Témoignages : vous et vos achats de nouveaux Mac

Florian Innocente |
Sur un coup de tête ou après mûre réflexion, fréquemment ou au bout de plusieurs années… quels sont vos critères pour vous décider à changer d'ordinateur ? C'était la question de notre appel à témoins qui s'intéressait aussi à l'éventuel parasitage (faible en fin de compte) des smartphones et tablettes dans vos plannings d'achats.



Un peu plus de soixante lecteurs de MacG ont répondu dans notre forum. Il en ressort l'utilisation de différentes méthodes.L'achat compulsif ou plutôt achat plaisir existe, mais il n'est pas si fréquent parmi les témoins. À l'autre extrême, certains d'entre vous appliquent quasiment des règles de gestionnaire de parc informatique pour décider s'il est temps de retirer une machine du service. Entre les deux, la plupart font vieillir leur machine ou se donnent un intervalle de renouvellement relativement court.

La première motivation à un changement est bien sûr de répondre à un besoin. Le prix des matériels Apple n'est pas un obstacle pour tout le monde, mais tout de même. « Il y a souvent eu des coups de cœur en plus de 30 ans d'Apple. Mais c'est le porte-monnaie qui a souvent décidé quand renouveler le matériel, sachant que j'ai plusieurs Mac. Entre 4 et 6 ans est la période moyenne de renouvellement » explique Melaure chez qui, par ailleurs, les appareils iOS sont considérés comme des outils complémentaires et n'orientent donc pas les achats de Macintosh.

Marco_la_frite se cale sur à peu près la même durée, environ 5 ans, en prenant soin, dit-il, de n'acheter que le modèle qui suit d'un an la sortie d'une nouvelle génération « pour éviter les problèmes des lancements des nouvelles machines ». Et chez lui, l'iPad a finalement été préféré au portable acheté à son épouse « l'ordinateur je n'y comprends rien, la tablette c'est impeccable » dit-elle.

D'autres poussent leurs machines jusqu'au bout, avec à la clef des délais de renouvellements assez longs. Kerala a depuis 5 ans un iMac qu'il envisage de garder encore au moins 4 ans. Chez macintosh_plus, les seules excuses valables sont un Mac HS ou à bout de course. L'évolution des besoins n'arrive qu'en troisième critère « En général, je prends toujours du neuf sur le site d'Apple. Par contre, pour le traitement de la vidéo ça sera un hackintosh, car l'iMac ne m’intéresse pas et le Mac Pro est indisponible en plus d'être hors de prix. »

Pour nikomimi, pas d'urgence non plus à changer à tout bout de champ, lui qui surfe sur un MacBook blanc de 2006 avec Snow Leopard. Les coups de coeur se portent plutôt vers les téléphones, mais l'iPhone 5 n'a pas encore remplacé son 4S.

image : Vectronic


Sur Mac plus que sur PC, des virages technologiques ont émaillé les dernières années. Waterfront ne planifie pas ses achats, mais les Macintosh Quadra sur Motorola 68040 - « quelle galère les Quadra 700 et leur virgule flottante » — et le passage à Intel furent de bonnes excuses. Pour le reste, notre lecteur se garde de tirer des plans sur la comète :

« J'aurais toujours pu m'amuser à prédire que tous les 5 à 10 ans, le changement de Mac allait être nécessaire, mais l'intérêt d'une telle planification m'a toujours semblé relatif… Les prédictions établies au-delà de quelques mois ont toujours été assez fantaisistes et plus proches de l'examen d'une boule de cristal qu'autre chose, en particulier dans le domaine du matériel informatique. »


Dans le même esprit, Raf profite des sauts technologiques pour passer à la caisse - SSD, Retina, Thunderbolt - et comme Marco_la_frite, il n'achète qu'à partir de la première révision de ces Mac de nouvelle génération.



La capacité à faire durer sa machine intervient dans le choix des configurations pour DVD, qui va changer ce qui est possible (RAM, disques) avant de passer à autre chose. Sauf que l'évolution du matériel, telle qu'elle se présente aujourd'hui dans certaines gammes, vient gripper cette stratégie :

« Pour moi, le critère de l'évolutivité est important, ça me permet de faire tenir une machine dans le temps (la mienne va avoir 6 ans). C'est pour cela que l'évolution des produits jetables Apple (MacBook Pro Retina et MacBook Air) ne m'enchante guère. Je ne sais pas si je resterai sur Mac si cela s'accentue. »


Cette approche est également celle de Sly54 qui a préféré le Mac Pro pour ses capacités d'évolution sur le stockage, la carte graphique et la RAM « ce qui me permet de garder plus longtemps la machine ».



MachX parle aussi évolution et redoute que cela soit de moins en moins possible au fil des transformations matérielles. Son MacBook de la fin 2006 a reçu plus de RAM et un disque dur plus gros, c'est assez pour surfer sur le Web. Son Mac mini de la fin 2009 est passé au SSD et à plus de mémoire aussi :

« Ce que j'aime sur ces deux machines, c'est l'extrême facilité avec laquelle on peut les faire évoluer. Jusqu'à présent j'ai toujours considéré que pour bien faire, il fallait disposer d'un Mac de bureau et d'un portable. Je me pose de plus en plus la question de la pertinence d'un tel choix » écrit MachX, qui espère que les prochains Mac ne fermeront pas ces possibilités « Je serai très attentif à l'évolutivité du Mac mini, me refusant à acquérir un iMac qu'on ne peut pour ainsi dire pas upgrader facilement. »


Quant à son vieux portable, la question de son renouvellement se pose face à l'iPhone qui remplit très bien son rôle de terminal Internet.

Chez jfuntel, le premier critère est d'ordre… fiscal, tout simplement. Ni une, ni deux : « J'ai besoin de frais, j'achète un Mac. Je change également de portable ou d'iPad, d'iPhone pour la même raison fiscale. » Vient ensuite seulement l'ancienneté de la machine qui s'épuise et épuise son utilisateur.

Achats mûris, achats programmés



Pas d'achat impulsif chez ces quelques lecteurs qui cogitent, soupèsent, planifient leurs renouvellements de matériels. Ainsi Madalvée applique son propre théorème :

« Je revends mes Mac quand ils ne peuvent plus me fournir la moitié de la somme de la machine convoitée, donc je suis "au top" de la technologie, mais toujours dans le bas de gamme Apple, en alternant MacBook et mini. Parallèlement, j'ai des achats coup de cœur de vieux matériels pro donc je goûte aussi aux avancées d'Apple. »


Six mois de réflexion, c'est grosso modo le délai que s'impose Sebfi pour préparer une nouvelle acquisition. Depuis 2009, les Mac, les iPhone et maintenant les iPad ont tous respecté cette méthode. Pour IP, le changement a lieu tous les quatre ans, au profit de matériel milieu de gamme de moins d'un an. Ça, c'est valable pour la maison, à son travail un Mac peut tenir 8 ans. Mac pour le travail, Mac pour la maison, sucellus distingue aussi les deux cas de figure :

« Je finis mon amortissement puis j'essaye de faire tenir le poste 1 année de plus (4 ans en moyenne), cela rassure la comptable et elle crie moins quand j'arrive avec la facture de mon poste à 2000€ au lieu d'un PC à 1500€. »


Pour la maison, les choses sont plus compliquées avec une petite dose de hasard et des économies réalisées chaque mois en prévision du grand jour :

« J'ai tendance à faire tenir ma machine le plus longtemps possible […] à partir de là, je surveille les rumeurs pour caler mon achat avec comme critère l'ancienneté de la machine actuellement en vente. En clair, si elle est sortie il y a moins de 8 mois je l'achète, si elle est sortie il y a plus de 12 mois j’attends la suivante. Entre ces 2 dates, c'est un coup de dés. »


En guise de coup de dés malheureux, il y a eu l'achat d'un iPad deux mois avant la sortie du mini qui aurait peut-être mieux convenu à notre lecteur, explique-t-il.

Enfin, C1rc3@0rc déroule une longue explication, fort d'une expérience en gestion de parc. Il n'est pas tendre avec l'évolution du matériel Apple dont il juge qu'elle va en perdant en qualité. D'où ses conseils de prendre des machines « légèrement surdimensionnées » de manière à pouvoir les faire durer dans le temps. De préférer les Mac dont les composants sont accessibles et si possible de les acheter sur le refurb pour baisser le prix. Il écarte d'un revers de la main les Mac Retina et les derniers iMac qu'il ne juge pas encore assez mûrs

« Finalement, pour moi, la procédure d'acquisition et de renouvellement commence par une évaluation statistique de l'utilisation des logiciels les plus sollicités pour voir si le gain de performance apporté par une nouvelle machine est substantiel. À moins de 50%, ça ne vaut pas le coup. Sachant qu'aujourd'hui les processeurs Intel stagnent sur 3 générations (deux Tok). Dans l'absolu, la durée d'utilisation d'une machine devrait être de 5 à 6 ans. »


Coup de coeur



RZE fonctionne plutôt sur « l'envie et le plaisir » avec des achats qui ne sont pas toujours le reflet d'un besoin impérieux : « Le MacBook Air 11" sans avoir réellement un besoin de mobilité et le MacBook Pro 15" Retina sans être un professionnel de l'image. »

Et quoi qu’Apple prépare pour la fin 2014, notre lecteur se tient prêt pour changer. Quant à ses téléphones, de l'iPhone 1 au 4, tous ont été achetés la semaine de leur lancement avec revente ensuite sur les sites de recyclage de mobiles. La même méthode est utilisée pour ses Galaxy S2, S3 et bientôt son S4.

Enfin, à plusieurs reprises dans les commentaires est revenue l'antienne sur la facilité à revendre un Mac d'occasion. Certains prennent expressément des machines haut de gamme pour assurer une revente encore plus aisée. D'autres ajoutent systématiquement un contrat AppleCare et ils revendent leur Mac au bout de deux ans, ce qui laisse encore un an de garantie et rassure le nouveau propriétaire.


Globalement, il ressort de la plupart des réponses que les Mac sont des machines capables de durer dans le temps et qui peuvent être transmises sans gros problèmes à d'autres utilisateurs lorsqu'elles commencent à vieillir.

Le cycle de vie d'un Mac est long, par contre on voit ces interrogations autour d'un matériel qui va en se fermant, où les possibilités d'extensions sont moins importantes encore qu'elles ne l'étaient déjà. Ce qui oblige dès lors à soigneusement choisir sa configuration pour ne pas être trop juste, trop vite. La forme que va prendre le successeur du Mac Pro sera intéressante à analyser à cet égard.

Sur le même sujet :
- Toutes les réponses des lecteurs
- Les autres appels à témoins auprès des lecteurs de MacGeneration

image : ThinkGeek

Tags
avatar CF_melo | 
moi mon nouveau mac ca a été un pc assemblé pour 900e, plus puissant qu'un powermac, avec un windows 7 plus agréable que mac os. Et le nouveau tel ca a été un nexus 4, deux fois moins cher et deux fois mieux qu'un iphone. Je sais c est moche pour les fanboys mais aucun regret je ne m'en porte que mieux et mon portemonnaie aussi
avatar marc-5 | 
J'adore la file d'attente en playmobile
avatar Billytyper2 | 
Va donc faire un tour ailleurs plutôt que de venir nous exciter avec des balivernes!
avatar Feusange | 
Le problème sur Mac c'est que pour upgrader pour qu'il soit plus puissant tu dois tout racheter. De plus tu n'as pas le choix entre Intel et Amd voir entre nvidia et ati/Amd comme sur Pc. Si un jour je dois acheter un Mac j'aurais muri ma réflexion assez longtemps car un achète pas Pc ou Mac comme on change de cravate !
avatar aimstar | 
@showbiz787 : Tout a fait d'accord, les produits apple sont de qualités et donc peuvent etre revendu a un particulier qui saura l'apprécier..
avatar 6nema | 
iPad mini, Mac mini, (futur iPhone mini), MacBook Air (qui n'est autre qu'un macbook mini) - bref "tout est mini dans votre vie" - telle est la voie d'Apple à court terme. Le reste est trop cher et/ou inadapté (iMac) ou trop volumineux (Mac Pro) Apple - faites nous un iMac 29" (genre LG 29EA93-P) survitaminé à l'i7, un Mac Pro re-designé qu'on ne pose pas par terre, a quoi sert ce trésor de guerre si ce n'est pas pour faire rêver les users ? Et pas dans 2 ans !
avatar jeepspirit38 | 
@showbiz787: Sur le principe tu as raison mais c'est parfois tellement compliqué de revendre à des particuliers entre les sites comme le bon coin qui ont de plus en plus d'arnaques, les acheteurs qui discutent les prix parfois de manière honteuse alors que le prix est correct, sans parler de la perte de temps ou des escroqueries sur le paiemeny
avatar Un Vrai Type | 
Ça fait du bien de voir qu'avec des macs de 2008, je suis dans la moyenne des renouvellements... Mais la gamme des portables actuelles ne m'attire pas et je ne trouve pas d'autre constructeurs me correspondant. Donc, j'attends...
avatar jb18v | 
Ah tiens raté le sondage du coup.. Perso j'ai patiemment attendu l'arrivée des Core 2 Duo en 64 bits pour prendre mon MBP 17" actuel, qui tourne toujours très bien, mais a une CG ATI x1600 un peu à la ramasse, quoique gérant très bien un Dell 30 pouces en 2D :) Par contre j'ai pris 3 ans plus tard un iMac d'occasion un peu sur un coup de tête (achat d'un pote qui prenait le dernier modèle), et je pense pas en changer avant très longtemps. D'autant plus que les nouveaux modèles ne me conviennent pas (je prendrais au mieux un 17" late 2011 mais sinon niet)
avatar Jetsurfer | 
Pour l'avenir je pense suivre la direction de ShowMeHowToLive. Un MacMini à la maison et l'iPad en déplacement. Je n'aime pas ces machines ou tout est fermé. Pour le moment le MacBook Pro de 2007 Core Duo continue mais il n'y en aura pas d'autre...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Fan de Mac depuis 13 ans, je n'ai jamais été déçu par le matériel Apple. Par contre, depuis la disparition du MacBook Pro 17", comme un grand nombre d'utilisateurs de cette machine incontournable pour des raisons professionnelles ou autres, je suis vraiment dans l'embarras. Les écrans de portables 13 et 15" ne correspondent pas à mes besoins. Je ne peux plus renouveler mon matériel de cette gamme. Il est temps de réagir en masse auprès d'Apple par le biais de pétitions et de posts sur les forums pour sortir du silence !
avatar Thorent | 
Diable je commence à avoir une machine bien vieille (iMac août 2007), mais j'attends de voir la suite des MBPR ou des MBA avant de décider d'un achat. Après la question sera de savoir si mon iMac sera revendable (si je pouvais en tirer une avance sur ma machine ça serait chouette).
avatar Tesh (non vérifié) | 
Ouai, dans le métier d'ingénieur du son, on a besoin d'un lecteur graveur cd et d'une bonne connectique pour le branchement de matériel. Et le dernier mac qui correspond est le Imac 27 de 2011. On attend toujours les MacPro, mais à quel prix !! ? Donc depuis quelque temps je consulte les site qui permettent de configurer pièce par pièce un ordi qui sera pour ma part un hackintosh... Cette histoire d'obsolescence programmée chez apple me désole particulièrement, d'autant que je sui pro-Apple depuis nos antiques Apple II .
avatar yoyosh | 
En 2006 ? Snow Leopard ?
avatar Psylo | 
Mon évolution depuis 25 ans (un peu en désordre): Apple IIc, Mac Classic, quadra, performa, powermac 8100, powermac 9600, G4, G5, macbook C2D, PC tour (win), PC portable (win/Linux), Hackintosh tour (Win/Linux/Osx), Hackintosh portable netbook (Win/Linux/Osx), Hackintosh tour (Win/Linux/Osx). Plus JAMAIS de mac depuis quelques années. Le rapport puissance/qualité/prix est immonde. Dommage, les systèmes d'exploitation OSX sont exceptionnels.
avatar thomasmacpro16 | 
Je possède un MacBook Pro 2011 13' avec SSD et 8go de ram, je suis pas pressé de changer je pense attendre 2014 pour voir les nouveaux retina avec une vrai évolution !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Comprends pas quil y ait des windows users ici.. Jai passé 15ans sur windows a monter mes tours, et des portables qui me tenait 2 ans.. Javais toujours révé davoir un mac. Aujourdhui cest chose faite avec un imac mi 11 27" de base avec un ssd 128Go pour osx en 2nde monte. Cest un monstre et osx ML est genial..
avatar Laurent-Apple | 
Fin 2011 je souhaitais un iMac 27. J'ai finalement attendu le nouveau modèle fin 2012 pour le commander en mars 2013. Un an 3 mois de "réflexion" ^^
avatar Laurent-Apple | 
Mon premier Mac : MBP 15 late 2008 acheté en mai 2009 pour remplacer mon sony Vaio (carte mère HS après un an)
avatar Almux | 
courant 2014 Mise à jour hardware = nouveau Mac Pro (pour remplacer mon Octo RevA). Achat prévu depuis 2010 P.S. Je garde mon actuel Octo comme serveur en réseau avec le prochain.
avatar sekhmet | 
j'ai un Macbook pro qui a 5 ans. Plutot que le changer j'ai mis un disque dur SSD dedans, et hop comme neuf au niveau réactivité ! puis c'est plus écologique. Je cherche à faire durer mes machines au moins 5 ans en usage professionnel, c'est aller jusqu'à 8 ans. Ensuite je les garde 2, 3 ans comme backup occasionnel en cas de problème. Enfin je les revend ou je les donne, ou encore je les recycle en lecteur DVD. Bref un mac ça doit durer au moins 10 ans.
avatar Mabeille | 
@laurent-apple tu as de la chance si le Sony avait laché plutot tu aurais déjà un MBP 2008 HS aussi .... Les MBP 2008 sont une véritable cata.
avatar Un Vrai Type | 
@Mabeille : Lol. Bref.
avatar poco | 
Sans arrêt en déplacement, quand mon MBP a commencé à présenter des signes de vieillesse, j'ai acheté un MBA SSD. LA machine de rêve : Poids d'un iPad, encombrement d'un iPad+ mise en marche en 10-15 sec, 10.6.8, autonomie silence... Bref QUE du bonheur. Seule erreur j'aurais dû l'acheter avec un clavier Canadien beaucoup plus intellignet que le clavier Français. Bref, seule une usure une casse ou bien un gros saut technologique (comme l'arrivée des SSD) feront que je changerai de machine. Et surtout pas les évolutions d'OS X qui n'en sont pas.
avatar xx-os | 
Ah Ah, moi j'ai trouvé une bonne technique pour changer de mac : quand mon disque est plein, il est temps de changer et depuis le 1 er iMac Intel, ce principe fonctionne bien (j'en suis à mon 3e depuis cette époque) : en fait mon disque me sert un peu de poubelle, quand il est plein, je change la corbeille. N'ayant pas de réels besoin de sauvegarde, je redémarre une vie avec un nouveau mac tout vierge et un disque toujours plus gros. Mon dernier iMac qui a un an (27" + 2e écran 27 " + 16go de ram + 256 go de ssd + 1dd de 2to : je risque de mettre plus de temps pour le remplir ! mais je pense que je craquerai avant sur un iMac + mieux, + fin etc. Quant au recyclage, je les garde un certain temps (histoire quand même de récupérer un fichier par çi par là de temps en temps) - après, je les refile à un de mes nombreux neveux qui sont ravis !
avatar nikomimi | 
@yoshito : Oui pourquoi ?? Mon macbook a bien SL.
avatar Hol-Rukka | 
Mon MacBook Pro 15" pouces étant trop volumineux pour des déplacements quotidiens. C'est après 2 ans d'utilisation que je me suis tourné vers un MacBook Air 13" d'occasion état neuf à un prix de 500€. On trouve de ces merveilles à Akihabara !
avatar Bruno de Malaisie | 
Mon MBP 13" est de septembre 2009. Changement de DD (160 Gb d'origine, 320 Gb maintenant) Il était sous SL et tourne maintenant sous ML. Pas l'intention de le changer car j'ai aussi un iPad 4 avec lequel je travaille beaucoup et que je transporte partout.. Je ne pense pas changer d'ordinateur mais de continuer avec des tablettes (iPad 5, 6 ou 7, je verrai:)) Même chose pour le téléphone. iPhone 4 32 Gb acheté en février 2011. Fonctionne parfaitement. pas l'intention de le changer pour un 5 car le gros de l'utilisation que j'en fais ce fait de manière plus agréable sur l'iPad:)
avatar Renaud | 
Franchement, pas très motivant leurs ordis prêt à jeter avec leurs écrans-miroirs
avatar -YoYo- | 
Moi j'ai un MacBook Aluminium 13" de fin 2008, je l'ai upgradé au fur et à mesure : achat d'un SSD Intel 120 Go en 2010, passage à 4 Go de RAM en 2011, et achat de Mountain Lion l'été dernier. Résultat, l'ordinateur est suffisement moderne et vif pour mon usage (internet, gestion des comptes, encodage de musique, Call of Duty 4...). Mieux, il est encore dans un état cosmétique très bon et sa batterie tient près de 3h : pourquoi changer malgré les près de 5 ans ce ce cher MacBook ?
avatar iCaramba | 
Sinon moi je rêve d'un MBPR 13"…

CONNEXION UTILISATEUR