vie privée :) Ne posez pas de question surtout

avatar IGerard | 

Excellent !

avatar Timmy | 

C’est très communicatif, et ma femme ne saura jamais de quoi je rigole … j’ai un iPhone !
?

avatar SidFik | 

Mouais...

Un peu bancal comme message.

avatar Hōjō Tokyo | 

Génial, pour une fois une pub qui se démarque un tout petit peu, très bien faite !

Et bonne actrice

avatar DareMac | 

Elle doit être en train de lire les commentaires sur MacG... ;-)

avatar stefhan | 

@DareMac

??

avatar tamu | 

@DareMac

Tellement ! ?

avatar romainB84 | 

@DareMac

??+100

avatar anonx | 

@DareMac

Ou l’article... ?

avatar Dodo01 | 

Le service client chez Apple qui me laisse des messages de dossiers d’autres clients. Deux fois en une semaine.
Pour la confidentialité des données personnelles on repassera hein...
Il faut arrêter le chichon à Cork.

avatar stefhan | 

@Dodo01

Tu peux détailler ?

avatar IceWizard | 

@Dodo01
"Le service client chez Apple qui me laisse des messages de dossiers d’autres clients. Deux fois en une semaine.
Pour la confidentialité des données personnelles on repassera hein..."

Toi aussi ? Un mail envoyé a un type en Serbie avec ton adresse iCloud en copie, à propos d'un payement refusé sur sa carte bleue ? Je l'ai reçu cette semaine. Je crois que cela ne vient pas d'Apple, qu'il s'agit plutôt d'une tentative de phishing. Il y a plusieurs liens Apple à la fin du mail. je n'ai pas vérifié, mais je pense qu'ils donnent sur des sites miroirs bidons pour récupérer les identifiants de connexion.

avatar Dodo01 | 

@IceWizard

Non message vocal.

Si j’ai parlé de Cork c’est que cela sous entendait le service client customers relations Apple Europe...

avatar Ourson | 

@Dodo01

Beaucoup on eut ce genre de message, et aussi bien rédigé soit-il c’était très probablement une tentative d’arnaque dont Apple n’a rien à voir. Un clic sur l’adresse de l’expéditeur suffira pour s’en rendre compte. Il faut vérifier ses propos avant d’agir... Ça évitera de cracher son opinion sent rien savoir/comprendre.

Encore un qui pense avoir vu la lumière...
???

avatar ClownWorld 🤡 | 

@Ourson

Oui du « phishing » certainement

avatar romainB84 | 

@Ourson

Maisssd noooon voyons!!!
Rhooo mais t’es têtu toi !!
Puisqu’on te le dit qu’Apple c’est de la merde
Il a forcément raison
Ça veut pas rentrer dans ta tête heiiik ??
D’ailleurs ce matin ma voiture a pas voulu démarrer ... putain vous faites chieeeee Apple

avatar Dodo01 | 

@Ourson

Message vocal.

Et je te conseille de rester à ta place avant de critiquer les autres...

avatar Malouin | 

@Ourson

+ 10 ! Mais ce serait trop simple...

avatar artik | 

@Dodo01

Encore qui fait une généralité, pfuttt

avatar raoolito | 

@Dodo01

Ici on parle de confidentialité au niveau structurel de l’OS et des serveurs, malheureusement les erreurs professionnelles existeront toujours.
Disons que google et apple ne sauront pas pourquoi cette dame rigole, sauf si la personne en face balance ca sur facebook  :)

avatar MrMeteo | 

J’adore ! Beau concept de pub !

avatar IPICH | 

EXCELLENT????

avatar Ajioss | 

"Because not everyone needs to be in on the joke" j’utiliserais les mêmes slogan et image pour un communiquer sur le manque de savoir vivre en société...

avatar UraniumB | 

@Ajioss

Mais bon là c’est quand même différent.

avatar mimolette51 | 

Bonjour je suis dans le premier pays espion du monde et je vous aimes!

Y a encore des neuneus pour y croire?

Et merde oui je suis sur macg!

Donc oui ça marche!

En marche!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

avatar trenkwill | 

@mimolette51

?

avatar Ourson | 

@mimolette51

Avec ce genre de réaction à vouloir prendre les gens pour des marionnettes leur disant qu’ils sont manipulés... c’est finalement toi qui ne te rend pas compte à quel point tu es le pantin de l’opposition qui te maîtrise bien au delà du concept « j’ai ouvert les yeux grâce à eux, et pas vous » ?

Tu as raté une occasion de te montrer plus malin
???

avatar romainB84 | 

@Ourson

C’est courageux de ta part de vouloir raisonner les trolls (sérieusement lol)
Mais là tu vois là meilleur réponse à lui donner c’est :
« oui! ? tu as raison ... »

avatar Dodo01 | 

@Ourson

En fait je vois que tu critiques tout le monde.

Ça va j’ai compris ton niveau.

avatar Bigdidou | 

C’est du bon marketing.
Dans nos contrées, le,danger est ailleurs, l’espionnage d’état bien moins subtil et Apple n’y peut rien.
Je suis personnellement sidéré du nombre de fichiers qu’on commence à croiser l’air de rien pour des motifs (pseudo)sécuritaires.
L’intention n’y est peut-être pas, mais le pire des états policier n’inventerait pas autre chose.
Alors que message soit chiffré ou pas, c’est le cadet de mes soucis : c’est de toute façon pas là;que ça,se passe.
Ailleurs peut-être, mais c’est donc ailleurs, où on ne peut justement pas chiffrer Message, qu’il faudrait faire cette pub.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

Il y aurait plus d’un milliard d’iPhone en circulation dans le monde actuellement.
C’est autant d’appareil dont les données doivent être maintenue confidentielles.
...donc si ça se passe aussi à ce niveau quand on voit la part qu’a pris le smartphone dans la vie de chacun.
Apple fait ce qu’il doit/peut faire, dans son champs de responsabilité et ce n’est déjà pas une mince affaire.

Tu évoques un espionnage d’Etat sans aller jusqu’au bout. Je suis curieux de savoir à quel niveau tu penses que ça se passe.

Il y a quelques années ProjectSauron, ce prétendu logiciel espion d’Etat, a été identifié par...Symantec et Kaspersky.

On a là aussi de quoi se poser des questions

avatar Yo83 | 

Je trouve ça dur quand même de toujours devoir réfléchir à : peut-on faire confiance aux acteurs de ce nouveau monde technologique ?
J’aimerai parfois juste me dire que si ils promettent la confidentialité, alors il n’y a pas de questions à se poser.
Mais non, toujours des doutes, des histoires, des racontars.. c’est, fatigant.

avatar Bigdidou | 

@Yo83

« J’aimerai parfois juste me dire que si ils promettent la confidentialité, alors il n’y a pas de questions à se poser. »

Je pense qu’il n’y a aucune question à se poser.
La confidentialité est là où on te promet qu’ellle est.
La question est : est-elle au bon endroit et te protege-y-elle correctement là où ellle est ?
Je pense que non.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« La question est : est-elle au bon endroit et te protege-y-elle correctement là où ellle est ?
Je pense que non. »

Non aux 2 questions posées ?

Il n’y a pas plus personnel comme vecteur de données ou comme appareil pouvant en héberger que le smartphone à l’heure actuelle.
Plus d’un milliard d’iPhone circulent dans le monde.

Je m’étonne que tu penses que la protection de leur confidentialité ne soit pas au bon endroit.

Quant à l’efficacité des moyens mis en place par Apple, je ne suis pas assez spécialisé pour en juger

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« Je m’étonne que tu penses que la protection de leur confidentialité ne soit pas au bon endroit »

Je pense de plus en plus que dans nos démocraties (c’est peut-être différent en Chine ou en Russie), ce n’est pas là que ta confidentialité est en danger. Personne, à part la police si tu es l’objet d’une enquête ne va aller espionner tes messages et courriers, ne serait-ce que parce que c’est illégal et que nous restons un état de droit.
En plus, c’est certainement très peu rentable pour ceux qui s’amuseraient à ce jeu.
Ce qui est rentable, c’est l’écoute de masse et le big data.
C’est une opinion tout à fait personnelle et j’ai beaucoup changé d’avis après avoir échangé en particulier ici, mais également ailleurs, et en ayant lu. En ayant regardé ce qui se passe, aussi.
Je commence à penser que ces histoires de protection des données est avant tout un savant marketing. Au fond Apple et les autres protègent des données dont tout le monde se fout qu’elles le soient parce que y accéder n’intéresse personne.
Nous avons vu comment Apple recule à propos de cette protection dès qu’un pouvoir lui demande (y compris très démocratique, les australiens par exemple) ou qu’il y a un intérêt commercial en jeu (les rapports d’Apple et de Google sont emblématiques).
Or nous voyons bien au travers de l’iceberg qui commence à émerger que nos données ne sont pas en danger dans notre téléphone, mais à l’extérieur.
De multiples fichiers et accès à des données et des croisements de données se sont créés ces dernières années, par exemple pour la lutte contre la criminalité financière ou au nom de la sécurité antiterroriste.
Les impôts ont à peu près accès à toute ta vie, jusqu’à la nature de ton abonnement internet. C’est du renseignement quasi-Stalinien.
Nous avons vu avec l’histoire du fichier SI-VIC à quel point le ministère de l’intérieur peut récupérer facilement des données très sensibles de l’hôpital.
Connaissais-tu ce fichier, sais-tu comment y avoir accès ?
Il existe par ailleurs un fichier qui recense toutes les hospitalisations en psychiatrie sous contrainte, HOPSYWEB. Une hospitalisation sous contrainte de quelques jours est une chose qui peut arriver à chacun d’entre nous : un pétard qui passe mal, une ivresse pathologique.
Et bien ce fichier va pouvoir maintenant être croisé par les préfectures avec celui des personnes radicalisées. Ça n’a jamais été prévu. Quelle est la prochaine étape ?
Et ça c’est mon émergence de l’iceberg à moi dans mon métier, j’imagine que dans chaque métier, on commence à découvrir des tas de fichiers et surtout des volontés de mettre en place des croisements, bref, du big data.

Tout ça pour te dire que nous sommes au début d’un processus très inquiétant qui semble très difficile à maîtriser pour le citoyen lambda.
Plus que jamais, je pense qu’il faut garder très près de soi ses données perso (par exemple médicales) et ne pas entendre les sirènes de ceux qui disent qu’elles sont en sécurité chez eux.
Je pense que c’est un leurre dangereux. Non pas que la sécurité soit techniquement fausse, mais que la où elle placée, elle ne nous serve à rien.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Je pense de plus en plus que dans nos démocraties (c’est peut-être différent en Chine ou en Russie), ce n’est pas là que ta confidentialité est en danger. Personne, à part la police si tu es l’objet d’une enquête ne va aller espionner tes messages et courriers, ne serait-ce que parce que c’est illégal et que nous restons un état de droit. »

L’iPhone et le smartphone en général, internet, sont des outils universels.
La notion d’état de droit on serait tenté de le croire aussi. Sauf que sa compréhension et surtout son interprétation le sont beaucoup moins d’un endroit de la planète à un autre.
Les verrous et autres sécurisations informatiques sont plus efficaces que les simples textes de loi qui peuvent facilement être transgressés

« En plus, c’est certainement très peu rentable pour ceux qui s’amuseraient à ce jeu.
Ce qui est rentable, c’est l’écoute de masse et le big data. »

C’est bien de ça qu’il est question quand on imagine la quantité de données auxquelles peut avoir accès Apple. Et nous ne parlons que d’Apple.

« Je commence à penser que ces histoires de protection des données est avant tout un savant marketing. »

Ça l’est bien évidemment. Apple est une entité commerciale. Rien de choquant donc. Ça ne signifie pas qu’ils ne font pas ce qu’il faut pour protéger nos données d’intentions malveillantes

« Au fond Apple et les autres protègent des données dont tout le monde se fout qu’elles le soient parce que y accéder n’intéresse personne. »

Un simple exemple : j’ai confié mes données bancaires à Apple. Au delà de mon compte en banque (qui pourrait être décevant pour un hacker ?), crois-tu vraiment que des centaines de données bancaires n’intéressent personne ?
Autre exemple : Facebook et tous ces réseaux sociaux, whatsapp. Toutes ces applications par lesquelles transitent nos données.
Autant de données qui peuvent être utiles pour du profiling de masse ou individuel pour des raisons diverses et variées pas forcément illégales ou malveillantes d’ailleurs.

« Nous avons vu comment Apple recule à propos de cette protection dès qu’un pouvoir lui demande (y compris très démocratique, les australiens par exemple) ou qu’il y a un intérêt commercial en jeu (les rapports d’Apple et de Google sont emblématiques). »

Entièrement d’accord. Par compte j’ose espérer qu’il y a des points de confidentialité sur lesquels ils seront intransigeants

« Or nous voyons bien au travers de l’iceberg qui commence à émerger que nos données ne sont pas en danger dans notre téléphone, mais à l’extérieur. »

À l’intérieur aussi. L’accès à distance existe et est techniquement possible.

« De multiples fichiers et accès à des données et des croisements de données se sont créés ces dernières années, par exemple pour la lutte contre la criminalité financière ou au nom de la sécurité antiterroriste.
Les impôts ont à peu près accès à toute ta vie, jusqu’à la nature de ton abonnement internet. C’est du renseignement quasi-Stalinien.
Nous avons vu avec l’histoire du fichier SI-VIC à quel point le ministère de l’intérieur peut récupérer facilement des données très sensibles de l’hôpital.
Connaissais-tu ce fichier, sais-tu comment y avoir accès ? »

Ah mais je ne dis pas que tout allait bien dans le meilleur des monde.
Je compare simplement une situation quand j’ai eu mon 1er smartphone entre les mains et maintenant. Je trouve que nous clients sommes beaucoup plus sensibilisés aux risques liés aux big data. Et ça contribue à mettre une pression sur les GAFAM et autres entités étatiques et les pousse à d’une part nous mettre en place des garde-fous, de l’autre à ne pas faire n’importe quoi avec nos données.

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« crois-tu vraiment que des centaines de données bancaires n’intéressent personne ? »

Ce que j’essaye d’expliquer, c’est que ça n’intéresse personne de les avoir via Apple parce qu’elle sont de toute façon disponibles autrement. Le fisc n’a pas besoin d’Apple pour savoir ce que tu dépenses, comment et où.
Et le jour où des données uniquement disponibles via Apple intéresseront un pouvoir ou une administration, Apple les fournira, comme ça s’est produit ailleurs (et je ne reproche rien à Apple à ce sujet).

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Ce que j’essaye d’expliquer, c’est que ça n’intéresse personne de les avoir via Apple parce qu’elle sont de toute façon disponibles autrement. »

Apple n’est effectivement pas la seule société à disposer de big data. Mais elle en dispose suffisamment pour intéresser pas mal de monde.

« Le fisc n’a pas besoin d’Apple pour savoir ce que tu dépenses, comment et où. »
Et le jour où des données uniquement disponibles via Apple intéresseront un pouvoir ou une administration, Apple les fournira, comme ça s’est produit ailleurs (et je ne reproche rien à Apple à ce sujet) »

Tu ne vois que l’Etat et ses administrations là où je dis que la question de la confidentialité des données va au delà.
Les assurances, les hakers de données de masse, les sociétés de prospection marketing, sans compter ma femme, ma maîtresse, mon employeur,...

Mon iPhone est un terminal qui contient des données personnelles.
A ce titre leur confidentialité doit y être garantie.

La question n’est pas de savoir si c’est le bon endroit pour la garantir. C’est un des endroits mais le seul.
C’est plutôt de savoir si les moyens mis en place sont suffisants

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« Les assurances, les hakers de données de masse, les sociétés de prospection marketing, sans compter ma femme, ma maîtresse, mon employeur,... »

Concernant ceux là, en quoi Apple fait mieux que les autres ?
Je trouve de plus en plus que ce marketing de la confidentialité ne repose pas sur des bases saine.

Contre qui et comment Apple protège cette dame ?
Si ça n’est pas dit clairement, et ça l’est pas, c’est jouer sur des peurs irrationnelles.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Je trouve de plus en plus que ce marketing de la confidentialité ne repose pas sur des bases saine. »

J'imagine qu'on pourrait débattre longtemps pour savoir s'il existe un quelconque marketing qui a des bases saines, mais bon... ;-)
Sinon, je suis d'accord avec toi. Quand on essaye de me vendre quelque chose en utilisant l'argument de la peur ("chez nous vous serez en sécurité, mais chez les autres... ouhhh... on ne vous en dit pas plus, mais... oh la la, si vous saviez... vous feriez mieux de prendre notre produit, on dit ça pour vous...!") ça me donne envie de passer direct chez la concurrence. Je réagis pareil quand un parti politique emploie les mêmes techniques (en Suisse, notre cher UDC, pour ne pas les nommer... -_-).

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Concernant ceux là, en quoi Apple fait mieux que les autres ? »

Ce qui m’intéresse sur un iPhone c’est ce que fait Apple

« Je trouve de plus en plus que ce marketing de la confidentialité ne repose pas sur des bases saine. »

C’est du marketing. Le marketing et plus précisément la publicité se sert des émotions. La peur est une émotion comme une autre. Mais comme elle liée à une notion de menace et de danger, tout ce qui donne l’impression qu’on s’en sert ou qu’on la manipule est mal perçu.
Ça ne me pose pas de problème si le risque est réel.
Je ne sais personnellement pas ce que signifie « base saine » parlant de publicité.

« Contre qui et comment Apple protège cette dame ? »

Contre qui - contre tous ceux avec qui cette dame ne veut pas partager ses données

Comment - code a 6 chiffres, FaceID, TouchID, code alphanumérique, données in situ non recueillies par Apple, sécurisation Apple Pay, sécurisation données santé (ECG,..), confidentialité différentielle, chiffrage des données,...

Je ne suis pas capable d’affirmer si c’est mieux ou moins bien qu’ailleurs. Par contre ils disent ce qu’ils font et le client y est sensible.

« Si ça n’est pas dit clairement, et ça l’est pas, c’est jouer sur des peurs irrationnelles. »

Ces peurs liées à la confidentialité et de la vie privée ont été exprimées par les clients eux-mêmes. Je me souviens des tout 1ers commentaires quand les 1er smartphones sont apparus.
Les clients que nous sommes seront les 1er à de plaindre si cette confidentialité n’était pas respectée.

avatar Bigdidou | 

@jazz678
« Ce qui m’intéresse sur un iPhone c’est ce que fait Apple »

Trop facile ;)

Le sujet de la news, c’est Apple qui nous dit « achetez moi, je suis champion de la confidentialité ».

« La peur est une émotion comme une autre »

Là tu t’aventures sur mon terrain, et je dois te détromper.
La peur n’est pas une émotion comme une autre. Ni sur le plan neurophysiologique, ni en termes comportementaux, ni en termes physiopathologiques lorsqu’il s’agit de faire le tour de toutes les pathologies somatique et psychiques liées à la peur, etc, etc.

« Ces peurs liées à la confidentialité et de la vie privée ont été exprimées par les clients eux-mêmes. »

Ça n’en fait pas la réponse d’Apple une solution à ce problème.
Encore une fois, la confidentialité vis-à-vis de qui et de quoi ?

« Contre qui - contre tous ceux avec qui cette dame ne veut pas partager ses données »

Et qui voudraient y accéder et en aurait les moyens pour cela. Ses proches, son employeur, c’est peu probable que Message soit crypté ou non.
Facebook et Google, ou d’autres ?
Es-tu bien certain que cette dame doit se sentir protégée ?

« Je ne sais personnellement pas ce que signifie « base saine » parlant de publicité. »

Marketing et publicité peuvent être tout à fait utiles et ne pas utiliser des ressorts liés à la peur ou au rejet.
Ce ne sont pas des choses par essence diaboliques.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Trop facile ;)

Le sujet de la news, c’est Apple qui nous dit « achetez moi, je suis champion de la confidentialité ».

Oui c’est ce qu’il veulent faire comprendre.
Et donc ?
Tu interprètes ça comme « on fait mieux que les autres » ?

« Là tu t’aventures sur mon terrain, et je dois te détromper.
La peur n’est pas une émotion comme une autre. Ni sur le plan neurophysiologique, ni en termes comportementaux, ni en termes physiopathologiques lorsqu’il s’agit de faire le tour de toutes les pathologies somatique et psychiques liées à la peur, etc, etc. »

C’est un peu mon domaine aussi ;0)
Sans rentrer dans les détails que tu évoques, ce n’est pas le sujet, j’ai juste voulu préciser qu’il s’agissait d’une émotion. Et qu’à ce titre, elle est propre à être manipulée dans une publicité.
Apple n’est pas la première à jouer sur ces prétendues peurs. Une célèbre marque de télésurveillance en a fait son fond de commerce.

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« Et qu’à ce titre, elle est propre à être manipulée dans une publicité.
Apple n’est pas la première à jouer sur ces prétendues peurs. Une célèbre marque de télésurveillance en a fait son fond de commerce. »

Non. Apple n’est pas là première, ni la dernière.
Ça n’empêche pas qu’une entreprise qui se de valeurs humanistes pourrait s’en dispenser.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Non. Apple n’est pas là première, ni la dernière.
Ça pêche pas qu’une entreprise à se targué de valeurs humanistes pourrait s’en dispenser. »

Apple est d’abord une entreprise commerciale

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Ça n’en fait pas la réponse d’Apple une solution à ce problème.
Encore une fois, la confidentialité vis-à-vis de qui et de quoi ? »

Dans une certaine mesure si.
Les outils numériques intégrés par Apple sont vérifiables. Leur efficacité aussi.
Vis-à-vis de qui ? J’y ai répondu plus haut. Tous ceux que nos données bancaires ou de santé pourraient intéresser.

Pour être honnête je ne comprends toujours pas ce qui semble te poser un problème.
A moins que tu contestes le caractère confidentiel même des données privées sur nos iPhone.

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« Pour être honnête je ne comprends toujours pas ce qui semble te poser un problème. »

Le sentiment d’une fausse sécurité que ça donne.
Bien sûr que les outils sont efficaces, ça n’en fait pas des outils pertinents.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Le sentiment d’une fausse sécurité que ça donne.
Bien sûr que les outils sont efficaces, ça n’en fait pas des outils pertinents. »

Alors disons que je n’ai toujours pas saisi le manque de pertinence que tu leur reproches

Pages

CONNEXION UTILISATEUR